La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

QUEL DISCOURS FAUT-IL AVOIR AVEC SES ENFANTS ? Professeur Kamal RADDAOUI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "QUEL DISCOURS FAUT-IL AVOIR AVEC SES ENFANTS ? Professeur Kamal RADDAOUI."— Transcription de la présentation:

1 QUEL DISCOURS FAUT-IL AVOIR AVEC SES ENFANTS ? Professeur Kamal RADDAOUI

2 Introduction Le titre appelle 3 commentaires : Le titre appelle 3 commentaires : Discours au lieu de dialogue dautant que les jeunes se plaignent le plus souvent de ne pas être écoutés Discours au lieu de dialogue dautant que les jeunes se plaignent le plus souvent de ne pas être écoutés Avec ses enfants ou enfants des autres ce qui nest pas du tout la même chose Avec ses enfants ou enfants des autres ce qui nest pas du tout la même chose Enfants, ados ou jeunes : quel âge ? Enfants, ados ou jeunes : quel âge ? Le discours devant être adapté à lâge

3 Léducation sexuelle Léducation sexuelle consiste à informer les jeunes sur la sexualité en véhiculant des valeurs et des recommandations Léducation sexuelle consiste à informer les jeunes sur la sexualité en véhiculant des valeurs et des recommandations Elle peut également avoir pour objet lexpression et la discussion autour des sentiments amoureux, des pratiques sexuelles et du respect mutuel et pas seulement s limiter à une description du processus de la reproduction Elle peut également avoir pour objet lexpression et la discussion autour des sentiments amoureux, des pratiques sexuelles et du respect mutuel et pas seulement s limiter à une description du processus de la reproduction

4 Les enjeux Alors que léducation sexuelle peine partout à se développer, notamment à lécole, les enjeux liés à son développement restent considérables Alors que léducation sexuelle peine partout à se développer, notamment à lécole, les enjeux liés à son développement restent considérables Les comportements à risque (rapports sexuels non protégés) sont en augmentation constante notamment chez les jeunes Les comportements à risque (rapports sexuels non protégés) sont en augmentation constante notamment chez les jeunes Le nombre de grossesses (et davortements) chez les très jeunes filles reste élevé Le nombre de grossesses (et davortements) chez les très jeunes filles reste élevé Les tentatives de suicide (liées une fois sur deux à une problématique sexuelle) sont la première cause de mortalité chez les 12 – 25 ans Les tentatives de suicide (liées une fois sur deux à une problématique sexuelle) sont la première cause de mortalité chez les 12 – 25 ans

5 Objectifs Léducation sexuelle scolaire doit viser à dédramatiser les angoisses des néophytes, ainsi quà avertir les jeunes des risques liés aux pratiques sexuelles (MST-SIDA, grossesse non désirée) et à les informer sur les pratiques sûres

6 Méthodes On utilise traditionnellement des coupes anatomiques des organes reproducteurs masculin et féminin, avec des explications sur les gamètes et la fécondation On utilise traditionnellement des coupes anatomiques des organes reproducteurs masculin et féminin, avec des explications sur les gamètes et la fécondation On peut également avoir recours à lobservation de laccouplement animal dans un zoo et/ou montrer des vidéos et suggérer les similitudes avec lhumain On peut également avoir recours à lobservation de laccouplement animal dans un zoo et/ou montrer des vidéos et suggérer les similitudes avec lhumain

7

8

9

10 Léducation sexuelle dans le cadre familial Elle est en général assurée par les parents plus précocement que dans le cadre institutionnel, sous la forme de conversations éventuellement accompagnées par un manuel déducation sexuelle ou dessins adaptés à lâge de lenfant Elle est en général assurée par les parents plus précocement que dans le cadre institutionnel, sous la forme de conversations éventuellement accompagnées par un manuel déducation sexuelle ou dessins adaptés à lâge de lenfant Objectifs parentaux : Léducation sexuelle parentale se propose en outre de réglementer (âge, modalités) et dorienter la sexualité des jeunes vers des valeurs et des pratiques saines Objectifs parentaux : Léducation sexuelle parentale se propose en outre de réglementer (âge, modalités) et dorienter la sexualité des jeunes vers des valeurs et des pratiques saines

11 Les autres vecteurs déducation sexuelle Des antennes de radios pour les jeunes pour aborder ces sujets dans un langage simple et répondre à leurs questions (anonymat) Des antennes de radios pour les jeunes pour aborder ces sujets dans un langage simple et répondre à leurs questions (anonymat) Des sites Internet interactifs et téléphone vert Des sites Internet interactifs et téléphone vert Des brochures et des revues thématiques avec des schémas clairs Des brochures et des revues thématiques avec des schémas clairs Ex. du rapport Kinsey aux USA et du rapport Spira en France sur la sexualité des concitoyens Ex. du rapport Kinsey aux USA et du rapport Spira en France sur la sexualité des concitoyens ESJ du ministère de la santé (multidisciplinarité) ESJ du ministère de la santé (multidisciplinarité)

12 Critiques de léducation sexuelle Normativité : La sexualité est encore souvent abordée par les institutions sous un angle normatif et reproductif Normativité : La sexualité est encore souvent abordée par les institutions sous un angle normatif et reproductif Indécence : La religion condamne la sexualité ainsi que toutes les formes déducation sexuelle perçues comme incitatrices de même que les campagnes de prévention (mst-sida, grossesse…) Indécence : La religion condamne la sexualité ainsi que toutes les formes déducation sexuelle perçues comme incitatrices de même que les campagnes de prévention (mst-sida, grossesse…)

13 Confusion et concurrence avec la pornographie Beaucoup de jeunes pensent avoir bénéficié dune éducation sexuelle par le biais de revues et de films érotiques ou pornographiques Beaucoup de jeunes pensent avoir bénéficié dune éducation sexuelle par le biais de revues et de films érotiques ou pornographiques En revanche, la relation de complicité et les attitudes saines ainsi que la dimension imaginaire sont généralement absentes de la pornographie En revanche, la relation de complicité et les attitudes saines ainsi que la dimension imaginaire sont généralement absentes de la pornographie

14 Peut-on parler de la sexualité ? Limites du langage : recours à la métaphore et Limites du langage : recours à la métaphore et à une langue étrangère comme alternative à la difficulté de trouver les mots adaptés Blagues salées : défouloir et mécanisme de défense par le jeu des allusions sexuelles Blagues salées : défouloir et mécanisme de défense par le jeu des allusions sexuelles Ex. : les oiseaux sur le fil Les conflits intrapsychiques liés au sexe Les conflits intrapsychiques liés au sexe La masturbation souvent culpabilisée La masturbation souvent culpabilisée Relations sexuelles précoces dangereuses Relations sexuelles précoces dangereuses

15 Discours implicite

16

17

18

19

20

21 Théories de la naissance Les choux Les choux Les cigognes Les cigognes Le rôle du père ? Le rôle du père ? La graine de papa déposée dans la bouche de maman par un baiser fécondant La graine de papa déposée dans la bouche de maman par un baiser fécondant Ventre digestif et ventre utérin Ventre digestif et ventre utérin Théorie cloacale Théorie cloacale Théorie ombilicale Théorie ombilicale

22 Discours sexuel en fonction de lâge La découverte de la différence des sexes et lidentité sexuelle La découverte de la différence des sexes et lidentité sexuelle Le développement libidinal de Freud et léveil progressif des zones érogènes Le développement libidinal de Freud et léveil progressif des zones érogènes Les OGE, ça sert à faire pipi et quoi dautre ? Les OGE, ça sert à faire pipi et quoi dautre ? La petite de 3 ans qui se frottait la vulve La petite de 3 ans qui se frottait la vulve Le petit de 3 ans pendant le spectacle Le petit de 3 ans pendant le spectacle

23

24

25

26 Discours sexuel en fonction de lâge La scène primitive La scène primitive Fantasmes sur le couple parental Fantasmes sur le couple parental Les jeux sexuels : le jeu du docteur Les jeux sexuels : le jeu du docteur La préadolescence : âge idéal pour léducation sexuelle en commençant par la puberté et les transformations du corps La préadolescence : âge idéal pour léducation sexuelle en commençant par la puberté et les transformations du corps Les ados et les conduites dangereuses : Les ados et les conduites dangereuses : Age ultime pour la prévention

27 Les abus sexuels Prévention délicate et mots difficiles Prévention délicate et mots difficiles Danger de lignorance et de la naïveté Danger de lignorance et de la naïveté Fréquence de la pédophilie Fréquence de la pédophilie Séduction et viol (ONDE) Séduction et viol (ONDE) Linceste : justificatif de lavortement Linceste : justificatif de lavortement Relations sexuelles précoces et grossesse Relations sexuelles précoces et grossesse

28

29

30 Internet : la source incontournable Il faut lutiliser au lieu de linterdire Il faut lutiliser au lieu de linterdire Excellent moyen déducation sexuelle Excellent moyen déducation sexuelle Forums de jeunes Forums de jeunes Interactivité : ADIRS Interactivité : ADIRS Réponse aux questions des jeunes Réponse aux questions des jeunes Baromètre de la santé sexuelle des ados Baromètre de la santé sexuelle des ados Statistiques édifiantes Statistiques édifiantes

31 Statistiques des visites Visites9412 Pages vues Pages vues par visiteur (moyenne) 9 Temps moyen de visite 06 37

32 Provenance des visiteurs ContinentNombre% Europe % Amérique du Nord % Afrique % Amérique centrale / Sud % Asie % Océanie %

33 Provenance des visiteurs par pays PaysNombre% 1France Belgique Maroc Canada États-unis Suisse Allemagne600.7

34 Provenance des visiteurs par pays PaysNombre% 8Grande Bretagne Argentine Italie Royaume Uni Pays Bas Luxembourg Espagne160.2

35 Provenance des visiteurs par pays PaysNombre% 15Suède Australie Pologne Russie Japon Polynésie Française60.1

36 Internet : pages thématiques visitées (Statistiques 2005) ThèmeNombre 1 La masturbation Prolonger lacte sexuel Anatomie féminine La taille du pénis Anatomie masculine La première fois Massage érotique Louverture du Lotus La pénétration 1855

37 Internet : pages thématiques visitées (Statistiques 2005) THEMENOMBRE 10 Le sexe oral (cunnilingus) Lérection Le plaisir Le sexe oral (fellation) La défloration Les préliminaires Différences homme/femme Utilisation du préservatif Les positions 419

38 Pages visitées sur les positions PositionNombre 1. La levrette 2. Le missionnaire 3. Lunion du tigre 4. La position dAndromaque 5. Lunion de lhuître 6. Lunion du loup 7. La position de la courtisane

39 Pages visitées sur les positions PositionNombre 8. La posture de la balançoire 9. Lunion de la déesse 10. Lunion suspendue 11. Lunion de léléphant 12. La posture de lenclume 13. La posture des cuillères 14. La position de lIndra

40 Pages visitées sur les positions PositionNombre 15. La grande ouverture 16. La posture de la balance 17. La danse du missionnaire 18. La posture de larbre à fruits 19. L union du papillon 20. Lunion de lantilope 21. La posture du bambou

41 Pages visitées sur les positions PositionNombre 22. La posture du pilier 23. La liane 24. La posture de létoile 25. La posture du roseau 26. La posture de la tige 27. Lunion de lémeu 28. Lunion du crabe

42 Conclusion Le chemin qui reste à parcourir est encore très long mais praticable Le chemin qui reste à parcourir est encore très long mais praticable Cest un passage obligé pour parvenir à protéger nos jeunes en respectant leur liberté et leur droit à lépanouissement Cest un passage obligé pour parvenir à protéger nos jeunes en respectant leur liberté et leur droit à lépanouissement Les obstacles sont nombreux, idéologiques et intellectuels (conservatisme rationalisé) Les obstacles sont nombreux, idéologiques et intellectuels (conservatisme rationalisé) Il faut dialoguer au mieux et rallier le plus de monde à notre cause Il faut dialoguer au mieux et rallier le plus de monde à notre cause

43 Théorie de la naissance « Version moderne » « Papa, dis-moi comment je suis né ? » Très bien mon fils, il fallait bien que lon en parle un jour. Voici donc ce quil faut que tu saches : Papa et maman se sont connectés sur Facebook. Papa a envoyé un à maman afin de lui fixer rendez-vous dans un cybercafé. Ils ont découvert quils étaient compatibles. Papa et maman ont alors décidé de faire un partage de fichiers. Ils se sont dissimulés dans les toilettes et papa a introduit son memory stick dans le port USB de maman. Lorsque papa fut prêt pour le téléchargement, papa et maman réalisèrent quils navaient pas mis de firewall. Hélas, il était trop tard pour annuler le transfert et les données étaient impossibles à effacer. Cest ainsi que 9 mois plus tard, le virus est apparu.

44 Le petit Thomas à lécole Thomas évite les pièges sexuels tendus par la maîtresse avec brio : Voici lhistoire : … Voici lhistoire : …

45 A quoi servent les garçons ? Vidéo …


Télécharger ppt "QUEL DISCOURS FAUT-IL AVOIR AVEC SES ENFANTS ? Professeur Kamal RADDAOUI."

Présentations similaires


Annonces Google