La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 L'enseignement à distance La problématique : public, méthodes pédagogiques, action internationale, modèles économiques Julien Deceuninck, GERIICO / Lille.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 L'enseignement à distance La problématique : public, méthodes pédagogiques, action internationale, modèles économiques Julien Deceuninck, GERIICO / Lille."— Transcription de la présentation:

1 1 L'enseignement à distance La problématique : public, méthodes pédagogiques, action internationale, modèles économiques Julien Deceuninck, GERIICO / Lille 3

2 2 Le numérique Catalyseur de nouvelles pédagogies ?

3 3 Le projet dune pédagogie scientifiquement fondée et techniquement instrumentée ?

4 4 Le cas du SEAD de Lille 3 Public(s) : 2000 inscrits à cette rentrée –Essentiellement en formation initiale diplômante –Plus de 10% des effectifs de létablissement Modalités pédagogiques –80% sur plate-forme seule (ENFASE) –20% en formule mixte (papier + CD) Dimension internationale –En FC : DU ABA, DUFA (avec Lille 1) –Beaucoup détudiants à létranger Modèle économique : participation aux frais

5 5 Une diversité de disciplines En EAD : 9 Licences, 1 Master –Licence et Master en sciences de léducation –Licences dhistoire et dhistoire de lart –Anglais, Hébreu, Italien, Néerlandais, Polonais, Russe Une partie seulement de loffre de Lille 3 –13 mentions de licence –13 mentions de master

6 6 Publics

7 7 Une diversité de publics La tradition : les étudiants « empêchés » –Salariés… –Maladie, handicap… –Des règles strictes qui doivent évoluer Répartition géographique : –Région : 20 % –Autres académies : jusquà 70 % parfois –Étranger 10 %

8 8 Un potentiel considérable Combien détudiants potentiels pour lEAD – étudiants à Lille 3 – Plus de étudiants sur la Métropole Quel intérêt dune offre EAD pour ces publics –Au niveau régional : Langues, DAEU… –Au niveau national : DU ABA… –Au niveau international : Sumérien

9 9 Quelques problèmes Des étudiants au bout du monde Mais des examens communs sur place La diversité de la distance pose problème pour les regroupements La question des décalages horaires (mais très peu de pratiques synchrones)

10 10 Un public segmenté Selon les disciplines –Plus de 1000 en sciences de léducation –Plus de 600 en Histoire de lArt –Très peu sur dautres licences Que faire des micro-publics ? Faut-il traiter les publics différemment –FI, FC, auditeurs libres…

11 11 Tenir compte des étudiants Létudiant moyen nexiste pas –Autonomie face aux médias (C2i…) –Projet personnel plus ou moins fort –« Profil dapprentissage » Les publics évoluent quant à leur pratique de lInternet mais celles-ci restent hétérogènes

12 12 Des questions quil faut se poser Un EAD : au nom de quels principes ? –Égalité daccès, de traitement, de réussite ? Quels publics retenir? –Par rapport aux missions des universités en général –Au sein même de chaque établissement Quelles collaborations, quels partenariats –Entre universités régionales (PRES / FTLV…) –Au niveau national (CNED, FIED…) –Au niveau international (AUF…)

13 13 Méthodes pédagogiques

14 14 Les principes pédagogiques Près de 200 enseignants –Une grande diversité de pratiques –Un principe : respecter la liberté pédagogique de lenseignant Depuis 2003 une orientation « politique » : –Développer le vecteur plate-forme –Développer laccompagnement de létudiant (« tutorat », « direction de mémoire »…)

15 15 Nouvelles pédagogies ? Du PDF au travail collaboratif… –Quelles sont les motivations des enseignants pour intégrer un dispositif de formation à distance ? Hors EAD quelles sont les pratiques pédagogiques des enseignants ? –Comment les adapter au vecteur plate-forme –Comment les faire évoluer et dans quel sens ?

16 16 De la transmission à laccompagnement ? La volonté de développer un accompagnement dans lenseignement à distance –Une démarche progressive –Qui prend appui sur des leviers multiples –Aux résultats très divers La nécessité daccepter les compromis si lon veut proposer des dispositifs diplômants

17 17 Où en sont les enseignants ? Un individualisme forcené Des figures types : –Didacticiens (centration : discipline) –Pédagogues (centration : apprentissage) –Créatifs multimédias Lultra-solution technique nexiste pas La part daléatoire dans la communication

18 18 Formation initiale / continue Des cultures différentes : –F.I. : préparer un diplôme ? –F.C. acquérir des compétences ? Un point commun : lapprentissage –Renforcer / changer les représentations et les schémas de pensée (conflit cognitif / socio-cognitif) Par rapport au présentiel : –Lisolement physique de létudiant –La disparition du « non-verbal »

19 19 La question de labsence Comment résoudre la question de labsence –Par la gestion des contenus –Par la médiation technique –Par la médiation humaine Du tuteur / moniteur / directeur Du groupe

20 20 Catalyseur dinnovation ? Un enseignement qui vise un apprentissage est exigeant La culture universitaire reste encore très éloignée des problématiques de lapprentissage Lévolution ne peut être que progressive

21 21 Modèles économiques

22 22 Modèle économique Un héritage du passé (CTEU : engagement puis désengagement de lEtat) –Une participation demandée aux étudiants pour frais de reprographie et dexpédition –En diminution avec le numérique, mais le numérique a aussi ses coûts (25 /UE) A lheure de la LRU lanalyse des coûts « complets » reste délicate

23 23 Contre linnocence économique 1er horizon de référence : léconomie des services –Doù viennent les gains de productivité ? –Remontée de lusager dans la production du service via des dispositifs techniques 2ème horizon de référence : les 3 modalités de financement –Redistribution, marché, réciprocité

24 24 Modes de financement 3 modes de financement possibles –LEtat : par redistribution de limpôt –Le marché : par vente sur le marché –La réciprocité : don / contre-don et lien social 3 modes de financement cumulables… Des péréquations possibles… … dans un pilotage par les valeurs

25 25 Des choix à faire, des décisions à prendre Quels objectifs poursuit létablissement en développant des dispositifs denseignement à distance reposant sur le numérique ? –Plus détudiants ? –Mieux formés, meilleure réussite ? –Image de modernisme ? Quelle part de son budget engage-t-il dans cette activité ? Quels critères dévaluation ?

26 26 Conclusion Pas dultra-solution en communication –Publics –Méthodes pédagogiques –Modèles économiques Urgence dune réflexion politique –Quelles missions pour lUniversité, pour les établissements en matière dEAD ? –Quels moyens pour ces missions ?

27 27 Pratiques culturelles des Français Sur 100 Français de 15 ans et plus 3% ont déclaré avoir déjà utilisé lInternet pour se former Sur 100 internautes 6 ont déclaré avoir suivi une formation le mois précédent Les résultats pour –Aller sur un site de rencontre : 3% et 6% –Créer son profil sur Facebook : 5% et 9 % Source : Pratiques culturelles des Français à lère du numérique, Ministère de la culture et de la communication

28 28 Le projet dune pédagogie scientifiquement fondée et techniquement instrumentée ?

29 29 A lorigine… Les autoroutes de linformation

30 30 Merci de votre attention


Télécharger ppt "1 L'enseignement à distance La problématique : public, méthodes pédagogiques, action internationale, modèles économiques Julien Deceuninck, GERIICO / Lille."

Présentations similaires


Annonces Google