La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONSEILS NATURE (suite)(suite) la naturopathie, c'est quoi ? La NATUROPATHIE est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de lorganisme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONSEILS NATURE (suite)(suite) la naturopathie, c'est quoi ? La NATUROPATHIE est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de lorganisme."— Transcription de la présentation:

1 CONSEILS NATURE (suite)(suite) la naturopathie, c'est quoi ? La NATUROPATHIE est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de lorganisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques" -OMS- Nos conseils basés sur ces principes ont pour objet daméliorer votre bien-être sans se substituer à vos traitements médicaux

2 TESTS DE PREVENTION (suite)(suite) 1

3 TESTS DE PREVENTION (retour)(retour) 11

4 1

5 5 DANS TOUS LES CASOUIAubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGESI OUIPassiflore Ignatia 9 SURPOIDSSI OUICitrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROLSI OUIHUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETESI OUIAIL SUITE

6 13 Dans tous les cas OUI Mélilot+ vigne rouge+ hamamelis Veines ou varices visibles ?SI OUI MARRONNIER D'INDE CYPRES Avez-vous des oedèmes ?SI OUI ANANAS BOULEAU Avez-vous des douleurs chroniques ? SI OUIAntalgique local Avez-vous des sensations de raideurs ? SI OUIVipéra 5 / 5 g x 3/j Faites vous de la rétention d eau ? SUITE SI OUIThuya 9 / 5 g x 3/j PILOSELLE QUEUE DE CERISE

7 1 HYPERTENSIONSI OUIAubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGESI OUIPassiflore Ignatia 9 SURPOIDSSI OUICitrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROLSI OUIHUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETE GELULE- AMPOULE-SOLUTION- TISANE OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert Calcarea phosphorica +ferrum phos SUITE

8 2 DANS TOUS LES CAS OUI ISOFLAVONES DE SOJA DANS TOUS LES CAS OUI SAUGE +VIGNE ROUGE+VALERIANE BAISSE MORAL / PSYCHISME SI OUI OMEGA 3- MILLEPERTUIS TROUBLES SOMMEIL /NERVOSITE SI OUI HOUBLON -MELISSE RETENTION D EAU /GONFLEMENT SI OUI IGNAME-CHRISTE MARINE – PILOSELLE – FUCUS- THUYA 15 RONDEUR VENTRE /BALLONNEMENTS SI OUI IGNAME – THE VERT – ANGELIQUE- ARGILE-CARVI PEAU MATURE /SECHERESSE CUTANEE SI OUI ONAGRE -BOURRACHE BOUFFEES HUMIDES ETCHAUDES SUITE SI OUI BELLADONNA 9 SUEURS FROIDES SI OUI VERATRUM 9

9 8 DANS TOUS LES CASOUIanis vert + fenouil + coriandre + Gaz et ou mauvaise haleineSI OUICharbon végétal FOIE PARESSEUX SI OUIRomarin CRAMPES D'ESTOMAC SI OUIMenthe – Cuprum 5 SPASMES SI OUIMélisse Anti - spasmodique SUITE

10 9 DANS TOUS LES CAS OUI Valériane + passiflore +houblon Avez-vous des cauchemars ?SI OUIStramonium 9 + coquelicot Avez-vous des réveils successifs ? SI OUIArsenicum album 7 + aubépine Avez-vous 1 insomnie d endormissement ? SI OUIBelladonna 9 + escholtzia SUITE

11 6 DANS TOUS LES CAS OUIharpagophytum + prele +cassis avez-vous du rhumatisme ?SI OUI genevrier-vergerette du canada avez-vous mal au dos ?SI OUIbambou avez-vous des douleurs chroniques ? SI OUIsaule blanc - sulfur 9 / 5g x 3/j avez-vous des douleurs des ligaments ou des raideurs ? SI OUIruta graveolens 7 / 5 g x 3/j avez-vous fatigue ou douleur musculaire ou sciatique ? SI OUIcassis -arnica 9 / 5 g x 3/j avez-vous tendinite ou entorse ?SI OUIAnanas SUITE avez-vous oublié de renforcer l élimination de vos toxines ? SI OUIbardane - pensee sauvage

12 3 DANS TOUS LES CASOUI RHEUM OFF TM 40 ml IRIS VERSICOLOR 40 ml MELILOTUS OFF 45 ml CONSTIPATION CHRONIQUE SI OUI GRAINE DE LIN CONSTIPATION OCCASIONNELLE SI OUIBOURDAINE SENE BALLONNEMENTS - GAZ INTESTINAUX SI OUICHARBON VEGETAL ROMARIN FOIE PARESSEUXSI OUIRADIS NOIR AUBIER DE TILLEUL SUITE

13 7 DANS TOUS LES CASOUI MULTI VITAMINES ACIDES AMINES Calcarea phosphorica + ferrum phos GINSENG + GELEE ROYALE FATIGUE PHYSIQUE OU MUSCULAIRE SI OUIELEUTHEROCOQUE - SPIRULINE FATIGUE NERVEUSESI OUIAVENA SATIVA- MELISSE PASSIFLORA COMPOSE PERTE DE MEMOIRESI OUIGINKO EPUISEMENTSI OUICHINA 9 MANQUE D ENTRAINSI OUIHE DE CITRON - LAVANDE PERTE D APPETIT SUITE SI OUIACCORE - QUINQUINA

14 MINCEUR DANS TOUS LES CASOUIBRULEUR + DRAINEUR + DETOXIFIANT CELLULITE SI OUI ANANAS REINE DES PRES COUPE-FAIM SI BESOIN KONJAC KARAYA CHROME : SUCRE RETENTION D'EAU SI OUI PILOSELLE QUEUE DE CERISE MAUVAISE CIRCULATIONSI OUIHAMAMELIS-VIGNE ROUGE SORBUS DOMESTICA STABILISATION DU POIDS SI OUI COSSE DE HARICOT GARCINIA CONSTIPATION SI OUI ISPAGHUL BENETRANSIT SUITE SUITE

15 4 HYPERTENSIONSI OUIAubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGESI OUIPassiflore Ignatia 9 SURPOIDSSI OUICitrus Aurantium + GUARANA + REGIME DANS TOUS LES CAS GELULE- AMPOULE- SOLUTION- TISANE OUIHUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA OMEGA 3 DIABETESI OUIAIL SUITE

16 11 DANS TOUS LES CAS OUI ARGILE BLANCHE CHARBON VEGETAL DANS TOUS LES CAS OUI REGENERER LA FLORE INTESTINALE DANS TOUS LES CAS OUI BASILIC +ROMARIN+FENOUIL + ANIS VERT SURPOIDS SI OUI MINCEUR ( CLASSIQUE) SUITE RETOUR

17 HYPERTENSION OUI Aubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGE OUI Passiflore Ignatia 9 SURPOIDS OUI Citrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROL NON HUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETE OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert en tisane RETOUR

18 HYPERTENSION OUI Aubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGE OUI Passiflore Ignatia 9 SURPOIDS NON Citrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROL OUI HUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETE OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert en tisane RETOUR

19 HYPERTENSION OUI Aubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGE OUI Passiflore Ignatia 9 SURPOIDS OUI Citrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROL OUI HUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETE OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert en tisane RETOUR

20 HYPERTENSION OUI Aubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGE OUI Passiflore Ignatia 9 SURPOIDS NON Citrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROL NON HUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETE OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert en tisane RETOUR

21 HYPERTENSION NONAubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGE NONPassiflore Ignatia 9 SURPOIDS OUICitrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROL NONHUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETE OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert en tisane RETOUR

22 HYPERTENSION NON Aubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGE NON Passiflore Ignatia 9 SURPOIDS NON Citrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROL OUI HUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETE OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert en tisane RETOUR

23 HYPERTENSION SI OUI Aubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGE SI OUI Passiflore Ignatia 9 SURPOIDS SI OUI Citrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROL SI OUI HUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DANS TOUS LES CAS OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert en tisane RETOUR

24 Conseils alimentaires (retour)(retour) Toute personne atteinte de diabète peut aujourdhui mener une vie normale en gérant au mieux sa condition, grâce à quatre points : un régime alimentaire équilibré, de lexercice physique, des conseils médicaux appropriés et une meilleure gestion du stress. Un régime alimentaire équilibré Il nexiste pas à proprement parlé de "régime pour personne diabétique" mais plutôt des conseils dhygiène alimentaire profitables à tous. Grâce à une alimentation équilibrée, vous pourrez contrôler votre glycémie (taux de sucres dans le sang) mais également stabiliser votre poids et servir dexemple à lensemble de votre entourage. Pour atteindre cet objectif : Réduisez la quantité de graisses dans votre alimentation en limitant son usage pour cuisiner. Préférez les aliments grillés, bouillis ou cuits à la vapeur aux aliments frits, Evitez les gâteaux, les biscuits ou les bonbons, Manger moins de sel, et préférez dautres exhausteurs de goût comme les herbes, les épices ou le citron, Limiter votre consommation dalcool, Ne sautez pas de repas et veillez à manger à heures régulières

25 Conseils alimentataires (suite)(suite) Cinq règles anti-constipation 1) Boire beaucoup. L'insuffisance hydrique, en entraînant un durcissement des selles est une des principales causes de constipation. Il faut boire dès le réveil, entre les repas et pendant, au minimum un litre et demi d'eau par jour. 2) Lutter contre la sédentarité : l'activité physique a un effet bénéfique sur le transit intestinal. Une marche après le repas est toujours bénéfique. Sinon, dès que possible. Dans tous les cas au moins une demi-heure de marche rapide chaque jour ! Augmenter les apports en fibres. Elles sont présentes dans les fruits et les légumes, et surtout dans les céréales complètes ou semi-complètes, les légumes et les fruits secs. 3) Miser sur les fruits crus ou secs et les légumes crus ou fibreux (pruneaux, ananas, poireaux, asperges…). 4) Manger des légumes secs au moins une fois par semaine. 5) Privilégier le pain aux céréales, éventuellement en alternance avec du pain complet ou au son. De temps en temps, ajouter une cuillère de son dans un yaourt ou un bol de lait. A savoir Il existe globalement deux types d'aliments favorisant la constipation. Les premiers tendent à ralentir le transit intestinal. Ce sont les aliments riches en amidon (riz, pommes de terre, pâtes) et les modes alimentaires trop riches en sucres (confiseries, biscuits, boissons sucrées) et trop pauvres en fruits et en légumes. Les seconds sont constipants car ils tendent à absorber l'eau intestinale. Ils augmentent ainsi le volume des selles et diminuent leur fréquence. Ce sont essentiellement les bananes, les carottes, les coings et le riz.

26 Conseils alimentaires (suite)(suite) 1) Régime alimentaire parfaitement équilibré en diminuant globalement les viandes pour les remplacer par de nombreux légumes et fruits frais (laitue et pomme en particulier), en privilégiant la prise de soja sous forme de "lait de soja", de soupes à préparation instantanée, d'huile de soja pour les salades ou crudités, et en évitant d'éventuels excès d'alcool et de tabac. Il faut aussi réduire légumes et fruitslaituepommesoja la consommation de graisse. 3) Enfin, une activité physique régulière est absolument nécessaire : marche à pied le plus souvent possible dans le courant de la journée, gymnastique douce deux ou trois fois par semaine, pratique d'un sport hebdomadaire type natation, bicyclette, golf, ou tout autre sport de votre choix à condition qu'il soit non violent.

27 Conseils alimentaires (retour)(retour) Les graisses déconseillées : Lait entier, demi-écrémé, concentré. Crème fraîche, yaourt au lait entier, beurre Fromages à plus de 40% de matières grasses : 20 g par repas Huiles darachide, de palme, de coco Saindoux, frites et fritures, chips Le jaune dœuf, donc ce qui en contient : pâtisseries, biscottes, pâtes aux oeufs, mayonnaise, etc… on se limitera à léquivalent de deux jaunes dœuf par semaine. A vrai dire cette méfiance envers le cholestérol de lœuf est actuellement remise en cause, il influerait peu sur le cholestérol sanguin. Lœuf dur du matin favoriserait même un amaigrissement. Le régime alimentaire de la poule interviendrait aussi (lenrichissement en graines de lin augmente la teneur en oméga3) Les abats Les charcuteries Les viandes grasses (agneau, mouton, poule, oie) Conserves de viandes et plats préparés du commerce, bouillons de viande Plats de poissons préparés du commerce, anguille Chocolat et boissons chocolatés Glaces (les sorbets sont autorisés) Les graisses conseillées dites insaturées : Huile dolive (mais pas lolive). Huiles de tournesol, de maïs, de soja, de noix, de pépins de raisin, de colza. Lait écrémé, yaourt, blanc dœuf Les margarines au tournesol ou au maïs Les poissons (2 à 3 fois par semaine) même les poissons gras, sauf languille Les coquillages sauf en période de reproduction (laitance) Les crustacés Jambon cuit, de paris, etc.. Les viandes blanches, en privilégiant les morceaux maigres (filet), et sans la peau pour les volailles : veau, lapin, dinde, pintade, poulet, pigeon, canard. Loie est déconseillée. Les légumes et les fruits : on peut en abuser. Dans tous les cas on proscrira les fritures, la cuisson se fera sans matière grasse ou avec celles sus-citées sans trop les chauffer (elles se transforment au-delà de 170°). On privilégiera les cuissons à leau, à la vapeur, au grill, au four, les épices, herbes et aromates. Ce nest quune question de goût et dimagination. Lalcool sera consommé avec modération, tout excès faisant monter le « mauvais cholestérol » et descendre le « bon ».

28 ARTICULATIONS (suite)(suite) S'il n'existe pas de régime spécifique contre le rhumatisme, les personnes atteintes d'ostéoporose (les femmes après la ménopause) et celles qui souffrent d'accès goutteux (augmentation de l'acide urique dans le sang) doivent surveiller tout particulièrement leur alimentation, les premières en privilégiant les aliments riches en calcium, les secondes en limitant leur consommation de protéines et d'alcool. Quant aux personnes qui souffrent d'un rhumatisme inflammatoire, elles doivent manger beaucoup de poisson. En outre, il faut absolument éviter l'excès de poids, car il constitue une surcharge pour les articulations qui supportent le poids du corps. Enfin, les règles d'une alimentation saine et équilibrée sont les suivantes : Hydrates de carbone : Privilégier les céréales complètes et leurs dérivés, éviter le sucre ! Graisses : Les huiles végétales pressées à froid et le beurre frais ont une plus grande valeur nutritive que les graisses dures. Protéines : Les protéines d'origine végétale ont la même valeur nutritive que les protéines d'origine animale. Accorder la préférence aux produits laitiers, au soja, au poisson, à la volaille et à la viande maigre. Vitamines, Oligo-éléments, fibres : Consommer beaucoup de crudités, de salades, de germes, de légumes et de pommes de terre, ainsi que des fruits frais et secs (au moins 30% de l'alimentation totale). Hypersensibilité: il semble que certains aliments provoquent des douleurs articulaires, sans que l'on puisse vraiment expliquer pourquoi. Les produits laitiers et les exhausteurs de la saveur sont parfois cités. En cas d'intolérance alimentaire, il faut donc éviter de consommer les produits suspectés.

29 FATIGUE (suite)(suite) Le fer est un oligo-élément minéral qui entre dans la composition de l'hémoglobine des globules rouges, de la myoglobine des muscles, et de nombreuses réactions enzymatiques nécessaires à la respiration des cellules. C'est donc un élément incontournable pour garder la forme et éviter les contre-performances. Du point de vue de la couverture des besoins, la viande, et notamment la viande rouge, est la source la plus intéressante : elle contient la forme de fer la mieux absorbée par l'organisme. De plus, viandes, volailles ou poissons vont favoriser l'absorption de ce minéral issu des autres aliments. Ce sont donc des mets incontournables pour éviter les carences. Mais avaler des aliments riches en fer ne suffit pas ! Il faut également consommer des vitamines (C par exemple) qui facilitent l'assimilation de ce minéral. Alors n'oubliez pas les fruits et légumes. En revanche, d'autres aliments comme le thé ou le café diminuent son absorption. A éviter ! Pour éviter le coup de barre, il faut faire le plein dénergie avant leffort ! Pour cela, pas de secret : il faut penser sucres lents. Ces sucres vont permettre à lorganisme de stocker des resserves directement utilisables pendant l effort. Pâtes, riz, pomme de terre, pain... doivent donc impérativement figurer au menu. Attention : prenez votre dernier repas au moins trois heures avant lépreuve. Durant l'effort, ce sont les sucres rapides qui vous redonneront un coup de fouet en cas de baisse de régime

30 DIGESTION GAZ (suite)(suite) Le ballonnement est le plus souvent dû à une erreur d'alimentation et plus particulièrement à un excès de consommation de glucides (sucre) notamment de sucres rapides. Il est également dû à l'absorption de boissons gazeuses sucrées essentiellement, telles que les sodas. La déglutition trop importante d'air, souvent provoquée par une grande nervosité, aboutit à l'aérophagie apparaissant à la fin du repas, et donnant lieu à ce que l'on appelle une éructation, plus communément connue sous le nom de rot, correspondant à l'émission plus ou moins bruyante, par la bouche, de gaz en provenance de l'estomac. Celui-ci présente une dilatation anormale due à l'aérogastrie (présence d'air dans l'estomac). Une certaine anxiété et du stress. L'habitude consistant à manger et à boire très rapidement. Une dentition fragile, obligeant les patients à avaler des quantités de nourriture mal ou pas mastiquées, accompagnées d'une grande quantité d'air. Il semble que quelques conseils suffisent parfois à faire disparaître le ballonnement : Manger calmement dans une atmosphère sereine, en prenant son temps : il faut que le repas soit un moment de relâchement et de plaisir, et non pas un stress supplémentaire. Corriger la dentition de façon à obtenir une mastication beaucoup plus efficace des aliments. Eviter les boissons gazeuses, essentiellement les sodas. Eviter les sucreries en trop grande quantité. Eviter les chewing-gums, le tabac, l'utilisation de paille. Le charbon végétal, qui se présente en poudre fine et noire, sous forme de comprimés, de gélules, est très efficace comme absorbant des gaz en excès. D'autres traitements phytothérapiques à base de fenouil et d'anis donnent également de bons résultats.

31 SOMMEIL (suite)(suite) Vous souffrez de troubles du sommeil ? Et si le problème venait de votre assiette ? Voici quelques conseils pour ne plus compter les moutons… Ecartez les excitants Café, thé et boissons à base de cola sont à éviter durant l'après-midi, car la caféine qu'ils renferment est très excitante pour le système nerveux, et son action peut se manifester durant plusieurs heures. Même le chocolat (dont l'un des constituants, la théobromine, est proche de la caféine), peut avoir un effet excitant s'il est consommé en grandes quantités : il suffit dobserver les enfants au moment des fêtes de fin d'année ! Dîner pour bien dormir Contrairement à ce que dit l'adage bien connu "qui dort dîne", il est préférable de dîner AVANT de dormir ! En se couchant à jeun, on risque d'être réveillé par des crampes d'estomac, ou une fringale. Des expériences chez lanimal ont montré que le jeûne peut supprimer totalement le sommeil. Et l'on sait que chez les femmes enceintes ou les personnes âgées, il peut provoquer des malaises sévères (chute, perte de connaissance) liés à une hypoglycémie. Ne pas manger trop, ou trop tard Le sommeil demande une température interne relativement basse. Or la digestion augmente la température corporelle. Si le repas du soir est très abondant, ce phénomène est plus marqué et plus prolongé, ce qui bien sûr risque de compromettre le repos de la nuit. Toujours pour la même raison, même si l'on dîne raisonnablement, il est préférable d'attendre au moins 1 heure ou 1 heure 30 après le repas pour se coucher : pas question de se mettre au lit en sortant de table ! Choisir ses menus Très logiquement, on ne mettra pas au menu du repas du soir les plats les plus riches, ou de digestion laborieuse : les fritures, les feuilletés, les champignons, les fromages forts, les tripes, la fondue... sont généralement à bannir, sous peine de lourdeur d'estomac et de réveil nocturne. C'est aussi question de susceptibilité individuelle, et chacun connaît les aliments qui ne lui réussissent pas. On a parfois dit que les aliments protéiques tels que la viande ou le fromage, qui accroissent la sécrétion de noradrénaline (substance des centres de la vigilance), devaient être consommés plutôt le matin, et évités le soir. En réalité, les études réalisées chez l'homme n'ont pas permis d'observer une influence nette de cette action supposée des protéines. Les sucres qui font dormir ? Les aliments riches en amidon (pâtes, riz, pommes de terre, pain...) et les aliments sucrés (en particulier le miel) ont la réputation de venir en aide aux insomniaques. Cette action bénéfique s'expliquerait par une augmentation du taux du glucose dans le sang. Ou encore par le fait qu'ils favorisent dans l'organisme la production de sérotonine, un neuromédiateur aux propriétés sédatives. Mais rien n'est encore véritablement démontré dans ce domaine. Le lait chaud, grand classique Certaines personnes ne peuvent pas s'endormir sans avoir pris un verre de lait chaud sucré. On a tenté d'expliquer l'intérêt de cette boisson vis-à-vis du sommeil par la présence de tryptophane, un acide aminé abondant dans les protéines du lait, et qui possède des effets apaisants. Et le fait de sucrer ce breuvage améliorerait encore son efficacité.

32 JAMBES LOURDES (suite)(suite) A côté du traitement médicamenteux ou de la compression élastique, des règles hygiéno-diététiques sont généralement mises en place : amaigrissement pour les personnes en surpoids, activité physique et lutte contre la sédentarité. Une alimentation équilibrée, riche en fibres et en minéraux, est indispensable : elle participe à lutter contre toutes les maladies chroniques et notamment contre linsuffisance veineuse. Ces mesures hygiéno-diététiques vont permettre de soulager les symptômes (douleurs, lourdeurs, œdème). Les marchés regorgent de fruits et légumes riches en antioxydants. Profitez-en, ils protègent les parois de vos veines. Où les trouver ? Ils sont présents dans de nombreux aliments ! Poivrons, fraises, tomates, agrumes… Pour assaisonner vos salades, privilégiez les huiles d'olive, de pépins de raisins, de noix... riches en vitamine E. N'oubliez pas non plus les protéines présentes dans les fruits de mer, la viande, les oeufs… Elles permettent de préserver la masse musculaire, essentiel faire fonctionner le système veineux. A contrario, diminuez autant que possible la consommation de graisse. Pour favoriser le drainage des tissus, vous devez vous hydrater régulièrement. 1,5 litres d'eau par jour est la quantité minimum recommandée. Pour être certaine d'y parvenir, munissez-vous d'une petite bouteille que vous garderez toujours sur votre bureau ou dans votre sac.

33

34 Conseils alimentaires Règle principale : Surveillez la teneur en sel de vos aliments. Si vous souffrez d'hypertension, vous devez r é duire la quantit é de sel que vous absorbez tous les jours pour la descendre à environ 3g par jour. Pour cela supprimez le sel de cuisson et ne mettez pas de sali è re sur la table. Utilisez tous les autres condiments: moutarde, ail, oignon, poivre, ciboulettes, jus de citron, etc.... Conseill é s: fruits l é gumes frais, riz, pâtes, huiles, oeufs, viandes, poissons, champignons, D é conseill é s: fromages, pains, eaux min é rales comportant beaucoup de sodium, charcuterie, poissons sal é s (morue, saumon fum é s, etc...), crustac é s, conserves, plats surgel é s, choucroute, jambon sec, abats (foie, rognon, langue), gâteaux ap é ritifs et autres (cacahu è tes sal é es, etc ( RETOUR )

35

36 RETOUR

37

38

39

40 HYPERTENSION NONAubépine + olivier + bouleau STRESS OU SURMENAGE NONPassiflore Ignatia 9 SURPOIDS NONCitrus Aurantium + GUARANA + REGIME CHOLESTEROL NONHUILE DE SAUMON LECITHINE DE SOJA DIABETE OUI FENUGREC COSSE DE HARICOT AIL Noyer+myrtille + géranium robert en tisane RETOUR

41 7 FATIGUE 8 DIGESTION (aérophagie-ballonnement)8 DIGESTION (aérophagie-ballonnement) 9 SOMMEIL 10 MINCEUR 11 VENTRE PLAT 12 SUITE 13 JAMBES LOURDES

42 RETOUR 14) PEAU MIXTE / GRASSE 15) CHEVEUX

43 14 (suite)(suite) DANS TOUS LES CAS OUI NETTOYER + TONIFIER + HYDRATER CLARIFIER + PURIFIER + DESINCRUSTER ACNE Si oui KALIUM BROMATUM 7 CH ZINC OLIGO ELEMENT PEAU GRASSE Si oui SELENIUM 9 CH Ortie HE GERANIUM(sauna facial) GROS KYSTES Si oui KALIUM BROMATUM 15 CH BOUTON + INFECTION + DOULEUR Si oui ARNICA 7 CH DETOXIFIER oui BARDANE PENSEE SAUVAGE

44 PEAUA EVITER A FAVORISER laitages entiers,riz blanc Pâtes, croissants tartes, pizzas, feuilletés... lait écrémé ou de soja, riz complet, blé complet conserves,charcuteries, hamburgers, graisses, pain, féculents carotte,chou, laitue, navet, oseille Tabac, alcool constipation soleil RETOUR source de zinc :fruits de mer, poissons, céréales, pain complet, levure de bière, noix, brocolis, champignons épinards, haricots

45 15 (suite)(suite) DANS TOUS LES CAS OUI Avant shampoing + Shampoing r é parateur + Apr è s shampoing+ Soin traitant + Soin coiffant CHUTE Si oui ALFALFA + PHOSPHORUS GERME DE BLE / MILLET / THALLIUM SULFURICUM 9 CH CASSANT Si oui ORTIE PIQUANTE / LEVURE DE BIERRE PELLICULES Si oui ALOE VERA / VIT B6 / HE ROMARIN / ORTIE LOTION / NATRUM MURIATICUM 9CH SEC Si oui THUYA 15 CH / HE LAVANDE / HE ROMARIN Si oui

46 CHEVEU (retour) A EVITER A FAVORISER Dans tous les cas les carences et les exces sont nocifs : trop gras ou trop sucré ou carencé : les protéines, le fer, le zinc, les vitamines du groupe B Cheveu fourchu Vitamine B 5, protéines, minéraux : foie de veau, jaune d Œuf, champignon de paris Cheveu sec Vit B, B2,magnésium : foie de volaille, palourdes, mangues, melon, foie de veau, Chute de cheveux Zinc, vit B8, vit B 5 : foie de veau, crustacés, haricots secs Cheveu gras Zinc,vit B 8, B 6, calcium,soufre : crustacés, foie de veau Eau minérale riche en calcium

47

48

49 CONSEILS NATURE 1 j ai du sucre 2 je gère ma ménopause 3 je soigne mon transit 4je prends soin de mes artères 5 je soulage ma tension 6 je soigne mes articulations 7 je gère ma fatigue 8 je soigne ma peau 9 je gère mon poids 10 jai les jambes lourdes 11 je cultive ma mémoire 12Jaméliore mon sommeilJaméliore mon sommeil 13Je veux un ventre platJe veux un ventre plat 14 Je moccupe de mes cheveux Nos conseils basés sur les principes de la naturopathie ont pour objet daméliorer votre bien-être sans se substituer à vos traitements médicaux RETOUR EBL PARA : nature/


Télécharger ppt "CONSEILS NATURE (suite)(suite) la naturopathie, c'est quoi ? La NATUROPATHIE est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de lorganisme."

Présentations similaires


Annonces Google