La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La douleur chronique en Europe et en France Une situation préoccupante pour des millions de malades.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La douleur chronique en Europe et en France Une situation préoccupante pour des millions de malades."— Transcription de la présentation:

1 La douleur chronique en Europe et en France Une situation préoccupante pour des millions de malades

2 Une première à léchelle européenne… La première enquête européenne sur la douleur chronique Plus de personnes contactées Plus de patients interrogés dans 16 pays Soutenue par Mundipharma Europe

3 Objectifs Létendue de la douleur chronique en Europe Les caractéristiques démographiques de la population souffrant de douleurs chroniques Lorigine de la douleur Limpact de la douleur sur la vie quotidienne Le patient douloureux et son médecin Le niveau de satisfaction face aux traitements proposés

4 Méthodologie Une enquête menée par téléphone Europe : Novembre 2002– juillet 2003 France : Novembre – Décembre 2002 Critères de sélection : -Adultes (18 ans ou plus) -Patients souffrant de douleurs depuis au moins 6 mois -Ayant eu un épisode douloureux dans le mois précédant lenquête -Ayant mal plusieurs fois par semaine -Situant leur niveau de douleur au moins à 5 sur une échelle allant de 1 à 10 -Ne participant pas actuellement à un essai clinique

5 7 75

6 7 millions de Français souffrent de douleurs chroniques 15% des Français 19 % des Européens Espagne : 11% Norvège : 30%

7 75 millions dEuropéens concernés par les douleurs chroniques

8 La douleur touche plus les femmes Sexe Et en Europe : 56% des patients douloureux chroniques sont des femmes Femmes 58% Hommes 42%

9 La douleur touche plus les ans 54% ont entre 31 et 60 ans 30% des patients ont plus de 61 ans Age moyen : 51 ans

10 De longues années de souffrance … En France, les patients douloureux souffrent en moyenne 5,7 ans Les Européens souffrent en moyenne 7 ans Irlande : 4,9 ans Finlande : 9,6 ans 18% des malades souffrent depuis plus de 20 ans

11 … en permanence Plus de 2 patients français sur 3 (72%) souffrent de façon quasi-permanente

12 Des patients résignés 2 patients sur 3 considèrent que leurs douleurs font tout simplement partie de leur « condition de malade » En Europe, près de 70 % disent supporter leurs douleurs Pologne : 80 % Finlande : 50 %

13 Le dos en cause Le dos : 44% Principales causes : -Problèmes articulaires et arthrose (31%) -Disques inter-vertébraux (15%) -Migraines et céphalées (15 %) Le cancer nest cité que pour 3% des causes de douleurs chroniques en France et en Europe

14 Une douleur qui affecte la qualité de vie des patients

15 Une douleur qui isole La majorité (71%) des patients douloureux ne vit pas seule tout en se sentant très isolée et incomprise. « Je me sens seul avec ma douleur » « Ma famille ne comprend pas combien la douleur affecte ma vie » « Jai limpression quon me traite différemment parce que je souffre » « Je ne me sens pas à la hauteur comme conjoint à cause de la douleur » « Souffrir me fait sentir impuissant »

16 2 patients sur 3 sont directement handicapés dans leurs activités physiques, leur sommeil et dans leurs activités hors du domicile 1 patient sur 2 se sent fatigué en permanence, ne peut vivre normalement, éprouve des difficultés à conduire, ou à maintenir une vie sociale « normale » Une douleur invalidante…

17 5 jours chômés sur les 6 derniers mois 15 % ont perdu leur travail 12 % ont changé de responsabilités 12 % ont dû changer dactivité en moyenne 7,8 journées de travail par patient perdues en Europe … sur le plan professionnel…

18 Aux conséquences dévastatrices… 18 % des patients français sont atteints de dépression liée à leur état douloureux 18% mentionnent même la mort comme délivrance à leurs douleurs intenses

19 Une évaluation et une prise en charge encore insuffisantes

20 En France, le médecin de famille reste linterlocuteur privilégié 81% des patients ont parlé de leur douleur à un médecin et seulement 53% à leur famille ou à leur conjoint 83% de ces patients consultent actuellement leur médecin généraliste pour leurs douleurs chroniques (70 % en Europe) Seulement 2% des patients en France et en Europe sont suivis par des spécialistes de la douleur

21 En France, l e médecin de famille reste linterlocuteur privilégié Médecin généraliste83% Rhumatologue22% Neurochirurgien12% Kinésithérapeute7%7% Ostéopathe6% Interniste3% Chirurgien3% Spécialiste de la douleur2%

22 Mais aborder la douleur nest pas toujours aisé La question de la douleur est rarement abordée spontanément par les médecins (27%) 1 patient français sur 3 pense que son médecin ne sait pas comment traiter sa douleur OU Que son médecin préfère traiter en priorité sa maladie plutôt que sa douleur chronique

23 La douleur est rarement évaluée 30% des patients non traités pour leur douleur déclarent que leur douleur nest jamais évaluée ou rarement (au mieux toutes les 5 visites) 36% des patients traités voient leur douleur évaluée environ toutes les 3 visites Seulement 14% ont été évalués avec une échelle de mesure de la douleur

24 Relation médecin-patient douloureux chronique : encore des progrès à faire En France comme en Europe, seulement 1 patient sur 2 est satisfait du médecin qui le traite Néanmoins lorsquils sont traités, 79 % des patients sont soulagés en moins de 2 ans, contre 53 % en Europe Un nomadisme médical relativement faible : 66 % nont consulté qu1 à 2 médecins

25 Une prise en charge encore insuffisante

26 Quels sont les médicaments les plus prescrits ? Palier II antalgiques opioïdes faibles codéïne dextropropoxyphène tramadol dihydrocodéine 19% Palier I antalgiques non opioïdes AINS / aspirine / anti COX 2 paracétamol 38% 31% chlorhydrate doxycodone Sulfate de morphine fentanyl hydromorphone 4% Palier III Antalgiques opioïdes forts

27 Et en Europe ? France Europe

28 Et en Europe ? Europe

29 Des patients encore insatisfaits de leurs traitements 1 patient sur 4 considère que son traitement nest pas efficace Les patients indiquent que les traitements peuvent être améliorés

30 A la recherche dautres moyens de soulagements… FranceEurope Massage / Kinésithérapie24 %51 % Acupuncture12 %13 % Thérapie / Thérapie de relaxation9 %6 % Exercice physique6 %8 % Homéopathie4 %_ Traitement local (pommade, gel...)3 %10 % Chaleur / Froid (cryothérapie)_9 % Neurostimulation transcutanée_5 %

31 Vers quelles sources dinformation les Français se tournent-ils ? 1 patient sur 3 dit ne jamais entendre parler de nouveaux traitements contre la douleur La majorité prend son information à la télévision (38%), dans les journaux et dans les magazines (35%) 11% se renseignent auprès des médecins Seulement 2% recherchent de linformation sur Internet

32 7 75

33 La prévalence de la douleur varie fortement selon les pays Les malades souffrent 7 ans en moyenne, 16 millions (21%) souffrent pendant plus de 20 ans 25 millions de patients européens souffrent de douleurs chroniques en permanence Plus d1 malade sur 6 préférerait mourir que subir ces douleurs intenses 23 millions de malades ne sont pas traités pour leurs douleurs Presque 50 millions indiquent que leur traitement nest pas adapté à certains moments et 1 patient sur 10 seulement a vu sa douleur évaluée sur une échelle de douleur Seulement 2% des patients ont consulté un spécialiste de la douleur 75 millions dEuropéens souffrent de douleurs chroniques

34 7 millions de Français souffrent de douleurs chroniques 4,6 millions presque constamment pendant presque 6 ans 2 ans pour être soulagé 2 patients sur 3 sont résignés consultent les spécialistes de la douleur 2,3 millions des patients français ne sont pas traités patients traités prennent des opioïdes forts 7 millions de Français souffrent de douleurs chroniques

35 Le syndrome douloureux chronique nest pas encore considéré comme une maladie La prise en charge de la douleur chronique doit encore beaucoup progresser malgré tous les efforts réalisés ces dix dernières années Les médicaments disponibles, puissants et efficaces, ne sont pas assez utilisés pour soulager lintensité et la sévérité des douleurs chroniques La douleur, une maladie à part entière

36 FRANCE


Télécharger ppt "La douleur chronique en Europe et en France Une situation préoccupante pour des millions de malades."

Présentations similaires


Annonces Google