La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une véritable école chrétienne a besoin dun leadership efficace et dune gouvernance partagée. Dr Samson B.K. Makhado Directeur ACSI-Afrique La P R E M.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une véritable école chrétienne a besoin dun leadership efficace et dune gouvernance partagée. Dr Samson B.K. Makhado Directeur ACSI-Afrique La P R E M."— Transcription de la présentation:

1 Une véritable école chrétienne a besoin dun leadership efficace et dune gouvernance partagée. Dr Samson B.K. Makhado Directeur ACSI-Afrique La P R E M I È R E C H O S E D A B O R D

2 Quest-ce que la gouvernance partagée? La gouvernance partagée est le processus par lequel la communauté de lécole partage de manière respectueuse les responsabilités, en vue dobtenir des décisions collectives sur des questions de gouvernance, de politique et de procédure. Quest-ce que le leadership efficace? Le leadership efficace unit les membres à une vision partagée qui offre de la valeur, de lintégrité et de la confiance, en vue de transformer et daméliorer linstitution et la société de façon générale.

3 Cette efficacité dépend de la manière dont lécole chrétienne répond à ces questions: Qui? Quoi?pourquoi?oû? comment ?

4 Quel est le but de notre existence? Pourquoi existons-nous? Qui servons-nous? Où sont basées nos prémisses? Comment exécutons-nous nos programmes? Questions

5 Quest-ce quécole chrétienne efficace? Une école efficace est le résultat dun bon leadeship, dune gestion efficace et dune pratique pédagogique qui vont de pair avec les accomplissements de lélève. Lefficacité met laccent sur ce que va dévenir lélève (le produit final). Une école efficace regarde au-delà du présent. La question est: où sont basées nos prémisses? dans le monde des affaires ou dans la Parole de Dieu ?

6 Où sommes-nous?

7 Jean Calvin LEglise na jamais fleuri sans écoles. Toute bonne instruction doit commencer par la foi. « Envoyez-nous du bois, nous vous renverrons des flèches. » Rappels

8 La réforme: Martin Luther ( Je ne conseille à personne de placer son enfant là où les Saintes Ecritures ne sont pas souveraines. Je crains beaucoup que ces écoles ne démontrent quelles sont les larges portes de lenfer, à moins quelles ne sefforcent diligemment dexpliquer les Saintes Ecritures, et de les graver dans le coeur des jeunes. Toute institution dans laquelle les hommes ne sont pas continuellement préoccupés de la Parole de Dieu est vouée à la corruption.

9 Lapproche chrétienne de la gouvernance et du leadership est différente de celle du monde. Ainsi Jésus les appella et leur dit, vous savez que les chefs des nations les tyrannisent et que les grands les asservissent. Il nen sera pas de même parmi vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, quil soit votre serviteur; et quiconque veut être le premier, quil soit votre esclave… La perception du leadership de Christ est celle qui glorifie Dieu et sert lintérêt des autres. Elle ne cherche pas la gloire personnelle pour des actes de service ou par la manipulation des subordonnés en vue de servir des intérêt personnels du leader.. Elle repose sur une relation avec Dieu le Père.

10 Le bon leadership proclame la fidélité de Dieu. Ps 78:5-8: Il a établi un témoignage…et il a ordonné à nos pères de lenseigner à leurs enfants pour quelle fut connue de la génération future, des enfants qui naîtraient. Et que devenu grands, ils en parlassent à leurs enfants, afin quils ne fussent pas comme leur pères…..une race dont le coeur nétait pas ferme. Le plan de Dieu est que le défi de notre leadership soit de préparer la prochaine génération à résister à la corruption et à rechercher la droiture.

11 Principes dune gouvernance partagée Un climat de gouvernance partagée repose sur une communication consistante et digne de foi et qui soit multidirectionnelle et fondée sur un leadership relationnel. Une entente entre les actionnaires (propriétaires /les dirigeants (Comité directeur), les gestionnaires de lécole (équipe exécutive), lassociation des parents et les élèves) Dans une gouvernance partagée, tous les acteurs sont responsables de la bonne exécution de leur rôle. Les principes de la gouvernance partagée doivent imprégner lenvironnement de lécole, et atteindre tous les niveaux de décision. (daprès Michael Ray Hopkin 2008).

12 Le leadership, cest de linfluence et du service Le leadership, cest de la vision et de lespérance Le leadership, cest du caractère et de la confiance Le leadership, cest des relations et du pouvoir Le leadership, cest de la dépendance et de la redevabilité Principes dun leadership effectif

13 Le leadership est un sport déquipe Nul ne peux, même appelé et équipé de Dieu, avoir toutes les ressources et capacités requises pour satisfaire les besoins dun groupe. Dieu ne veux pas que nous nous croyions indispensables. Ecoute ce sage conseil de Jethro, le prêtre de Madian, beau père de Moise: Cherche des hommes capables parmi le peuple, des hommes qui craignent Dieu, qui sont dignes de confiance et haïssent la rapine, et établis-les sur le peuple comme chefs de mille, de cent, de cinquante et de dix… Ainsi, ce sera plus aisé pour toi et ils partageront la charge avec toi. (Exode 18: )

14 Un leadership efficace Nous avons défini le leadership comme étant une relation dinfluence, de transformation de relations dans laquelle le leader sinvestit pour la croissance de ceux qui le suivent. Les aguerrir pour devenir ce que Dieu veut quils soient. Leur fournir léducation et la formation continue en vue de leur permettre datteindre leurs performances maximales. Le leadership, cest user de son pouvoir pour servir les autres. Considérons trois applications pratiques.

15 1) Le Mentoring Le Mentoring est une relation d enseignement et dapprentissage entre deux personnes. Le Mentoring est une relation avec un objectif. Les vrais leaders apportent la sagesse, la compétence, lexpérience, un profond engagement pour la croissance des compagnons. Le leadership relationel concerne la croissance des gens, elle porte sur la promesse et lespoir. Lire lhistoire de Moïse et de Josué. Pour lavenir de nos institutions, nous devons, de façon intentionelle, préparer nos Josués.

16 2) Lentraînement ou Coaching Lentraînement est une approche développemen- tale du leadership, plus participative que directive. Lentraînement accorde de lespace pour lapprentissage et la croissance. Il permet aux personnes dapprendre de leurs erreurs, elle est soutenue par le pardon. Il accroit lempathie du leader et réduit la sympathie émotionnelle. Il y a un chevauchement significatif entre le mentoring et lentraînement/coaching..

17 3) La construction dune équipe. Les bons entraîneurs produisent des équipes fortes. Ils développent dans léquipe le sens de lappropriation de la vision et de la mission de lorganisation. Les équipiers savent alors où ils vont et pourquoi. Les vrais leaders sont accessibles, léquipe souhaite voir un leader ouvert, disponible et accessible. Développe la culture de la confiance. Rappelez-vous quavec la confiance vient la délégation, que la délégation développe le sens de la propriété, de la responsabilité et de la redevabilité. Le sentiment de propriété est plus important que des heures de travail. Une équipe produit la confiance, des résultats matures et une bonne relation.

18 La gouvernance partagée Le mot de gouvernance vient du latin et suggère diriger Lautorité de la gouvernance devrait consister en une autorité vers au lieu dune autorité sur. Beaucoup déquipes de direction pratiquent un gouvernement dautorité sur ( Luc 22: 25) au lieu dune gouvernance dautorité vers.

19 C Le Personnel Equipe de direction le Leadership les Bénéficiaires Communauté connectée Gestion Gouvernance Commen t Quoi Pourquoi Qui su Communauté en contact Valeurs But Vision Adapté de la gouvernance communautaire de,Community Governance de David Bartlett et Paul Campey Communauté concernée

20 1. La Communauté de contact 2. La Communauté affiliée 3. La Communauté principale Les Communautés

21 Le voisinage, l Etat, la province ou le pays dans lequel lorganisation opère. Une telle communauté na habituellement pas dintérêt ou de passion pour lécole chrétienne. 1) La communauté de contact.

22 2) La communauté affiliée. Cest la communauté qui a une relation avec le but principal, les valeurs et croyances de lorganisation. – Ex: La communauté chrétienne au Burkina Faso ou au Nigeria. – Discussion: Que pense la communauté chrétienne du Burkina Faso ou du Nigéria de lécole chrétienne?

23 3) La commnauté principale/centrale La communauté organisationelle chrétienne liée dans le ministère par un objectif commun. – Les écoles chrétiennes sous la banière de lACSI – Discussion: pourquoi les écoles chrétiennes burkinabées ou nigérianes suniraient-elles sous une seule bannière?

24 Garder la communauté principale/centrale de lorganisation attachée à ses valeurs fondamentales, ses objectifs et sa vision. Léquipe dirigeante doit continuellement chercher à sauvegarder chacun des quatres groupes (responsables, personnel, bénéficiaires, propriétaires moraux) concentrés sur les valeurs fondamentales, les objectifs et la vision de lorganisation. Le rôle clé de la bonne gouvernance

25 Trois types majeurs de la prise de décision dans la bonne gouvernance 1.Des décisions qui définissent les attentes (à travers la construction dune politique) 2.Des décisions qui délèguent lautorité (au surintendant, aux comités ou aux individus). 3.Des décisions pour revoir ou vérifier la performance (via les rapports et comptes- rendus du surintendant et aux propriétaires moraux).

26 La voix d une voix La voix de la discussion et de la recherche des voix discordantes. La voix du consensus- laccord. La voix de lunité- la paix. La VOIX de la gouvernance efficace.

27 Les zones de gouvernance et de gestion Un des plus grands défis auxquels les directeurs décoles font face est de se rappeller la zone dans laquelle ils travaillent (gestion, gouvernance et propriété). En conséquence, il est important de construire une saine organisation chrétienne en formant les propriétaires, les directeurs et les membres de ladministration afin quils distinguent la gestion de la gouvernance et soient à même de servir dans leur position.

28 Penser à court terme pour un succès à long terme. Abraham Kuyper (Hollande) a écrit dans un des articles de son journal: « Nous œuvrons pour le long terme. Nous ne visons pas le triomphe apparent du moment, mais le succès ultime de notre cause. La question nest pas quel succès nous avons maintenant, mais quel pouvoir allons-nous détenir dans un demi siècle; elle ne concerne pas non plus combien peu nous avons aujourdhui, mais combien de la jeune génération se lèveront pour notre cause. »

29 Passer le témoin Exode 33:12 Moise dit à Dieu: voici,tu me dis: fais monter ce peuple! Et tu ne me fais pas connaître qui tu enverrais avec moi. Il passa le témoin à Josué Juges 2: 10 Toute cette génération fut recueillie auprès de ses pères, et il se leva après elle une autre génération qui ne connut point lEternel, ni ce quil avait fait en faveur dIsraël. Josué ne passa pas le témoin

30 Nous vivons dans deux mondes Lun des deux monde a des frontières Lautre, le monde des jeunes est un village planétaire. Comment passons-nous le témoin dun monde à lautre?

31 Passer le témoin

32

33 Eléments du leadership Leadership Gouvernance partagée Plan Structurel Marquage Leadership effcace Quoi? pourquoi? Qui? comment? oû?

34 Comment mesurer lefficacité du leader? Limpact de nos produits est dans le domaine public. La façon dont lélève articule la vision. La façon dont nos enseignants comprennent et articulent la mission dans leurs contacts avec les élèves. Notre but ultime devrait nous donner un cadre de travail qui différencie lécole chrétienne dune école non chrétienne. Cela devrait nous aider à comprendre la complexité de lenfant.

35 Marquage Lhémisphère sud est en train de changer de marrée. Notre exercice du leadership devrait être fondé sur la Sainte Bible (Ex 33:13-14). Nous serons capable de marquer lavenir de léducation chrétienne si seulement nous lisons le Livre et enseignons à nos enseignants et élèves à le lire. Cela nous aidera à lutter contre lanimisme en Afrique et le syncrétisme en Amérique du Sud.

36 Nous devons être différents et poignants La différence crée la marque et le marquage crée linfluence et la loyauté. Linfluence apporte des changements dans une nation. Le changement apporte le reveil. Le réveil apporte la transformation. Nous croyons que léducation chrétienne sera un instrument pour transformer le sud global. 36 Souvenez-vous que nous sommes les futurs porte-flambeaux de léducation chrétienne

37 Les défis dans lexécution de notre leadership dans nos écoles chrétiennes. 1. Préparer les élèves à un futur dont nous ignorons tout. 2. En de pareilles circonstances, nous avons besoin : De pouvoir pour planifier lavenir. De courage pour remettre en cause et prendre position. De détermination pour nous définir des objectifs extraordinaires. Doutils desquels découleront des solutions propres. De volonté pour le travail déquipe et la collaboration. Dune communication qui inspire les autres. Rappellez-vous que les styles de votre leadership sont grandement imprégnés par un environnement en pleine mutation.

38 Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous démandons ou pensons, à lui soit la gloire dans léglise et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siécles des siècles! Amen! Eph 3:20-21

39 Notre engagement Nous rendons grâces à DIEU qui nous permet de prendre part à son oeuvre en ces temps qui marquent lune des plus grandes mutations religieuses dans lhistoire du monde. Que chacun se mette à part devant Dieu et quil dise: Me voici: ENVOIE-MOI. Utilise-moi comme un instrument de bénédiction pour la vie de tes enfants dans ma communauté. Aide-moi à faire réellement usage des outils que tu as placés devant moi comme des moyens de rédemption et de reconciliation pour les enfants et les jeunes de mon pays. Seigneur, conduis-moi vers un engagement plus profond et au sacrifice pour la cause des enfants de ce monde. AMEN


Télécharger ppt "Une véritable école chrétienne a besoin dun leadership efficace et dune gouvernance partagée. Dr Samson B.K. Makhado Directeur ACSI-Afrique La P R E M."

Présentations similaires


Annonces Google