La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Développement des compétences à l’écrit Barbier Marie-Laure

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Développement des compétences à l’écrit Barbier Marie-Laure"— Transcription de la présentation:

1 Développement des compétences à l’écrit Barbier Marie-Laure
IUFM d’Aix-marseille Centre PsyCLE (Université de Provence)

2 Les spécificités du langage écrit Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture

3 Les spécificités du langage écrit Entre langage oral et langage écrit Des similitudes Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Activité sémiotique inscrite dans des pratiques de communication Analogie des processus pour comprendre un discours ou un texte Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Des différences Originelles (développement spontané versus création culturelle) Fonctionnelles (modalités sensorielles, support matériel, contextes langagiers et sociaux)

4 Les spécificités du langage écrit Les processus impliqués dans la lecture Rumelhart & McClelland (1982) Kintsch (1998) Giasson (2001) Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Distinction des traits de lettres Décodage Identification des lettres Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Transcodage grapho-phonétique Identification des mots Calculs syntaxiques ou micro-processus (intégration) Compréhension Calculs textuels ou macro-processus (élaboration)

5 Les spécificités du langage écrit Quatre composantes dans l’enseignement de l’écrit Goigoux (2002, 2003) Production de texte Acculturation Identification et production de mots Compréhension Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Pratiques effectives au CP aujourd’hui Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture

6 Les spécificités du langage écrit Quatre composantes dans l’enseignement de l’écrit Goigoux (2002, 2003) Production de texte Acculturation Identification et production de mots Compréhension Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Recommandations dans les années 80-90 Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture

7 Les spécificités du langage écrit Quatre composantes dans l’enseignement de l’écrit Goigoux (2002, 2003) Production de texte Acculturation Identification et production de mots Compréhension Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Un équilibre possible pour le cycle 2 Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture

8 Les spécificités du langage écrit Zoom sur l’identification et la production de mots Le modèle à « double voie » Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit « personne qui danse » d /a /n /s /e /u /r Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture danseur

9 Les spécificités du langage écrit Identification et production de mots Le modèle à « double voie » Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit « personne qui danse » Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture dans / eur d /an /s /eu /r d /a /n /s /e /u /r danseur

10 Les spécificités du langage écrit Connaissances des caractéristiques de l’écrit Finalités, directionalité, usages 2. Maîtrise graphémique Connaissances sur les lettres 3. Maîtrise phonémique Connaissances sur les sonorités du mot 4. Procédures alphabétiques Correspondance grapho-phonologique 5. Procédures orthographiques Lecture de mots connus Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Ferreiro (1988); Frith (1985); Seymour (1990)

11 Les spécificités du langage écrit Connaissances des caractéristiques de l’écrit TRAIN COCCINELLE Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Avant 3 ans : écrire, c’est dessiner 3 ans : l’écrit est une trace différente; trace de directionnalité, de linéarité, et discrimination des unités; importance de la gestualité Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture 4 ans : l’écrit a un statut idéographique; la longueur d’un mot est proportionnelle à la taille du référent.

12 Les spécificités du langage écrit Connaissances des caractéristiques de l’écrit Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Avant 3 ans : écrire, c’est dessiner 3 ans : l’écrit est une trace différente; trace de directionnalité, de linéarité, et discrimination des unités; importance de la gestualité Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture 4 ans : l’écrit a un statut idéographique; la longueur d’un mot est proportionnelle à la taille du référent. Premiers traitements logographiques.

13 Les spécificités du langage écrit Connaissances des caractéristiques de l’écrit Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Avant 3 ans : écrire, c’est dessiner 3 ans : l’écrit est une trace différente; trace de directionnalité, de linéarité, et discrimination des unités; importance de la gestualité Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture 4 ans : l’écrit a un statut idéographique; la longueur d’un mot est proportionnelle à la taille du référent. Premiers traitements logographiques, Premières acquisitions graphémiques. 5 ans : l’espace de l’écriture est relatif à la durée de la chaine sonore; au plus on dit, au plus on écrit.

14 Les spécificités du langage écrit Connaissances des caractéristiques de l’écrit Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Maman prépare 3 gâteaux Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Papa joue au ballon 5 ans : l’espace de l’écriture est relatif à la durée de la chaine sonore; au plus on dit, au plus on écrit.

15 Les spécificités du langage écrit Maîtrise graphémique Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Les mots sont constitués de lettres et plusieurs critères doivent être considérés : leur nombre (danse – danseur) leur orientation (pain – bain) Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture leur ordre (laine – liane; raper – parer)

16 Les spécificités du langage écrit 3. Maîtrise phonémique Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Reconnaissance des unités sonores qui composent les mots (phonèmes) et qui permettent de distinguer leur prononciation Roux - Doux - Toux Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture

17 Les spécificités du langage écrit 4. Acquisition du principe alphabétique Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Mise en correspondance des lettres ou combinaisons de lettres (graphèmes) avec des sons (phonèmes) Apprentissage de l’alphabet Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Apprentissage des règles de conversion Compétences épiphonologiques Compétences métaphonologiques Reconnaissance des unités morphémiques

18 Les spécificités du langage écrit 5. Maîtrise des procédures orthographiques Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Constitution progressive d’un lexique mental Identification directe des mots déjà rencontrés Recours possible à la conversion phonologique Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Refus d’écrire = stratégie de contournement

19 Les spécificités du langage écrit Analyse cyclique des propositions : Identification des mots Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Intégration des énoncés fondée sur les connaissances syntaxiques Elaboration d’un modèle mental : Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Activation de connaissances sur les schémas de texte Production d’inférences, raisonnement et prédictions.

20 Les spécificités du langage écrit Processus métacognitifs : Identifier la perte d’information et, si nécessaire, activer des stratégies de récupération Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Tous les joueurs placent leurs cartes en pile. Chacun tourne la première carte du dessus de sa pile. Les joueurs regardent les cartes pour voir qui a la carte spéciale. Chacun tourne ensuite la carte suivante de sa pile pour voir qui a la carte spéciale. A la fin de la partie, la personne qui a accumulé le plus de cartes est déclarée gagnante. Fitzgerald (1983, cité par Giasson, 2001) Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture

21 Les spécificités du langage écrit Processus métacognitifs : Identifier la perte d’information et, si nécessaire, activer des stratégies de récupération Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Gestion des ressources en mémoire de travail : Importance des automatismes Jaune Bleu Rouge Orange Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture

22 Les spécificités du langage écrit Processus métacognitifs : Identifier la perte d’information et, si nécessaire, activer des stratégies de récupération Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Gestion des ressources en mémoire de travail : Importance des automatismes Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Dnas al mreuse où la mothéde mitxe, comme qeuqlues atuers, prècode par la « rocennanssaice perument vusielle » des mtos, l’efannt a du mla à sctururter sle émelénts du sètysme de sengis cintonneonvels réperenstés Pra le mto et sturuot à overbser lures rlegès de Cehngmaents phéntiqoues uqi dendepént du Centoxte et de la psotioin.

23 Les spécificités du langage écrit Processus métacognitifs : Identifier la perte d’information et, si nécessaire, activer des stratégies de récupération Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Gestion des ressources en mémoire de travail : Importance des automatismes Ressources en mémoire et flexibilité cognitive Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture Mr et Mme DUZIEL ont 5 filles… Betty, Baba, Noëlle, Candide et Sandra Mr et Mme SONNE ont 2 fils… Pépito, Nicolas

24 Références Les spécificités du langage écrit Premières
Chauveau, G. (2001). Comprendre l’enfant apprenti-lecteur. Paris : Retz. Ferreiro (2000). L’écriture avant la lettre. Paris : Hachette éducation. Frith, U. (1985). Beneath the surface of developmental dyslexia. In K.E. Patterson, J.C. Marshall et M. Coltheart (Eds.), Surface dyslexia : cognitive and neuropsychological studies of phonological reading ( ), Hillsdale, NJ : Lawrence Erlbaum Associates. Flavell, J.H. (1985). Développement métacognitif. In J. Bideau & M. Richelle (eds.), Psychologie développementale : Problèmes et réalité (pp ). Bruxelle : Mardaga. Giasson, J. (2001). La compréhension en lecture. Bruxelle : De Boeck. Goigoux, R. (2002). Analyser l’activité d’enseignement de la lecture : une monographie. Revue française de pédagogie, 138, Goigoux, R. (2003). Planification didactique et méthodes d’enseignement de la lecture. Conférence de consensus sur l’enseignement de la lecture organisée par le P.I.R.E.F., Paris, Ministère de la Recherche, décembre Kail, M., & Fayol, M. (2000). L’acquisition du langage. Vol. 1 : Le langage en émergence de la naissance à 3 ans. Paris : PUF. Kail, M., & Fayol, M. (2000). L’acquisition du langage. Vol. 2 : le langage en développement au delà de trois ans. Paris : PUF. Kintsch, W. (1998). Comprehension : a paradigm for cognition. New York : Cambridge University Press.Rumelhart, D. E., and McClelland, J. L. (1982). An interactive activation model of context effects in letter perception: Part 2. The context enhancement effect and some tests and extensions of the model. Psychological Review, 89, Seymour, P.H.K. (1990). Developmental dyslexia. In M.W. Eysenck (Ed.), Cognitive psychology : an international review (pp ). Chichester, UK : John Wiley & Sons. Les spécificités du langage écrit Premières représentations et compétences pour décoder l’écrit Comprendre le texte et réguler l’activité de lecture


Télécharger ppt "Développement des compétences à l’écrit Barbier Marie-Laure"

Présentations similaires


Annonces Google