La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRESENTE PAR Innocent NTEZAHORIRWA 20 Août 2010 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRESENTE PAR Innocent NTEZAHORIRWA 20 Août 2010 1."— Transcription de la présentation:

1 PRESENTE PAR Innocent NTEZAHORIRWA 20 Août

2 O. INTRODUCTION O.1. MOTIF DU sujet Problème de conservation des denrées existant entre la récolte et sa consommation par la population : Pertes alimentaire dans les stocks Prolifération des insectes de stock. Conséqu ences néfastes de lutilisation abusive des produits chimiques pour lutter contre les insectes des stocks: o Intoxication pendant le traitement, o Désordres écologiques, o Pollution de lenvironnement, o etc.

3 O. 2. BUT Recherche un produit naturel utilisable pour lutter contre les insectes des entrepôts Revaloriser les produits végétaux de la flore locale

4 O. 3. SUBDIVISION DU TRAVAIL 1. La première partie constituée par Les généralités sur : 1.Les biopesticides principalement les huiles essentielles, 2.La citronnelle, Cymbopogon nardus, 3. les insectes des entrepôts. 2. La deuxième partie comprend. La description du matériel utilisé La présentation et la discussion des résultats Une conclusion générale et quelques recommandations

5 I. LES BIOPESTICIDES sont des composés non synthétiques ou des organismes microbiens qui peuvent servir à lutter contre un ravageur ou le détruire Sont connus depuis longtemps ( 20 è s) -Ajout des feuilles de certaines plantes dans la conservation des denrées stockées -Planter la citronnelle aux entours des maisons pour cesser la moustique Développement important entre les guerres mondiales

6 I. 1. HUILE ESSENTIELLE sont des mélanges complexes des substances odorantes et volatiles obtenues à partir des végétaux ou de parties de végétaux par : entraînement à la vapeur deau, Enfleurage Hydrodistillation.

7 Hydrodistillation Elle consiste à immerger directement le matériel végétal à traiter (intact ou grossièrement broyé) dans leau qui est portée à ébullition. Les principes volatils sont entraînés par la vapeur et après condensations du distillat, sont séparés par décantation

8 Entraînement par la vapeur deau.

9 Enfleurage La méthode consiste à mettre en contact les organes fragiles ( fleurs doranger, pétales de rose,…) à une température ambiante avec un corps gras qui se sature en essence La pommade obtenue est épuisée par lalcool absolu dans lequel les corps gras sont très peu solubles. Lalcool est ensuite évaporé sous vide

10 I.1.1. Répartition et localisation largement réparties dans le règne végétal largement réparties dans le règne végétal sont localisées dans les organes sécréteurs : sont localisées dans les organes sécréteurs : -poils sécréteurs, -poches sécrétrices, -canaux sécréteurs, Les différentes parties des végétaux peuvent renfermer des huiles essentielles à savoir: Les différentes parties des végétaux peuvent renfermer des huiles essentielles à savoir: -Feuilles -Graines -Écorces -fruits

11 I Utilisation les huiles essentielles sont dune application diverse dans plusieurs domaines, pharmacie, en parfumerie, cosmétologie, en alimentation

12 II. LA CITRONNELLE ( CYMBOPOGON NARDUS)

13 II.2. Position systématique Embranchement : Angiospermes Classe : monocotylédones Sous classe : comélinidae Ordre : cyperales Famille : poaceae Genre : Cymbopogon Espèce : Cymbopogon nardus

14 II.3.Exigences. climat chaud et humide, altitude de 800 à 1500 m, Pluviosité 600 à 4100mm, température de 21 à 27°C, sols argileux.

15 II.4. Utilisation Ornement Aromatisation de la nourriture ( base des tiges fraîches coupées en rondelles, ciselées ) Extraction dhuile essentielle LHE extraite de cette graminée a été appliquée aux charançons de maïs

16 III. INSECTES DES DENREES STOCKEES Cest dans lordre des coléoptères quon rencontre la plus grande variété dinsectes de stock Ils sont connus vulgairement sous le nom de charançons classification S/O : polyphaga Super famille: Rynchophora Famille: : cuculionidae

17 caractéristiques Bec prolongé vers avant Antennes coudées Pattes à articles

18 genre Sitophilus Caractéristique -Tête prolongée en rostre plus ou moins prononcée 3 espèces des denrées entreposées: -Le S. zeamais -Le S. linearius -Le S. oryzae

19 III. Sitophilus zeamais (Motschulsky )

20 III. 1. Biologie du ravageur Durée de vie : ladulte vie de 7 à 8 mois Fécondité : la femelle pond 50 à 2500 œufs Lieu de ponte : dans un trou creusé dans lalbumen du grain de maïs et bouché par une substance gélatineuse Développement des larves : 4 à 5 semaines à une température de 30 °c

21 RÉSULTATS

22 IV. PRESENTATION ET DISCUSSION DES RESULTATS Les résultats sont présentés sous forme de tableaux Elles concernent lévaluation du potentiel de reproduction des couples des charançons et des résultats des tests de lefficacité de lhuile essentielle de la citronnelle.

23 Evaluation du potentiel de productivité des couples. Evaluation du potentiel de productivité des couples. Matériels : - Boîtes délevage balance sensible Couples utilisés : 4 groupes de couples de 10, 20, 30 et 40 de S. zeamais Substrat : 5 densités de grains de constituées par 50, 100, 150, 200 et 250 g Maïs Durée dinfestation : 10 jours

24 Moyenne dœufs pondus par les différents nombres de couples de S. zeamais sur 100 grains Nombre de couples Quantité de grains en gramme

25 Nombre d œufs pondus par femelle de S. zeamais Nombre de couples Quantité de grains en gramme , , , ,56

26 Analyse de la variance dœufs pondus par les différents nombres de couples utilisés Source de variation d.l.SCECMFob s P Couples , ,37,250,005* Quantité , ,73,090,058 ns Couples- quantités ,73,590,001** Variation résiduelle ,622111,8

27 Test de Newman-Keuls au seuil de 5% pour nombre dœufs pondus par les différents groupes de couples utilisés Nombre de couples Groupes ABC Aout 2010

28 ESSAIS BIOLOGIQUES.

29 Evaluation de lefficacité de lhuile essentielle de la citronnelle Matériel: - bouteilles de ½ l de contenanceMatériel: - bouteilles de ½ l de contenance - balance sensible - balance sensible - micropipette - micropipette - papier buvard - papier buvard Substrat : 150 g de maïsSubstrat : 150 g de maïs Nombre de couples: 20Nombre de couples: 20 Durée dinfestation: 3 joursDurée dinfestation: 3 jours Concentration dHE : 5,10,15,20,30,40,50,60, et 70Concentration dHE : 5,10,15,20,30,40,50,60, et 70

30 Huile extraite par la méthode dhydrodistillastion

31 Doses en microlitre R R R Moyenne00,7 1,32,310, %01,75 3,255,7525,7527,533,527,5 Témoins1 % dans le témoins 2,5 a. Essais sans grain Taux de mortalité des charançons de maïs

32 Analyse de la variance du taux de mortalité de charançons de maïs 72 h après le traitement Source de variation d.l.SCECMFobsP Variation entre les doses 7651,393,0429,50,00 Variation entre les répétition ,792 Total14807,95

33 Test de Newman-Keuls au seuil de 5% pour le taux de mortalité du charançon de maïs DosesGroupes AB ,7 151,3 202,3 4010,

34 b. Essais avec grains Taux de mortalité des charançons de maïs Doses en microlitre R R R Moyenne1, 3 2,6 4,3131,3 %2, 5 7,5 10,752,55 Témoins1 % dans le témoins 2,5

35 Analyse de la variance du taux de mortalité des charançons de maïs Analyse de la variance du taux de mortalité des charançons de maïs Source de variation d.l.SCECMFobs. P Variation entre les doses Variation entre les répétitions Total

36 Huile extraite par la méthode dentrainemet par la vapeur deau

37 a. Essais sans grains. Taux de mortalité des charançons de maïs 3 jours après lapplication de huile essentielle. a. Essais sans grains. Taux de mortalité des charançons de maïs 3 jours après lapplication de huile essentielle. Doses en microlitre R1R R2R R3R Moyenne % de mortalité Témoin0

38 Analyse de la variance du taux de mortalité du charançon de maïs 3 jours après lapplication de lhuile essentielle Source de variation d.l.SCECMFobs.P Variation entre les doses Variation entre les répétitions total

39 Test de Newman- Keuls au seuil de 5 % pour le taux de mortalité du charançon de maïs 3 jours après lapplication de lhuile essentielle Doses Moyenne de charançons mort groupe 53.6D C C B 3036A 40 A 5040A 6040A 20 Aout 2010

40 b. Essais avec grains Taux de mortalité de charançons de maïs 3 jours après lapplication de lHuile essentielle Doses en microlitre R1R R2R R3R Moyenne %corrigé Témoin2 % témoin 5

41 Analyse de la variance du taux de mortalité du charançon de maïs 3 jours après lapplication de lhuile essentielle Analyse de la variance du taux de mortalité du charançon de maïs 3 jours après lapplication de lhuile essentielle Source de variation d.l.SCECMFobs.P Variation entre les doses Variation entre les répétitions Total1491.9

42 Effet de lhuile essentielle de la citronnelle sur les stades internes de charançons de maïs.

43 taux démergences pour les charançons de maïs S.D. en jours Doses en µlTémoin

44 Discussion des résultats

45 Effet du nombre de couples des charançons de maïs et de la masse de grains de maïs sur loviposition le nombre dœufs pondu est fonction du nombre de couples présents et augmente avec la quantité de grains disponibles jusquà un certain niveau ( tableau3)

46 Effet dhuile essentiel le de cymbopogon narsdus Pour le stade adulte:Pour le stade adulte: -Lhuile essentielle extraction par la méthode dentrainement par vapeur est efficace -Elle est plus efficace pour des essais sans grains car pas absorbée par des produits (T9 et 12). Pour les stades internes :Pour les stades internes : savère très sensible à leffet de cette huile. T1car aucune émergence pour les doses de 80 et 120 µl na été constaté. savère très sensible à leffet de cette huile. T1car aucune émergence pour les doses de 80 et 120 µl na été constaté.

47 Conclusion Les résultats montrent que lhuile essentielle de C. nandus peut être exploité pour contrôler les charançons du maïs principalement pour les stades internes. Lexploitation de cette huile essentielle, comme biopesticide, pourrait revaloriser la flore locale et nous épargner des conséquences des produits phytosanitaires de synthèse.

48 Les perspectives à envisager pour compléter notre travail Poursuivre les recherches afin de déterminer leffet de cette huile sur le pouvoir germinatif du maïs Tester cette huile sur une large gamme dinsectes dans loptique de remplacer les pesticides de synthèse Etendre les recherches jusquau champ pour évaluer leffet de cette huile essentielle, sur des insectes des cultures cultivées en association avec la citronnelle

49 Les perspectives à envisager pour compléter notre travail (suite et fin) Subventionner les entreprises et les chercheurs qui se lancent dans les recherches de ce genre ou dans la production des huiles essentielles Envisager une campagne de sensibilisation à la population pour la culture de la citronnelle vue son importance dans tous les domaines.

50 Remerciement Au terme de notre travail, il nous est agréable dadresser nos vifs remerciements à : I.tous ceux ou celles qui, de près ou de loin, ont contribué à sa réalisation. II.lendroit de Monsieur Anatole NTAHIMPERA M Sc., Chef du Programme de défense des cultures de lISABU pour avoir promu et dirigé ce mémoire III.lendroit du Docteur Joseph BIGIRIMANA, Professeur à lUniversité du Burundi, Faculté des Sciences Agronomiques, a en dépit de son emploi du temps très chargé, a accepté de se consacrer à la co- direction de ce travail. IV. nos amis de classe, au personnel du laboratoire de lISABU, soyez rassurés de notre reconnaissance pour votre amitié et les moments passés ensemble

51 Dédicace A mes parents A vouchers frères et sœurs pour votre patience A toi mon épouse A tous ceux qui ont prié et qui prient pour moi A vous tous camarades A tous ceux qui militent en faveur de la préservation de lenvironnement

52 Je dédie ce mémoire


Télécharger ppt "PRESENTE PAR Innocent NTEZAHORIRWA 20 Août 2010 1."

Présentations similaires


Annonces Google