La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prions la Vierge Marie LImmaculée Conception dans le sillage de Sainte Bernadette en cette journée mondiale des malades À LInstitut technique des Saints.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prions la Vierge Marie LImmaculée Conception dans le sillage de Sainte Bernadette en cette journée mondiale des malades À LInstitut technique des Saints."— Transcription de la présentation:

1 Prions la Vierge Marie LImmaculée Conception dans le sillage de Sainte Bernadette en cette journée mondiale des malades À LInstitut technique des Saints Coeurs Bauchrieh LIBAN

2 À Lourdes Nos élèves ont vu les deux volets de Lourdes : *Lourdes des pèlerins venant avec des bouquets de fleurs, leurs étendards, les produits de leurs terroirs, en costumes folkloriques,avec des cierges, avec des processions où rayonnaient la joie et la piété… Mais aussi : *Lourdes où sétalent toutes les misères du monde soutenues par toute lhumanité,toute la solidarité des croyants animés par toute lardeur de leur foi chrétienne.

3 Le élèves des BT1,BT2 Sciences de léducation Nos jardinières ont choisi le chemin dEmmaüs: celui de la rencontre et du partage. Elles ont passé une matinée avec des vieillards et des malades pour les consoler, les divertir et partager un repas avec elles …Vivre cette rencontre comme un temps privilégié de fraternité, de charité et de solidarité. Un moment de joie de vivre et de gaieté, un souffle de jouvence ravivant les coeurs, faisant disparaître: ennuis et petits maux,du moins pour quelques heures !

4 Les vieilles personnes malades ou bien portantes En général,les vieilles personnes sont considérées comme ennuyeuses et radoteuses. Leurs seuls sujets de conversation sont maladies et médicaments, souvenirs dantan,se plaignant sans cesse de solitude et se claustrant dans leur passé :glorieux,heureux soit-il ou malheureux !

5 Devoirs envers les personnes malades Les personnes malades, sont souvent mises de côté,marginalisées,reléguées dans des hôpitaux et des foyers spécialisés,parfois même délaissées. Cest pourquoi,notre devoir de chrétiens et dêtres humains nous incitent à aller vers eux.

6 Pouvoir inimaginable dun élan de coeur envers un malade ! Dans leur semi – claustration :dans cette solitude forcée souvent chargée de souffrances et de désespoir, toute présence humaine,tout élan de sympathie et de communication est fort apprécié et se révèle quelquefois bien plus efficace que certains soins médicaux. Il est alors possible despérer, de trouver le courage de lutter, même quand tout autour de nous semble vaciller jusquau naufrage !

7 Témoignage deDenis Ledogar Aumônier dhôpital Jean-Marc,37ans, ancien repris de justice,atteint dun cancer des Os..abandonné de tous, perdu, fermé, sa voix est celle dun disque rayé et usé:Je préfèrerais crever.. disait-il. Un jour, une visiteuse de malade lui apporte un simple bouquet de fleurs des champs.Ce nest pas sa première visite. Jean-Marc a toujours refusé le contact.Mais,ce jour là,en voyant les fleurs,son visage séclaira:Jexiste donc dans ton coeur,pas seulement sur ton calepin…lui dit-il.Transformer par cette marque damitié et de respect.Jean-Marc reprit des forces.Moi aussi,il faudra que je fasse quelque chose pour les autres si jarrive à men sortir. Il venait dentrer dans lEspérance !

8 Notre visite chez les vieillards à Kfarmasshoun Contre toute attente,nous fûmes reçues avec leszalaghitt(li.li li li)de ces vieilles grand-mères: accueil joyeux,très chaleureux,réservé dhabitude aux mariés et aux grandes cérémonies! La surprise passée, laccès au salon nous plongea dans une réalité plus touchante, moins apaisante:certaines femmes nous attendaient, solenellement assises, nous regardant avec curiosité,Dautres silencieuses,murées dans une solitude quon semblait déranger …

9 Une visite émouvante enrichissante Mais, nos jeunes manifestèrent tant de marques de sympathie,de tendresse, quelles finirent par gagner tous les coeurs, même celui de la plus réticente: la vieille centenaire qui finit par sourire et même se mêler à la conversation avec Mme Gina Azoury. Au son de la guitare de Christelle et les chansons de ses CD,toutes chantèrent en choeur ! Vieilles bien portantes et jeunes souriantes, se donnant la main, dansèrent le Dabké tandis que les autres applaudissaient gaiement tout en battant la mesure.

10 Une visite émouvante enrichissante

11 Un fado très touchant Malgré toute la tendresse, lentrain et la délicate attention de nos jeunes filles,nous avons remarqué que toutes ces femmes avaient la nostalgie de leurs familles: certaines appelaient nos élèves par le prénom dune parente, mais lune delle nous secoua très fort par sa rengaine parodique qui exprimait clairement la dureté de leur situation. Le grand sacrifice des parents, mal récompensés par lingratitude et lindifférence des enfants! voire même loubli, et parfois labandon total !

12 Un cri du coeur ! Lorsque sa voix séleva pure et mélodieuse,un silence parfait sinstalla dans le grand salon : -Que de prières pour avoir le bébé,que de fois avons-nous bercé..Que de nuits blanches..que de sacrifices pour quils grandissent….quils réussissent…,..se marient,,,, et...aujourdhui ils nous ont tous quittés…Oubliés!.... Au fur et à mesure quon réalisait le sens des paroles de sa rengaine,une tristesse profonde semparait de nous, roulant une boule dans notre gorge…Nous avions honte à la place de leurs enfants !Nous avions tant de peine et de regrets pour elle: mesurant la profondeur de son chagrin et son grand désespoir..se sentant surtout impuissant devant tant de souffrances ! Quand elle cessa de chanter nous avions presque toutes les larmes aux yeux !...

13 Dieu nest pas venu supprimer la souffrance il nest pas est venu lexpliquer mais il est venu la remplir de sa présence. Paul Claudel Dans le souffrances les plus atroces,sachons que le Christ est avec nous et nous porte dans ses plaies et dans son coeur.La vierge Marie comme toutes les mères veille sur nous à chaque instant.Au plus fort de la douleur, répétons sans cesse :JÉSUS JAI CONFIANCE EN TOI et ne doutons jamais de la puissance de lamour maternel de la Reine du ciel et de la terre qui intercède pour nous !

14 PRIONS Prions pour nos malades qui souffrent dans leur corps et dans leur coeur … Pour les parents et les bénévoles qui soccupent des malades. Pour les médecins,les chercheurs et toute léquipe soignante. Prions avec Bernadette, Marie, :Notre Dame de Lourdes et tous les Saints qui grâce à leur intercession, Dieu nous offre le don et la joie dun miracle de conversion ou de guérison quand la science baisse les bras.


Télécharger ppt "Prions la Vierge Marie LImmaculée Conception dans le sillage de Sainte Bernadette en cette journée mondiale des malades À LInstitut technique des Saints."

Présentations similaires


Annonces Google