La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Alarmes Les Alarmes 1 - Différents types 2 - Quelques informations 4 - Détails des constituants 6 – Devis dune installation 5 - Raccordement VOTRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Alarmes Les Alarmes 1 - Différents types 2 - Quelques informations 4 - Détails des constituants 6 – Devis dune installation 5 - Raccordement VOTRE."— Transcription de la présentation:

1

2 Les Alarmes Les Alarmes 1 - Différents types 2 - Quelques informations 4 - Détails des constituants 6 – Devis dune installation 5 - Raccordement VOTRE LOGO ICI Section ElectrotechniqueSection Electrotechnique Section ElectrotechniqueSection Electrotechnique 3 - Principe de fonctionnement 3 - Principe de fonctionnement Cliquez ici QUITTER

3 DIFFERENTS TYPES DALARME Cliquez ici

4 Pour optimiser lexploitation dun site, nous avons besoin dune surveillance permanente dun lieu déterminé, afin de détecter toute anomalie. Pour ce faire, une alarme alarme est appropriée. Il en existe trois, ayant chacune leurs fonctions bien spécifiques : Lalarme technique Lalarme technique Lalarme intrusion Lalarme intrusion Lalarme incendie Lalarme incendie Cliquez ici ou ici Cliquez ici

5 Elle a pour vocation de détecter lintrusion lintrusion (ou la tentative dintrusion), le plus tôt possible afin de mettre en œuvre les moyens dalarmes adéquats (dissuasion ou intervention). Cliquez ici

6 LAlarme intrusion LAlarme intrusion 1 – Les deux types 2 - Quelques informations 4 – Différents constituants 6 – devis dune installation 5 - Raccordement VOTRE LOGO ICI Section ElectrotechniqueSection Electrotechnique Section ElectrotechniqueSection Electrotechnique 3 - Principe de fonctionnement 3 - Principe de fonctionnement QUITTER

7 VOTRE LOGO ICI Section ElectrotechniqueSection Electrotechnique Section ElectrotechniqueSection Electrotechnique LAlarme intrusion LAlarme intrusion 1 – Les deux types 2 - Quelques informations 4 – Différents constituants 6 – devis dune installation 5 - Raccordement 3 - Principe de fonctionnement 3 - Principe de fonctionnement QUITTER

8 LES DEUX TYPES DALARME INTRUSION Cliquez ici

9 Lalarme intrusion existe en 2 technologies : La technologie filaire La technologie filaire La technologie radio La technologie radio Cliquez ici ou ici Cliquez ici

10 Lalarme intrusion existe en 2 technologies : La technologie filaire La technologie filaire La technologie radio La technologie radio Cliquez ici ou ici Cliquez ici

11 La technologie filaire : P o u r l e n e u f e t l e p e t i t t e r t i a i r e

12 Les détecteurs et organes de signalisation sont reliés par des câbles 6 conducteurs 6/10 6/10 de couleurs différentes (2 fils assurent la protection du câble, 2 autres la transmission des informations, et 2 pour lalimentation des détecteurs). Cliquez ici

13 Les avantages de lalarme filaire Elle est reconnue par les assureurs Elle est reconnue par les assureurs Linstallation se fait traditionnellement Linstallation se fait traditionnellement par un professionnel par un professionnel Le dépannage se fait aisément Le dépannage se fait aisément De multiples détections peuvent être réalisées De multiples détections peuvent être réalisées

14 Les inconvénients de lalarme filaire Le temps de pose est plus long Le temps de pose est plus long Elle craint la foudre Elle craint la foudre Lextension des détections est limitée Lextension des détections est limitée Cliquez ici

15 La technologie radio : P o u r r é n o v e r p r o p r e m e n t e t d é m é n a g e r a v e c s o n a l a r m e

16 Les détecteurs sont munis dun émetteur tandis que la centrale et la sirène sont munis dun dun récepteur. Chaque appareil et équipé dune dune pile / batterie batterie pour son alimentation. La transmission des informations seffectue par onde radio (à la fréquence de 433 MHz). Cliquez ici détecteur centrale sirène Signal de tentative dintrusion Signal dalerte

17 Les détecteurs sont munis dun émetteur tandis que la centrale et la sirène sont munis dun récepteur. Chaque appareil et équipé dune pile / batterie pour son alimentation. La transmission des informations seffectue par onde radio (à la fréquence de 433 MHz). Cliquez ici détecteur centrale sirène Signal de tentative dintrusion Signal dalerte

18 Cliquez ici Certaines technologies radio sont fondées sur la double transmission des informations radio. Cela assure une fiabilité et une détection sûre et rapide en cas de fraude. Si lune des deux fréquences est perturbée par des parasites ou dautres émetteurs, cest lautre fréquence qui assure la transmission Lorsque les deux fréquences ne passent plus (blocage frauduleux), lanalyse simultanée des deux fréquences donnera lalerte très rapidement

19 Les avantages de lalarme radio La pose se fait rapidement La pose se fait rapidement Elle se démonte très facilement Elle se démonte très facilement Lextension est possible Lextension est possible Elle ne craint pas la foudre Elle ne craint pas la foudre Cliquez ici

20 Les inconvénients de lalarme radio Le dépannage est délicat Le dépannage est délicat Il y a une programmation à effectuer Il y a une programmation à effectuer Il nexiste pas de norme, elle nest Il nexiste pas de norme, elle nest donc pas reconnue par les assureurs donc pas reconnue par les assureurs Cliquez ici

21 QUELQUES INFORMATIONS SUR LALARME INTRUSION

22 LE MARCHE

23 Aujourdhui Il y a, en France cambriolage/an habitations visitées Cest à dire 1 vol toutes les minutes Cliquez ici

24 LES ACTEURS

25 Le voleur professionnel Sattaquera à Des banques Des bijouteries Des magasins Hi-fi Vidéo On appelle cela le Haut risque Cliquez ici

26 Le voleur occasionnel Sattaquera à Des villas Des appartements Des magasins ou bureaux Des entrepôts ou ateliers On appelle cela le Risque courant Cliquez ici

27 ANALYSE DES RISQUES

28 A quelle heure on lieu les intrusions ? PS : Dans le tertiaire, les vols se passent essentiellement la nuit 8h 18h 16h 12h 14h 31% des cambriolages 59% des cambriolages Cliquez ici

29 Par où passent-ils ?AppartementsVillas/Tertiaire 87.5% porte 87.5% porte 1 er étage 1 er étage Rez de chaussée Rez de chaussée 12.2% fenêtre 12.2% fenêtre Autres étages avec balcon, terrasse Autres étages avec balcon, terrasse Les plus touchés : 35% porte 35% porte Les aérateurs Les aérateurs Les toits Les toits 55% fenêtre 55% fenêtre Les velux Les velux Mais également : Cliquez ici

30 LA REGLEMENTATION

31 Un système dalarme doit répondre aux exigences des Normes Normes Françaises Assurance Assurance Protection Protection Prévention. Seule lalarme filaire est normalisée Nfa2p. De plus une alarme est caractérisée par son type de protection protection (Type 1,2 ou 3) qui correspond au risque encouru par le local à protéger (risque courant ou haut risque) Cliquez ici

32 Un système dalarme doit répondre aux exigences des Normes Françaises Assurance Protection Prévention. Seule lalarme filaire est normalisée Nfa2p. De plus une alarme est caractérisée par son type de protection (Type 1,2 ou 3) qui correspond au risque encouru par le local à protéger (risque courant ou haut risque) Cliquez ici

33 Les alarmes de Types 1 et 2 peuvent être installées par des électriciens initiés, initiés, tandis que lalarme de Type 3 ne peut être installée que par des installateurs agréés APSAIRD APSAIRD : Association Plénière des Sociétés dAssurance Incendie et Risques Divers Cliquez ici

34 Haut risque Matériel conforme à la NFa2p Type 3 InstallateurshabilitésAPSAIRD Risque courant Matériel conforme à la NFa2p Type 1 et 2 Installateursinitiés Cliquez ici

35 Les textes disent : Risques légers Catégorie Type 1 Habitations Matériel NFa2p Type 1 délivré par lAFNOR - alarmes filaires - alarmes radio (mais dans ce cas pas de normalisation possible) Risques courants Catégorie Type 2 Locaux administratifs < 600m² Commerces classés 1,2,3 < 600m² Matériel NFa2p Type 2 délivré par lAFNOR - alarmes filaires Hauts risques Catégorie Type 3 Locaux administratifs > 600m² Commerces classés 1,2,3 > 600m² Commerces classés 4,5 Matériel NFa2p Type 3 APSAIRD - alarmes filaires Cliquez ici

36 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DUNE ALARME INTRUSION

37 Installation complète Une centrale centrale (le cœur de lalarme) est reliée à différents détecteurs détecteurs en fonction des lieux à protéger (bureau, garage, coffre, …) Dès quun détecteur est sollicité (ouverture de porte, de fenêtre, …), il en informe la centrale qui va mettre en œuvre un moyen de dissuasion dissuasion (gyrophare, sirène, …) Cliquez ici

38 Détection Centralisation Signalisation Cest le cerveau du système Pour faire fuir lintrus ou pour alerter Pour la surveillance à plusieurs niveaux Cliquez ici Un système dalarme se décompose en 3 parties :

39 LES DIFFERENTS CONSTITUANTS DUNE ALARME INTRUSION Cliquez ici

40 La Centrale Les Détecteurs Les Avertisseurs Cliquez ici

41 La Centrale Les Détecteurs Les Avertisseurs Cliquez ici

42 La centrale Cest le cœur du système. Elle reçoit les informations émanant des détecteurs et déclenche les appareils de dissuasion et dalerte. Cliquez ici

43 La centrale reçoit plusieurs types dinformations dinformations : Détection dintrusion Détection dintrusion Détection de sabotage Détection de sabotage Détection de défaut technique Détection de défaut technique Ordre de Marche/Arrêt de lalarme Ordre de Marche/Arrêt de lalarme Cliquez ici

44 La centrale traite les informations reçues reçues et transmet des ordres ordres : Avertisseur sonore Avertisseur sonore Transmetteur téléphonique Transmetteur téléphonique Marche / Arrêt / Fonctionnement Marche / Arrêt / Fonctionnement par zone par zone Cliquez ici

45 Une centrale réalise plusieurs fonctions : Une surveillance par zone : Une surveillance par zone : La surveillance peut seffectuer sur plusieurs zones (ou boucle) de détection. Cliquez ici

46 Le mode de fonctionnement par zone permet de diviser, en plusieurs groupes indépendants, les détecteurs de lhabitation. Par exemple : Le soir, on peut monter à létage et déclencher lalarme uniquement sur la zone du rez de chaussée (groupe A). Le jour, en descendant au rez de chaussée on déclenchera lalarme sur la zone étage uniquement (groupe B).

47 Différents modes de marche : Différents modes de marche : - Arrêt : les fonctions restent en veille, mais lalarme est arrêtée, -Marche partielle : certaines zones seulement sont sous alarme, - Marche totale :toutes les fonctions sont activées. Cliquez ici

48 Différents modes de marche : Différents modes de marche : - Arrêt : les fonctions restent en veille, mais lalarme est arrêtée, lalarme est arrêtée, - Marche partielle : certaines zones seulement sont sous alarme, sont sous alarme, - Marche totale :toutes les fonctions sont activées. Cliquez ici

49 Le mode de fonctionnement « Marche partielle/Marche totale » permet de mettre en partie une partie des détecteurs de lhabitation ou la totalité.

50 Une temporisation : Une temporisation : Les entrées et sorties peuvent être temporisées. Ce qui peut permettre une activation de lalarme au bout dun certain temps permettant de quitter les lieux lors de la mise en marche ou larrêt lors du déclenchement volontaire. Cliquez ici

51 Une pré-alarme : Une pré-alarme : Une boucle de pré-alarme permet dengendrer une sonnerie ou un éclairage temporisé lors dune approche du lieu protégé. Cliquez ici

52 Une alimentation : Une alimentation : La centrale est généralement alimentée en 230V AC. En cas de coupure du réseau, lalarme est secourue par batterie 12V DC ayant une certaine autonomie. Cliquez ici

53 En fonction de la présence des personnes dans le local à protéger, la protection à assurer est différente. - si des animaux sont présents dans un local, ils peuvent déclencher lalarme. En effet : - des vols peuvent se produire, même si des personnes se trouvent dans lhabitation, A cet effet, on peut protéger une habitation partiellement en définissant des zones. Cliquez ici

54 La protection se décompose en 3 zones de détections. La protection se décompose en 3 zones de détections. La zone périphérique La zone périphérique Cest la proximité du local Cest la proximité du local La zone périmétrique La zone périmétrique Cest le tour du local Cest le tour du local La zone volumétrique La zone volumétrique Cest lintérieur du local Cest lintérieur du local Cliquez sur une des 3 zones !

55 Pour cette zone, on installera … Cliquez ici

56 Il protégera alors la zone périphérique (extérieure) en détectant tout mouvement Le détecteur de mouvement Ce détecteur servira de pré-alarme Il a pour but de localiser la tentative dintrusion Il sinstalle à lextérieur

57 Pour cette zone, on installera …

58 Le détecteur magnétique Ce détecteur sert à contrôler les issues. Il sinstalle au niveau des portes ou des fenêtres.

59 Le détecteur bris de glace Ce détecteur est collé sur la vitre à protéger. Il détecte les ultrasons produits lors de la coupure du verre ou dun choc sur la vitre.

60 Pour cette zone, on installera …

61 Le détecteur infrarouge Ce détecteur est conçu pour détecter les rayons infrarouges (dégagement de chaleur) émis par les corps vivants. Les faisceaux détecteurs ne traversent par les murs, vitres ou rideaux. Précaution : Ce détecteur ne doit pas recevoir le soleil et doit être écarté des sources de lumière et de chaleur intenses.

62 Le détecteur hyperfréquence Ce détecteur utilise leffet Doppler, qui consiste à émettre en permanence des ondes à une fréquence de 9,9 GHz qui sont réfléchies par les obstacles quelles rencontrent (radar). Une mesure de la différence de fréquence entre les ondes émises et les ondes réfléchies permet de déterminer la présence dun objet ou dune personne en mouvement.

63 Le tapis de contact Ce détecteur se place dans un lieu de passage, sous la moquette ou un tapis. Il est installé généralement pour protéger une pièce contenant un objet précieux.

64 Le projecteur Pour mettre un intrus dans le doute dès quil y a franchissement de la zone périphérique. Cest une alarme préventive préventive ! Cliquez ici

65 La sirène Pour mettre un intrus en fuite et de rendre invivable la présence dans les lieux. Cest une alarme dissuasive dissuasive ! Cliquez ici

66 La sirène Pour mettre un intrus en fuite et de rendre invivable la présence dans les lieux. Cest une alarme dissuasive ! Cliquez ici

67 Informations sur les sirènes Il est interdit dinstaller une sirène à lextérieur sans demande de dérogation à la Préfecture ou à la Mairie ! Elles sont auto-alimentées par batterie. Elles émettent généralement un signal sonore proche de 110 dB ! Cliquez ici

68 Le transmetteur téléphonique Permet de signaler lintrusion à une tierce personne afin de mettre en œuvre une intervention. Cest une alarme curative curative ! Cliquez ici

69 Le transmetteur téléphonique Permet de signaler lintrusion à une tierce personne afin de mettre en œuvre une intervention. Cest une alarme curative ! Cliquez ici

70 Il est interdit de mettre comme numéro dappel celui de la gendarmerie ou de la police. Il faut une dérogation de la Préfecture ! Informations sur le transmetteur téléphonique Lors dune intrusion, le transmetteur compose 4 numéros dappel programmés par lutilisateur. Il appelle à tour de rôle pendant 4h toutes les 15 min. tous les numéros jusquà ce que quelquun réponde. Cliquez ici

71 LE RACCORDEMENT DUNE ALARME INTRUSION

72 La centrale peut comporter jusquà 6 boucles de détection. centrale Contact de détection Fil dauto- protection Détecteur 1Détecteur 3Détecteur 2Chaque boucle de détection peut comporter un ou plusieurs détecteurs. Dans le cas de plusieurs détecteurs sur une même boucle de détection, ceux-ci sont câblé en série. Remarque Remarque : Cliquez ici Une boucle dauto-protection est réalisée avec un fil dans chaque câble, si ce câble est coupé, lalarme est déclenchée.

73 Boucles de détection (ici 4 boucles possibles !)

74 Boucle de préalarme

75 Mise en Marche/Arrêt de lalarme

76 Sirènes (ici intérieure et extérieure!)

77 Transmetteur téléphonique

78 LE DEVIS DUNE INSTALLATION DALARME INTRUSION

79 Les prix qui vous sont donnés ne sont quà titre dexemple !

80 250 à Cliquez ici

81

82 Voilà, maintenant vous savez tout sur lalarme intrusion ! Afin de vérifier votre acquisition, veuillez imprimer le QCM en cliquant sur le logo et y répondre Concepteur : Ludovic Mauclair Enseignant en Electrotechnique au lycée Jean Jaurès Rennes Contact par Version 05/2003 Voilà, maintenant vous savez tout sur lalarme intrusion ! Afin de vérifier votre acquisition, veuillez imprimer le QCM en cliquant sur le logo et y répondre Concepteur : Ludovic Mauclair Enseignant en Electrotechnique au lycée Jean Jaurès Rennes Contact par Version 05/2003 QCM QUITTER

83 Fenêtre non disponible dans cette version du diaporama Merci de votre compréhension !

84 Elle permet une détection rapide dun début dincendie, dincendie, dune augmentation de température, dune présence de flamme flamme ou de fumées fumées grâce à des détecteurs automatiques ou manuels. Cliquez ici

85 Elle permet la détection et la signalisation des anomalies ou défaillances techniques des installations.


Télécharger ppt "Les Alarmes Les Alarmes 1 - Différents types 2 - Quelques informations 4 - Détails des constituants 6 – Devis dune installation 5 - Raccordement VOTRE."

Présentations similaires


Annonces Google