La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mais, en 1970, avec Robert Bourassa, jeune homme politique très habile, le Parti libéral travaille à consolider les réformes instaurées 10 ans plus tôt.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mais, en 1970, avec Robert Bourassa, jeune homme politique très habile, le Parti libéral travaille à consolider les réformes instaurées 10 ans plus tôt."— Transcription de la présentation:

1

2 Mais, en 1970, avec Robert Bourassa, jeune homme politique très habile, le Parti libéral travaille à consolider les réformes instaurées 10 ans plus tôt. Les réformes amorcées sous la Révolution tranquille se succèdent à un rythme tel que la société a de la difficulté à les assimiler. Une partie de la population croit que ces réformes profitent surtout aux plus instruits et cest pourquoi les libéraux sont battus en 1966 et laissent leur place à LUnion nationale avec Daniel Johnson comme 1er ministre. Daniel Johnson Robert Bourassa En 1976, le Parti québécois, parti indépendantiste avec à sa tête René Lévesque, est élu et se donne comme tâche de concilier lidéal souverainiste et une saine administration des affaires de létat. René Lévesque

3 Le Québec saffirme sur la scène internationale en participant à certaines conférences et Johnson, avec son slogan Égalité ou indépendance propose un fédéralisme restructuré plutôt que lindépendance. Il veut sapproprier tout ce qui touche limmigration et prône un partage plus équitable des pouvoirs entre le fédéral et les provinces. Pendant ce temps, la notion dindépendance fait son chemin. Des formations politiques (RIN, RN) réclament ouvertement lindépendance du Québec. Le Vive le Québec libre! du général De Gaulle, en 1967, ravive la flamme indépendantiste. René Lévesque, ministre du Parti libéral, pense à quitter ce parti parce quil croit à la souveraineté- association et il fonde, en 1967, le Mouvement (MSA). Le MSA et le RN vont fusionner, en 1969, pour former le Parti québécois. Ce parti social-démocrate prendra le pouvoir en Du côté des fédéraux, à Ottawa, Pierre Elliott Trudeau prend le pouvoir à la tête du Parti libéral en travaillant à la mise en échec de lindépendantisme du Québec. Il parle de fédéralisme renouvelé et essaie de mettre en place un gouvernement fédéral fort qui nie lautonomie accrue que réclament les provinces et surtout le Québec. souveraineté-association

4 En 1970, une grave crise, la Crise doctobre, éclate au Québec, provoquée par le FLQ, le Front de libération du Québec, qui veut accéder à lindépendance par la violence et le terrorisme. Ottawa imposera au Québec la Loi des mesures de guerre, ce qui touchera vivement les libertés individuelles. De plus, on associe les indépendantistes, quOttawa appelle les séparatistes, aux felquistes, pour discréditer loption souverainiste aux yeux de la population. En 1971, on propose à Robert Bourassa un nouveau projet de constitution qui ne reconnaît pas les droits du Québec en matière sociale et ce dernier refuse. Les relations se durcissent entre Québec et Ottawa. Avec lélection du PQ en 1976, le gouvernement fédéral tente de renforcer lunité canadienne (French Power) tout en reconnaissant le caractère distinct du Québec (commission Pépin-Roberts). Trudeau refuse dy accorder de lattention. (lire pp. 134 à 136)

5 Le gouvernement Johnson vise à niveler les disparités régionales dans le développement économique. Le gouvernement Bourassa ( ) donne la priorité, lui aussi, à lessor économique. Il doit créer des emplois ( ) pour que les enfants du Baby Boom puissent travailler. Ainsi naît le chantier hydroélectrique de la Baie James. Pourtant, après 1973, samorce la crise du pétrole et léconomie se détériore. Le prix des marchandises augmente (inflation) et le PQ, en 1978, adopte la Loi sur la protection du territoire agricole pour protéger les meilleures terres du Québec. Les Québécois et les Québécoises, plus instruits, accèdent à des postes plus importants dans le monde des affaires. Des entreprises francophones sont reconnues sur la scène internationale (Bombardier). (lire pp )

6 GouvernementRéalisations Union nationale ( ) Daniel Johnson Jean-Jacques Bertrand Création des CEGEP en 1967 Fondation du réseau de lUniversité du Québec en 1969 Inauguration de Radio-Québec (Télé-Québec) en 1969 Inauguration de la Bibliothèque nationale de Québec en 1969 Projet de Loi 63 (les parents choisissent la langue denseignement de leur enfant) Parti libéral ( ) Robert Bourassa Instauration du Régime dassurance-maladie en 1970 Inauguration des CLSC en 1970 Formation dun Front commun syndical (FTQ, CSN, CEQ) en 1972 Projet de Loi 22 (seuls les élèves qui maîtrisent suffisamment la langue anglaise peuvent être éduqués en anglais) Signature de la Convention de la Baie-James en 1975 Parti québécois ( ) René Lévesque Pierre-Marc Johnson Charte de la langue française en 1977 (Loi 101: le français, langue de travail et daffichage, est la seule langue officielle du Québec) Loi de lassurance automobile Loi sur le financement des partis politiques en 1977 Loi sur la protection du territoire agricole en 1978 Loi contre les briseurs de grève

7 Souveraineté-association: Indépendance politique soutenue par une association économique.


Télécharger ppt "Mais, en 1970, avec Robert Bourassa, jeune homme politique très habile, le Parti libéral travaille à consolider les réformes instaurées 10 ans plus tôt."

Présentations similaires


Annonces Google