La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelques animaux et plantes de nos rivières et étendues d’eau

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelques animaux et plantes de nos rivières et étendues d’eau"— Transcription de la présentation:

1 Quelques animaux et plantes de nos rivières et étendues d’eau
Mon thème sur l’eau Quelques animaux et plantes de nos rivières et étendues d’eau Vanessa Monnet 6P

2 Petite truite deviendra grande… Si la rivière lui prête vie.

3 Des sa naissance, ce poisson doit affronter le courant, fuir les prédateurs, résister à la pollution, épreuves qui commencent un jour d’hiver au fond de la rivière. D’octobre à janvier, les truites de rivière remontent les cours d’eau. Elles recherchent un endroit plat, tapissé de graviers et riche en oxygène. Les truites, habituées à vivre en solitaire, forment alors des couples pour assurer leur descendance. La femelle pleine de ses mille œufs va les pondre dans le creux qu’elle a dégagé elle-même parmi les graviers du lit de la rivière. Sitôt pondus, les œufs sont arrosés par la laitance du mâle, et se retrouvent ainsi fécondés. L’œuf se développe en embryon et donne naissance à un alvin de truite, 2 à 3 mois plus tard. Cet alvin ne ressemble pas à ses parents. Plus tard, la jeune truite commence sa vie de carnivore, traquant sans répit les invertébrés et les petits poissons. La truite de rivière est très répandue en Suisse, car souvent les hommes repeuplent massivement les cours d’eau avec les alvins provenant de piscicultures.

4 Alevins de truites truitelle Truite fario adulte

5 Truite arc-en-ciel

6 Corps en forme de torpille, un peu aplati latéralement.
Museau arrondi, tête un peu plus ronde que chez la truite de rivière. Longueur moyenne 30-50cm, max, 70cm. Les peuplements se maintiennent généralement grâce aux rempoissonnements, mais on a pu vérifier qu’une reproduction naturelle existait en Suisse. La truite arc-en-ciel peut concurrencer la truite de rivière dans certains cours d’eau. Reproduction de décembre à mai. Nombre d’œufs par kg du poids des femelles.

7 L'omble chevalier L’omble chevalier est le seul représentant du genre alevins originaire d’Europe. Il est considéré comme le roi des poissons dans les lacs alpins. Il est cependant très sensible à la pollution.

8 Jeune, il vit en groupe, mais, plus âgé, il devient solitaire
Jeune, il vit en groupe, mais, plus âgé, il devient solitaire. Il se nourrit de petits mollusques, de larves d’insectes, de ver de petits crustacés et de débris de végétaux. Adulte, il devient essentiellement piscivore. La ponte a lieu entre 60 et 80m. De profondeur en novembre-décembre, en général, sur des fonds rocheux ou rocailleux appelés omblières.

9 Mâchoires en forme de bec de canard, La longévité moyenne est de 13 ans 700 dents, dos brun-vert à noir, flancs marbrés, ventre blanc. C' est un des poissons les plus rapides sur une courte distance brochet Dimensions : taille jusqu 'à 1,30m, poids jusqu 'à 27kg, couramment 50cm pour 1kg, les grands spécimens sont en général des femelles qui pèsent entre 10 et 20kg Bébé brochet

10 Sion-Riddes, un brochet de 66cm.
Le long du canal Sion-Riddes, un brochet de 66cm. Quelques jours après avoir vu des brochets probablement montés pour pondre dans le canal Sion-Riddes. Ce fut finalement le 15 mars que j’ai attrapé ce brochet.

11 Truite fario de 54cm pour 1.9kg.
Le long du Rhône Truite fario de 54cm pour 1.9kg. Premier jour de pêche le 7 mars Ce jeune pêcheur, de bon matin déjà, sortait de l’eau cette grosse truite du Rhône.

12 La gouille des Îles Brochet de 86cm. 5193gram.
Samedi dernier j’étais aux Îles, et espérais pour une fois attraper un brochet de taille.

13 Une très belle truite arc-en-ciel prise par mon moniteur du camp d’été musical Laurent.

14 Lac des Vaux Une fois par année la section valaisanne des pêcheurs
déverse dans le lac des veaux des truites qui par la suite vont être pêchées. Quelques une d’entre elles entament la descente de la Faraz.

15 Cette photo a été prise au lac des Vaux peu avant la fin de la saison.
Cristivomer 98cm, 8kg Cette photo a été prise au lac des Vaux peu avant la fin de la saison.

16 C'est un joli poisson, qui ressemble à la truite par la forme de son corps et au saumon de fontaine à cause des tâches beiges ou blanchâtres de sa robe, qui est, elle, généralement gris-bleu ou gris-vert. Le cristivomer aime les eaux froides et profondes, peu sujettes aux variations de température et surtout faiblement éclairées. Il ne se plaît que dans les lacs.

17 Après les principaux poissons, passons à quelques animaux.

18 Le castor En trente-cinq ans, la population des castors en Valais a passé de huit à 121 individus. A l’heure actuelle, les familles vivent sur les rives du Rhône ou dans des milieux humides qui dépendent en grande partie du fleuve.

19 La longueur du Castor est de 75 à 90 cm pour un poids de 15 à 38 kg maximum. La queue est de 25 à 35 cm. Le régime alimentaire au printemps et en été, est composé de plantes herbacées, feuilles et rameaux. Le Castor ronge surtout les peupliers, saules et trembles. Il peut couper des arbres de 20 cm de diamètre La gestation dure de 103 à 108 jours. Il n'y a qu'une seule portée annuelle de 1 à 6 petits La durée de vie normal est de 7 à 8 ans (maximum 25 ans).

20 Un jour nous sommes allées nous promener avec ma maman et ma sœur
Un jour nous sommes allées nous promener avec ma maman et ma sœur. Nous étions partie depuis notre chalet des Dzoras le long du bisse. Nous sommes rentrés dans la forêt où nous avons vu des sapins, des mélèzes, des dailles. Sur le bisse, on peut trouver des bolets, des chanterelles et autres champignons. Partout on voit des restes du dernier repas de l’écureuil, et nous voyons aussi des excréments des animaux sauvages. Dans quelques clairières, nous trouvons quelques myrtilles que nous cueillions pour manger. Encore un petit bout de chemin et nous voilà à la gouille de Pra da Dzeu. Là, une très grande surprise nous attend : des centaines d’œufs de grenouille, des libellules, des plante des milieux humides trouvent là un terrain favorable, comme les roseaux. Pra da Dzeu, nom patois qui signifie ‘’le pré dans la forêt’’.

21 la Gouille de Pra da Dzeu

22 Voici des œufs de grenouilles que j’ai photographié à Pra da Dzeu.

23 la Grenouille rousse La famille sera grande : chaque femelle pond quelque 3000 œufs. Les œufs sont déposés pendant la nuit, agglutinés en masses gélatineuses flottantes, foncées. Bientôt, de minuscules têtards en sortant. Ils vont passer les deux premiers mois de leur vie entièrement dans l’eau. Enfin, de grandes transformations se produisent : en quelques jours, les têtards perdent leur queue et les branchies ; des pattes et des poumons apparaissent : Ils sont prêts pour la vie en surface. C’est le printemps !

24 Grenouille rousse de chez nous

25 La double vie des libellules
Zigzaguant dans l’air chaud de l’été, perchées un instant sur un caillou ou un jonc, disparues aussitôt après, les libellules sont les reines de l’espace aérien, élégantes et nerveuses. Elles ont pourtant passé la plus grande partie de leur vie au fond des étangs, sous forme d’une larve lente et fuyant la lumière. Une fois adultes, les libellules, légères et gracieuses, passent leurs quelques semaines d’existence aérienne à se promener pacifiquement près des points d’eau. Le tableau n’était pourtant pas le même quand elles étaient encore larves, bien au contraire : pendant plusieurs années en effet elles ont vécu dans l’eau sans ailes bien sûr, en étant la terreur des eaux douce : avec leur masque facial, elles attrapaient impitoyablement toute petite proie passant à leur portée.

26 Passage de l’état larvaire à l’état adulte (mue)

27 Deux libellules ou demoiselles

28 Salamandre noire Il existe en Valais que 2 stations de salamandre noir l’une au Sanetch et l’autre a Derborence cette espèce est ovovivipare est met au monde 2 petits complètement formés et près a ce débrouillés elle ne son visible que les journées pluvieuses et orageuses d’été c’est une espèce typique de hautes altitudes. Peau lisse et brillante, avec deux rangées de verrues sur le dos ; queue courte ; glandes à venin derrière la tête. Se cache sous les pierres, du bois pourri ou des souches, plus profondément par temps sec, et sort de nuit, ou de jour après la pluie. Se nourri d’insectes, araignées et limaces. Hiberne d’octobre à mars ou avril, selon l’altitude.

29 Salamandre tachetée

30 La salamandre tachetée reste habituellement cachée dans la journée dans des cavités humides, sous des pierres ou des écorces, ou dans des troncs d’arbres pourris. Il est possible de trouver des salamandres dans les regards de compteur d’eau du fait de l’humidité et de la chaleur. Elle peut exceptionnellement se montrer la journée lorsque le temps est humide et tiède, ou quand elle a été dérangée. Chez la salamandre tachetée, seule la larve est aquatique. Elle ne rejoint ses quartiers d’hiver que lors des premières nuits de gelée au sol, entre la fin du mois d’octobre et du mois de novembre. L’hibernation a lieu essentiellement sous terre, dans des endroits comme des puits, dans des galeries souterraines. Les salamandres tachetées montrent une étonnante fidélité à leur habitat, et reviennent régulièrement sur les mêmes lieux d’hibernation, année après année.

31 Voici quelques photos sur les roseaux

32 la Gouille d'Ouché En partant des mayens de Pracondu, on s’enfonce dans la forêt d’épicéas en direction de l’alpage de Pra da Dzeu. Dans le sous-bois humide on aurait envie de chercher des champignons. Partout on trouve des traces du dernier repas de l’écureuil et les vieux troncs portent les traces du passage du pic. Espace ouvert au milieu de la forêt, elle n’a aujourd’hui de gouille que le nom. De nos jours c’est le royaume des fourmis et des grenouilles. Bon nombre de plantes des milieux humides trouvent là un terrain favorable. En toute saison la gouille d’Ouché vaut le détour. Au printemps et en été pour les fleurs qui poussent alentours, en automne pour la palette de couleurs et surtout en hiver où la neige aplanit les reliefs. On ne voit alors, à sa surface, quelque trace de lièvre ou de renard qui ose s’y aventurer.

33

34 Lac de Tracouet

35 Nendaz/Valais Long.206m Larg.120m. Lac de Tracouet (Egalement lac noir) est un lac au dessus de Nendaz municipalité dans le canton du Valais, Suisse. Il est situé au pied de la Dent de Nendaz à une altitude de 2.017m. Le lac peut être accessible par téléphérique ou à pied de Haute-Nendaz à Tracouet (2.200m.) suivie d’une légère descente à la surface du lac. Les 1.85ha.de surface d’environ, gèle habituellement pendant la saison d’hiver et est incorporé dans le domaine skiable de la montagne. On peut y observer des grenouilles, des têtards, des salamandres, voire des libellules. Il y a quelques arbres (pins) dans les éboulis qui bordent le lac en amont sinon, il est entouré de pelouse alpine

36

37 L’étroite cuvette naturelle du petit lac de Champs-Ferrets et ses magnifiques eaux turquoises.
De la pelouse alpine entoure cette gouille. Il n’y a plus d’arbres à cette altitude (2500 m.) Parfois des troupeaux de chamois viennent s’y désaltérer.

38 Voici quelques plantes
Les rhododendrons L’herbe des chèvres

39 Epilobe (les Bedjuis l’appellent herbe des chèvres)

40 Cette grande plante pousse en grandes colonies sur les chemins ensoleillés. Ses fleurs sont de deux tronc de rose claire pour les pétales, et foncé pour les sépales.

41 Les rhododendrons se rencontrent à la limite des derniers arbres de l’étage alpin. Ses fleurs rose vif se développent par grappes. Ils font le bonheur des randonneurs en illuminant de leur couleur rose les versants exposés.

42 Le vallon de Rosey On y trouve beaucoup de rhododendrons.
Le mot Rosey vient d’ailleurs de là : rose = couleur des rhododendrons.

43 Ce dossier vous a été présenté
par Vanessa Monnet 6P Merci de votre attention


Télécharger ppt "Quelques animaux et plantes de nos rivières et étendues d’eau"

Présentations similaires


Annonces Google