La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comportement des principales espèces CoDep de la Loire Commission biologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comportement des principales espèces CoDep de la Loire Commission biologie."— Transcription de la présentation:

1 Comportement des principales espèces CoDep de la Loire Commission biologie

2 Le terme « comportement » désigne les actions d'un être vivant. (wikipédia) Un être vivant a des actions pour - se nourrir - se protéger, se défendre - se reproduire Les êtres vivants se déplacer bactéries végétaux animaux Nous parlerons des êtres vivants quun plongeur peut voir

3 Nous allons aborder ce thème, en reprenant la plongée que nous avons faite pour les 50 espèces. Mais avant nous allons parler de deux groupes qui ne se déplacent pas Les végétaux Les éponges

4 - le soleil brille - leau contient du gaz carbonique et des sels minéraux Permet aux végétaux de constituer leur matière organique eau gaz carbonique sels minéraux photosynthèse Energie

5 De façon générale Elles sont fixées au substrats, par des crochets (pas de racines) La reproduction est diverse, souvent complexe associe la multiplication asexuée et la reproduction sexuée, parfois se multiplie par bouturage (ex les Caulerpes) Elles possèdent des propriétés qui limitent la fixation sur elles dautres algues éloignent les brouteurs Fabriquent leur matière organique Algues

6 Algues vertes Les molécules utilisées sont des pigments verts. On les rencontre plutôt à faible profondeur Béret basqueUdotée Fabriquent leur matière organique

7 Algues vertes Les molécules utilisées sont des pigments verts. On les rencontre plutôt à faible profondeur RacémosaAcétabulaire Fabriquent leur matière organique

8 Algues vertes Les molécules utilisées sont des pigments verts. On les rencontre plutôt à faible profondeur Monnaie de Poséidon

9 Padine Algues brunes Des pigments bruns sont associés aux pigments verts. On les rencontre plutôt à des profondeurs moyennes Fabriquent leur matière organique

10 Feuille de pierre encorbellée Fabriquent leur matière organique Algues rouges Des pigments rouges sont associés aux pigments verts. On les rencontre plutôt à des profondeurs plus importantes

11 Plantes à fleurs Elle utilise la photosynthèse avec des pigments verts et absorbe des sels minéraux pour fabriquer sa matière organique Fabriquent leur matière organique Posidonie

12 Particularités La reproduction se fait surtout par bouturage Elle peut utiliser la reproduction sexuée. Certaines années, elle porte des fleurs, qui sont à la fois mâle et femelle. (Comme les plantes à fleurs terrestres) Des végétaux et des animaux vivent sur les feuilles de Posidonie. Très riche en cellulose et en tannins. les feuilles de Posidonie ne sont comestibles, que par certains oursins et la Saupe. Posidonie

13 Particularités Lherbier de posidonie est très importants Oxygénation de la mer Protection des fonds et des cotes Abris pour de nombreuses espèces (surtout des juvéniles. Comatule, seiche, grande nacre, saupes, crénilabres, rascasses, serrans, jeunes, hippocampes, syngnathes. Dautres vivent dans la matte formé de lentrelacement de rhizomes et de racines que la posidonie a construit au fil des siècles. Posidonie

14 Filtrent les particules en suspension dans leau Eponges De façon générale Elles utilisent des cellules ayant un flagelle pour créer un courant deau. Ces cellules absorbent les particules alimentaires Elles sont fixées au substrat Des éponges peuvent emmètrent des substances chimiques qui empêchent la fixation sur elles et qui sont toxiques pour les animaux qui les mangent

15 Eponges Elles sont en général à la foi mâle et femelle. La fécondation a lieu soit dans leau soit à lintérieur de léponge. Certaines possèdent une multiplication asexuée ( bourgeons : Axinelle, coulure : Eponge rognon )

16 Leur squelette est formé de petites aiguilles (calcaires ou silice) ou et de fibres très coriaces Eponges Des spicules

17 Eponges Axinelle Eponge rognon Spicules en silice ou et de fibres très coriaces

18 Eponges Eponge bleuâtreEponge encroûtante orange Spicules en silice ou et de fibres très coriaces

19 Eponges Clathrine jaune Spicules en calcaire (faible profondeur) Comme toutes les éponges calcaires les sexes sont séparés

20 Notre plongée La roche, le coralligène Lherbier Les petits fonds Le sable La pleine eau

21 Le sable

22 Avale le sable et trie les particules alimentaires Holothuries Aspire les éléments du sol par sa bouche surmontée de petits tentacules qui ramènent le substrat meuble. Trie et ingère les substances comestibles et rejette par lorifice anal celles qui ne sont pas assimilable.

23 Particularités Les sexes sont séparés. l'émission des gamètes est synchronisée pour les individus d'une zone. La fécondation a donc lieu en pleine eau. Le déplacement se fait à laide de podia et dun système hydraulique. La détection dun danger provoque l'expulsion de filaments défensifs extrêmement collants. Un poisson peut shéberger dans lanus, ne serait pas parasite Holothuries

24 Se nourrit de détritus posés sur le sable Bonellie Se nourrit de déchets organiques ramassés par la trompe qui contient une substance capable de paralyser de petits animaux

25 Particularités Les sexes sont séparés. Le mâle mesure 2 mm est vit dans le corps de la femelle. La fécondation est interne. Les œufs sont expulsés dans leau. Si la larve tombe sue le sable elle devient femelle. Si elle tombe sur une trompe, elle devient mâle. Le corps de la bonellie est cachée dans une fissure de rocher La trompe de la bonellie est capable de se régénérer en cas d'agression par un prédateur. Bonellie

26 Piège les particules alimentaires en suspension Cérianthe Ses cellules urticantes lui permet de capturer des petits animaux et de débris organiques en suspension

27 Particularités Emet les gamètes mâles puis femelles qui sont fécondées en pleine eau En cas de danger, il se rétracte dans son tube Est capable de se déplacer et de reconstruire un nouveau tube. De petits animaux (crevettes, vers) habitent son tube Cérianthe

28 Mange des animaux morts Se nourrit de cadavres. Bernard lermite

29 Particularités Les sexes sont séparés. (mâle ou femelle dès la naissance) La femelle porte les œufs fécondés sur son abdomen Son abdomen est dépourvu de carapace ce qui loblige de vivre dans une coquille quil choisit avec soin lors des mues Il peut vivre en association avec une anémone. Lors des mues, il transplante les anémones sur sa nouvelle coquille Bernard lermite

30 Se nourrit de vers, crustacés, mollusques quils débusquent dans le sédiment avec ses barbillons avec lesquels il soulève le sédiment Mange dautres animaux, en les chassant à la nage Rouget de roche

31 Particularités Pas dinversion sexuelle. Les œufs se développent en pleine eau. Il est souvent suivit par des labres, des sars et des poissons plats, qui profitent des petits animaux quil dédaigne ou laisse séchapper. Rouget de roche

32 Mange dautres animaux, en les chassant à la course Grondin strié Se nourrit de petits animaux quil trouve dans le sédiment.

33 Particularités Les sexes sont séparés. Les œufs sont émis en pleine eau. Il vit sur le fond Il émet des grognements produits par contraction des muscles de leur vessie gazeuse qui vibre alors. Lorsquil est dérangé ou quil se sent menacé, le grondin déploie ses pectorales. Il peut faire de courts « vols » en quittant le fond. Grondin strié

34 Etoile peigne Quand les proies sont plus volumineuses, elle dévagine son estomac. Des sucs digestifs, lui permettent de liquéfier sa proie. Mange dautres animaux, en les chassant à la course Se nourrit de gastéropodes, de bivalves, de vers et d'oursins des sables

35 Particularités Les sexes sont séparés. Les étoiles se redressent alors sur leurs bras, et émettent en pleine eau des nuages de semence. La fécondation à lieu au hasard en pleine eau. Le déplacement se fait à laide de podia et dun système hydraulique. (25 m en une nuit) Elle chasse la nuit et revient à son point de départ Etoile peigne

36 La roche, le coralligène

37 Se nourrit principalement de céphalopodes (seiches, poulpes, calmars), de crustacés et de poissons. Prédateur en fin de chaîne alimentaire, sa présence indique que la chaîne alimentaire qui le précède est en bonne santé, Il attend quune proie passe à sa portée. Mange dautres animaux, en les chassant à laffût Mérou

38 Particularités Il change de sexe, dabord femelle puis mâle (60 à 70 cm) Se regroupent pour se reproduire. Après une parade, les œufs sont fécondés en pleine eau Animal curieux Possède une grotte qui lui sert dabri en ca de danger Mérou

39 Gorgone rouge Les cellules urticantes permettent aux polypes de capturer les particules organiques en suspension (vivantes ou mortes). Piège les particules alimentaires en suspension

40 Particularités Les sexes sont séparés La fécondation a lieu dans le polype. La larve se fixe et le développement de la colonie se fait par bourgeonnement La colonie est fixé au substrat par un élargissement de la base. Gorgone rouge

41 Anémone encroûtante orange Ses cellules urticantes capturent des proies du zooplancton Piège les particules alimentaires en suspension

42 Particularités Reproduction sexuée : Les sexes sont séparés Les gamètes sont libérées dans leau Reproduction asexuée : Des excroissances édifient de nouvelles anémones Anémone encroûtante orange

43 Se nourrit en broutant des animaux fixés Doris dalmatien Se nourrit exclusivement de l'éponge pierre, qu'il broute avec sa radula*. Celle-ci est une bande râpeuse qui porte de nombreuses petites dents. Elle est caractéristique de l'embranchement des mollusques.

44 Particularités Il est à la fois mâle et femelle La fécondation est croisée La ponte a la forme d'un ruban enroulé, de couleur blanc- jaunâtre. Il peut rétracter ses branchies et ses antennes à la moindre alerte. Il sécrète des substances toxiques répulsives. Il possède des spicules calcaires qui lui confèrent un aspect granuleux. Il a la capacité de pouvoir abandonner une partie de son corps. Doris dalmatien

45 Se nourrit en broutant des animaux fixés Planaire rose Se nourrit principalement de petites ascidies Pour se nourrir, l'animal dévagine une partie de son pharynx, formant une trompe sécrétant un mucus et permettant de "sucer" ses proies.

46 Particularités Il est à la fois mâle et femelle La fécondation est croisée Les œufs sont fixés sur des pierres et des algues Il peut se diviser en deux et former 2 individus. A de grande capacité de régénération Se déplace en rampant grâce aux mouvements de cils Il peut nager en faisant onduler son corps Planaire rose

47 Mange dautres animaux, en les chassant à laffût Chapon Se nourrit de crustacés de mollusques et de petits poissons Il utilise sa bouche qui peut se projeter en avant pour attraper les proies qui passent à proximité.

48 Chapon Particularités Les sexes sont séparés. Les œufs se développent en pleine eau Il a une vessie natatoire atrophiée : il nage très mal. Reste la plupart du temps immobile et confondu grâce à son aptitude au mimétisme. Il possède des épines venimeuses

49 Mange dautres animaux, en les chassant à la course Poulpe Il utilise ses bras et des ventouses pour la capture Un venin paralyse la proie Il utilise sa radula pour percer les coquilles ou son bec de perroquet pour déchiqueter les crustacés Se nourrit surtout de crustacés, de mollusques (surtout de bivalves).

50 Particularités Les sexes sont séparés. une parade est initiée par la femelle le mâle se sert dun bras pour introduire les spermatozoïdes dans la femelle. La copulation peut durer des heures La femelle fixe les œufs fécondés regroupés en cordons au plafond dune grotte. Elle veillera sur ses œufs jusquà éclosion sans salimenter. Elle meure en général après éclosion Poulpe

51 Particularités (suite) Les facultés mimétiques du poulpe lui permettent de se confondre avec nimporte quel milieu En dehors de la période de reproduction le poulpe est solitaire Possède un abris individuel. Lentrée est obstruer par des pierres et des déchets de nourriture(coquilles) Les yeux ont la même structure que les vertébrés. Poulpe

52 Particularités (suite) Il se déplace en rampant sur le sol Il peut se déplacer rapidement en expulsant de leau par un entonnoir. Il peut éjecter de lencre pour tromper le prédateur En principe, il ne sort de son abri que pour se nourrir, crépuscule Il a la capacité de pouvoir abandonner une partie dun bras à un prédateur. Il repoussera

53 Mange dautres animaux, en les chassant à la course Elle mange de préférence des oursins et des mollusques (pinces puissantes). Mais elle peut tout manger, même des cadavres. Langouste

54 Particularités Les sexes sont séparés. Le mâle dépose sur le ventre de la femelle des spermatozoïdes. La femelle pond, récupère les spermatozoïdes, et féconde ses œufs, qui sagglomèrent en grappes sur ses appendices abdominales. Plus elle est grande, plus elle pond doeufs Elle se déplace en marchant, En cas de danger, elle fuit en nageant en arrière en repliant son abdomen de manière répétée et très rapide Langouste

55 Se nourrit en broutant des animaux fixés Porcelaine Se nourrit aux dépens déponges, avec sa radula.

56 Particularités Les sexes sont séparés La fécondation est interne Les pontes se rencontrent sur des substrats durs. A une activité nocturne Est protégé par sa coquille Porcelaine

57 Se nourrit en broutant des animaux fixés Flabelline Consomme principalement lhydraire dentriforme Hydraire dentriforme

58 Particularités Il est à la fois mâle et femelle Echange de spermatozoïdes entre partenaire Les pontes rose clair ou violet-pourpre sont allongée et enroulée. Concentre les cellules urticantes au bout des expansions dorsales : ils craignent ainsi peu de prédateurs. Flabelline

59 Filtre les particules en suspension dans leau Ascidie rouge Leau entre par le siphon vertical et ressort par le siphon transversal. Le filtre se fait par les fentes branchiales.

60 Particularités A la fois mâle et femelle La fécondation se déroule en pleine eau. La larve a la particularité de posséder une corde, qui disparait quand lanimal se fixe La tunique sécrète des substances chimiques qui détruit tous les organisme qui voudrait sy fixer. Lors de danger, elle peut se replier sur elle-même. FlabellineAscidie rouge

61 Filtre les particules en suspension dans leau Murène Chasse la nuit, à laffût à partir de son repère de préférence des céphalopodes, mais aussi des poissons, des crustacés et éventuellement des charognes. Mange dautres animaux, en les chassant à laffût

62 Particularités Le sexes son séparés Reproduction peu connue La fécondation a lieu après la ponte Vit souvent avec la crevette barbier qui la nettoie. Murène

63 Faux corail Le panache que chaque individu nourricier déploie permet de nourrir la colonie Piège les particules alimentaires en suspension

64 Particularités -reproduction asexuée : La colonie grandit par bourgeonnement - reproduction sexuée : A la foi mâle et femelle, la fécondation se fait à lintérieur dune chambre dincubation. Lévacuation des déchets nexiste pas. Le polypide est empoisonné et meurt. Il est remplacé par un autre. Faux corail

65 Spirographe Il capture les particules alimentaires grâce à son panache Piège les particules alimentaires en suspension

66 Particularités Les sexes sont séparés La fécondation a lieu à lintérieur du spirographe. Les œufs se développent en pleine eau Spirographe

67 Il se nourrit de plancton et de petits poissons et dinvertébrés Mange dautres animaux, en les chassant à la nage Apogon

68 Particularités Les sexes sont séparés Une parade permet au mâle de se frotter contre la femelle La fécondation est interne Les œufs sont expulsés après une autre parade et le mâle récupère les œufs dans sa bouche. Apogon

69 Se nourrit de particules alimentaires posées sur le fond Etoile de mer rouge La nourriture est amenée à la bouche par la gouttière ciliée du dessous des bras.

70 Particularités Les sexes sont séparés Les individus des 2 sexes expulsent en même temps, sur un même territoire les produits sexuels. La fécondation a lieu en pleine eau Elle se déplace grâce à ses podia Elle a grand pouvoir de régéneration Etoile de mer rouge

71 Lherbier

72 Se nourrit en broutant des végétaux Saupe Se nourrit dalgues. Consomme aussi les feuilles de Posidonie, en y prélevant de petits animaux.

73 Particularités Inversion sexuel : dabord mâle puis femelle La Saupe évolue en banc et a une activité le jour. Saupe

74 Mange dautres animaux, en les chassant à laffut Serran écriture Il se nourrit de petits poissons, de crustacés et de mollusques, et peut fondre sur ses proies à une vitesse fulgurante. Livrée initiale

75 Particularités A la foi mâle et femelle : il peut donc agir successivement comme mâle, puis comme femelle avec un autre partenaire. Parade sexuelle qui consiste à galber le ventre vers le partenaire. Les œufs pondus sont collés sur les pierres. Sollicite souvent le labre nettoyeur Serran écriture

76 Broute des végétaux Oursin granuleux Broute avec sa dentelle de Neptune (puissant organe masticateur), des feuilles mortes de Posidonie, et des algues qui sont sur les feuilles et aussi des algues encroutantes Livrée initiale

77 Particularités Les sexes sont séparés Les mâles et les femelles libère en pleine eau, au même moment les produits sexuels. La fécondation a lieu en pleine eau Est entouré de piquants Se déplace grâce à ses podias reliés à un système hydraulique Oursin granuleux

78 Mangent dautres animaux, de façon particulière Labre à queue noire Connu pour son comportement de « nettoyeur » dautres poissons. Il se nourrit de petits crustacés parasites Profite parfois de cette situation pour arracher un peu de chaire

79 Particularités Les labres connaissent une inversion sexuelle femelle puis mâle En période de reproduction, le mâle prend une livrée à dominante bleue (plus de queue noire) et défend un territoire assez vaste dans lequel les œufs vont être fécondés et déposés à même le substrat, généralement dans des algues (pas de nid). Les œufs ne sont pas surveillés. Il possède un territoire (station de nettoyage) Labre à queue noire

80 Grande nacre Elles filtrent leur nourriture au niveau des branchies les particules vivantes (plancton) ou mortes (matières organiques). Filtre les particules en suspension dans leau

81 Particularités Est à la fois mâle et femelle. Elle émet les gamètes mâle et femelle de façon alternée Le pied possède des filaments qui fixés dans les grains de sable, lui permet d'effectuer des déplacements plus ou moins importants. Couchée dans le sable, la nacre est capable de se redresser et de se replanter Peut abriter un petit crabe ou un couple de crevette Grande nacre

82 Les petits fonds

83 Mange dautres animaux, en les chassant à la nage Girelle Se nourrit de mollusques, doursins, et de crustacés. Livrée initiale

84 Particularités Des girelles peuvent naître mâles ( mâles primaires). Ce sont les mâles issus de l'inversion sexuelle qui s'approprient un territoire qui réalisent des parades nuptiales et qui assurent la plus grosse partie de la reproduction. Les mâles primaires essaient de se joindre au couple pour féconder des œufs. Leurs interventions nest pas négligeable. La girelle senfouit dans le sable la nuit, lorsquelle est menacée, et lorsque la température de leau est trop basse. Girelle

85 Mange dautres animaux, en les chassant à la nage Sar à tête noire Se nourrit de vers, crustacés, mollusques et même d'oursins. Il possède de robustes molaires capables de briser coquilles, carapaces et tests. Sur le fond en petit groupe pour se nourrir

86 Particularités Il connait un changement de sexe : mâle puis femelle Les œufs et les larves sont pélagiques et resteront dans le plancton durant un mois environ. Se réunit en banc stationnaire en pleine eau Sar à tête noire

87 Mange dautres animaux, en les chassant à la nage Castagnole Se nourrit principalement de zooplancton.

88 Particularités Le male attire la femelle dans son nid (surface plane quil a nettoyé) ou elle dépose ses « œufs » que le mâle féconde aussitôt. Il surveille et ventile les œufs Les jeunes sont bleu électrique Les castagnoles vivent en banc La nuit se réfugie dans lherbier Castagnole

89 Mange dautres animaux, en les chassant à la course Cabot Se nourrit principalement de petits animaux quelle trouve sur le fond, mais aussi dalgues,

90 Particularités Les sexes sont séparés Le mâle prépare un "nid" pour les œufs déposés par la femelle au sein d'une cavité.Une fois la ponte effectuée, il défend celle-ci contre les agresseurs et y apporte des soins réguliers. Na pas de vessie natatoire, elle est clouée au sol. Elle défend son territoire avec agressivité surtout contre ses congénaires Cabot

91 Piège les proies Anémone verte Se nourrit de petits animaux qui sont piégés par ses cellules urticantes capable dinjecter un venin.

92 Particularités Reproduction sexuée: Les sexes sont séparés. La reproduction se fait en pleine eau Multiplication asexuée : Lanémone peut se diviser en deux, ou par bourgeonnement Elle peut abriter une petite araignée, des crevettes et des crabes Anémone verte

93 La pleine eau

94 Mange dautres animaux, en les chassant à la nage Loup Se nourrit de crustacés, mais aussi des calmars, et surtout des poissons. La chasse est effectuée soit par des individus seuls, près du fond (à laffût), ou dans les eaux agitées. Il peut aussi chasser, à plusieurs, les poissons en banc.

95 Particularités Les sexes sont séparés. Juste avant la ponte, le ventre de la femelle gonfle fortement. 1 ou 2 mâles se placent un peu en arrière. Celle-ci pond ses œufs en une seule fois, en cinq à dix minutes, dans des anfractuosités Les œufs fécondés remontent à la surface Les loups se regroupent après la reproduction, dans les lagunes et les estuaires Animal curieux Loup

96 Mange dautres animaux, en les chassant à la nage Mendole Se nourrit principalement de plancton, mais peut manger aussi de petits animaux sur le fond et même dalgues.

97 Particularités Inversion sexuelle : dabord femelle puis mâle. les mâles se regroupent et paradent au-dessus du sable, après avoir préparé des trous, où les femelles pondent des « œufs » où ils sont immédiatement fécondés. Par la suite, les mâles les ventilent et les protègent. Les mendoles vivent en général en petits bancs formés dindividus de même taille, parfois mélangés avec dautres poissons Mendole

98 Pélagie Se nourrit principalement de plancton, voir des petits poissons grâce à les cellules urticantes qui garnissent ses tentacules Piège les particules alimentaires en suspension

99 Particularités Les sexes sont séparés Les méduses mâles libèrent en pleine eau leurs spermatozoïdes, la fécondation est interne, au sein de la cavité de lombrelle. Les méduses femelles relâchent ensuite leurs œufs sous forme d'un nuage jaunâtre qui séchappe par la bouche. Pélagie

100 FIN

101

102

103

104


Télécharger ppt "Comportement des principales espèces CoDep de la Loire Commission biologie."

Présentations similaires


Annonces Google