La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Activité gymnique pour personnes âgées à mobilité réduite présentant des troubles cognitifs Marie-Christine GUIDAL Masseur-Kinésithérapeute, Emmanuel CHRISTIAENS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Activité gymnique pour personnes âgées à mobilité réduite présentant des troubles cognitifs Marie-Christine GUIDAL Masseur-Kinésithérapeute, Emmanuel CHRISTIAENS."— Transcription de la présentation:

1 Activité gymnique pour personnes âgées à mobilité réduite présentant des troubles cognitifs Marie-Christine GUIDAL Masseur-Kinésithérapeute, Emmanuel CHRISTIAENS Cadre Masseur-Kinésithérapeute Pôle de soins Gériatriques du CHU de NANTES

2 Augmentation de la population démente dans les établissements de long séjour. Echecs fréquents de prise en charge par une kinésithérapie conventionnelle. Augmentation du nombre de résidents à prendre en charge. mise en place dune activité gymnique de groupe

3 Objectifs poursuivis Favoriser un lien social, Stimuler la mémoire et les fonctions cognitives, Réveiller les perceptions sensitives et sensorielles, Travailler ladaptation posturale, la coordination des gestes, la respiration, Essayer de retrouver la perception et la spontanéité du mouvement.

4 Participants 6 à 12 selon le nombre danimateurs, De préférence des résidents non pris en charge en kinésithérapie, Un noyau de participants réguliers, Quelques invités occasionnels, La moitié environ peut réaliser les exercices de façon autonome, Lautre moitié nécessite une aide régulière des animateurs.

5 Lieu Lespace doit être: - suffisamment spacieux, -ouvert sur le reste de la structure, -situé dans les lieux de vie, -visible par tous, De préférence le lieu choisi ne sera pas un espace de soins.

6 Matériel Ballons de tailles variées Bâtons Bougie Draps Balles de poids différents Petits sacs de sable Un récipient (type poubelle de bureau) Etc……

7 Les étapes de la séance installation, prise de contact, échauffement, période dynamique, retour au calme, collation.

8 Installation Les animateurs vont chercher les résidents Les participants sont disposés en cercle dans des fauteuils ordinaires Les animateurs se placent à côté des personnes qui vont nécessiter le plus daide.

9 Prise de contact A tour de rôle, chaque personne est invitée à se présenter par son prénom et à échanger une poignée de main avec ses voisins.

10 Échauffement Réveiller les perceptions sensitives et sensorielles –auto-massage de différentes parties du corps Épaules, bras, mains Cuisses, jambes,pieds

11 Échauffement –auto-massage de différentes parties du corps Régions lombaire et cervicale

12 Échauffement Entretien articulaire et musculaire -Auto-mobilisations hanches, genoux, chevilles.

13 Période dynamique Adaptation posturale à partir de jeux de ballons, travail dantériorisation du centre de gravité, ébauche du transfert assis-debout, lutte contre la rétropulsion.

14 Période dynamique Travail de dissociation des ceintures, Ajustements posturaux anticipés

15 Période dynamique Exercices dadaptation posturale et de coordination –Shoots –Lancer de balles dans un récipient, –Exercices avec bâtons Exercices de coordination gestuelle collective.

16 Période dynamique Travail de coordination gestuelle individuelle et collective

17 Le retour au calme Exercices respiratoires –avec une bougie, –Sur des mouvements de flexion-extension du tronc Relâchement musculaire –Exercices de ballant des membres supérieurs

18 La collation Systématiquement proposée en fin de séance, elle renforce laspect convivial, favorise le contact et lexpression.

19 Limites de ces activités Leur faible fréquence (1 x semaine). Difficile de mesurer leur impact sur le long terme. Lourdeur relative de lorganisation de ces séances par manque de temps et de personnel.

20 Intérêts de ces séances Aspect social, ludique et convivial. Favorisent lexpression physique et la communication. Mettent en valeur des capacités encore existantes. Permettent de modifier le regard que les soignants portent sur les personnes.

21 Prise en charge plus créative. Prise en charge de résidents pour lesquels une kinésithérapie classique est souvent peu adaptée. Prise en charge simultanée de plusieurs patients avec peu de moyens humains et matériels. Par limitation, le travail de groupe permet de suppléer les troubles cognitifs. Intérêts de ces séances (suite)

22 Susciter lenvie de bouger Leffet stimulant du groupe, laspect ludique des exercices, amène les résidents à dépasser le potentiel exprimé dans le quotidien de linstitution, nous surprenant parfois par des performances insoupçonnées.


Télécharger ppt "Activité gymnique pour personnes âgées à mobilité réduite présentant des troubles cognitifs Marie-Christine GUIDAL Masseur-Kinésithérapeute, Emmanuel CHRISTIAENS."

Présentations similaires


Annonces Google