La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Méditerranée en pleine mutation Laurent COPPOLA, CNAP OOV Visite INSU 28 Aout 2007 - Observatoire de Villefranche-sur-mer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Méditerranée en pleine mutation Laurent COPPOLA, CNAP OOV Visite INSU 28 Aout 2007 - Observatoire de Villefranche-sur-mer."— Transcription de la présentation:

1 La Méditerranée en pleine mutation Laurent COPPOLA, CNAP OOV Visite INSU 28 Aout Observatoire de Villefranche-sur-mer

2 Modèle réduit de l'océan mondial: Mer quasi-fermée avec court temps de résidence Proximité et importance des échanges entre des sous-systèmes (continents- océan, côte-large, Mer Noire et Océan Atlantique) Forte pression anthropique avec déséquilibres saisonniers Forte sensibilité de la dynamique thermohaline au changement climatique

3 La Méditerranée en surface est observée en permanence par des satellites (e.g. couleur de leau, SST, …) permettant le suivi régulier et sur le long terme de cette mer … mais pas suffisant Besoin de mesures in situ régulières pour observer lévolution de la colonne deau Lobservation en Méditerranée

4 Mer Ligure (site DYFAMED) observée depuis 1962 Zone hauturière (30 miles des côtes et 2300m de fond) Circulation permanente de type cyclonique et présence dun front hydrologique Site protégé des apports latéraux modèle 1D en première approximation Plongée hivernale deau dense dans la zone centrale Série temporelle de plus de 20 ans: paramètres hydrologique et biogéochimique Mesures atmosphériques au Cap Ferrat depuis 1986 Cap Ferrat

5 Une des zones les plus productives contraste saisonnier bien marqué (hydrologie et biogéochimie) Moyenne annuelle de biomasse algale sept97- dec01 (Bosc et al., 2004) Comparaison données Chla Seawifs vs in situ sept97-dec01 (Bosc et al., 2004) Permet de calibrer les données couleur de la mer mesurées par satellites (BOUSSOLE, D. Antoine)

6 Observation dun lent réchauffement des eaux profondes (au-delà de 2000m) denviron cinq millièmes de degré par an, soit un peu plus de deux dixièmes de degrés sur cinquante ans Hiver , réchauffement rapide de un demi degré en moins dun mois Réchauffement des eaux profondes au site DYFAMED (Bethoux, Marty, Chiaverini, Taillez) Visite INSU 28 Aout Observatoire de Villefranche-sur-mer

7 Même scenario pour la salinité: Cinquante dernières années, augmentation régulière de la salinité mais, durant lhiver , une brusque augmentation de près de cinq centièmes Il faudra encore quelques années de mesures systématiques pour sassurer quil ne sagit pas dun simple accident ! Visite INSU 28 Aout Observatoire de Villefranche-sur-mer

8 Augmentation de la biomasse (TChla) de (Marty et al., 2002) Lié a laugmentation des petites espèces (flagelles et pico-phytoplancton) avec faible taux dexport de matière export de carbone biogène diminuerait ? Efficacité dexport ? Visite INSU 28 Aout Observatoire de Villefranche-sur-mer

9 En mer Méditerranée Occidentale, le phosphate est un facteur limitant pour la croissance du phytoplancton et des bactéries (e.g., Zweifel et al., 1993; Egge, 1998; Mostajir et al., 1998; Guerzoni et al., 1999;...; Moutin and Raimbault, 2002; Tanaka and Rassoulzadegan, 2002; Van Wambeke et al., 2002) La série 1991–1999 indique quil y a un changement probable dune N-limitation en hiver vers une P-limitation en été (Marty et al., 2002) Ecosystème «Low Nutrients and Low Chlorophyll» (LNLC)

10 Evolution des apports atmosphériques ? (Guieu, Migon) Deux types dapports et stratification de la colonne deau bien marquée impact sur processus production et export Emissions de Pb a diminue depuis Même tendance pour le Cd Augmentation des feux de biomasse? Poussières sahariennes?

11 Visite INSU 28 Aout Observatoire de Villefranche-sur-mer enrichissement progressif de la couche mélangée de surface entre Mai et Octobre Feb. 04Feb. 05 DFe (nM) Variabilite saisonniere du DFe dans la colonne d'eau 0-40 m (Bonnet & Guieu, JGR 2006) DFe: 56% anthropique et 44% saharien

12 Intérêts détudier le phénomène de fertilisation La pompe biologique conditionne lexport du carbone organique beaucoup dinconnues avec impacts positif (augmentation pêche) ou négatif (abondance dalgues) Impact des apports sur la pompe biologique et le CO 2

13 Evolution de lexport de matière a 1000m (Miquel et al.) Flux de masse augmente en février (mélange vertical), maximum au printemps (bloom) et faible en automne Augmentation très nette du flux de masse de (POC quasi-constant)

14 La longue série temporelle de 20 ans a permis dobserver: Réchauffement rapide du fond de la colonne deau depuis 2005 Changement de populations planctoniques Diminution des émissions de Pb, Cd atmosphérique Augmentation de lexport vertical de matière a 1000m Evolution de la séquestration du CO 2 …voir expose C. Goyet Evolution de la Méditerranée


Télécharger ppt "La Méditerranée en pleine mutation Laurent COPPOLA, CNAP OOV Visite INSU 28 Aout 2007 - Observatoire de Villefranche-sur-mer."

Présentations similaires


Annonces Google