La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evolution de lintroduction des produits bio en restauration collective et des filières bio en France 27 ème Forum de la Restauration Collective Publique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evolution de lintroduction des produits bio en restauration collective et des filières bio en France 27 ème Forum de la Restauration Collective Publique."— Transcription de la présentation:

1 Evolution de lintroduction des produits bio en restauration collective et des filières bio en France 27 ème Forum de la Restauration Collective Publique Territoriale 23 mai 2013

2 LAgence BIO: une organisation partenariale… Plateforme nationale dinformation et dactions pour le développement de lagriculture biologique, qui rassemble les pouvoirs publics et les professionnels : Lagence BIO associe aussi les autres acteurs concernés dans les secteurs publics, parapublics et associatifs: collectivités territoriales, Interprofessions, organisations professionnelles, de consommateurs, de recherche, etc…

3 …pour contribuer au développement de lagriculture biologique Concertation et synergies entre acteurs Observatoire national de la Bio, des producteurs aux consommateurs Outil dinformation sur lagriculture biologique et ses produits Acteur de la structuration des filières bio en France mise en œuvre dun programme triennal de communication en partenariat avec 5 interprofessions (cofinancement européen) gestion de la marque AB aux fins de communication gestion du Fonds Avenir Bio

4 La Bio : définition, état des lieux

5 Agriculture Biologique : de quoi parle-t-on ? Un mode de production durable, basé sur la non utilisation de produits chimiques de synthèse et dOGM, le recyclage de la matière organique et le respect du bien être animal Un engagement de filières, des producteurs aux distributeurs en passant par les transformateurs Une réglementation internationale, européenne et nationale couvrant les produits agricoles bruts et les produits transformés alimentaires Des produits faisant lobjet de contrôles par des organismes agréés par lEtat et identifiés par des logos officiels

6 De plus en plus dopérateurs bio, et de productions bio de proximité exploitants conventionnels ont déclaré être intéressés pour convertir leur ferme en bio dici (RA 2010) 4500 sont déjà passés à lacte

7 Un marché bio en croissance quasi doublement en 4 ans plus de 4 milliards deuros en 2012 des circuits de distribution diversifiés développement en restauration collective

8 La Bio « Made in France » gagne du terrain 2009 : 38% des produits consommés importés 2011 : environ 32% 2012 : moins de 30% Plus de 40% des importations sont constituées de produits exotiques (café, thé, cacao, fruits) et agrumes, produits dérivés et produits pour lesquels loffre française est structurellement faible (huile dolive…) Lautre part est en baisse Dans nombre de secteurs, loffre française est en mesure de répondre à toute la demande exprimée : vins, viandes, œufs, lait et produits laitiers, fruits et légumes tempérés (en tenant compte de la saisonnalité) Avec aussi des ventes dans dautres pays

9 La Bio « Made in France » gagne du terrain

10 4 régions au-dessus des 6% de surfaces conduites en bio fin 2012

11 Les Français et les produits bio 6 Français sur 10 consomment ne serais-ce que de temps en temps des produits bio, 4 sur 10 au moins une fois par mois 8% en consomment tous les jours 8 Français sur 10 connaissent les valeurs portées par les produits bio Plus d1 Français sur 2 désireux de manger bio hors domicile (source : baromètre Agence Bio/CSA 2012)

12 La Bio en restauration collective

13 La Bio progresse dans les assiettes en restauration collective Début 2013, les établissements de restauration déclarant proposer des produits biologiques à leurs convives étaient majoritaires (56%), soit plus dun établissement sur deux alors quils nétaient que 4% avant 2006 et 46% début 2011.

14 La Bio en restauration collective Plus de opérateurs bio fournisseurs en producteurs dans toutes les régions et tous les secteurs de produits préparateurs et 862 distributeurs de produits bio +50% par rapport à fin 2010, doublement par rapport à fin % des opérateurs bio (cf )http://annuaire.agencebio.org

15 En moyenne, 6 acheteurs sur 10 proposent des produits bio en gestion directe et 5 sur 10 en gestion concédée

16

17 Les achats de produits bio en restauration collective ont été estimés à 169 millions deuros HT en 2012 pour lensemble des familles de produits

18 Les formules et la fréquence retenues Lintroduction de produits bio se fait sous la forme de : - produits ou ingrédients bio pour 46% des établissements, - plats bio (19%), - menus bio (35%). La fréquence dintroduction est en constante hausse. Parmi les acheteurs de produits bio : - 65% en proposent au moins une fois par mois (36% en 2009), - 45% en proposent au moins une fois par semaine (17% en 2009), - 16% tous les jours (5% en 2009). Lorsquils sont introduits, la part des produits biologiques dans le montant total des achats des établissements est passée de 5% en 2008 à 12% en 2012 en moyenne.

19

20 Une importance croissante accordée à la saisonnalité et à lorigine Les établissements déclarent acheter des produits bio dorigine française à 85%. Parmi ces derniers, la part des produits régionaux a progressé et est devenue majoritaire depuis La saisonnalité est le critère de choix de fournisseurs privilégié par 8 acheteurs sur 10, devant lorigine régionale (plus de 6 acheteurs sur 10). Surcoûts La bio génère un surcoût pour 9 établissements sur 10, de 19% en moyenne (26% en 2011). Il est généralement lissé sur lensemble des repas. Près de 7 établissements sur 10 ont mis en place des actions pour limiter ce surcoût. Principalement en limitant le gaspillage (82%), en développant la mise en concurrence (72%), en travaillant sur léducation alimentaire (67%), en groupant les achats (65%), en passant des partenariats au niveau local (65%), cette action étant en hausse significative cette année. Au final, en 2013 le bilan était satisfaisant pour 71% du personnel et 64% des convives. Bilan

21 Les perspectives Le potentiel de nouveaux acteurs est plus important dans les secteurs actuellement en retrait (restauration du secteur privé et du secteur santé/social). Les produits bio pourraient être présents dans 7 à 8 restaurants collectifs sur 10 en 2014, pour une part des achats pouvant atteindre 15 à 19% en moyenne. Tous secteurs confondus, les produits bio les plus présents resteront : - les fruits frais, - les légumes frais, - les produits laitiers.

22 La Bio : pourquoi ?

23 Bio : bon pour lenvironnement, bon pour nous ! Respect de lenvironnement, du bien-être animal, de la biodiversité, de la qualité de leau et de lair Naturalité et authenticité Une consommation responsable et un investissement pour lavenir Des produits variés, sources de plaisir Des atouts nutritionnels reconnus* Des repères et des garanties La Bio : au cœur du développement durable * Etude AFSSA 2003, étude FSA 2009, programme QLIF 2009, étude Stanford 2012…

24 Un secteur dynamique qui crée des emplois en France 59% demplois en plus dans les exploitations bio par rapport à la moyenne générale 7% de la main dœuvre agricole totale 2,4 Unités de Travail Annuel en bio contre 1,5 en moyenne par exploitation emplois en équivalent temps plein (Estimation Agence Bio 2012 daprès recensement agricole 2010)

25 Pour en savoir plus Arc Bio : plateforme de concertation, dexpertise et de développement des complémentarités

26 Pour en savoir plus

27 : un site web de partage dexpériences 27 Un site actualisé directement par les acteurs de la restauration collective bio Une initiative commune pour faciliter les échanges Des expériences concrètes dintroduction de la Bio réussies Une carte pour localiser facilement les projets et en prendre connaissance

28 La Bio : un secteur dynamique … … qui poursuit son essor en 2013 … qui répond aux attentes des consommateurs … qui crée des emplois en France …. qui fait son chemin en restauration … qui va à la rencontre de tous les publics

29 Quelques pistes Introduction progressive et régulière Communication adaptée/affichage (cf outils proposés par lAgence Bio et ses partenaires) Commencer par des produits avec différentiel de coût faible ou nul à la portion (ex : fruits, yaourts, blé, pâtes, légumes secs, surgelés, ovoproduits, sautés, steak hachés…) Penser produits complets/non épluchés (ex : pain, céréales, pommes, potirons, carottes…) Proposer des tests/tables de dégustation Formation/accompagnement du personnel le cas échéant (spécificités des produits bio, recettes, appels doffre…) Rencontre des acteurs locaux et nationaux avec planification des besoins Opérations pilotes pendant le Printemps Bio


Télécharger ppt "Evolution de lintroduction des produits bio en restauration collective et des filières bio en France 27 ème Forum de la Restauration Collective Publique."

Présentations similaires


Annonces Google