La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Plan de Déplacements Urbains de LMCU et les micro-PDU Service Déplacements Urbains et Qualité des Espaces Publics Septembre 2008 - AM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Plan de Déplacements Urbains de LMCU et les micro-PDU Service Déplacements Urbains et Qualité des Espaces Publics Septembre 2008 - AM."— Transcription de la présentation:

1 Le Plan de Déplacements Urbains de LMCU et les micro-PDU Service Déplacements Urbains et Qualité des Espaces Publics Septembre AM

2 LE PDU DE LILLE METROPOLE

3 Les différentes lois « historiques » relatives aux Plans de Déplacements Urbains (PDU) - LOTI en LAURE en 1996 Une démarche entreprise dès 1995 et validée en 2000 Objectifs généraux traduits en objectifs de mobilité : - Réduire les nuisances des transports, Améliorer le cadre de vie et la qualité des espaces publics, Maîtriser lévolution des pratiques de déplacements 6 axes dactions pour le PDU : - un partage de la rue favorable aux modes de déplacements alternatifs à la voiture - un système de transports publics de qualité - des actions spécifiques pour préserver la sécurité et la santé des personnes - une ville et ses réseaux de transports qui évoluent en synergie - une action publique globale et cohérente à long terme - une mobilisation des acteurs Le PDU de Lille Métropole

4 OBJECTIF PDU ,48 2,74 3,46 3,99 4,10 x 2 = Stabilisation du trafic automobile Rappel : Les objectifs de mobilité définis en juin objectifs de mobilité principaux définis à horizon 2015 Accidentologie : - 30 % daccidents dici 2005

5 La politique de modération de la vitesse et le partage de la rue - de plus en plus de zones 30 [350 km en 2007, soit 14% du réseau viaire LMCU] - une charte pour des espaces publics de plus en plus qualitatifs et qui intègrent les modes doux - la promotion du réseau cyclable qui sétoffe [220km en 2003 ; 320 en 2007] Le développement du réseau de transports collectifs - la ligne 2 du métro vers Roubaix - Tourcoing finalisée en la mise en œuvre des premières LBHNS pour revenir au transport de surface après 20 ans de métro - le plan bus « » avec augmentation de 30% de l offre bus (500 bus) - réaménagements et mise en service de pôles déchanges multimodaux (Lille Flandres,Gare dArmentières,…) - les conséquences : une augmentation très soutenue de la clientèle TC (franchissement de la barre des 100 millions de déplacements TC en 2006, +30% dusage des TC entre 1998 et 2006) Des démarches de vision prospective des déplacements - les micro-PDU - des volets « déplacements » intégrés aux études urbaines - des travaux sur la démarche « éco-quartiers » Quelques actions reprises ou initiées par le PDU

6 Pourquoi ? - Un contexte législatif qui a évolué (SRU, fév.2005,…) - En 2005, lévaluation a pointé des pistes damélioration - L évolution des comportements, des mentalités - Le contexte global et lengagement de démarches « durables » Une révision du PDU : - Il y a déjà un PDU en vigueur ! - Des modes de « faire » qui vont dans le bon sens - Un approfondissement dune démarche plutôt quune nouvelle démarche ! Depuis mars 2006, la révision du PDU

7 Organisation de la révision du PDU

8 ELEMENTS DE CONTEXTE et PISTES DE REFLEXION POUR LA REVISION DU PDU

9 1965 0,69 0,20 0,47 1,12 2, ,15 0,21 0,33 1,05 2, ,92 0,15 1,15 3,47 0, ,20 0,11 0,29 2, Les déplacements quotidiens des habitants de la métropole lilloise Source : Enquête sur les déplacements des habitants 1965, 1976, 1987, 1998, 2006 ED 2006 la marche à pied reste stable le 2 roues baisse les transports collectifs progressent lusage de la voiture baisse pour la première fois 2,12 0,09 1,19 3,76 0,36 ED2006/KS/009bis Les évolutions récentes de la mobilité

10 Des données de trafic routiers qui confirment cette baisse depuis 2004 en France ?

11 4 axes de travail identifiés : Les pistes de réflexions principales URBANISME : – pédagogie et communication sur la densité, les formes urbaines et leurs impacts sur la façon de se déplacer – des études de déplacements intégrées aux études urbaines et les micro-PDU – quelles prescriptions urbaines particulières autour des arrêts de transports collectifs lourds existants (TER, métro, tramway, BHNS) ? Et futurs (tram-train, BHNS) ? GRANDES INFRASTRUCTURES ROUTIERES : – affirmer une hiérarchie partagée entre les différentes maîtrises douvrage du territoire et avec les partenaires frontaliers – des projets routiers au service de tous les modes de déplacements LES TRANSPORTS COLLECTIFS : – vers un réseau de surface encore plus emblématique et plus en lien avec les secteurs moins dense de la métropole : tramway, tram-train – le renforcement de loffre métro, quelle échéance ? – conforter lintermodalité, l interopérabilité et les interfaces entre modes de déplacements

12 4 axes de travail identifiés : Les pistes de réflexions principales STATIONNEMENT : – optimiser et gérer efficacement les politiques de stationnement (centres-villes, action communautaire globale, stationnement des vélos,…) – la problématique du stationnement résidentiel LE PARTAGE DE LA RUE ET LA SECURITE ROUTIERE : – piétons, mobilité réduite et espaces publics – la promotion de lusage du vélo – les démarches dévaluation de projets – sécurité routière : vers un objectifs de 0 tués pour les usagers « vulnérables » LES MARCHANDISES : – vers des expérimentations en milieu urbain dense – des démarches globales régionales à léchelle de laire métropolitaine LOBSERVATION ET LEVALUATION : – vers un observatoire transversal des déplacements

13 LES MICRO-PDU

14 LAXE 4 du PDU de 2000 : « UNE VILLE ET SES RESEAUX DE TRANSPORT QUI EVOLUENT EN SYNERGIE » Point 4.4 : « Des Micro-PDU pour les projets daménagement sur un site » Concrétiser localement le PDU : la charte « Micro- PDU » Initier la démarche « micro-PDU » par des études pilotes (CHRU et Eurasanté, Euralille et la Cité scientifique) Les micro-PDU dans le PDU de 2000

15 Des micro-PDU : pour quoi faire ? Concrétiser, traduire localement le PDU sur un quartier, un générateur de trafic particulier,... Porter un regard global et multimodal sur un secteur géographique Articuler les stratégies entre urbanisme, déplacements, espaces publics à une échelle locale pertinente Proposer des actions locales qui concourent à mettre en œuvre le PDU. Les actions sont variées, allant de létude complémentaire, à la réalisation concrète dune opération, ou à laccompagnement dun projet Un micro-PDU nest pas un plan de circulation, de stationnement, ou une étude opérationnelle Les micro-PDU : objectifs

16 8 micro-PDU depuis 2000 Comines ( ) Les Weppes (2003) Corridor multimodal (2003) Vauban - Esquermes (2003) Armentières ( ) Euralille (2006) CHRU Lille - Eurasanté ( ) Hellemmes ( ) Comines Armentières Les Weppes Corridor multimodal CHRU Hellemmes Euralille Vauban-E.

17 Comines : le 1er Micro-PDU, une expérimentation menée en régie Des Micro-PDU de « secteurs » : Les Weppes, le corridor multimodal Des Micro-PDU à léchelle communale : Armentières, Hellemmes Des Micro-PDU sur des quartiers, des générateurs de trafics : Vauban- Esquermes, Euralille, CHRU-Eurasanté Des « Micro-PDU » intégrés à des projets urbains : Etude de stratégie urbaine de Bondues, Plan local de Déplacements de la ZAC hypercentre à Tourcoing,... Des micro-PDU à toutes les sauces !

18 18 LMCU - Cadre de Vie Des études de déplacements structurées Des études « classiques » en 3 phases (Diagnostic, Enjeux/Objectifs, Actions) adaptées à léchelle de réflexion Vers un schéma multimodal global sur lensemble du site étudié Des déclinaisons en fiches actions spécifiques TC Modes doux VP, circulation et stationnement actions transversales spécifiques « accompagnement » et projet urbains

19 Une implication technique et politique variable, mais correcte pendant létude Des actions plus ou moins partagées « localement », entre projets pré- établis et intégrés, nouveaux projets qualitatifs, mesures « PDU » fortes (contraintes de stationnement, circulation des bus,…) Une reprise et une concrétisation des actions qui est perfectible Une mise en œuvre technique « freinée » par divers paramètres (précisions des actions et de leur déclinaison, reprise et appropriation par les différents services techniques, portages politiques,…) sauf exception (Vauban-Esquermes) Un flou sur le contenu même des micro-PDU pour les « non-initiés » (réflexions croisées avec urbanisme et espaces publics, les micro-PDU ne sont pas des plans de circulation précis,…) Des résultats hétérogènes

20 LES REFLEXIONS EN COURS DANS LE CADRE DE LA REVISION DU PDU des micro-PDU à différencier (secteur, quartier, générateur de trafic, intégrés à une étude urbaine ou de développement économique) ? une 4ème phase « pré-opérationnelle » sur des points singuliers ou sensibles (« étude de faisabilité »), pour passer plus rapidement à la mise en œuvre de ces études ? des micro-PDU qui couvrent lensemble du territoire communautaire (micro- PDU de secteurs) ? vers un nouveau « guide micro-PDU » ? Des améliorations à explorer dans la révision du PDU

21


Télécharger ppt "Le Plan de Déplacements Urbains de LMCU et les micro-PDU Service Déplacements Urbains et Qualité des Espaces Publics Septembre 2008 - AM."

Présentations similaires


Annonces Google