La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vue d’ensemble sur les questions Genre et Changement Climatique

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vue d’ensemble sur les questions Genre et Changement Climatique"— Transcription de la présentation:

1 Vue d’ensemble sur les questions Genre et Changement Climatique

2 Faits

3

4 76% des catastrophes sont en rapport avec le changement climatique 45% des décès en moyenne 79% des pertes économiques Source: EM-DAT : The OFDA/CRED International Disaster Database. UCL - Brussels, Belgium

5 Le Côté Humain Le Changement Climatique se manifestera de manière différente selon les différentes régions, l’âge, les classes sociales, les groupes de revenus, l’activité professionnelle et le sexe. La population pauvre, en particulier des pays en développement, sera touchée de manière disproportionnée. Leur dépendance des ressources écologiques locales, ajoutée aux problèmes persistants de santé et de bien-être, à la rareté des ressources financières, institutionnelles et humaines, font que les pays pauvres sont plus vulnérables et moins adaptables aux impacts du changement climatique (IPCC 2001).

6

7 Les raisons de la vulnérabilité

8 Les raisons de la différence
Eviter d’être simpliste et ne voir que les femmes (de par leur sexe) en tant que VICTIMES Les femmes ne sont pas vulnérables parce qu’elles sont "naturellement plus faibles« . Tous les êtres sont vulnérables face au phénomène. Mais la vulnérabilité est plus élevée chez les femmes parce que beaucoup de femmes vivent dans l’exclusion sociale.

9 Les raisons de la différence
Les préjugés sociaux empêchent les filles et les femmes de s’exercer à certaines activités comme: apprendre à nager, à escalader ou monter dans les arbres… Elles font face à des contraintes dans leur mobilité et leur comportement; ce qui entrave leur capacité de relocation sans le consentement d’un membre masculin de la famille

10 Les raisons de la différence
La vulnérabilité dépend essentiellement des atouts disponibles (physiques, financiers, humains, sociaux et naturels) : plus la personne a des atouts, moins vulnérable elle sera Dans le monde entier, les femmes, comparativement aux hommes, ont tendance à avoir un accès plus limité au ressources qui peuvent assurer leur capacité d’adaptation au changement climatique – y compris acquisition de terres, accès aux crédits, aux revenus agricoles, aux services d’organes de décision, à la technologie et à la formation

11 Atouts-réponses Les atouts acquis par les femmes déterminent largement comment elles vont être affectées et comment elles vont répondre à l’impact du changement climatique Par conséquent, entreprendre des actions qui permettent aux femmes l’acquisition d’atouts est un principe fondamental pour formuler des stratégies d’adaptation

12 Changement climatique et inégalité
des sexes sont inextricablement liés En exacerbant les inégalités en général, le changement climatique réduit la vitesse de progression des efforts pour l’égalité des sexes et empêchent les efforts pour atteindre de plus larges buts tels que la réduction de la pauvreté et le développement durable L’inégalité entre les sexes peut aggraver l’impact du changement climatique, alors que les initiatives pour amoindrir les différences de sexe et pour donner plus de participation au femmes aident à réduire cet impact

13 Risques additionnels pour assurer le bien-être

14 EFFETS DIRECTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE
L’industrie touristique est un secteur particulièrement important pour les femmes – 46% des travailleurs sont des femmes Diminution ou disparition d’espèces marines utilisées par les femmes pour l’alimentation du foyer En 2005, les coraux de la mer des Caraïbes a subi un blanchissement dû à des changements de température Augmentation de la température des océans Les femmes sont souvent les collectrices, les utilisatrices et les administratrices. Le manque d’eau met en danger le bien-être de leur famille, augmenter leur charge de travail Les filles et les femmes sont responsables de la collecte d’eau et de bois du chauffage. Si le temps de collecte augmente, leurs possibilités d’aller à l’école diminuent En Inde, les inondations ont tué plus de filles que de garçons Augmentation de la fréquence et de l’intensité de la sécheresse dans plusieurs régions africaines Augmentation de la sécheresse et du manque d’eau

15 EFFETS DIRECTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE
Un échantillonnage réalisé dans 141 pays, entre les 1981 et 2002, a mis en évidence que les désastres naturels (et leurs impacts subséquents) ont tué en moyenne plus de femmes que d’hommes, ou tuent les femmes plus jeunes que les hommes Plus de femmes sont mortes en Europe pendant la vague de chaleur en 2003 Pendant l’ouragan Katrina aux Etats-Unis, les femmes afro-américaines qui étaient les plus pauvres dans cette partie du pays ont fait face à d’énormes obstacles pour survivre Plus de femmes que d’hommes travaillent dans les secteurs informels et dans les petites entreprises. Ces secteurs sont souvent les plus touchés et les moins aptes à se relever des effets néfastes des catastrophes naturelles, à cause du manque de capital, et des accès limités aux crédits et à l’information, entres autres Cyclones, ouragans, inondations et vagues de chaleur d’intensité et de fréquence élevées Augmentation d’évènements climatiques extrêmes

16 EFFECTS INDIRECTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE Augmentation des épidémies
La charge de travail des femmes augmente lorsqu’elles doivent dédier plus de temps aux malades Dans les pays en développement, les foyers pauvres atteints par le VIH/SIDA possèdent moins de ressources pour faire face aux impacts du changement climatique. Il est plus difficile d’adopter de nouvelles stratégies de production agricole et de mobilisation de bétail pour les foyers dirigés par des femmes de même que pour les foyers infectés Les femmes enceintes sont plus susceptibles aux maladies hydriques L’anémie – qui résulte souvent de la malaria – est la responsable d’un quart de la mortalité maternelle Le phénomène « El Niño » serait à 70% à l’origine de la récente épidémie de choléra au Bangladesh Le changement climatique a joué un rôle très important sur l’épidémie de malaria dans les montagnes de l’est africain Augmentation des épidémies

17 EFFECTS INDIRECTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE
Les femmes produisent plus de 50% de la nourriture dans le monde. En Afrique, le pourcentage de femmes touchées par ces changement pourraient être entre 48% au Burkina Faso et 73% au Congo Les nuages marrons provoqués par les bombes aérosols et par les concentrations de GES ont provoqué une réduction historique de la récolte de riz. Le riz est la source de calorie la plus importante dans les pays en développement. Les femmes sont plus vulnérables à être victimes de problèmes de nutrition - 50% des femmes et des enfants des pays en développement sont anémiques En Afrique, on espère que la production agricole tombe entre 20 et 50% si les changements globaux se poursuivrait, semblables aux conditions du phénomène «El Niño » Diminution de la production alimentaire Pour 2050 Changement du climat minimum: 18% d’extinction Projections pour un changement moyen: 24% d’extinction  Changement du climat maximum: 35% d’extinction Les femmes utilisent souvent la diversité des espèces pour adapter la production à la variabilité climatique, mais un changement constant de la température réduira la diversité agricole et les options de médicaments traditionnels Si les femmes n’ont pas le contrôle sur les ressources naturelles (terre, eau, arbres) ni un accès sécurisé à celles-ci, leur probabilité d’adaptation aux impacts du changement climatique sera très faible Disparition de plantes médicinales utilisées par les femmes Disparition des espèces

18 Catastrophes et genre L’Ecole d’Economie de Londres, l’Université de Essex et l’Institut d’Economie Max-Planck ont réalisé une analyse des catastrophes dans 141 pays qui a mis en évidence des liens directs entre les taux de mortalité selon le sexe pendant les catastrophes naturelles et les droits écono-miques et sociaux des femmes.

19 Catastrophes et genre Quand les droits de la femme ne sont pas protégés, les femmes meurent plus que les hommes face aux catastrophes naturelles. La recherche a aussi démontré la réciprocité : dans les sociétés où les femmes et les hommes ont les mêmes droits, les taux de mortalité sont identiques pour les deux sexes face aux catastrophes

20 Que signifie ceci? Que l’AUTONOMISATION des femmes doit être une des priorités des stratégies ou des initiatives pour l’adaptation et la réduction du risque

21 Les actions de réduction des risques ou de gestion des risques sociaux devront porter une attention particulière aux besoins spécifiques afin de promouvoir les capacités des femmes pour la gestion des risques liés au changement climatique dans le but de réduire leur vulnérabilité et maintenir ou accroître leurs opportunités de dévelopement

22 Les femmes sont de puissants agents de changement et leur leadership est essentiel. Les femmes ont toujours été leaders pour la revitalisation communautaire et pour la gestion des ressources naturelles

23 Faits Les femmes de plusieurs communautés autochtones possèdent des répertoires de "stratégies d’assimilation" qu’elles ont utilisé traditionnellement pour faire face à la variabilité du climat Au Rwanda, il est rapporté que les femmes produisent plus de 600 variétés d’haricots Les femmes Aguarunas du Pérou plantent plus de 60 variétés de manioc

24 Faits Les hommes et les femmes ont des rôles différents dans la gestion des ressources forestières. Ils participent à différents niveaux dans les processus de plantation, de protection ou de soin des semis ou des petits arbres, tout comme dans la plantation et l’entretien des parcelles boisées et des plantations sur des lieux publics  Les femmes jouent un rôle prépondérant dans la déforestation, la reforestation et le boisement

25 Faits Les femmes dépensent 90% de ce qu’elles gagnent de la vente de produits forestiers pour assouvir les besoins de leur famille ; les hommes dépensent ce qu’ils gagnent de la vente de produits forestiers pour couvrir leurs dépenses personnelles (seulement 15% pour les besoins de leur famille)

26 Faits Autant les femmes que les hommes dépendent de l’énergie pour la plupart de leurs activités quotidiennes, mais ils ont des besoins et des rôles différents et les différents services énergétiques ont des impacts différents sur les hommes que sur les femmes Une perspective de genre pour analyser la problématique des biocombustibles permet de créer des initiatives qui incluent des exigences diverses et qui accomplissent, d’une manière équitable, les besoins énergétique de la communauté

27 Faits D’après les études menées par l’OCDE, le genre a une grande influence sur la consommation durable, en raison des différents comportements de consommation des hommes et des femmes Dans certains pays de l’OCDE, les femmes prennent 80% des décisions de consommation Les femmes ont plus tendance à être des consommateurs durables, e.g., elles ont tendance à acheter des produits au label écologique ou organique, elles ont plus tendance à recycler et elles valorisent plus les énergies efficaces que les hommes Les femmes font plus attention aux problématiques éthiques lors de leurs achats, telles que le travail des enfants et le commerce équitable

28 Malgré cela, les femmes n’ont pas reçu des opportunités équitables afin de participer à la prise de décisions relatives aux politiques et initiatives d’adaptation et de mitigation au niveau national et internationales en relation avec le changement climatique

29 Aux plus hauts niveaux – à la tête des délégations – les femmes sont substantiellement moins représentées que les hommes. Par exemple, en 2006, le pourcentage de femmes qui dirigeaient des délégations était de 15.7% ; en 2007, ce chiffre était de 12% Source: Hemmati, M. Panel interactif expert sur le thème, 52ème session, 2008

30 Egalité Genre, Changement climatique et OMD: quels liens?

31 Atteindre l’éducation primaire universelle
Perte ou réduction des plantes et des animaux utilisés par les femmes pour la sécurité alimentaire de leur famille. Le nuage atmosphérique marron dû aux bombes aérosols et aux gaz à effet de serre sur l’Asie a réduit en quantités historiques la production de riz (Cramer, 2006) Les femmes sont plus vulnérables aux problèmes de malnutrition:50% des femmes et des enfants des pays en développement sont anémiques Dans certains cas, la compensation entre la consommation et la survie peut augmenter la ségrégation de genre face à la nutrition. En Inde, les recherches ont démontré que les filles souffrent plus de malnutrition pendant les périodes de consommation basse et de prix élevés de la nourriture; de même, la diminution des précipitations est plus associée à la mort de filles que celle des garçons (UNDP, 2007) Réduction de la production agricole pour la subsistance et la commer-cialisation Risques pour la sécurité alimentaire Éliminer l’ extrême pauvreté et la faim Augmentation charge de travail (agriculture et activités de subsistance)  Changements environnement provoquent migrations  Manque d’accès à l’eau potable En Afrique sub-saharienne, les femmes et les filles peuvent passer 3 à 4 heures par jour à la collecte de l’eau et du bois. Les inondations et la sécheresse peuvent accroitre grandement cette problématique en forçant les filles à abandonner leur éducation. 80% des réfugiés du monde sont des femmes et des enfants Les hommes sont plus susceptibles de migrer. Les foyers dirigés par des femmes qui restent sont, généralement, les plus pauvres. Les charges de travail de ces femmes et des enfants augmente de manière significative à cause de la migration des hommes Atteindre l’éducation primaire universelle

32 Augmentation de la charge de travail des femmes puisqu’elles sont les principales responsables pour assurer les soins et le bien être des membres de la famille. Disparition de plantes médicinales utilisées par les femmes Femmes et enfants sont 14 fois plus susceptibles de mourir pendant un désastre que les hommes (Peterson, 2007) Taux élevé de mortalité des femmes en tant que mères et épouses lors d’un désastre peut être a l’origine de : - l’augmentation du nombre d’orphelins ; - du mariage précoce des filles, ce qui conduit à l’abandon de leurs études ; - la traite et de la prostitution des filles ; ce qui augmente leur exposition au VIH/SIDA (Oxfam, 2005) La migration est un facteur qui augmente le risque d’infection par VIH/SIDA. Les effets sur l’environnement peuvent augmenter le risque de contagion de maladies graves Augmentation des maladies transmises par vecteurs Augmentation de la température (vagues de chaleur) Réduire taux de mortalité infantile Améliorer la santé maternelle Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et autres maladies

33 Garantir la durabilité de l’environnement
Sans un accès sécurisé et un contrôle sur les ressources naturelles (terre, eau, arbres), les femmes auront moins de capacité à s’adapter aux impacts du changement climatique Les mesures d’adaptation, en relation à la lutte contre la désertification, demandent généralement beaucoup de travail et les femmes doivent souvent faire face à l’augmentation de leur charge de travail domestiques et communautaires généralement non rémunérés Les femmes rurales des pays en développement collectent les produits de la forêt pour les utiliser en tant que bois de chauffage, nourriture, médicaments ou aliment pour le bétail. La diminution des ressources forestières aura un impact négatif sur leur bien être ou la qualité de vie des femmes et celles de leurs familles Les femmes dépendent d’une gamme de produits agricoles pour s’adapter à la variabilité climatique, mais un changement permanent des températures pourrait réduire la diversité agricole et leur accès aux plantes aromatiques et médicinales. Faible participation des femmes dans les forum de prise de décision en relation avec les changements climatiques à tous les niveaux (local, national, international). Extinction des espèces, Variation dans la composition des espèces, Rupture des relations symbiotiques, Changements dans les relations trophiques, et autres Changements de la qualité et la quantité des ressources naturelles pourraient réduire la productivité des écosystèmes Inondations, sécheresses, augmentation du niveau des mers et des océans, fonte des glaciers et des calottes glaciaires polaires Garantir la durabilité de l’environnement

34 Créer une alliance globale pour le développement
Le changement climatique rend plus difficile le défi pour atteindre les ODM Il est nécessaire d’augmenter les ressources financières pour les efforts d’adaptation et de mitigation Incorporer une perspective de genre dans le transfert de technologie , dans les programmes et les projets de développement des capacités d’adaptation et de modération Promouvoir, faciliter, développer et mettre en œuvre des programmes d’éducation et de formation pour les femmes, focalisés sur le changement climatique Favoriser l’accès à l’information pour les femmes en rapport avec les changements climatiques et les programmes d’adaptation en tenant compte du contexte local et national tel que l’accès par les femmes à internet, leur niveau d’alphabétisation et la langue parlée. Promouvoir la participation des femmes: - aux activités relatives au changement climatique et à ses effets, au développement de solutions adéquates, en facilitant l’échange d’information, les débats, le partenariat et la gouvernance. La distribution des ressources financières pour la mitigation et l’adaptation doit se faire sur la base des principes de l’égalité des sexes. Créer une alliance globale pour le développement

35 Le changement climatique est un sujet de sécurité globale et droits de l’homme. Cela représente un défi pour le développement durable, pour la justice sociale, pour l’égalité et le respect des droits de l’homme


Télécharger ppt "Vue d’ensemble sur les questions Genre et Changement Climatique"

Présentations similaires


Annonces Google