La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Association Algérienne de lIndustrie du Gaz Nouvelles perspectives de lAIG dans le contexte énergétique de lAlgérie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Association Algérienne de lIndustrie du Gaz Nouvelles perspectives de lAIG dans le contexte énergétique de lAlgérie."— Transcription de la présentation:

1 Association Algérienne de lIndustrie du Gaz Nouvelles perspectives de lAIG dans le contexte énergétique de lAlgérie.

2 Le Nouveau Contexte Opportunités, pour lindustrie du gaz, de lévolution législative et réglementaire. Quelles opportunités et adaptations peuvent être identifiées pour lindustrie du gaz dans le nouveau contexte énergétique de lAlgérie, caractérisé par la mise en œuvre de la Loi sur lélectricité et la Distribution du Gaz par canalisation et la loi sur les hydrocarbures?

3 Le Nouveau Contexte. La Modernisation. Démonopolisations. Transparence Ouverture de marché. Qualité de services Démembrement. Partenariat Emergence du secteur privé. Nlles Technologies Plus grand respect de lenvironnement. Réduction des Coûts

4 Le Nouveau Contexte. Renforcement de lOutil National. Couverture des coûts.. Satisfaction des besoins du marché national. Suppression des subventions.. Amélioration des services. Profitabilité (Marges).. Croissance. Organisation en SPA.. Investissements. Opportunités de partenariat.. Moins de pression sur le Trésor Public. Acteurs Privés.. Bonne gouvernance.

5 Le Nouveau Contexte. Loi sur lElectricité et la distribution du Gaz par canalisation. Agence de Régulation CREG.. Opérateur système. Restructuration de lopérateur historique.. Opérateur marché. Ouverture au secteur privé.. Nouveaux producteurs.

6 Le Nouveau Contexte. Loi sur les Hydrocarbures. Adoptée en juillet 2005, puis amendée et complétée par lordonnance du 29 juillet Sapplique à lexploration, production, transport, commercialisation, stockage et distribution des produits pétroliers. Le titre III de la loi porte exclusivement sur le gaz. Consacre la qualité de clients éligibles. Vise à la promotion de lindustrie nationale. Définit un nouveau régime fiscal.

7 Le Nouveau Contexte. Loi sur les Hydrocarbures. Séparation du rôle de létat et de celui des entreprises économiques. Création de deux (02) agences étatiques: Lagence nationale de valorisation ALNAFT et l Autorité de Régulation Hydrocarbures (ARH). LEtat, promoteur du domaine minier. Nouveau système fiscal, basé sur lapplication dun prix de référence à lexportation pour le gaz naturel. Redevance payée par périmètre dexploitation. Systèmes de transport par canalisation attribués sous forme de concessions Mise en conformité aux normes réglementaires des opérations, installations et équipements existants. Standardisations et réglementations environnementales. Mise en place dun système de comptage des hydrocarbures par périmètres dexploitation.

8 Le Nouveau Contexte. LAgence de Valorisation : « ALNAFT ». Gestion des ressources nationales et du domaine minier. Gestion des contrats E & P. Promotion des investissements. Promotion de lindustrie nationale. Perception de la redevance et de la fiscalité. Prohibition totale du torchage du Gaz. Etablissement du programme national décennal du Gaz Naturel.

9 Le Nouveau Contexte. LAgence de Régulation: « ARH ». Etablissement de standards techniques. Mise en œuvre de la politique HSE. Concession des réseaux par systèmes et tarifs transport ( caisse de péréquation). Respect de la réglementation technique. Programme national et prix internes des Produits pétroliers( y compris GPL et prix de cession du GN). Veille au respect environnemental.

10 DOWNSTREAM: Une ambition de leadership en particulier sur le gaz. Le maintien des volumes avec un objectif dexportation de 88 G.M 3 (GN,GNL), et 10MT de GPL. Une maitrise complète de la chaine(Notamment transport maritime de GNL et GPL, 4 VLCC+ transcontinentaux) pour contrôler les prix et capter de nouvelles marges. Des investissements dans la distribution. Un partenariat croisé avec des prises de participation dans la cogénération et la génération électrique. Des marchés cibles mieux pénétrés aux USA, Asie et Europe. Des réservations ciblées de capacités de regazéification. Principaux objectifs de développements de lIndustrie du Gaz.

11 UPSTREAM: Une vision étendue et globale des opportunités. Des investissements de lordre de 2.4 M.S, pour des réserves de M boe b/j dans les zones Afrique-Ouest, Moyen –Orient, Libye, Asie destinés aux marchés dUSA et dAsie. Des investissements midstream comme levier des projets upstream Des participations ciblées mais importantes et des partenariats avec les principaux opérateurs (major, NOC et indépendants). Principaux objectifs de développements de lIndustrie du Gaz.

12 SERVICES: Une gamme complète de services: pétroliers, projets, exploitation, consulting/formation, finances. Sur les zones de production(Afrique, Moyen Orient principalement). Avec en priorité Sonatrach ( 50%) et ses partenaires. Une croissance réaliste. Principaux objectifs de développements de lIndustrie du Gaz.

13 Politique HSE: Communication/diffusion de la politique HSE. Mise en œuvre de procédures. Lancement du processus de certification ISO 14000/ ISO Formation &Actions sur le terrain. Actions permanentes de sécurisation des installations. Veille et formation des opérateurs Principaux objectifs de développements de lIndustrie du Gaz.

14 Agir et Transformer. Ces ambitions exigent une transformation profonde, culturelle autant que structurelle de lAssociation pour suivre: Lévolution législatif du pays La régulation et lorganisation des marchés. Lévaluation structurelle de lenvironnement international. La compétition NOCs et IOCs avec des complexités (géopolitiques) et des freins (réglementation) croissants. Linertie liée aux institutions nationales et internationales et aux évolutions. Politiques Mondiales.

15 Agir et Transformer. Quelles opportunités peut-on saisir si on améliore limage actuelle(tributaire dune bonne communication) ? Opportunités : Règles du jeu plus homogènes. Contribution à la mise à niveau de lindustrie pétrolière et gazière et de lenvironnement national. Flexibilité & accès aux informations des sociétés pétrolières. Renforcement des coopérations avec les sociétés étrangères.

16 Agir et Transformer. Et, à linverse, quelles menaces si on ne sadapte pas? Menaces: Accès potentiel aux acteurs étrangers. Réciprocité déséquilibrée. Pertes de compétences. Normalisation des accès de la concurrence (absence de mécanisme privilégié). Fragilisation de la base de lindustrie gazière (fin du consensus social).

17 Agir et Transformer. Mobilisation interne, facteur de cohésion et de rayonnement vers lextérieur afin de: Sadapter et tirer le meilleur partie des compétences et des savoir faire. Valoriser les potentiels liés à la nouvelle relation. Assurer laccès aux financements. Capter de nouvelles opportunités.

18 Agir et Transformer. Des conditions à réunir rapidement. Obtenir dès maintenant le soutien des pouvoirs publics à la stratégie, préalablement et clairement définie, de lAssociation.. Adhésion et implication totales des membres fondateurs.. Diffusion et communication adaptée de la stratégie..Interne/externe/partenaires.. Communication auprès des intentionnels et du grand public algérien.. Lobbying permanent. Adapter lorganisation à la spécificité du nouveau contexte.. « pouvoir décider avec réactivité ».. Refonte de lorganisation.. Redéfinition et mise en cohérence des missions.. Garantie de ressources financières.. Conception dune stratégie ressources humaines(adoption dune politique.

19 Actions immédiates. Développer la communication.. Gage de visibilité et crédibilité. Améliorer le système de capitalisation du savoir faire.. Reporting et évaluation annuelle des résultats favoriser les retours dexpériences( appel aux retraités).. Accroitre et favoriser les échanges entre linternational et le national.. Optimiser la collaboration dans le cadre de la formation et du partage dexpertise. Développer les expertises.. Encourager la valorisation des métiers du service et attirer les expertises nationales.. Contractualiser les relations avec les membres fondateurs.

20 Propositions pour lamélioration du fonctionnement de lAIG Suite au processus suivi par la réorganisation de lAIG, les propositions approuvées par le Conseil pour lamélioration du fonctionnement de lAIG portent sur les axes principaux suivants : 1. Renforcement de lassociation par louverture comme adhérent, personne morale, à dautres entreprises algériennes ou étrangères, évoluant dans le secteur de lindustrie du gaz ; 2. Développement de liens plus étroits avec les adhérentes, personnes morales, pour une meilleure implication dans le bon fonctionnement de lAIG ; 3. Assurer à lAssociation les moyens nécessaires(en particulière financières) pour atteindre ses objectifs. Léquilibre financier devra être maintenu par un ajustement des cotisations des adhérents, personnes morales, les plus importantes.

21 4. Permettre aux adhérents, personnes physiques, une plus grande participation aux activités de lAIG, dune part en créant des sections négociables au niveau des pôles industrielles et dautre part, en développant par des moyens adéquats, une communication efficace et régulière. 5. Mettre en place des activités rémunératrices (Conseil, Certification, normalisation informations techniques etc……) qui donneront plus de capacité et dautonomie à lAssociation. 6. Permettre aux adhérents, personnes morales ( autres que les deux fondatrices) dêtre correctement représentées au niveau du Conseil et aux personnes physiques fondatrices, de continuer à participer à celui-ci dans la mesure de leur volonté à y être « Actif ». Propositions pour amélioration du fonctionnement de lAIG.

22 Compte tenu de ces principales propositions ainsi que dautres points daméliorations, les propositions de modification des statuts porteront, en conséquences, essentiellement sur : 1. Composition du Conseil : La proposition est faite dune part, pour permettre aux adhérents, personnes morales (autres que fondatrices) de disposer de sièges au niveau du conseil, et dautre part, de maintenir à ce niveau les personnes physiques fondatrices dites « Actifs » (à définir dans le règlement intérieur). 2. Constitution du Bureau : Le bureau sera composé de huit (08) à onze (11) membres dont deux (02) Vice Présidents. 3. Secrétariat Général : Les taches du secrétariat général seront élargies à la gestion de la commercialisation et de la documentation (non précisées dans les statuts actuelles). Les moyens personnels, mis à sa disposition, seront approuvés par le Bureau sur proposition du Secrétaire Général, dans le cadre du budget approuvé en Assemblée Générale. Propositions pour amélioration du fonctionnement de lAIG

23 4. Commissions Régionales : Le Conseil peut créer des Commissions Régionales, au niveau des pôles industriels, pour animer la vie associative dans ces régions, sur proposition du Bureau, autant que de besoins. 5. Symposium : Celui-ci sera organisé tous les ans (un pour chaque triennat) au lieu des deux (02) années actuelles. Après adoption des nouveaux statuts par lAssemblée Générale extraordinaire convoquée à cet effet et lapprobation par les autorités compétentes en la matière, le règlement intérieur sera revu et complété en conséquence Propositions pour amélioration du fonctionnement de lAIG


Télécharger ppt "Association Algérienne de lIndustrie du Gaz Nouvelles perspectives de lAIG dans le contexte énergétique de lAlgérie."

Présentations similaires


Annonces Google