La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Club de Bidache. NOTRE VILLAGE UNE FETE RENAIT La FETE des TAILLEURS de PIERRE et de la TIGNE Blotti au milieu des collines, en pays « Charnegou », BIDACHE,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Club de Bidache. NOTRE VILLAGE UNE FETE RENAIT La FETE des TAILLEURS de PIERRE et de la TIGNE Blotti au milieu des collines, en pays « Charnegou », BIDACHE,"— Transcription de la présentation:

1 Club de Bidache

2 NOTRE VILLAGE

3 UNE FETE RENAIT La FETE des TAILLEURS de PIERRE et de la TIGNE Blotti au milieu des collines, en pays « Charnegou », BIDACHE, dérivé du basque : BIDE-AITZ-U (lieu du pays où la pierre abonde) a, depuis le néolithique exploité sa pierre, connue par les géologues du monde entier pour sa particularité. Les bancs de calcaire dur, renferment de temps en temps des veines ou des rognons de silex. Ce silex, redouté de nos Tailleurs de Pierre, est appelé par eux « La TIGNE ».

4 EXTRACTION de la PIERRE Jusquà nos jours lhomme, pour extraire la pierre, ne disposait que doutils rudimentaires : la pelle, la pioche, la barre à mine. Dans nos carrières, elle était extraite plus facilement grâce à la configuration de nos exploitations. Les bancs apparaissent par couches super- posées de plus ou moins grande épaisseur, une fine couche de marne les séparant. Lenlèvement de cette terre est confié aux femmes, qui la transportent grâce à leur panier en osier, appelé « coudet », porté sur la tête.

5 De la CARRIERE au CHANTIER De la carrière dextraction au lieu de transformation dénommé « Chantier », les blocs sont transportés sur une plate- forme en bois, à quatre roues, guidée sur rail et tirée par un cheval, parfois un mulet. Dans certaines carrières, cest un traîneau. Au chantier, éloigné de lex- traction, les ouvriers façonnent la pierre à même le sol, à genoux, assis sur leurs sabots de bois. Ils travaillent souvent à lextérieur, à lombre de quelques plata- nes. Les outils leur appartiennent. Ils doivent les entretenir à leurs frais. Ils sont tous marqués dun signe distinctif. Evidemment chacun fait appel à « son forgeron » qui aiguise et trempe lacier beaucoup mieux que les autres !!!

6 LIEUX de CHARGEMENT Les PORTS La pierre travaillée est acheminée sur les lieux de chargement. Nos deux rivières jouent un rôle important pour sa commercialisation : le Port sur la Bidouze, VALENTIN sur le Lihoury. Des wagonnets sur rails, des chars à bœufs pour les exploitations plus modestes, déchargent à quai les moellons (« PICAILH »), le tout- venant et autres, au milieu de stères de bois, barriques, sacs de toutes sortes. Les bateaux, qui peuvent transporter 30 m3 de pierre environ, se nomment galupes, gabarres. Il faut attendre la marée haute pour embarquer le tout, et dans un ordre bien précis. Les bateliers connaissent leur affaire !!!

7 La BATELLERIE Que dhistoires navons-nous pas entendu sur la batellerie ! Le chargement effectué, il fallait une marée descendante pour cingler vers Bayonne. Sept heures de descendant… Deux jours pour arriver au port ! Heureusement, les auberges du bord de leau étaient accueillantes. A certaines époques de lannée, la marée étant très faible, il fallait haler le bateau pour le faire avancer. Une longue corde attachée à un mât, était, depuis le chemin, tirée par des hommes. Par la suite des bœufs ou des mulets avaient pris le relais. Pour charger ou décharger le vaisseau, on jetait quelques madriers en bois jusquau bord du navire. Belle séance déquilibre en perspective.

8 UTILISATION de la PIERRE De par sa texture notre pierre est utilisée dans bon nombre douvrages. Notre village est construit avec, des villas de la Côte Basque, une partie de Bayonne, la Jetée de la Barre (embou- chure de lAdour), Dax sous le régime augustéen. Pendant plusieurs siècles, les châteaux et les maisons des GRAMONT en absorbent une cer- taine quantité. Elle fut aussi exportée sur la Côte Atlantique, vers lAngle- terre, la Guadeloupe, St Domingue, etc… On raconte que les bateaux arrivant à Bayonne chargés dépices, repartaient, la cale plombée des dalles de pierre de Bidache, afin daffronter la haute mer et ses tempêtes.

9 1993 – RENAISSANCE de la FETE Jeudi de lAscension A Bidache, de tous temps, le Jeudi de lAscension (célébration chrétienne) a fêté la Journée des Tailleurs de Pierre. Le Club Gramontois (Aînés Ruraux) a gardé en mémoire le faste de cette journée, tombée en désuétude avec le temps. Nous décidons de relancer cette manifestation et dhonorer anciens et actuels Tailleurs de Pierre. Nous mobi- lisons toutes les énergies, nous mettons les bouchées doubles. Des musiques sont écrites, des chansons voient le jour, des poèmes sont clamés. Cette journée se déroule sous le même schéma que les anciennes fêtes : Rassemblement, messe, repas, bal. Cest un succès ! On nous demande de continuer !!!

10 La STELE et la CONFRERIE Nous continuons mais nous ajoutons toutefois un plus. Pour célébrer leur mémoire, nous érigeons une stèle représentant un tailleur de pierre à genoux, flanqué de ses principaux outils. La Stèle, en pierre de Bidache, est dressée sur un socle en pierre issue de nos carrières. Nous organisons une confrérie, avec ruban jaune et bleu sur le béret (aux couleurs de Bidache), grande cape de velours bleu bordée de jaune, médaille renfermant un éclat de « Tigne ». Tous les Tailleurs de Pierre sont intronisés ainsi que diverses personnalités.

11 INCROYABLE !! HISTORIQUE Chez les Tailleurs de Pierre, le patrona- ge de lAscension est très ancien. On trouve trace de cette journée en 1365 (Montpellier), 1847 (Avignon), 1864 (Montpellier), etc.. organisée par les C.P.T.D.P. (Compagnon passant Tailleur de Pierre). Le Jeudi de lAscen-sion faisait date partout où les relais compagnonniques existaient en France. Ce jour-là, ils octroyaient des promotions et célébraient leur Patron « Maître Jacques ». A ce jour, nous navons jamais entendu parler de cette fête ailleurs quà Bidache. Serions-nous les seuls à avoir perpétué cette tradition ? Voilà 16 ans que le Club Gramontois la porte à bout de bras !!! BRAVO les ANCIENS !!!

12 Depuis quelques temps la profession retrouve son dynamisme. Des jeunes sont à lécoute. Des ateliers se sont modifiés. Des échanges se sont créés. Létat desprit a changé. Plus moderne, loutillage rend le travail moins important. Les entreprises ou les artisans carriers sagrandissent. Y sommes-nous pour quelque chose ? Afin que tout le monde sache A ce jour poursuivant un rêve De nos anciens le si beau métier Tailleurs de Pierre et Maîtres Carriers Tailleurs de Pierre de Bidache Ont voulu prendre la relève On ne saurait les oublier Aujourdhui on va les fêter !!!

13 Vu sur Diaporamapps.com Voir aussi Voyagepps.com


Télécharger ppt "Club de Bidache. NOTRE VILLAGE UNE FETE RENAIT La FETE des TAILLEURS de PIERRE et de la TIGNE Blotti au milieu des collines, en pays « Charnegou », BIDACHE,"

Présentations similaires


Annonces Google