La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Systèmes productifs locaux, pôles de compétitivité, clusters… quels enseignements pour les pôles dexcellence rurale? Paulette POMMIER DIACT 24 Janvier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Systèmes productifs locaux, pôles de compétitivité, clusters… quels enseignements pour les pôles dexcellence rurale? Paulette POMMIER DIACT 24 Janvier."— Transcription de la présentation:

1 1 Systèmes productifs locaux, pôles de compétitivité, clusters… quels enseignements pour les pôles dexcellence rurale? Paulette POMMIER DIACT 24 Janvier 2006

2 2 Le contexte économique: un besoin de coordination (globalisation/localisation) Une concurrence croissante Des défis technologiques Des PME-PMI plus nombreuses, plus petites et plus isolées Des territoires à la recherche de nouvelles dynamiques Une réponse : la coordination -la localisation

3 3 Les réseaux de coopération : des appellations différentes, des réalités multiformes Les districts industriels italiens Les clusters Les systèmes productifs locaux Les pôles de compétitivité ____________________________________________ Alliances, partenariats, clubs Filières

4 4 Entreprises : Clients, Fournisseurs, Concurrents Recherche, Universités, Centres de transfert, Centres de formation, Pouvoirs publics nationaux, régionaux, locaux Ressources connexes, Financement,Fiscalité,Foncier Immobilier,etc. La dynamique dun SPL ou dun cluster Relations marchandes et non marchandes formelles et informelles

5 5 La diversité des SPL Au delà des principes, une grande diversité: Diversité sectorielle : textile, mécanique, IAA mais aussi technologie, «glisse», etc. Diversité dimensionnelle : de quelques dizaines dentreprises à plusieurs centaines Des SPL émergents, des SPL matures Diversité géographique : rural, province, métropole Présence ou non de grandes entreprises Diversité de fonctionnement et de gouvernance

6 6

7 7 Pourquoi participer à un réseau? Quels avantages pour les entreprises? A court terme: Amélioration de la compétitivité ( grâce à une réduction des coûts obtenue par la mise en commmun de moyens) Amélioration de la compétitivité ( grâce à une réduction des coûts obtenue par la mise en commmun de moyens) Apport de nouvelles opportunités de marché par une prospection active et partagée des clients Apport de nouvelles opportunités de marché par une prospection active et partagée des clients A plus long terme: Création de nouvelles offres/marché par linnovation Création de nouvelles offres/marché par linnovation Renforcement du positionnement concurrentiel Renforcement du positionnement concurrentiel Enrichissement en externalités positives de lenvironnement Enrichissement en externalités positives de lenvironnement Réduction des externalités négatives Réduction des externalités négatives

8 8 Domaines de coopération et leurs effets Mutualisation des co û ts, partage de moyens (effet à C et M terme) Mutualisation des co û ts, partage de moyens (effet à C et M terme) É largissement de la base commerciale É largissement de la base commerciale (effet à plus long terme) - Initiative commune de recrutement ou de formation - Gestion des d é chets - Partage des co û ts pour une d é marche qualit é, - É quipements - D é marches commerciales - Groupements d employeurs - RD, innovation - Partage de services (design,contrôle,etc.) - Achats group é s - Informations - R é ponse collective à des appels d offre et /ou offre collective de nouveaux produits grâce à la compl é mentarit é - Visibilit é, r é putation, image du r é seau et du territoire (rôle du label) - Effet qualit é et innovation, co û ts, etc. Auto renforcement de la capacit é des dirigeants d entreprises (apprentissage par interaction) Auto renforcement de la capacit é des dirigeants d entreprises (apprentissage par interaction) Soutien collectif de la part des instances locales, etc. Soutien collectif de la part des instances locales, etc. - Politique de « communication » pour accro î tre la notori é t é du territoire - Ph é nom è ne de polarisation

9 9 Comment constituer et faire vivre un SPL (ou un cluster)? Développer une identité et des objectifs communs (construire du capital social basé sur la confiance) Développer une identité et des objectifs communs (construire du capital social basé sur la confiance) Trouver les thèmes pertinents et motivants des futures coopérations entre industriels en adéquation avec les enjeux et menaces du secteur Trouver les thèmes pertinents et motivants des futures coopérations entre industriels en adéquation avec les enjeux et menaces du secteur Identifier des industriels leaders par projet Identifier des industriels leaders par projet Se doter dune animation en capacité de gérer les projets Se doter dune animation en capacité de gérer les projets Apporter rapidement des résultats tangibles de performance individuelle et collective Apporter rapidement des résultats tangibles de performance individuelle et collective

10 10 Coopération innovation Coopération innovation ?confiance Partage de ressources : groupement demployeurs... Partage de ressources : groupement demployeurs... Partage de financements publics : op é rations collectives Partage de financements publics : op é rations collectives Association traditionnelle Association traditionnelle Développement du réseau : Des coopérations à travers le renforcement des relations de confiance

11 11 De la politique des SPL à celle des pôles de compétitivité 1997 – – 1998 Politique des SPL Politique des SPL développement territorial développement territorial 2003 – 2004 Politique des pôles de compétitivité 2003 – 2004 Politique des pôles de compétitivité compétitivité nationale compétitivité nationale Des objectifs communs Des objectifs communs –Compétitivité –Contrer les délocalisations –Renforcer les synergies pour plus dinnovation –Créer et maintenir des emplois –Promouvoir les territoires

12 12 Les raisons dune nouvelle politique: le diagnostic sur le potentiel scientifique et technique Une perte davantage (en matière de productivité, dinvestissement-recherche) depuis 1995 Une perte davantage (en matière de productivité, dinvestissement-recherche) depuis 1995 Un potentiel scientifique et technique très concentré : Un potentiel scientifique et technique très concentré : (2 régions concentrent 50% et 8 plus de 80 %) (2 régions concentrent 50% et 8 plus de 80 %) Une coopération industrie/recherche insuffisante Une coopération industrie/recherche insuffisante

13 13 Comment mesurer les effets de ces politiques? Les indicateurs de performance CA CA Emploi Emploi Les questions de recrutement Les questions de recrutement Les contrats de recherche Les contrats de recherche Les initiatives dinnovation Les initiatives dinnovation Les entreprises certifiées Les entreprises certifiées Lintensité capitalistique Lintensité capitalistique Lusage des TIC Lusage des TIC Laccès au financement Laccès au financement Le partage de consultants Le partage de consultants

14 14 Emplois Évolution de lemploi des entreprises situées à lextérieur du DI (91-96) Évolution de lemploi des entreprises situées à lintérieur du DI (91-96) Industrie alimentaire -7,3-2,8 Textile-17,6-14,9 Travail des métaux -9,4-4,2 Marchés électriques appliqués -12,3+7,8 Transport-20,1-8,9 TOTAL-10,2-2,2 Les résultats en termes demplois dans les districts industriels italiens (DI) Source : ONUDI

15 15 EmploisÉvolution pour les entreprises situées à lextérieur du DI (94-98) Évolution pour les entreprises situées à lintérieur du DI (94-98) Mécanique -Cols bleus -Cols blancs + 13,1 + 13,8 + 16,2 + 19,0 Cuir Textile Habillement -Cols bleus -Cols blancs + 13,2 + 9,9 + 14,6 +18,1 Caoutchouc et plastique -Cols bleus -Cols blancs + 13,9 + 15,3 + 15,4 + 17,4 Travail du bois -Cols blancs -Cols bleus + 13,0 + 15,3 + 15,1 + 15,9 La progression salariale dans les districts industriels italiens (DI) Source : INPS - ISTAT

16 16 Les engagements de lÉtat sur les SPL en 2005 Décision du CIADT du 14 Septembre 2004 Nouveaux SPL labellisés par la Commission nationale: 8 SPL renforcés : 4 Études engagées conditions requises pour entrer dans un processus dinnovation (École des mines de Paris) relations SPL/pôles de compétitivité (Ernst & Young) mesure de lefficacité pour les entreprises de lappartenance à un SPL (BIPE et CEPREMAP)

17 17 67 Pôles de Competitivité

18 18 Premiers résultats de la politique des pôles de compétitivité Les impacts positifs : Large mobilisation des acteurs territoriaux Large mobilisation des acteurs territoriaux Réelle participation des firmes, des Universités, et des organismes de recherche … Réelle participation des firmes, des Universités, et des organismes de recherche … Interêt de nombreux intermédiaires Interêt de nombreux intermédiaires

19 19 Premiers résultats de la politique des Pôles de Compétitivité Les challenges: Les challenges: Le rôle de la Region Le rôle de la Region Les PME: comment les associer à la dynamique des pôles de compétitivité? Rôle spécifique des SPL Les PME: comment les associer à la dynamique des pôles de compétitivité? Rôle spécifique des SPL Louverture sur lEurope Louverture sur lEurope La participation des salariés et lenjeu des compétences La participation des salariés et lenjeu des compétences

20 20 Les pôles dexcellence rurale: quelles articulations? (1/2) La démarche SPL indispensable pour apporter une vision stratégique du développement économique adaptée aux conditions de la concurrence La démarche SPL indispensable pour apporter une vision stratégique du développement économique adaptée aux conditions de la concurrence Une opportunité pour stimuler des secteurs peu valorisés (parceque considérés comme hors du champ des enjeux de la concurrence internationale) Une opportunité pour stimuler des secteurs peu valorisés (parceque considérés comme hors du champ des enjeux de la concurrence internationale) Une coccasion de localiser dans des territoires fragiles des investissements productifs Une coccasion de localiser dans des territoires fragiles des investissements productifs Des convergences à rechercher (dans le partenariat, la communication…) dans une perspective de lisibilité du territoire Des convergences à rechercher (dans le partenariat, la communication…) dans une perspective de lisibilité du territoire

21 21 Les pôles dexcellence rurale: quelles articulations? (2/2) Des précautions à prendre concernant la gestion sur la durée des projets (moyens de fonctionnement) Des précautions à prendre concernant la gestion sur la durée des projets (moyens de fonctionnement) Des compatibilités à rechercher dans les périmètres des projets (comment déterminer lespace optimum?) Des compatibilités à rechercher dans les périmètres des projets (comment déterminer lespace optimum?)

22 22 Sources dinformations Datar: dossiers, SPL Datar: dossiers, SPLwww.diact.gouv.fr CDIF: CDIF: SPL info SPL info


Télécharger ppt "1 Systèmes productifs locaux, pôles de compétitivité, clusters… quels enseignements pour les pôles dexcellence rurale? Paulette POMMIER DIACT 24 Janvier."

Présentations similaires


Annonces Google