La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES COMPLICATIONS DE LHTA. ORGANES CIBLES DE LHTA Cœur Vaisseaux Reins Yeux Cerveau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES COMPLICATIONS DE LHTA. ORGANES CIBLES DE LHTA Cœur Vaisseaux Reins Yeux Cerveau."— Transcription de la présentation:

1 LES COMPLICATIONS DE LHTA

2 ORGANES CIBLES DE LHTA Cœur Vaisseaux Reins Yeux Cerveau

3 MECANISMES La conséquence "mécanique" de la pression artérielle augmentée sur les vaisseaux (rupture de ces derniers avec hémorragies). La conséquence "mécanique" de la pression artérielle augmentée sur les vaisseaux (rupture de ces derniers avec hémorragies).vaisseaux La conséquence "mécanique" sur la pompe cardiaque travaillant à hautes pressions pendant longtemps. La conséquence "mécanique" sur la pompe cardiaque travaillant à hautes pressions pendant longtemps.cardiaque La conséquence de la participation à la formation ou à la croissance de lathérome, obstruant plus ou moins progressivement les artères. La conséquence de la participation à la formation ou à la croissance de lathérome, obstruant plus ou moins progressivement les artères.artères

4 COMPLICATIONS CARDIAQUES LHTA provoque LHTA provoque => Surcroît de travail imposé au cœur => Surcroît de travail imposé au cœur => post charge augmentée => post charge augmentée => Loi de Laplace pour maintenir une T° pariétale normale => Loi de Laplace pour maintenir une T° pariétale normale => HVG très précocement (ECG ou échographie cardiaque). => HVG très précocement (ECG ou échographie cardiaque).ECGéchographie cardiaqueECGéchographie cardiaque marqueur de risque CV independemment de la TA elle peut régresser sous antihypertenseur. elle peut régresser sous antihypertenseur. => Plus tardivement, les cavités cardiaques se dilatent => Plus tardivement, les cavités cardiaques se dilatent et la fonction contractile du myocarde se détériore et la fonction contractile du myocarde se détériore => insuffisance cardiaque => insuffisance cardiaque

5 LHTA est un facteur de risque dathérome LHTA est un facteur de risque dathérome => atteinte athéroscléreuse des coronaires => atteinte athéroscléreuse des coronaires ou plaque athéromateuse embolisées dans les coronaires ou plaque athéromateuse embolisées dans les coronaires + besoins accrus en oxygène d'un cœur hypertrophié (HVG) + besoins accrus en oxygène d'un cœur hypertrophié (HVG) => insuffisance coronaire chez les hypertendus => insuffisance coronaire chez les hypertendus => infarctus du myocarde => infarctus du myocarde LHTA, indépendamment de lHVG, est un facteur de risque dACFA. LHTA, indépendamment de lHVG, est un facteur de risque dACFA.

6 Bilan du retentissement cardiaque INTERRO : ATCD dinfarctus du myocarde, INTERRO : ATCD dinfarctus du myocarde, ATCD dangor, ATCD dangor, ATCD dinsuf cardiaque congestive ATCD dinsuf cardiaque congestive CLINIQUE : douleur angineuse CLINIQUE : douleur angineuse dyspnée deffort ou de repos dyspnée deffort ou de repos ECG : systématique chez lhypertendu ECG : systématique chez lhypertendu HVG (indice de Sokolow>38mm) HVG (indice de Sokolow>38mm) ischémie coronarienne ischémie coronarienne ECHOCARDIOGRAPHIE : + sensible que ECG pour chercher HVG ECHOCARDIOGRAPHIE : + sensible que ECG pour chercher HVG indiqué si HTA avec signes dHVG à lECG indiqué si HTA avec signes dHVG à lECG enfants, ado et sportifs hypertendus enfants, ado et sportifs hypertendus adultes avec HTA deffort adultes avec HTA deffort

7 COMPLICATION VASCULAIRE HTA => formation de plaques dathérosclérose HTA => formation de plaques dathérosclérose augmentation de la tension pariétale augmentation de la tension pariétale Facteur de risque dathérome : aorte et ses branches Facteur de risque dathérome : aorte et ses branches membres inf (AOMI) membres inf (AOMI) Facteur de risque danevrysme (loi de Laplace). Facteur de risque danevrysme (loi de Laplace). Cest notamment une PA diastolique élevée qui augmente le risque danévrysme de laorte abdominale. Cest notamment une PA diastolique élevée qui augmente le risque danévrysme de laorte abdominale. Facteur de risque de dissection aortique. Facteur de risque de dissection aortique.

8 BILAN DU RETENTISSEMENT VASCULAIRE INTERRO: ATCD dAVC, dAIT. CLINIQUE:Souffle carotidien, palpation + auscultation des trajets artériels palpation abdominale ECHO VASCULAIRE : épaississement des parois artérielles, plaque dathérosclérose mesure de lépaisseur intima-média carotidienne DOPPLER ARTERIEL DES MI : si point dappel La mesure de la vitesse de londe de pouls évalue plus finement la rigidité artérielle ECHO ABDO, si point dappel : anévrysme de laorte abdominale.

9 COMPLICATIONS NEURO Latteinte du SNC est fréquente: AVC hémorragique par rupture d'un vaisseau cérébral. AVC hémorragique par rupture d'un vaisseau cérébral. AVC ischémique par obstruction d'une artère par de l'athérome ou emboles carotidiennes. AVC ischémique par obstruction d'une artère par de l'athérome ou emboles carotidiennes. Encéphalopathie hypertensive (HTIC, troubles de conscience, crises convulsives), en cas d'HTA sévère. Encéphalopathie hypertensive (HTIC, troubles de conscience, crises convulsives), en cas d'HTA sévère. Démence artériopathique, par atteinte diffuse des artères cérébrales par de l'athérome Démence artériopathique, par atteinte diffuse des artères cérébrales par de l'athérome

10 BILAN DU RETENTISSEMENT NEURO INTERRO: ATCD dAVC ischémique ou hémorragique INTERRO: ATCD dAVC ischémique ou hémorragique CLINIQUE: Signes neurosensoriels ssi HTA sévère CLINIQUE: Signes neurosensoriels ssi HTA sévère = phosphène, acouphène, céphalées matinales, = phosphène, acouphène, céphalées matinales, sensation vertigineuse, paresthésie des extrémités. sensation vertigineuse, paresthésie des extrémités. faire un examen neuro complet faire un examen neuro complet TDM CEREBRAL : pas en routine mais au moindre doute TDM CEREBRAL : pas en routine mais au moindre doute lacunes (micro-emboles), lacunes (micro-emboles), séquelles dAVC ischémique (athérome carotidien) séquelles dAVC ischémique (athérome carotidien) séquelles dAVC hémorragique (action directe de lHTA) séquelles dAVC hémorragique (action directe de lHTA) séquelles dhémorragie méningé (action directe de lHTA) séquelles dhémorragie méningé (action directe de lHTA) IRM : pas en routine IRM : pas en routine lésions de la substance blanche lésions de la substance blanche leucoariose cérébrale parfois leucoariose cérébrale parfois

11 COMPLICATIONS RENALES Le rein peut être le responsable ou la victime de lHTA Le rein peut être le responsable ou la victime de lHTA LHTA est un facteur de risque dathérome : LHTA est un facteur de risque dathérome : => lathérome peut toucher les artères rénales => lathérome peut toucher les artères rénales => HTA rénovasculaire => HTA rénovasculaire => aggravation de lHTA dorigine => aggravation de lHTA dorigine LHTA => néphrangiosclérose par atteinte des artérioles LHTA => néphrangiosclérose par atteinte des artérioles => conduit parfois à IRC => conduit parfois à IRC => aggravation de lHTA dorigine => aggravation de lHTA dorigine

12 BILAN DU RETENTISSEMENT RENAL INTERRO: ATCD de maladie rénale INTERRO: ATCD de maladie rénale Diabète (néphrangiopathie db) Diabète (néphrangiopathie db) CREATININEMIE : évaluation la FR CREATININEMIE : évaluation la FR + calcul du débit de filtration glomérulaire (Cockcroft) + calcul du débit de filtration glomérulaire (Cockcroft) MICROALBUMINURIE : MICROALBUMINURIE : « marqueur de retentissement organique de lHTA » « marqueur de retentissement organique de lHTA » apparaît plus précocement que la dégradation de la FR apparaît plus précocement que la dégradation de la FR PROTEINURIE : (> 300 mg/24 h) PROTEINURIE : (> 300 mg/24 h) conséquence dune HTA sévère, conséquence dune HTA sévère, témoin dune maladie rénale. témoin dune maladie rénale. ECHO : Echo rénale ECHO : Echo rénale Echo-doppler des artères rénales Echo-doppler des artères rénales

13 COMPLICATIONS OPHTALMO Baisse de lacuité visuelle Baisse de lacuité visuelle

14 BILAN DU RETENTISSEMENT OICCULAIRE CLINIQUE: tests dacuité visuelle FO : pas en systématique indiqué si signes dappel ou diabète. modifications rétiniennes modifications rétiniennesrétiniennes suivi de l'atteinte vasculaire liée à l'hypertension : suivi de l'atteinte vasculaire liée à l'hypertension : classification de Kirkendall classification de Kirkendall stade 1 = rétrecissement artériolaire diffus stade 1 = rétrecissement artériolaire diffus stade 2 = exsudat cotonneux, hémorragie stade 2 = exsudat cotonneux, hémorragie stade 3 = œdème papillaire stade 3 = œdème papillaire ANGIOGRAPHIE à la fluorescine si anomalie au FO

15 ACCIDENTS GRAVIDIQUES L'HTA favorise les accidents gravidiques : éclampsie, mortalité périnatale.. L'HTA favorise les accidents gravidiques : éclampsie, mortalité périnatale..éclampsiepérinataleéclampsiepérinatale

16 Crise aigue hypertensive (HTA maligne) ATTEINTE NEURO :Céphalées, encéphalopathie hypertensive, confusion, ATTEINTE NEURO :Céphalées, encéphalopathie hypertensive, confusion, convulsion voire coma, vomissement, acouphènes convulsion voire coma, vomissement, acouphènes AVC hémorragique > ischémique AVC hémorragique > ischémique Hémorragie méningée Hémorragie méningée ATTEINTE RENALE: ATTEINTE RENALE: IRA fonctionnelle car diminution de la pression de perfusion IRA fonctionnelle car diminution de la pression de perfusion IRA organique par tubulopathie aigue IRA organique par tubulopathie aigue ATTEINTE OCCULAIRE: rétinopahie hypertensive ATTEINTE OCCULAIRE: rétinopahie hypertensive oblitération de la veine centrale de la rétine, oblitération de la veine centrale de la rétine, rétinopathie 3 rétinopathie 3 ATTEINTE VASCULAIRE: Dissection aortique, Épistaxis ATTEINTE VASCULAIRE: Dissection aortique, Épistaxis ATTEINTE CARDIAQUE: insuffisance ventriculaire gauche, OAP, angor ATTEINTE CARDIAQUE: insuffisance ventriculaire gauche, OAP, angor AUTRE ATTEINTES: Anémie hémolytique, CIVD, eclampsie AUTRE ATTEINTES: Anémie hémolytique, CIVD, eclampsie

17 BILAN SYSTEMATIQUE (HAS) Glc plasmatique à jeun Glc plasmatique à jeun Cholestérol total, LDL, HDL- chol, TG sérique à jeun Cholestérol total, LDL, HDL- chol, TG sérique à jeun et calcul du LDL chol (formule de Friedewald) et calcul du LDL chol (formule de Friedewald) Créatininémie et estimation du DFG (formule de Cockcroft et Gault) Créatininémie et estimation du DFG (formule de Cockcroft et Gault) Kaliémie (sans garrot) Kaliémie (sans garrot) BU (protéinurie et hématurie) + quantification si BU > 0 BU (protéinurie et hématurie) + quantification si BU > 0 ECG de repos ECG de repos

18 BILAN RECOMMANDE ETT ETT Echo doppler des artères carotides et fémorales Echo doppler des artères carotides et fémorales Glc plasmatique post prandiale si glc à jeun > 6.1mmole/L Glc plasmatique post prandiale si glc à jeun > 6.1mmole/L Micro-albuminurie Micro-albuminurie Protéinurie des 24 h si BU>O Protéinurie des 24 h si BU>O FO si HTA sévère FO si HTA sévère

19 BIBLIOGRAPHIE Les RPC de lAnaes sur le thème de lHTA de 2000 recommandations européennes de 2003 HAS/Service des recommandations professionnelles/ Juillet 2005


Télécharger ppt "LES COMPLICATIONS DE LHTA. ORGANES CIBLES DE LHTA Cœur Vaisseaux Reins Yeux Cerveau."

Présentations similaires


Annonces Google