La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accompagner les transformations du métier enseignant Craponne, Novembre 2012 Dominique Bucheton.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accompagner les transformations du métier enseignant Craponne, Novembre 2012 Dominique Bucheton."— Transcription de la présentation:

1 Accompagner les transformations du métier enseignant Craponne, Novembre 2012 Dominique Bucheton

2 Introduction des défis à relever Des questions dordre éthique et politique pour les formateurs et les enseignants

3 Le contexte Un métier en crise Le malaise des enseignants (effectifs, hétérogénéité des classes, salaire, reconnaissance sociale, des injonctions paradoxales ) un engagement difficile Des transformations sociétales majeures (relations sociales, information, technologies, perspectives emploi, loisirs, valeurs…quel rôle pour lécole? ) La nécessité dune professionnalité renouvelée –Plus ajustée aux besoins des nouveaux publics –Plus collective –Plus instrumentée et en phase avec les recherches –Sur des valeurs qui respectent les personnes dans leur singularité

4 Un métier qui doit évoluer Un projet des principes clairs pour affronter les défis -Europe de la connaissance pour tous -Innovation, créativité : linvention au quotidien du métier -Solidarité -démocratie - Le lien formation – recherche -reconnaissance des rôles et statuts nouveaux des enseignants - Limportance de lengagement

5 Savoir résister Aux élèves Aux collègues Aux instructions, à linstitution A la hiérarchie A soi- même A la théorie du manque Porter un autre regard sur les élèves Etre présent à lélève dans sa singularité Développer un haut niveau de conscience professionnelle

6 Résister aux réponses hâtives Manque dattention : plus court Manque de vocabulaire : on répète, parle à la place Manque de motivation : tâches ludiques Manque de confiance : tâches plus faciles Manque de repères : on routinise, on sur étaye Trop dhétérogènéité : on sépare, Faible niveau : tâches élémentarisées, éclatées Trop dagitation : on cadre, on empêche de parler ETC…. Des symptômes réels à traiter autrement

7 Postulats Le développement des dimensions cognitives, relationnelles, culturelles, identitaires, langagières, est corrélé. Lécole nen prend pas la mesure. la question du sujet : une personne Penser séparément le didactique et le pédagogique est contre-productif Maîtres et élèves : des conduites partagées Le rôle du langage un vecteur essentiel dans la classe

8 Plan de lexposé 1.Le modèle des gestes professionnels : un outil pour lobservation des pratiques et pour la formation et linnovation 2. Réflexion sur les conditions de réussite de linnovation (ex des ateliers dirigés en CP) 3.Le rôle du langage et laccompagnement professionnel

9 - Le modèle du multi agenda des Gestes Professionnels - Les postures détayage des enseignants - Les postures dapprentissage des élèves Première partie

10 Définition du geste professionnel Il est inscrit dans une culture, une histoire personnelle Il est adressé et donc partagé Il a une visée spécifique (faire apprendre qq chose, éduquer à qq ch ) Il utilise divers canaux (oral écrit corporel) iI est situé et ajusté au contexte didactique Il sinscrit dans un système de gestes (postures)

11 Tissage Pilotage des tâches Atmosphère Etayage Objets de savoir, Techniques Donner du sens à la situation et au savoir visé Lethos Créer Maintenir des espaces dialogiques Faire comprendre Faire dire Faire faire Gérer les contraintes Espace temps De la situation un multi agenda de préoccupations enchâssées

12 Projet, valeurs Représentations de la situation : Postures Représentations de la situation : postures Logiques profondes Convictions enseignant Exp scolaire, sociale Identité scolaire Emotions Rapport au langage lespace de co-ajustement : le déjà-là Des élèves valeurs conceptions apprentissage prescriptions langage Expériences scol, sociales savoirs Scénario 1 Savoirs Vision des élèvesVision des savoirs Logiques darrière plan émotions

13 Rapport aux savoirs théoriques expérience Rapport au social et au politique valeurs Capital émotionnel Attachement professionnel Déontologie Rapport à linstitution Perceptions, représentation des situations Conceptualisation de la situation Choix de la posture Filtres identitaires

14 Une posture, définition -une combinaison momentanée de gestes pour résoudre un problème -Une forme dengagement -Chaque individu dispose dune panoplie plus ou moins ouverte de postures

15 Diversité des postures détayage du maître Posture d Posture denseignement Posture de lâcher-prise Posture de contrôle Posture de sur- étayage, contre - étayage Posture daccompagnement Posture du « magicien »

16 Postures détayage et configuration de gestes professionnels

17 Les postures dapprentissage des élèves « Scolaire » : pas dautorisation à penser Insécurité, être en règle Dépendance au M. à la tâche Refus des pairs Se conformer ou faire semblant Ludique : détournement créativité hors des normes Première : dans le faire Implication forte Brut décrit ou de pensée Identification Absence de lien entre les tâches Réflexive : prise de distance Penser sur les tâches Les objets de savoir sont nommés Conscience de sa propre activité de pensée Posture de refus Dogmatique : lélève pense quil sait déjà

18 Le double versant des postures des élèves Scolaire + Sapproprier les normes, codes de la discipline - Être dans le répété, le recopié, ne pas prendre de risque Première + sengager dans la tâche, brut de pensée -Pas de relecture, pas de retour, enfermement dans son propre langage créative + Mise à distance des normes qui libèrent linvention - Le refus dentrer dans les formes de discours, le lexique de la discipline, le discours de lécole Réflexive + Le processus de secondarisation, passage à labstraction à la schématisation; intégration de la pensée de lautre -Limpossibilité dentrer dans lagir, dans lécriture ou la parole Refus + Signifie un désaccord, un problème, il affirme qqchose - Fuite, peur de lengagement,

19 Peut-on comprendre la dynamique des ajustements réciproques de postures?

20 -Accompagnement -Contrôle -Lâcher-prise -Enseignement -Magicien -Sur-étayage? -Sous étayage? Postures de lenseignant Scolaire Première (faire) Ludique, créative Réflexive, seconde Refus Dogmatique Tâches Postures des élèves Langages

21 Deuxième partie : innover Linnovation : les conditions de réussite Récit dexpérience : les ateliers dirigés décriture au CP

22 De quelques conditions de réussite Un pb professionnel bien identifié et largement partagé Une solution singulière inventée, analysée et mise à lépreuve du collectif Viser la transformation des dispositifs et gestes professionnels et postures des enseignants Le lien recherche et formation : une spirale réflexive Des ressources conceptuelles partagées

23 Conditions de réussite :La force du collectif Le développement professionnel est singulier mais passe par laffiliation au collectif Des déstabilisations collectives nécessaires (le rôle de lémotion et des dissonnances cognitives) La re-conceptualisation théorique de la pratique nécessite du temps et des discours partagés et le passage plusieurs fois par laction (le rejeu)

24 3.Conditions de réussite Le rôle du temps (essais erreurs tâtonnements entre des sessions Un contrat clair : essayer, bricoler Limportance et la difficulté de loutil vidéo Le poids des « mots » du travail : narration, description, problématisations, controverses qui anticipent et accompagnent le retour réflexif sur laction

25 Latelier dirigé : une transformation profonde des pratiques Une innovation à continuer dexplorer

26 Latelier : un étayage de proximité Lenseignant se rend disponible pour 5 à 7 élèves pendant 30 mn Pour : les observer les faire parler, travailler organiser les interactions entre élèves piloter lavancée de la tâche ou du problème apporter une aide ponctuelle, individuelle Mettre en place les gestes détude et gestes sociaux fondamentaux Posture daccompagnement dominante

27 Latelier dirigé : une mini classe, un espace facilitateur pour les élèves et lenseignant débutant 1.Voir les élèves comme apprenants singuliers et « impliqués » dans le collectif de latelier 2.Appréhender les savoirs à transmettre dans leur nature émergente, problématique et intermédiaire 3.Identifier des classes de problèmes différents 4Adapter et diversifier les postures détayage et registres langagiers

28 Troisième partie Accompagner Des personnes et la transformation du métier

29 Accompagner cest reconnaître lautre (Ricoeur) Le situer dans son environnement et contexte Laccepter tel quil est Le valoriser Lui être reconnaissant de ce quil apporte

30 Comprendre le développement professionnel débutant

31 Registres conjoints du développement professionnel (Baconnet) Rapport au savoir enseigné Vision des élèves Postures détayage Construction identitaire,engagement

32 Langage et développement lentretien – conseil Pistes de travail et de recherche

33 Postures, engagement, valeurs, expérience, savoirs théoriques: quels liens? Les postures adoptées en formation travaillent sur deux dimensions -celles de surface : transmission des normes et gestes requis en situation (ref de compétences) (postures de contrôle dominante) vers de la conformité ? -Celles des « profondeurs »: la transmission des questions, des interrogations vives de la profession, des valeurs de celle-ci. vers de linnovation? Elles nont pas les mêmes effets sur lengagement dans le métier, sur la construction identitaire, sur lautorisation à inventer

34 Le langage en formation : révélateur et instrument Hypothèse forte :Le développement professionnel se joue et se manifeste dans le développement de compétences langagières très spécifiques du travail dans la classe et hors la classe : de la nécessité de les identifier les nommer le développement prof est double : pragmatique et conceptuel (Pastré): il est favorisé par lalternance Parler, faire parler le métier :explicitation, mise en discussion, théorisation de la culture professionnelle (des savoirs, des valeurs, gestes) : construire lappartenance critique à une communauté de pratiques

35 Le dévlopt. prof. Conceptualisation pragmatique: Conceptualisation théorique de règles de métier Auto-prescription Dilemmes, réussites empêchements Re-prescription 1 dilemmes, Réussites, Empêchements Re-prescription 2 Modèles vidéo de pratiques Culture théorique: Grammaire de concepts pour agir et analyser Le rôle de la verbalisation de lexpérience Lappartenance à un collectif Des médiations diverses Lexpérience A1 A2..A9: en classe À lIUFM A lIUFM et dans Lécole LE RE-JEU: Un dispositif de formation : La construction du soi professionnel

36 Des formes langagières qui évoluent dans la classe et dans lentretien conseil Diagnostic négociation écoute Bilan éval intermédiaire action Récit discussion analyse réflexive mise en concepts formulation de règles professionnelles communes langage en action élaboration de règles professionnelles personnelles

37 Savoirs didactiques et prof. travaillés Postures stagiaires Postures formateurs Contrôle Accompagne- Ment Lâcher-prise Conceptua isation traduction Première Faire comme Conceptuali sation ATELIERECRITATELIERECRIT Refus Magicien G.P.F Le rôle intégrateur du langage Inventivité Réflexivité en actes

38 Conclusions ; linvention quotidienne du métier Enseigner et éduquer Résister quand il le faut Sengager Innover : enseigner, un métier créatif Des recherches nécessaires au croisement : langage, didactique, gestes professionnels Au carrefour de trois cultures celle des enseignants; des formateurs des chercheurs

39 Les logiques de « positionnement » des stagiaires ou des formateurs sont-elles solubles dans la technicité, lhyper conscientisation et rationalisation de lagir? ou ne relèvent-elles pas de « formes de lengagement » liées - à lhistoire personnelle et professionnelle des acteurs, - à leurs interrogations, leurs doutes, leurs certitudes, à leurs valeurs : les vrais moteurs de linnovation. A-t-on accès en formation à ces valeurs qui donnent sens à notre vie professionnelle, prend-on le temps de les raconter, de les faire émerger? La question de lengagement : une question centrale

40 Bibliographie des ouvrages dirigés D. Bucheton (dir) : Conduites décriture au collège et au lycée professionne CRDP, CNDP, Versailles D. Bucheton, Jean Charles Chabanne, (dir) : Ecrire en ZEP; un autre regard sur les écrits des élèves, Delagrave, CRDP Versailles Jean Charles Chabanne, D. Bucheton, (dir) : Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire. Loral et lécrit réflexifs. PUF D. Bucheton, O. Dezutter, (dir) 2008 : Didactique du français : les gestes professionnels: un défi pour la recherche et la formation (de Boeck) D. Bucheton (dir) (avril 2009): Lagir enseignant une question dajustement (octares) D. Bucheton, Yves Soulé Oct 2009): Latelier dirigé en CP : une solution pour gérer lhétérogénéité ( Delagrave )


Télécharger ppt "Accompagner les transformations du métier enseignant Craponne, Novembre 2012 Dominique Bucheton."

Présentations similaires


Annonces Google