La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RÉNOVATION STMG PROGRAMME DE MANAGEMENT Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RÉNOVATION STMG PROGRAMME DE MANAGEMENT Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE."— Transcription de la présentation:

1 RÉNOVATION STMG PROGRAMME DE MANAGEMENT Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

2 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT SOMMAIRE I.EVOLUTION ET RECENTRAGE II.LE CONTEXTE DE LA REFORME III.LES ENJEUX DE LA REFORME IV.CONTINUITE ET RUPTURE V.PRÉSENTATION DE LA FINALITÉ DE CHACUN DES THÈMES VI.CONCEVOIR UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE VII.LENSEIGNEMENT PAR LES JEUX SERIEUX Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

3 RÉNOVATION STMG MANAGEMENT DES ORGANISATIONS EVOLUTION ET RECENTRAGE Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

4 XIXème siècle et début du XXème siècle : une formation daccompagnement assurée par les écoles dingénieurs Tertiarisation de léconomie dans les années Structuration de lenseignement technique et apparition des formations de gestion à luniversité. Lenvolée du nombre de cursus en gestion dans les années Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

5 Mise en place des concepts fondamentaux en les confrontant à lobservation et lanalyse des pratiques du MDO Lenseignement du management des organisations est le cadre de référence qui aide lélève à construire son parcours Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

6 RÉNOVATION STMG MANAGEMENT DES ORGANISATIONS LE CONTEXTE DE LA REFORME Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

7 PRINCIPES ET OBJECTIFS DE LA REFORME Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Enseignements dexploration Un parcours plus ouvert et plus progressif Orienter plus facilement grâce Augmentation de la proportion des diplômés Préparer à la poursuite détudes Poursuivre les objectifs de la loi dorientation Stages passerelles tutorat Intégration des instruments de personnalisation

8 Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Objectifs réforme STG Choix stratégiques pour STMG Restructuration des contenus et renforcement des concepts Travail en autonomie Prendre appui sur la réforme STG et y intégrer de nouvelles orientations : Classe de 1 ère unique Renforcer la place du management Même base denseignement général en y intégrant lhoraire dAP Organisation de la certification Renforcer : Objet détude : les organisations Démarche technologique Rééquilibrage en faveur des spécialités »

9 LE BILAN DE LA RÉFORME STG DE NOMBREUX POINTS POSITIFS À MAINTENIR Lutilisation des TIC, Le renforcement technologique, Létude et le projet, Lintroduction du management, La démarche technologique… Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

10 LE BILAN DE LA RÉFORME STG MAIS DES POINTS À RENFORCER La réussite en études supérieures Problème quantitatif des flux et de leur répartition entre spécialités Le problème dimage de la série technologique Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

11 RÉNOVATION STMG MANAGEMENT DES ORGANISATIONS LES ENJEUX DE LA REFORME Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

12 UN ENJEU EN TERME DIMAGES Une réécriture des programmes plus dynamiques Des programmes problématisés Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

13 Enjeu en terme dimages Enjeu en terme de réussite Enjeu en terme disciplinaire

14 RÉNOVATION STMG PROGRAMME DE MANAGEMENT RUPTURE ET CONTINUITE Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

15 1.CONTINUITÉ 1.1 Continuité par ses objectifs 1.2 Continuité dans le fond 1.3 Continuité dans la forme 1.4 Continuité pédagogique 1.5 Continuité dans la certification Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

16 1.1 CONTINUITÉ PAR SES OBJECTIFS Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Donner à lélève Une culture commune Une représentation du fonctionnement réel des organisations Permettre à lélève Construire son projet et favoriser sa poursuite détudes Exercer un jugement critique en tant que citoyen

17 1.2 CONTINUITÉ DANS LE FOND LE PROGRAMME COMPREND 3 GRANDES PARTIES : Thèmes 1 et 2 présentation des différentes organisations Thèmes 3,4 et 5 définition des grandes fonctions du management Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

18 1.2 CONTINUITÉ DANS LE FOND LE PROGRAMME COMPREND 3 GRANDES PARTIES : Thèmes 6 et 7 étude de la stratégie (renforcement du rôle du SI dans le management stratégique). (suppression du Thème 6 sur la direction des organisations) Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

19 1.3 CONTINUITÉ DANS LA FORME, DANS LA PRÉSENTATION DU PROGRAMME REFERENTIEL STG Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

20 1.3 CONTINUITÉ DANS LA FORME, DANS LA PRÉSENTATION DU PROGRAMME REFERENTIEL STMG Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

21 1.4 CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE UNE DÉMARCHE TECHNOLOGIQUE: Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE OBSERVATION ANALYSE des phénomènes réels COMPREHENSION

22 1.5 CONTINUITE DANS LA CERTIFICATION Epreuve de 3 heures coefficient 5 Nouveauté: lélève doit proposer une ou des solutions en les justifiant Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

23 2. LA RUPTURE 2.1 RUPTURE DANS LE POSITIONNEMENT 2.2 RUPTURE DIDACTIQUE Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

24 2.1 RUPTURE DANS LE POSITIONNEMENT Le management constitue le socle des enseignements technologiques de la série STMG. Etroitement articulé aux sciences de gestion de 1ère ou les spécialités de terminale. Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

25 Apprenant Dynamique Systémiques Contingentes Intégratives 2.2 RUPTURE DIDACTIQUE Méthodes actives et variées Mieux rendre compte de la réalité en donnant sens aux concepts Observation et lanalyse du fonctionnement des organisations

26 La maîtrise de « largumentation » devient essentielle 2 temps : repérer les arguments dune démonstration dans un document, les mobiliser pour répondre à une question. Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

27 - Mettre lélève en situation de manager ; cad de prendre des décisions Encourager les jeux « sérieux »

28 2.2 RUPTURE DIDACTIQUE DES CAPACITÉS À ACQUÉRIR PAR LÉLÈVE DES SOUS-THÈMES POSÉS SOUS FORME DE QUESTIONS Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

29 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT PRÉSENTATION DE LA FINALITÉ DE CHACUN DES THÈMES Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

30 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT Thème 1 Le rôle du management dans la gestion des organisations Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

31 1.1 QUEST CE QUUNE ORGANISATION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Distinguer action individuelle et action collective - Repérer les éléments constitutifs dune organisation - Repérer dans une organisation simple les problèmes de gestion qui se posent SENS DE LA QUESTION Quel est lintérêt (notamment en terme defficacité) de laction collective organisée par rapport à laction individuelle ? Comment distinguer un simple groupe organisé dune organisation ? Quels problèmes la mise en œuvre de laction collective génère-t-elle ? Malgré la diversité des organisations, quelles sont leurs caractéristiques communes ? LIMITESLes notions daction collective et dorganisation doivent être abordées à partir dexemples de structures simples, facilement identifiables.

32 1.1 QUEST CE QUUNE ORGANISATION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES avec SDG TH1.1 Comment un individu devient il acteur dans une organisation (action individuelle/action collective). Lindividu a des critères psychosociaux et comportementaux quil va mettre au service dune organisation pour créer de la valeur malgré le coût du travail COMPARATIF AVEC STGLes problèmes de gestion sont désormais pris en compte

33 1.2 QUAPPORTE LE MANAGEMENT À LA GESTION DES ORGANISATIONS? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Repérer les décisions relevant du management stratégique et celles du management opérationnel - Identifier les principaux acteurs décisionnels - Identifier les facteurs pouvant agir sur les décisions managériales SENS DE LA QUESTION Quest-ce que le management et quelles sont ses grandes fonctions ? Comment distinguer le management stratégique et opérationnel ? Pourquoi ces 2 niveaux sont-ils en étroite interdépendance ? Quels facteurs influencent les pratiques managériales ? LIMITESInutile daborder la notion de décision tactique. Ne pas aborder la théorie de la contingence : il sagit simplement de faire comprendre à lélève que le manager doit adapter sa pratique à lorganisation et à son environnement

34 1.2 QUAPPORTE LE MANAGEMENT À LA GESTION DES ORGANISATIONS? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES avec SDG Le TH 5.1 Linfluence du temps sur les différents niveaux décisionnels. La prise en compte de lenvironnement qui peut modifier les informations et la prise de risque COMPARATIF AVEC STG Notions étudiées en management et en gestion en première. Redondant avec les TH 2, le TH4 et le TH6

35 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT Thème 2 Les critères de différenciation des organisations Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

36 2.1 LA FINALITÉ DE LENTREPRISE SE LIMITE-T- ELLE À LA RÉALISATION DUN PROFIT ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier les finalités dune entreprise - Caractériser une entreprise SENS DE LA QUESTION Quel(s) but(s) poursuivent les entreprises ? Comment font elles pour les atteindre ? Pourquoi le profit représente-t-il une condition de survie, notamment face au besoin de cohésion interne ? Parallèlement, comment les entreprises intègrent elles les conséquences externes de leur activité ? Comment gèrent- elles les intérêts divergents des parties prenantes tout en assurant la cohésion de lorganisation ? LIMITESNe pas se limiter à létude des entreprises privées et traiter le cas dentreprises publiques. Sappuyer sur des exemples récents dévolution des entreprises plutôt quadopter une approche purement historique.

37 2.1 LA FINALITÉ DE LENTREPRISE SE LIMITE-T- ELLE À LA RÉALISATION DUN PROFIT ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 1.1 «De lindividu à lacteur » présente lindividu, comme véritable ressource pour lorganisation. Le TH 4.1 « Evaluation et performance » pose la question des critères dévaluation (notamment les performances financière et sociale). COMPARATIF AVEC STG Les notions à construire sont identiques excepté une prise en compte des externalités. Seules les finalités économiques sont présentées à ce stade du programme.

38 2.2 QUELLES FINALITÉS POUR LES ORGANISATIONS PUBLIQUES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier les finalités dune organisation publique - Caractériser une organisation publique - Distinguer les différentes catégories dorganisations SENS DE LA QUESTION Quel but poursuivent les organisations publiques ? Comment font-elles pour latteindre ? A quelles autres organisations peuvent-elles déléguer leur mission ? Qui assure le financement des services publics ? Les usagers payent-ils tous le même prix ? LIMITESIl sagit détudier les principales formes dorganisations publiques. Des exemples peuvent être pris dans lactualité sur les thèmes de lentretien de biens du domaine public, de la fixation des prix, ou encore des dégradations ou de la fraude qui détournent des ressources publiques.

39 2.2 QUELLES FINALITÉS POUR LES ORGANISATIONS PUBLIQUES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 3.1« Gestion et création de valeur » pose la question des différents choix de gestion selon les catégories dorganisations : COMPARATIF AVEC STG Identique avec la première. Les finalités des OP sont revues dans le TH8 (non présent dans le programme STMG)

40 2.3 QUEL RÔLE POUR LES ASSOCIATIONS ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier les finalités dune association - Caractériser une association - Distinguer les trois grandes catégories dorganisations SENS DE LA QUESTION Quelle est la finalité commune des associations ? A qui sadressent-elles ? Comment assurent-elles leur fonctionnement ? Quelles relations entretiennent-elles avec lEtat ? Les différents types dassociations fonctionnent-elles de la même façon ? LIMITESLes associations de fait ne sont pas à prendre en considération. On considère les associations au sens large Sappuyer sur des exemples dassociations tirés de lactualité afin de montrer leur influence grandissante.

41 2.3 QUEL RÔLE POUR LES ASSOCIATIONS ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 1.1 «De lindividu à lacteur » présente lindividu, comme véritable ressource pour lorganisation. Le TH 3.2« Gestion et création de valeur » pose la question des différents choix de gestion selon les catégories dorganisations. Le TH 4.1« Evaluation et performance » pose la question des critères dévaluation de la performance (sociale ou financière). COMPARATIF AVEC STG Identique avec la première. Les finalités des associations sont revues dans le TH8 (non présent dans le programme STMG)

42 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT Thème 3 Le management stratégique : Le choix des objectifs et le contrôle stratégique Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

43 3.1 QUELS OBJECTIFS STRATÉGIQUES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier les objectifs et les décisions stratégiques - Repérer les facteurs environnementaux influençant la stratégie (micro et macro environnement) - Relier choix stratégiques, finalités, environnement et ressources de lorganisation SENS DE LA QUESTION De quoi dépendent les objectifs stratégiques, quest ce qui détermine les objectifs stratégiques ? Linstabilité de lenvironnement permet-il de fixer des objectifs stratégiques ? LIMITESIl ne sagit pas dentrer dans le détail dun diagnostic stratégique qui fait lobjet de la question 6.2 et sera donc abordé en terminale.

44 3.1 QUELS OBJECTIFS STRATÉGIQUES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG le TH 3.2 aborde le concept denvironnement en montrant que les choix de gestion dune organisation dépendent des caractéristiques de son environnement et de son objet social. Lien également avec le TH 5 temps et risque (risques liés aux facteurs externes). COMPARATIFS AVEC SDG Notion de stratégie abordée dorénavant en classe de première.

45 3.2 SUR QUOI PORTENT LES DÉCISIONS ET COMMENT SONT-ELLES PRISES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Relier choix stratégiques, finalités, environnement et ressources de lorganisation - Analyser le processus de prise de décision et ses limites SENS DE LA QUESTION Quelles sont les caractéristiques des décisions stratégiques et leur impact sur lorganisation ? Est-il facile de prendre les décisions stratégiques, notamment dans un environnement qui est instable et complexe ? LIMITESIl convient de sappuyer sur des exemples, des cas concrets et aucun cas aborder la théorie de la prise de décision.

46 3.2 SUR QUOI PORTENT LES DÉCISIONS ET COMMENT SONT-ELLES PRISES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 5.1 « La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? ou « Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ? ». Le TH 1.2 Lactivité humaine constitue t-elle une charge ou une ressource COMPARATIF AVEC STG Le processus de prise de décision était abordé dans le TH 6 en Terminale.

47 3.3 UN CONTRÔLE STRATÉGIQUE SIMPOSE-T-IL ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Définir des critères dévaluation - Analyser les résultats du contrôle stratégique SENS DE LA QUESTION Pourquoi est-il nécessaire de réaliser un contrôle stratégique ? Ce contrôle doit-il être régulier, fréquent ? Quelles conséquences au contrôle stratégique ? LIMITESOn se limite au contrôle stratégique, les tableaux de bord opérationnels, instruments de gestion à court terme relèvent des SG et ne seront pas abordés.

48 3.3 UN CONTRÔLE STRATÉGIQUE SIMPOSE-T-IL ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Les indicateurs, critères dévaluation sont utilisés en SG au niveau opérationnel. Le TH 1.2« Lactivité humaine constitue-t-elle une charge ou ressource… » fait référence aux indicateurs dactivité et de productivité ; Le TH 3.2 sur la création de valeur aborde les indicateurs pour repérer la valeur perçue. COMPARATIF AVEC STG La notion de stratégie est nouvelle par rapport au programme de première STG

49 3.4 LE SYSTÈME DINFORMATION CONTRIBUE-T-IL À LEFFICACITÉ DE LA PRISE DE DÉCISION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Repérer le rôle du système dinformation dans le processus de prise de décision SENS DE LA QUESTION Quels sont les enjeux de lexistence dun SI efficace pour une organisation ? Lexistence dun SI ne comporte-t-il pas également des risques ? LIMITESIl ne sagit en aucun cas dévoquer des aspects techniques de la mise en place dun système dinformation, mais den souligner les enjeux et les éventuelles sources derreurs

50 3.4 LE SYSTÈME DINFORMATION CONTRIBUE-T-IL À LEFFICACITÉ DE LA PRISE DE DÉCISION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Lien étroit avec le TH 2« Information et intelligence collective » qui souligne que le SI est une ressource stratégique pour toute organisation et quil structure lorganisation. Le TH 3.4 la prise en compte du temps dans la décision. Le TH 2.3 Les systèmes dinformation façonnent-ils lorganisation du travail au sein des organisations ou sy adaptent-ils ? Le TH 5.2 La recherche de lamélioration de la performance comporte-elle des risques ? COMPARATIF AVEC STG Notion également abordée mais de manière moins approfondie et moins dynamique dans le programme de première

51 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT Thème 4 Le management stratégique : lorganisation de la production Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

52 4.1 QUEL MODE DE PRODUCTION CHOISIR ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier et justifier le mode de production choisi par une organisation - Présenter les avantages et les inconvénients de lexternalisation de la production - Dégager les enjeux de la qualité SENS DE LA QUESTION Une organisation est-elle libre de choisir son mode de production ? Quels facteurs déterminent le mode de production dune organisation ? Quels sont les enjeux de la mise en place dune démarche qualité ? LIMITESLanalyse de la démarche qualité ne doit pas déboucher sur un catalogue descriptif de normes. Par contre on veillera à traiter la qualité de production des biens et des services, notamment publics.

53 4.1 QUEL MODE DE PRODUCTION CHOISIR ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 4.2 Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante » (qualité des biens et services). Le TH 3.2 Comment la gestion dune organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur ? COMPARATIF AVEC STG Identique

54 4.2 UNE ORGANISATION DU TRAVAIL SOUPLE OU RIGIDE ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Caractériser lorganisation du travail - Identifier et justifier le type dorganisation du travail choisi SENS DE LA QUESTION Quand et pourquoi une organisation a-t-elle intérêt à privilégier une forme dorganisation du travail (souple ou rigide) ? Le recours à la polyvalence présente-t-il des atouts ? LIMITESIl ne sagit pas détudier en détail le taylorisme ou toyotisme, mais de montrer à partir dexemples et de cas pourquoi une organisation adopte à un moment donné une organisation du travail plus ou moins rigide ou souple

55 4.2 UNE ORGANISATION DU TRAVAIL SOUPLE OU RIGIDE ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 2,3 « Les SI façonnent-ils lorganisation du travail au sein des organisations ou sy adaptent- ils ? » dans laquelle on montre que les SI peuvent déterminer des modes de fonctionnement rigides et contraignants. Le TH 4.1 Quest-ce quune organisation performante ? COMPARATIF AVEC STG Etude des modes dorganisation présentée à partir dexemples concrets

56 4.3 COMMENT ASSURER LA COHÉRENCE DE LENSEMBLE DES TÂCHES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Apprécier le degré de décentralisation du pouvoir de décision - Identifier les mécanismes de coordination mis en place - Identifier et justifier le choix dune configuration structurelle rigide ou souple SENS DE LA QUESTION Quel mode de coordination est le plus adapté à une situation donnée ? Quels facteurs entraînent une évolution du mode de coordination dune organisation ? Les dirigeants ont-ils intérêt à déléguer leur pouvoir de décision ? LIMITESEn aucun cas, il ne sagit daborder tous les modes de coordination. On se limitera à trois grands modes : coordination des tâches par communication informelle ; par un seul individu qui donne des ordres et contrôle ; par le biais de résultats, normes, procédures ou qualifications. Il ne sagit pas non plus daborder tous les types de configurations structurelles.

57 4.3 COMMENT ASSURER LA COHÉRENCE DE LENSEMBLE DES TÂCHES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 4.2 sur les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus performante, montre que les choix en matière de configuration structurelle impactent la performance (organisationnelle, commerciale…) de lorganisation. COMPARATIF AVEC STG Place et articulation qui changent dans le programme.

58 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT Thème 5 Le management stratégique : les choix en matière danimation et de mobilisation des hommes Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

59 5.1 LE MANAGEMENT PEUT-IL TENIR COMPTE DE LINTÉRÊT DE TOUS LES ACTEURS DE LORGANISATION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier les différents types et styles de direction - Identifier les différents acteurs dans les organisations, leurs rôles et leurs intérêts SENS DE LA QUESTION Quelles sont les différentes sources du pouvoir de direction (en insistant sur le caractère collégial de la direction des organisations) ? Quels sont les différents styles de direction ? Quels facteurs les influencent ? Quels sont les différents acteurs internes et leurs rôles ? Comment leurs intérêts parfois contradictoires sont-ils générateurs de conflits ? LIMITESNe pas faire une étude exhaustive des différentes formes dexpression du pouvoir dans les organisations. Pour les styles de direction, faire ressortir la typologie classique à partir dexemples concrets. Souligner la spécificité du statut des fonctionnaires.

60 5.1 LE MANAGEMENT PEUT-IL TENIR COMPTE DE LINTÉRÊT DE TOUS LES ACTEURS DE LORGANISATION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG TH 1.1 « Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? » (thème « De lindividu à lacteur ») COMPARATIF AVEC STG La plupart de ces notions était abordée dans le programme de terminale excepté celle relative aux intérêts des parties prenantes

61 5.2 COMMENT ORIENTER LE MANAGEMENT DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES SELON LES BESOINS DE LORGANISATION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Déterminer les objectifs dune politique de l'emploi et identifier ses contraintes - Déterminer les moyens dune politique de management des compétences et dadaptation aux besoins de lorganisation - Relier responsabilité sociale et performance d'une organisation SENS DE LA QUESTION Quel est le rôle de la GPEC dans ladaptation des RH à la stratégie de lorganisation ? Quels choix effectuer entre marché interne et externe ? Comment répondre aux évolutions de lenvironnement par la flexibilité du travail ? Quel rôle joue la formation dans la valorisation des compétences ? Quel est le lien entre responsabilité sociale et gestion des compétences ? LIMITESEtudier les choix entre recours au marché interne et externe à travers une évaluation avantages / inconvénients. Etudier la flexibilité sous un angle quantitatif et qualitatif à partir des différents contrats de travail et dispositifs de formation.

62 5.2 COMMENT ORIENTER LE MANAGEMENT DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES SELON LES BESOINS DE LORGANISATION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 1.2 « Lactivité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour lorganisation ? » Le TH 4.1 Quest-ce quune organisation performante ? COMPARATIF AVEC STG Identique

63 5.3 PEUT-ON ENTRETENIR DURABLEMENT LA MOTIVATION DES HOMMES PAR LA SEULE RÉMUNÉRATION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Définir les objectifs et les contraintes dune politique de rémunération - Identifier les facteurs de motivation - Relier responsabilité sociale et performance d'une organisation SENS DE LA QUESTION Montrer que la politique de rémunération vise à rétribuer mais aussi motiver et fidéliser le personnel. Quelles contraintes doit-elle prendre en compte ? Outre la rémunération, quels sont les autres facteurs de motivation ? Comment certaines pratiques managériales peuvent-elles générer stress et souffrance au travail ? LIMITESLapproche doit rester exclusivement stratégique et ne doit pas faire lobjet de développements juridiques ou comptables. On insistera sur le lien entre performance économique et performance sociale en travaillant sur la représentation, a priori antinomique, que les élèves peuvent parfois avoir de ces deux notions.

64 5.3 PEUT-ON ENTRETENIR DURABLEMENT LA MOTIVATION DES HOMMES PAR LA SEULE RÉMUNÉRATION ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH1.2 « Lactivité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour lorganisation ? » Le TH 4.1 « Quest-ce quune organisation performante ? » COMPARATIF AVEC STG Notion de performance plus approfondie

65 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT Thème 6 Le processus et le diagnostic stratégiques Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT

66 6.1 COMMENT ÉMERGENT LES GRANDES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Repérer les étapes successives dun processus stratégique. - Identifier la mission de lorganisation et montrer la cohérence entre ses objectifs stratégiques et cette mission. - Identifier le métier de base de lentreprise et ses DAS. - Caractériser les compétences et les ressources disponibles. - Repérer lavantage concurrentiel à partir de lanalyse des compétences et des ressources. SENS DE LA QUESTION En quoi consiste le processus stratégique ? Quelles sont les différentes phases du processus stratégique ? A partir de quels éléments est-il construit dans les différents types organisations ? Comment sadapte-t-il aux évolutions de lenvironnement ? Quattend lorganisation de la stratégie élaborée ? LIMITESPour chaque étape du processus stratégique, il convient de se référer à des situations pouvant concerner les trois grandes formes dorganisation étudiées. Pour les grandes entreprises, seule la stratégie globale est traitée dans cette partie.

67 6.1 COMMENT ÉMERGENT LES GRANDES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 3.1 Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ? Le TH 3.2 Comment la gestion dune organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur ? Le TH 5.1 La prise en compte du temps modifie-t-elle la décision ? Le TH 5.2 La recherche de lamélioration de la performance comporte-elle des risques ? COMPARATIF AVEC STG Mêmes notions figurant dans le thème 7

68 6.2 QUELLES SONT LES COMPOSANTES DU DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Repérer des éléments de diagnostic interne et/ou externe dune organisation SENS DE LA QUESTION En quoi consistent le diagnostic interne et externe ? Pourquoi ces deux analyses doivent-elles être mises en cohérence ? LIMITESInsister sur limportance, pour lorganisation, de valoriser ses forces et de tenter de réduire ses faiblesses. Insister sur le fait que les opportunités et menaces doivent être prises en compte dans la définition des choix stratégiques. TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 3.2 Comment la gestion dune organisation contribue-t-elle à la création de différentes formes de valeur ? Le TH 5.1 La prise en compte du temps permet de repérer les risques. Le TH 5.2 La recherche de lamélioration de la performance comporte-elle des risques ? COMPARATIF AVEC STG Les notions abordées ne tenaient pas compte de la prise en compte du temps et du risque

69 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT Thème 7 La stratégie des organisations Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

70 7.1 QUELLES SONT LES PRINCIPALES OPTIONS STRATÉGIQUES POUR LES ENTREPRISES ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier les avantages concurrentiels dune entreprise - Repérer et analyser les choix stratégiques dune organisation - Comparer les choix stratégiques dune entreprise avec ceux dautres organisations - Repérer linfluence exercée par les parties prenantes sur les choix stratégiques dune organisation SENS DE LA QUESTION Les entreprises dun secteur dactivité ou dune branche adoptent-elles nécessairement les mêmes stratégies ? La stratégie dune entreprise évolue-t-elle dans le temps ? Les choix stratégiques sont-ils influencés par les différentes parties prenantes ? LIMITESLétude des options stratégiques se limite aux quelques stratégies type indiquées dans le programme. TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Liens avec les enseignements de spécialité de terminale. Impact des choix stratégiques sur la gestion financière (ex : faut-il sendetter), la gestion mercatique….. COMPARATIF AVEC STG Identique

71 7.2 LES STRATÉGIES DES ORGANISATIONS PUBLIQUES : QUELLES SPÉCIFICITÉS ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier les ressources spécifiques quune organisation publique peut valoriser - Repérer et analyser les choix stratégiques dune organisation - Caractériser les spécificités des décisions stratégiques dans les organisations publiques - Repérer linfluence exercée par les parties prenantes sur les choix stratégiques dune organisation SENS DE LA QUESTION Une organisation publique peut-elle choisir librement sa stratégie ? Le choix stratégique sopère t-il de la même manière que dans les entreprises? Pour quelles raisons est-il nécessaire de mener une réflexion stratégique dans une organisation publique ? LIMITESIl ne sagit pas dentrer dans des considérations techniques sur la prise de décision dans les organisations publiques, mais de montrer que la mise en œuvre dune stratégie est indispensable et de souligner les similitudes et différences avec la prise de décision stratégique des entreprises. TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 3.1 Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ? COMPARATIF AVEC STG Identique mais les notions étaient étudiées dans le TH 8

72 7.3 PEUT-ON PARLER DE STRATÉGIES POUR LES ASSOCIATIONS ? Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE CAPACITES- Identifier les ressources spécifiques quune association peut valoriser - Repérer et analyser les choix stratégiques dune organisation - Caractériser les spécificités des décisions stratégiques dans les associations - Repérer linfluence exercée par les parties prenantes sur les choix stratégiques dune organisation SENS DE LA QUESTION Toutes les associations prennent-elles des décisions stratégiques ? La réflexion stratégique présente-t-elle des spécificités dans les associations ? LIMITESIl ne sagit pas dentrer dans des considérations techniques sur la prise de décision dans les associations mais de montrer que la mise en œuvre dune stratégie est nécessaire surtout pour les grandes associations. On soulignera les similitudes et différences avec la prise de décision stratégique des entreprises. TRANSVERSALITES AVEC LES SDG Le TH 3.1 Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ? COMPARATIF STGIdentique mais les notions étaient étudiées dans le TH 8

73 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT CONCEVOIR UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

74 1.Lanalyse des sous thèmes..\L ANALYSE DES SOUS THEME 1.docx..\L ANALYSE DES SOUS THEME 1.docx..\L'analyse des sous thèmes.docx 2. La recherche dinformations 3.La construction dun cas pratique 4. Lexploitation dun cas pratique..\analyse d'un cas pratique.docx..\analyse d'un cas pratique.docx

75 LES SUPPORTS Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Documents vidéo: Le site TV, OnisepTV, Minefi,gouv Documents audio Ouvrages spécialisés Magazines spécialisés

76 LES OUTILS Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Les réseaux sociaux Les suites bureautiques en ligne Les cartes heuristiques Logiciels freemind et meinview Les TBI et TNI

77 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT LENSEIGNEMENT PAR LES JEUX SÉRIEUX Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

78 Aspect ludique motivationinteraction Aspect Apprentissage mémorisationpersonnalisation Concept du jeu sérieux

79 Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Concentration Estime de soi Apprentissage LES ENJEUX « Apprendre à apprendre »

80 Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Savoir Savoir-faire Savoir-être Acquisition Situations concrètes Anticipation/analyse/prise de décision Professionnalisation de lenseignement Des élèves De la filière Stimulation et revalorisation Objectifs des jeux sérieux

81 RÉNOVATION STMG : PROGRAMME DE MANAGEMENT RESSOURCES / OUTILS / SUPPORTS Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE

82 LES SUPPORTS Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Ressources stg rénovées et adaptées Ressources ecjs et pfeg Ressources issues dorganisations spécialisées

83 LES CENTRES DE RESSOURCES Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Au Niveau NATIONAL EDUSCOL Les sites académiques jeuxserieux.ac-creteil.fr/crdp.ac- dijon.fr/ Les-jeux-serieux-.html WIKI de la liste éco gestion

84 LES CENTRES DE RESSOURCES Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Au niveau ACADÉMIQUE CRCOM CERTA CRM CRCFhttp://crcf.acgrenoble.fr/index.php CERTA

85 LES OUTILS Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE Jeux sérieux Jeux de rôle Les agrégateurs (type netvibes) Les ENT Les PGI


Télécharger ppt "RÉNOVATION STMG PROGRAMME DE MANAGEMENT Françoise JAOUEN /Marie CHAVANE."

Présentations similaires


Annonces Google