La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Option Combat – L2+L3 TD Processus sensorimoteurs et cognitifs impliqués dans les activités de combat B. Thon 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Option Combat – L2+L3 TD Processus sensorimoteurs et cognitifs impliqués dans les activités de combat B. Thon 1."— Transcription de la présentation:

1 Option Combat – L2+L3 TD Processus sensorimoteurs et cognitifs impliqués dans les activités de combat B. Thon 1

2 Prise dinformation identification Prise de décision programmation exécution 2 incertitude Complexité de la réponse Conflit vitesse- précision Base de connaissances Base de connaissances Coordination posture- mouvement Processus sensorimoteurs et cognitifs impliqués dans les activités de combat Schéma général Coordination plurisegmentaire Intégration multisensorielle

3 Systèmes sensoriels sollicités: -Vision -Système vestibulaire -Système tactile -Système kinesthésique -Système auditif Effecteurs sollicités: -Tête -Tronc -Abdomen -Membres supérieurs -Membres inférieurs Sélection de linformation Intégration des informations Focalisation de lattention Coordination posture-mouvement Coordination inter-segmentaire 3

4 Niveaux de fonctionnement sollicités: -Réflexes -Automatismes sensori-moteurs -Contrôle cognitif Coopération et interférences entre ces niveaux de fonctionnement 4 Gestion de lincertitude: -Anticipation -Préparation motrice -Réaction Processus prédictifs et Processus réactifs

5 5 Niveaux de fonctionnement sollicités :réponses successives à une force exercée brusquement sur un membre Réflexe monosynaptique à létirement (myotatique) Réflexe fonctionnel à létirement (boucles supra- médullaires) Réponse déclenchée dans dautres muscles et segments corporels Réponse volontaire ramenant le membre à la position désirée Non affectés par lincertitude, les instructions ou lapprentissage Influencées par lincertitude, les instructions, lintention, la pratique Activité électromyographique dans le muscle agoniste Position du segment corporel Schmidt, R. A., & Wrisberg, C. A. (2004). Motor learning and performance. Champaign, Il: Human Kinetics.

6 Prise dinformation en fonction de lexpertise et du niveau danxiété Sport: karaté 8 novices et 8 experts Enregistrement des fixations oculaires lors de la présentation dun film montrant un attaquant (en taille réelle). Le sujet doit effectuer les mouvements de défense pour éviter lattaque. Situation contrôle Situation stressante (situation de compétition, stress sur lego, critique négatives sur les prestations précédentes) Williams, A. M., & Elliott, D. (1999). Anxiety, expertise, and visual search strategy in karate. Journal of Sport and Exercise Psychology, 21(4),

7 La prise dinformation Williams, A. M., & Elliott, D. (1999). Anxiety, expertise, and visual search strategy in karate. Journal of Sport and Exercise Psychology, 21(4), Head : tête Chest : poitrine Shoulder : épaule Arm/fist : bras/poignet Leg/foot : jambe/pied Unclassified : autres parties Les experts manifestent une plus grande anticipation. Pas de différence entre les 2 groupes pour le nombre total de fixations Les déplacements du regard correspondent essentiellement à une ligne verticale, et à des allers-retours de la tête à la poitrine Lanxiété a un effet sur les stratégies : augmentation de la fréquence et durée des fixations (surtout chez les novices)

8 8 Del Percio, C., Brancucci, A., Vecchio, F., Marzano, N., Pirritano, M., Meccariello, E., et al. (2007). Visual event- related potentials in elite and amateur athletes. Brain Research Bulletin, 74(1-3), Expertise et identification de la situation Tâche: Présentation dune image dattaque en basketball ou en karate Le sujet doit reconnaître si lattaque se fait à droite ou à gauche (appui sur un bouton) 3 groupes de sujets: non sportifs karate amateurs karate elite Enregistrement de la réponse, du temps de réaction et de lelectroencéphalogramme (potentiels évoqués)

9 9 Expertise et identification de la situation

10 10 Expertise et identification de la situation Potentiels évoqués (zone occipitale) Pas de différenciation des 2 types de situation chez les non athlètes Différenciation plus importante chez les karaté élite : signe de processus de traitement spécifiques des situations correspondant à leur domaine dexpertise

11 11 Expertise et anticipation Mori, S., Ohtani, Y., & Imanaka, K. (2002). Reaction times and anticipatory skills of karate athletes. Human Movement Science, 21(2), Présentation dune succession dimages dattaques en karaté (33 ms par image) Tâche: déterminer, le plus rapidement possible, le type dattaque Tâche contrôle : présentation dun point et détermination de sa position (en haut ou en bas de lécran) Pour les 2 tâches: TR simple (pas dincertitude évènementielle mais période préparatoire aléatoire) TR de choix (incertitude) 2 groupes de sujets: Athlètes (experts en karaté) Non athlètes

12 12 Expertise et anticipation Mori, S., Ohtani, Y., & Imanaka, K. (2002). Reaction times and anticipatory skills of karate athletes. Human Movement Science, 21(2),

13 13 Expertise et anticipation : les bénéfices Mori, S., Ohtani, Y., & Imanaka, K. (2002). Reaction times and anticipatory skills of karate athletes. Human Movement Science, 21(2), Les experts sont capables danticiper dans la situation dincertitude

14 14 Expertise et anticipation: les coûts Anticiper peut conduire à une sélection et une préparation trop précoce de la réponse, qui risquent de plus être adaptées si la situation change brusquement : (cf le « point de non retour » auquel on essaye damener ladversaire).

15 Expertise et contrôle de léquilibre Évaluation de léquilibration (enregistrement des déplacements du centre de pression) dans différentes conditions : - statique (yeux ouverts ou fermés) - dynamique (rotations du support de 4 degrés à 0.5 Hz) yeux ouverts ou fermés Chez différents sujets : contrôles, danseurs, judoka Perrin, P., Deviterne, D., Hugel, F., & Perrot, C. (2002). Judo, better than dance, develops sensorimotor adaptabilities involved in balance control. Gait & Posture, 15(2),

16 Expertise et contrôle de léquilibre Perrin, P., Deviterne, D., Hugel, F., & Perrot, C. (2002). Judo, better than dance, develops sensorimotor adaptabilities involved in balance control. Gait & Posture, 15(2), EO : yeux ouverts – EC : yeux fermés Way : longueur du déplacement du CP par seconde Area : surface du déplacement (par seconde) AP : oscillations antéro-postérieures Lat : oscillations latérales RQ : quotient de Romberg (entre EO et EC) p : probabilité sous H0 NS : non significatif

17 17 Processus cognitifs et sensorimoteurs Dans le maintien de léquilibre statique Tâche: maintien de léquilibre statique, debout sur une plate-forme de force Le sujet touche un rideau avec lextrémité dun doigt 2 instructions: Minimiser les mouvements du doigt (focus interne) Minimiser les mouvements du rideau (focus externe) Enregistrement des déplacements du centre de pression Analyse fréquentielle des déplacements: les hautes fréquences indiquent un contrôle à partir de boucles réflexes courtes les basses fréquences indiquent un contrôle supra-médullaire par des boucles plus longues McNevin, N. H., & Wulf, G. (2002). Attentional focus on supra-postural tasks affects postural control. Human Movement Science, 21(2),

18 18 Processus cognitifs et sensorimoteurs Dans le maintien de léquilibre statique McNevin, N. H., & Wulf, G. (2002). Attentional focus on supra-postural tasks affects postural control. Human Movement Science, 21(2), Fréquences élevées plus importantes en focus externe: Contrôle postural plus efficace Processus cognitifs disponibles pour dautres fonctions

19 19 Processus cognitifs et sensorimoteurs Dans le maintien de léquilibre dynamique Tâche: maintien de la position horizontale dun stabilomètre Instructions: Maintenir les 2 pieds à lhorizontale (focus interne) Maintenir les marqueurs à lhorizontale (focus externe proche, éloigné intérieur, éloigné extérieur) Répétition des essais de pratique McNevin, N. H., Shea, C. H., & Wulf, G. (2003). Increasing the distance of an external focus of attention enhances learning. Psychological Research Psychologische Forschung, 67(1),

20 20 Processus cognitifs et sensorimoteurs Dans le maintien de léquilibre dynamique Performance : RMSE (root mean square error) : déviation moyenne par rapport à lhorizontale pendant un essai

21 21 Processus cognitifs et sensorimoteurs Dans le maintien de léquilibre dynamique Analyse fréquentielle

22 22 Processus cognitifs et sensorimoteurs Dans le contrôle de mouvement volontaires Pas détude dans des situations similaires à celles rencontrées en combat, mais généralisation à partir dautres tâches (golf, tennis, volley, football, etc) : Focaliser lattention sur le but recherché améliore la performance, plutôt quune focalisation sur les moyens pour latteindre (mouvement des effecteurs). Recherche dune autonomie des processus sensorimoteurs par rapport aux processus cognitifs de haut niveaux: Niveau sensorimoteur : habiletés techniques, automatismes Niveau cognitif : habiletés tactiques et stratégiques Wulf, G., & Prinz, W. (2001). Directing attention to movement effects enhances learning: A review. Psychonomic Bulletin and Review, 8(4), Wulf, G., & Su, J. (2007). An external focus of attention enhances golf shot accuracy in beginners and experts. Research Quartely for Exercice and Sport, 78(4),


Télécharger ppt "Option Combat – L2+L3 TD Processus sensorimoteurs et cognitifs impliqués dans les activités de combat B. Thon 1."

Présentations similaires


Annonces Google