La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le chômage dun émissaire, lexemple du SAR Réunion publique du Pecq du 7 décembre 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le chômage dun émissaire, lexemple du SAR Réunion publique du Pecq du 7 décembre 2006."— Transcription de la présentation:

1 Le chômage dun émissaire, lexemple du SAR Réunion publique du Pecq du 7 décembre 2006

2 PARIS Seine-Saint-Denis Hauts-de-Seine Val-de-Marne Le SIAAP Seine centre m 3 /j Seine amont m 3 /j Marne aval m 3 /j Seine Grésillons m 3 /j Seine aval m3/j

3 Du SAR à lusine Seine aval Usine Seine aval (Achères – 78) Emissaire Sèvres-Achères branche de Rueil

4 Une mission de service public Installations opérationnelles 7j/7 - 24h/ j/an 5 usines de dépollution des eaux usées 400 km de réseaux de transports des eaux usées domestiques et des eaux pluviales

5 Le réseau : une attention constante Un réseaux non ou mal entretenu cest un risque : deffondrement d infiltrations de pollutions

6 Le réseau : une attention constante Un moyen : le diagnostic des visites régulières tous les ans pour éviter les apparitions de désordres la mise en chômage : vidange curage repérage des désordres

7 Vidange

8 Curage

9

10 Le réseau : exemples de désordre Niveau maximum Nappe phréatique fissure émissaire infiltration Exemple dinfiltration

11 Le diagnostic : procédure 4 Phases Inscription au programme général de chômages du SIAAP Etude de limpact sur le milieu naturel Concertation avec les partenaires (Etat, départements, communes) Recherche de solutions pour ne pas affecter le milieu naturel, les riverains et les agents

12 Un exemple : le chômage du SAR Emissaire Sèvres-Achères, branche de Rueil, aval Usine Seine aval

13 Le chômage du SAR : quand, où, comment ? Lhiver : la Seine est froide, il passe beaucoup deau, loxygène est abondant, les poissons peuvent y vivre sans risque Simulations informatiques des conséquences sur le milieu naturel Déclaration auprès du Service de la Navigation de la Seine Concertation avec les services techniques des communes riveraines concernées entre mars et mai 2005

14 Un chômage maîtrisé Prise en compte de problèmes ponctuels (installation dun barrage flottant au Pecq en octobre/novembre 2005) Mesure en continu du taux doxygène de la Seine Suivi hebdomadaire de la qualité de lair (messager de lenvironnement) Gestion stricte du planning : décembre 2005 à avril 2006

15 LEMISSAIRE SAR – PARTIE AVAL PRESENTATION DE LOUVRAGE

16 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 SAR - partie aval

17 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Linéaire : 15 km Pente en écoulement libre très faible : 0,15 m / km Diamètre intérieur en écoulement libre : Ø 3,75 m Présence dun siphon (sous la seine) : Ø 3,25 m Rueil Malmaison Chatou Montesson Sartrouville Cormeilles en Parisis La Frette sur Seine Suresnes Saint-Cloud Profil en long

18 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Les regards daccès Regards profonds = pénibilité pour descente du matériel et du personnel Faibles dimensions des ouvertures en surface (tampons Ø 80 cm)

19 1. TRAVAUX PREPARATOIRES AUX ETUDES DIAGNOSTIC

20 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 SAR54 – Ouvrages SIAAP : SAR et SAN SAR37 – SIABS et SIAHCBC SAR37 – SIARB et SIARSGL SAR29 SAR14 – Poste de la Constituante SAR7 – Poste de la Pâture SAR La Seine SAR41 et 44 – Golf de Rueil Malmaison SAR38 – Pompage Rueil2000 SAR 47 – Stade Rueil Malmaison Phasage du curage et des études Phase 1 : SAR38 à SAR54 – décembre2005 à février 2006 SAN Rejets en Seine des apports syndicaux ou communaux Phase 2 : SAR0 à SAR54 – février à avril 2006 Détournement par ouvrage SAN

21 CURAGE : 5000 tonnes de sables et débris divers Utilisation de Bulls miniers Jusquà 3 Bulls simultanément TRAITEMENT DES SABLES : Usine TRA-SABLE à GENNEVILLIERS Usine SIAAP – LA BRICHE à EPINAY-SUR-SEINE nettoyage des sables pour valorisation Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008

22 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Curage de lémissaire

23 2.LES ETUDES DE DIAGNOSTIC Relevés des dégradations apparentes et auscultation ( équipes de 2 ou 3 personnes jusquà 3 équipes simultanément)

24 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Principales dégradations relevées Des cassures et éclats profonds en radier, fuites et/ou infiltrations : 500 m concernés de SAR51+250m à SAR52+250m

25 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Principales dégradations relevées Fissures ouvertes et trous profonds (traversant les structures) : Désordres ponctuels récurrents (Plus graves dans la partie amont).

26 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Principales dégradations relevées Envasement du siphon aux 3/4: Volume de sables estimé à 1900 tonnes organes de sécurité en mauvais état Passage libre : 27% de la section

27 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Auscultations et essais in situ spécialisés non destructifs : Vérinage intérieur Radar géophysique 1 équipe de 3 personnes pendant 6 jours

28 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Auscultations et essais in situ spécialisés destructifs : Prélèvement par carottage Essais en laboratoire 1 équipe de 3 personnes pendant 4 jours

29 Résultats des études de diagnostic Hiérarchisation des portions douvrage par gravité / urgence de travaux Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 1,9 km démissaire à réparer répartis sur 5 km et curage du siphon (obturé à 73 %) 10,5 millions H.T. Travaux de 1 ère URGENCE à réaliser à court terme pour renforcer et étancher louvrage Travaux de 2 ème URGENCE à réaliser à moyen terme Pas dintervention durgence SAR37SAR54

30 3.LES TRAVAUX de 1 ère urgence envisagés doctobre 2007 à avril 2008

31 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 SAR54 – Effluents SIAAP SAR37 – SIABS et SIAHCBC SAR37 – SIARB et SIARSGL SAR29 SAR14 – Poste de la Constituante SAR7 – Poste de la Pâture SAR La Seine SAR41 et 44 – Golf de Rueil Malmaison SAR38 – Pompage Rueil2000 SAR 47 – Stade Rueil Malmaison Mise à sec de louvrage entre SAR38 et SAR54 : Doctobre 2007 à avril 2008 Renvoi des eaux des 4 apports de Rueil dans le SAN par pompage SAN Installation de 4 postes de pompage = ZERO rejet en Seine Avant travauxPendant travaux

32 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Siphon : Vidange complète Curage et extraction des sables par moyens hydropneumatiques Transport des sables par voie fluviale jusquau centre de traitement Travaux de réparation du revêtement du siphon si besoin La Seine ChatouRueil Malmaison Quai du Nymphée Ile des Impressionnistes

33 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 travaux dans lémissaire entre SAR38 et SAR54: Présentation des méthodologies générales de travaux

34 Craie blanche de Meudon Maçonnerie Enduit (béton) Calcaire du Montien Niveau de remplissage normal Niveau après isolement en SAR54

35 Phase 1 : mise à sec refoulement par pompage vers SAN des 4 apports de Rueil

36 Phase 2 : réfection des enduits disparus

37 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Réfection des enduits en partie inférieure

38 Phase 3 : injection de coulis de ciment

39 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Injections de coulis de ciment

40 Phase 4 : réfection généralisée des enduits

41 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Réfection des enduits en partie supérieure

42 Phase 5 : remise en eau

43 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Résultat des travaux = Renforcement de louvrage et de sa structure Rétablissement de létanchéité Amélioration des écoulements et de la sécurité

44 Lémissaire SAR – partie aval Diagnostic 2006 et travaux projetés 2007/2008 Exigences de limitation des nuisances : Zéro rejet en Seine ; Transport par voie fluviale ; Travaux en souterrain sans ouverture de tranchée (bruit, circulation...) ; Nombre limité dinstallations : Concertation avec les communes concernées pour définir les emplacements qui pourront être utilisés.

45 ANNEXES Réunion publique du Pecq du 7 décembre 2006

46 Impacts des rejets du SAR sur la qualité de la Seine - OXYGENE DISSOUS SAR Impact

47 Mesure en continu de lOxygène Dissous en Seine de Suresnes à Bougival FEVRIER 2006 OXYGENE EN CLASSE « TRES BONNE »

48 Évolution des peuplements Évolution des peuplements piscicoles en Seine depuis 1989

49 Évolution des peuplements

50 Comparaison Rejets / Seine


Télécharger ppt "Le chômage dun émissaire, lexemple du SAR Réunion publique du Pecq du 7 décembre 2006."

Présentations similaires


Annonces Google