La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conjoncture de lindustrie française à lautomne 2013 D. Ferrand – Directeur Général de Coe-Rexecode Jeudi 28 novembre 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conjoncture de lindustrie française à lautomne 2013 D. Ferrand – Directeur Général de Coe-Rexecode Jeudi 28 novembre 2013."— Transcription de la présentation:

1 Conjoncture de lindustrie française à lautomne 2013 D. Ferrand – Directeur Général de Coe-Rexecode Jeudi 28 novembre 2013

2 Les 6 traits marquants de la conjoncture industrielle 1.Une production qui ne parvient pas à se redresser, inférieure de 17 % à son point haut de début Lappréciation du climat des affaires dans lindustrie sest dégradée en France alors quelle se redresse en Europe. 3.La consommation et linvestissement en produits industriels stagnent, léger recul des exportations. 4.Les industriels continuent danticiper un recul de leurs dépenses dinvestissement. 5.Un point bas semble dépassé pour les résultats dexploitation de lindustrie. 6.Les parts de marché sont stabilisées : étiage ou palier ? 28 novembre

3 Lactivité industrielle 28 novembre

4 La production industrielle sest orientée à la hausse en Allemagne, ce nest pas le cas en France. 28 novembre Indice Var sur un an (%) 101,3 -1,0 98,9 -2,0 107,0 0,2

5 Lappréciation de la conjoncture industrielle diverge à nouveau entre la France et la zone euro, en défaveur de la France. 28 novembre

6 La demande de produits industriels Eléments de comparaison 28 novembre

7 La trajectoire de la dépense de consommation par tête en France séloigne par le bas de la trajectoire allemande. 28 novembre

8 Linvestissement en produits industriels soriente, timidement, à la hausse en Europe. 28 novembre

9 Les exportations de produits industriels ont dépassé leur niveau davant crise, mais elles se tassent. 28 novembre En septembre 2013 : 34,0 Mds (prix courants) Var. sur un an en valeur (%) : -1,0 %

10 La part des exportations françaises de produits manufacturés dans les exportations de la zone euro est stabilisée à un niveau bas. 28 novembre ,3 % en août 2013, (12,5 % en 2013) 12,7 % en moyenne en 2012 et 12,5 % en 2011)

11 Les importations de produits industriels progressent sensiblement plus vite que la demande et encore plus que la production de produits industriels. 28 novembre Importations : indice 141,1 (+1,1 % sur un an) Demande intérieure : 109,9 (+0,9 %) Production : 100,5 (-0,1 %)

12 Loffre industrielle 25 mars

13 Les industriels anticipent un recul de leurs dépenses dinvestissement pour novembre

14 Les établissements de crédit bancaire ne voient pas linvestissement comme un facteur de demande de crédit des entreprises. 28 novembre

15 Un petit frémissement détecté par les grossistes de biens déquipement novembre

16 ... mais que les producteurs ne voient pas jusquà présent. 28 novembre

17 Lemploi dans lindustrie est reparti à la baisse. Le recul concerne lemploi intérimaire et lemploi salarié direct sans samplifier 28 novembre Au T : 3 432,6 milliers demplois (directs + intérim) Var sur un an (%) : - 1,9 %

18 Une évolution un peu plus lente du coût de lheure de travail dans lindustrie en France (effet de lintégration du CICE dans les indices de coût du travail dès 2013). 28 novembre

19 Le financement des entreprises industrielles 28 novembre

20 Le taux de marge dans lindustrie sest un peu redressé depuis un point bas. Il reste dix points décart entre la France et lAllemagne. 28 novembre France : 23,1 % au T Allemagne : 33,5 %

21 Une situation de trésorerie jugée médiocre dans lindustrie. 28 novembre

22 Le crédit bancaire au secteur industriel manufacturier poursuit son recul. 28 novembre

23 28 novembre Lactivité industrielle ne redémarre pas en France. 2.Les moteurs internes sont à larrêt. 3.Les anticipations dinvestissement et demploi sont pour linstant toujours à la baisse. 4.La situation financière des entreprises sest stabilisée au premier semestre. 5.Les parts de marché sont stabilisées à un niveau bas. 6.La question de la reconquête des parts de marché perdues se pose désormais. Elle passe par linvestissement industriel, la modernisation de loutil et le développement des exports. Conclusion


Télécharger ppt "Conjoncture de lindustrie française à lautomne 2013 D. Ferrand – Directeur Général de Coe-Rexecode Jeudi 28 novembre 2013."

Présentations similaires


Annonces Google