La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Découvrons une Cristallerie... Technique de fabrication totalement artisanale Manuel Hartzviller 1932-2004 hommage à ces artistes méconnus…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Découvrons une Cristallerie... Technique de fabrication totalement artisanale Manuel Hartzviller 1932-2004 hommage à ces artistes méconnus…"— Transcription de la présentation:

1

2 Découvrons une Cristallerie... Technique de fabrication totalement artisanale Manuel Hartzviller hommage à ces artistes méconnus…

3 Fabrication dun verre : Un verre est composé de 3 éléments : La Paraison (contenant) La Jambe Le Pied (base du verre) Verre de mariage 1941

4 La nuit le four est chauffé à 1600° pour la fusion. Pendant la journée, la température de travail redescend à 1350°. Le four

5 Fabrication dun verre : Le travail à chaud Le four destiné à recevoir les pots (ou creuset) contenant le verre en fusion. Ces pots étant soumis à haute température. Il nest pas rare que lun deux se brise... Les différents produits sont mélangés dans un mélangeur. On enfourne ce mélange après lavoir versé dans un pot en argile : le creuset. Le four

6 Organisation du travail pour réaliser un verre… Le quatrième de place : le cueilleur Le troisième de place : le mouleur Le deuxième de place est en même temps le chef de place cest lui qui fixe le pied. Et celui qui transporte le verre dans larche, en principe le débutant. A laide de la canne le verre visqueux est cueillé (on dit "cueiller le verre" et non "cueillir") le verre se trouvant à lintérieur de pots. A laide de sa canne, le cueilleur va cueiller une boule de verre en fusion appelée paraison. Ce cueilleur est en même temps le préparateur souffleur. Les "paravannes" tôles disposées pour protéger les verriers de la chaleur du four

7 Il roule ensuite cette boule sur une plaque de métal souffle dans son tube en fer pour la transformer en une sorte de grosse bulle quil va passer à un autre ouvrier de léquipe... Chacun son truc, Moi cest le calumet de la paix et toi cest le verre

8 Maillochage pour préformer la matière en fonction de la forme finale à obtenir.

9 Le verre toujours chaud est introduit dans un moule destiné à lui donner sa forme définitive. La boule de verre et introduite, puis grâce à une pression exercée par le pied droit sur une pédale, le moule va se refermer pour emprisonner le liquide visqueux qui va épouser les parois et prendre la forme voulue Le verrier souffle à travers sa canne de fer dune façon régulière en tournant sa canne, pour éviter la formation de bulles dair et aussi pour régulariser lépaisseur du verre.. Pour faire des verres creux, la paraison est soufflée dans un moule en donnant un mouvement de rotation à la canne.

10 Démoulage de la paraison par ouverture du moule. Puis le verre formé passe à louvrier suivant qui est le chef de place...

11 le chef de place est le poseur de jambe. Un cueilleur cherche une nouvelle boule de verre en fusion. Cette fois-ci, le travail est un peu plus difficile que pour le premier cueilleur. Il faut tenir la paraison de façon à ce quelle prenne la forme allongée voulue. Le poseur de jambes coupe à laide de ciseaux spéciaux la quantité de verre voulue au bout de la petite canne ou ferret présentée par le cueilleur (le ferret est une canne qui nest pas creuse, dans laquelle on ne peut pas souffler).

12 Puis, avec une pince, il allonge le verre incandescent, en tournant la canne sur le banc de travail, posé devant lui. Ensuite, il forme la jambe avec un mailloche, toujours par rotation de la canne sur le banc de travail.

13 Il faut maintenant fixer un pied après cette jambe. Ceci nest plus du ressort du chef de place, cest le travail du deuxième de place qui est en somme le dernier ouvrier de la chaîne de travail à chaud. Pour le pied, le cueilleur cherche une autre boule de verre en fusion... Presse- papiers

14 Le poseur de pied après avoir coupé la masse de verre voulue, aplatit cette masse à laide dune palette en bois. Il possède lui aussi une sorte de mailloche appelé ballet. A ce stade, 9 opérations successives ont été réalisées et le verre est passé entre les mains de 6 personnes différentes.

15 Un 7ème opérateur va porter l'objet dans l'arche de recuisson pour abaisser progressivement la température de 800° à la température ambiante et lui conférer une structure homogène. A la hauteur de coupe définie, la paraison est rayée par une pointe de tungstène Le travail à froid Entrée dans larche Sortie de larche

16 La paraison est réchauffée par des petits chalumeaux, une cassure se produit alors à hauteur de coupe et la calotte se détache toute seule. Le buvant inégale de la paraison est égalisé, lors de l'opération de flettage, par l'application sur une bande abrasive tournant à grande vitesse.

17 A ce stade, 4 opérations successives de finition ont été réalisées et le verre est passé entre les mains de 3 personnes différentes Le buvant est alors terne et tranchant, le rebrulage consiste à le réchauffer afin de faire fondre les bords tranchants et obtenir un buvant arrondi.

18 Elimination des tensions intérieures Le verre un fois décoré ne peut encore être livré. En effet, celui-ci au cour des différentes opérations à été soumis à des températures très différentes. Il sest créé au cours de ces opérations des tensions intérieures quil faut éliminer, car le verre, au bout dun certain temps se briserait tout seul. On le remet donc à réchauffer dans une arche, ce qui a pour but de supprimer les tensions intérieures qui se sont créées. A la sortie de cette arche, le verre est prêt à être livré. Mais dabord, il va être vérifié, avant dêtre emballé.

19 La fabrication d'un Broc, Carafe… Même procédé que pour le verre à jambe...

20 Démoulage de la paraison par ouverture du moule.

21 Détachage et empontillage, la canne de soufflage est détachée de la paraison, une autre canne est collée sur le fond.

22 Après réchauffage, les bords sont égalisés à l'aide de ciseaux.

23 Façonnage du col: Maîtrise, concentration..

24 Façonnage du bec…

25 Pose de l'anse.

26 Façonnage de l'Anse Les objets sont alors également portés dans l'arche de re cuisson avant les différentes étapes de finition.

27 Pose d'un filet or sur le pied. Décor sur un verre gravure Verre de communion

28 Taille d'une grappe de raisin sur un verre Hock, à l'aide d'une meule en grès Le travail de verrier est pénible : la chaleur présente dans la halle des fours, la déformation de la bouche des souffleurs, les maladies causées par certaines matières premières dangereuses...

29 Cette cristallerie qui se trouvait en Lorraine a déposé son bilan en Il ne restait plus que 38 maîtres verriers... Photos et objets proviennent de cette usine. Fondée en 1932 cette cristallerie. concevait et réalisait des articles soufflés à la bouche et façonnés à la main dans le respect des traditions artisanales, grâce à une équipe de 60 Maîtres-verriers. A présent il faut, hélas, en parler au passé car... Presse- papiers Usine au début

30 Banc du souffleur de verre « Recette» pour la réalisation dun chef doeuvre Du sable, de la soude de la chaux Du carbonate de potasse (obtenu en faisant brûler de la fougère). Et du minium (plomb oxydé), qui entre dans la composition du cristal. A vos fours !!! Réalisation : J.L 2011 Photos personnelles et du net Musique: Michel Pépé (Eau de Cristal) Outils du maître verrier Il faut 8 à 10 ans avant de devenir Maître verrier !!!


Télécharger ppt "Découvrons une Cristallerie... Technique de fabrication totalement artisanale Manuel Hartzviller 1932-2004 hommage à ces artistes méconnus…"

Présentations similaires


Annonces Google