La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES OESTROGENES Dr HAMMAMI TURKI Serria FMS Laboratoire de Pharmacologie Suivant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES OESTROGENES Dr HAMMAMI TURKI Serria FMS Laboratoire de Pharmacologie Suivant."— Transcription de la présentation:

1

2 LES OESTROGENES Dr HAMMAMI TURKI Serria FMS Laboratoire de Pharmacologie Suivant

3 OBJECTIFS EDUCATIONNELS 1) Reconnaître laction physiologique des oestrogènes 2) Reconnaître laction pharmacologique des oestrogènes 3) Citer les indications et les contre-indications des oestrogènes 4) Enumérer les effets indésirables des oestrogènes Suivant Précédent

4 SOMMAIRE INTRODUCTION SUBSTANCES UTILISES ACTION« PHYSIOLOGIQUE » : (dose modérée) ACTION PHARMACOLOGIQUE : (forte dose) ACTION PHARMACOLOGIQUE : (forte dose) MECANISME DACTION INDICATIONS INDICATION EFFETS INDESIRABLES CONTRE-INDICATIONS CONTRE-INDICATION CONCLUSION EVALUATION Suivant Précédent

5 INTRODUCTION Produits par : Thèque interne de lovaire Placenta Cellule de leidig du testicule Plus accessoirement CSR Utilisés essentiellement à visée anti-conceptionnelle et parfois pour compenser une carence hormonale définitive ou temporaire Suivant Précédent Sommaire

6 SUBSTANCES UTILISES 1- Oestrogènes naturels : a- Estradiol : (E2) principal oestrogène secrété le plus puissant OESTROGEL*(gel percutané) OROMONE*(orale) ESTRADERM*(dispositif transdermique) b- Oestriol : (E1) (TROPHICREME*) oestrone (PREMARIN*) Activité oestrogénique faible Suivant Précédent Sommaire

7 SUBSTANCES UTILISES 2- Oestrogène de synthèse: a- Dérivé dE2 = Ethinyl oestradiol (EE) stéroïdien peut être utilisé PO contraception b-Stilboestrol = Distilbène* Non stéroïdien c-œstrogènes doués dactivité anti-œstrogène tamoxifene (cancer du sein) Citrate de clomifene (inducteur de lovulation) Suivant Précédent Sommaire

8 ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) 1- Action principale : 1- sur lappareil génital de la femme + CSS Au moment de la puberté, apparition et développement des CSI et CSS indispensables au maintient de ces caractères Au niveau du tractus génital (âge adulte) action sur les muqueuses + cellules musculaires lisses Trompes : + activité de lépithélium cilié + péristaltisme + progression de lœuf fécondé dans le 1/3 externe de la trompe Suivant Précédent Sommaire

9 ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) Utérus : Myomètre: -multiplication cellulaire (f. musculaires lisses) - hypertrophie globale - augmentation de la teneur en eau et leur contractilité => intérêt dans les hémorragies de lutérus: effet hémostatique (ligature des vaisseaux ) Suivant Précédent Sommaire

10 ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) Endomètre : - développement de la muqueuse avec Xtion cellulaire - augmentation rapide de lépaisseur de la muqueuse (1ère partie du cycle menstruel) col : - gl. endocervicales stimulées par les oestrogènes => gl. hyperplasiques secrétant un mucus abondant relativement fluide et surtout favorable à la survie et migration des spz Suivant Précédent Sommaire

11 ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) Vagin : maintient de trophicité et surtout létat dhydratation de la muqueuse=>muqueuse prolifère et prend un aspect humide frottis vaginal: aspect caractéristique de limprégnation oestrogénique =>meilleur test dimprégnation oestrogénique Suivant Précédent Sommaire

12 ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) glande mammaire : Indispensables à la lactation: qualité dépend du rapport oestrog / progestérone oestogènes: canaux + stroma progestérone: acini =>tout déséquilibre du pourcentage en faveur des oestrogènes => syndrome prémenstruel responsable de tension mammaire douloureuse = mastodynie due à la congestion du stroma : hypertrophie douloureuse chez lhomme traité par des oestrogènes (K. de prostate)=> gynécomastie bilatérale Suivant Précédent Sommaire

13 ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) 2-Action hypothalamo-hypophysaire A dose physiologique: - Augmentation de la sensibilité hypophysaire à la stimulation par LH-RH - stimulation de la sécrétion de prolactine A forte dose : freinage de la secret ion de LH et FSH chez les 2 sexes 3- Effets osseux : Stimulation directe des ostéoblastes =>croissance osseuse (matrice protéique et teneur en calcium) Positivité du bilan calcique en favorisant la synthèse de la vit D au niveau rénal (Hydroxylation). Suivant Précédent Sommaire

14 ACTION PHARMACOLOGIQUE : (forte dose) Inhibition totale de LH et FSH dans les 2 sexes 1- Hémostase : effet thrombogène à forte dose ou si utilisation prolongée Action à 2 niveaux de lhémostase : -Plaquettes: agrégabilité plq - plasma: * synthèse de certains facteurs de coagulation(VII, VIII ) * synthèse de AT III (anti-coag) 2-Effet sur cartilage de conjugaison : chez lenfant impubère => soudure (blocage de la croissance)=> CI formelle+++ Suivant Précédent Sommaire

15 ACTION PHARMACOLOGIQUE : (forte dose) 3- Action anti-androgène : synthèse Te BG (transport de testostérone) affinité de liaison T- TeBG A forte dose: freinage de laxe HO – HO => freinage de synthèse de T au niveau testiculaire => usage dans le K de prostate ++ 4-effet minéralo corticoïde: à forte dose, par effet agoniste partiel des R à lAldostérone => rétention hydrosodée Suivant Précédent Sommaire

16 ACTION PHARMACOLOGIQUE : (forte dose) 5- Action sur le métabolisme hépatique: métabolisme des lipides : synthèse de TG fraction HDL femme mieux protégée sur le plan cardio- vasculaire (traitement OP après ménopause) métabolisme des protides : synthèse de la plupart des protéines transportatrices dhnes (TCBG – de fer = transf....) synthèse dangiotensinogène concentration biliaire du CT à forte dose => stase biliaire avec risque majoré de lithiase biliaire (femme) Suivant Précédent Sommaire

17 ACTION PHARMACOLOGIQUE : (forte dose) 6- Action cancérigène : K de lendomètre sils ne sont pas contrebalancés par la progestérone relation entre oestrogène et K du sein ou du vagin nest pas prouvée Suivant Précédent Sommaire

18 MECANISME DACTION Les oestrogènes pénètrent à lintérieur des cellules cibles =>liaison au R nucléaire => activation du R => synthèse dARN =>série de synthèses protéiques Suivant Précédent Sommaire

19 INDICATIONS Femme : - insuffisance folliculaire quelque soit la manifestation clinique: *atrophie de lendomètre => métrorragies endométrite *atrophie vaginale : ( vaginite) * trouble de la ménopause (OP)(+progestatifs) - Contraception : systématiquement associés aux progestatifs Homme : K de la prostate ( oestrogène non stéroïdien) Suivant Précédent Sommaire

20 EFFETS INDESIRABLES F aible toxicité aiguë 1-EI bénins : * N – Vt parfois quelques métrorragies due à lhyperplasie de lendomètre *tendance à la rétention hydrosodée et prise de poids Suivant Précédent Sommaire

21 EFFETS INDESIRABLES 2-risques à long terme syndrome rétentionnels surtout après traitement prolongé par œstrogènes de synthèse exceptionnellement adénomes hypophysaires risque thrombo-embolique Effets métaboliques Effet tératogène en début de grossesse à forte dose surtout avec œstrogènes de synthèse : stilbestrol - jeune fille :ADK (16 – 18ans) - garçon : pb de stérilité Homme : gynécomastie, impuissance, azoospermie Adiposité (résorption des graisses) chez homme et femme Suivant Précédent Sommaire

22 CONTRE-INDICATIONS 1- Absolues : - Enfant avant puberté (stt si pte taille) - grossesse - K génital préexistant (endomètre, sein) - cholestase, cirrhose, ATCD de lithiase - Adénome hypophysaire - HTA sévère - hémorragie génitale dorigine non encore élucidée Suivant Précédent Sommaire

23 CONTRE-INDICATIONS 2- Relatives : - HTA modérée - diabète - ATCDs thromboemboliques - Tabagisme (car augmente le risque cardiovasculaire) - hyperprolactinemie - Terrains migraineux (femme + sujette à la migraine) Suivant Précédent Sommaire

24 CONCLUSION Oestrogènes largement prescrits dans de nombreuses indications Leur utilisation doit être: Surveillée (EI+++) Associée aux progestatifs Suivant Précédent Sommaire

25 EVALUATION 1-Les oestrogènes peuvent engendrer à forte dose : a-un effet thrombogène b-une action androgénique c-une rétention hydrosodée d-une augmentation de la synthèse du LDL cholestérol e-une augmentation de la synthèse de langiotensinogène 2-Les oestrogènes peuvent engendrer : a-une inhibition de lovulation à faible dose b-un effet thrombogène à forte dose c-une rétention hydrosodée à faible dose d-une stase biliaire à forte dose e-une action androgénique à faible dose Précédent Sommaire REPONSE

26 1- a, c, e Précédent Sommaire

27 REPONSE 2- b, d, e Précédent Sommaire


Télécharger ppt "LES OESTROGENES Dr HAMMAMI TURKI Serria FMS Laboratoire de Pharmacologie Suivant."

Présentations similaires


Annonces Google