La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MARIE CAULI, PR. ANTHROPOLOGIE, UNIVERSITÉ DARTOIS, UNF 3S, UMVF Les savoirs anthropologiques: diffusion, circulation, appropriation, action…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MARIE CAULI, PR. ANTHROPOLOGIE, UNIVERSITÉ DARTOIS, UNF 3S, UMVF Les savoirs anthropologiques: diffusion, circulation, appropriation, action…"— Transcription de la présentation:

1 MARIE CAULI, PR. ANTHROPOLOGIE, UNIVERSITÉ DARTOIS, UNF 3S, UMVF Les savoirs anthropologiques: diffusion, circulation, appropriation, action…

2 Où va le savoir anthropologique quélabore un anthropologue dans le domaine de la santé ? Quelle place pour laction? Quelle réponse?

3 Inscrit dans une tradition intellectuelle Souvent traité du point de vue de lengagement Avec une tradition qui revient sur le rôle social (au croisement du philosophe des lumières et du combat dreyfusard associe une activité aux contours assez flous entre le magistère moral et lengagement dans la cité) Constamment réactivé (Bourdieu, Weber, etc) Interrogeant la posture dobjectivité et de scientificité de la discipline et donc sur la neutralité (purement illusoire (« la liberté nest pas en deça de ce monde mais en contact avec lui » selon Merleau Ponty) Regain dintérêt en anthropologie de la santé (R.Masse, A. Desclaux, Y Jaffre, JP O de Sardan, L.Vidal, D.Fassin etc) autour de larticulation avec la santé publique et plus largement avec le monde de la santé THEME RECURRENT : AGIR

4 POURTANT …. savoirs déconnectés de laction Jugements de valeurs et évaluation non pas jugements de faits (avec évolution : du tolle à la perception dévaluation négative à la reconnaissance de la véracité jusque la source dinspiration) Difficultés à donner des indications pour laction « les chercheurs ne savent pas transformer les résultats de leur recherche en indications pour laction et, de même, les responsables des politiques publiques sont en général perplexes face aux connaissances produites par les chercheurs et bien en peine pour les opérationnaliser » (JP O de Sardan) Perçus comme hermétiques., inutiles, insuffisants, frustrants?) Et donc absence de pensée stratégique ?

5 Important dans le contexte général Formes alternatives de recherche inédite et créative, niveau élevé de connaissances Travaille sur les zones dincertitude ou les creux de la médecine Source dinspiration pour les politiques publiques quoique concurrencées par la consultance, garantit un savoir rationnalisé dans lidentification des facteurs explicatifs Permet de raccourcir le temps en tenant compte des réflexions antérieures pour lélaboration des politiques publiques, facilite la voie de la progression. De prendre des décisions réfléchies par rapport à des décisions non fondées, se soucie des conséquences, des erreurs, etc DES ATOUTS POUR LACTION

6 Vocation cognitive: les nuances de savoirs métissés Nous donne des informations, comble les lacunes et étend notre maitrise sur la question, « fait apparaître le vrai », « ramène à la réalité » mais ne constitue pas des connaissances applicables, (rendre compte de la maladie et de ses représentations par ex) Dégage un sens, montre comment cela se passe, fait ressortir les pbs dont les causes sont identifiées, les tensions, les contradictions permettant leur verbalisation, élève le niveau de conscience individuelle et collective en vue dun changement, éclaire le décideur dans lidentification des problèmes et sa recherche de solutions, rend disponible lanalyse pour laction vers un diagnostic qui est un socle pour bâtir un projet mais ne planifie pas, ne réalise pas. Favorise une analyse critique en privilégiant lexamen libre de données et problématise la question de la responsabilité collective dégage des priorités et peut définir des objectifs, des recommandations permettant lutilisation des résultats de la recherche pour répondre aux défis sociaux qui peut être mis au service du changement social Savoirs savants, savoirs experts, savoirs basés sur lexpérience souvent métissés. Etc..; tous les savoirs nont pas les mêmes conséquences vers laction

7 LE SOUCI DAMELIORER (rendre meilleur?) un pas de plus? choix dobjets chauds (santé) objets brulants (vie, mort) qui suscite un positionnement /engagement. La neutralité peut apparaître comme une prise de position; Responsabilité plus large que dassumer ses travaux il faut que le récepteur ne dissocie pas lobjectivité de limpartialité. (pressions possibles implicites ou non) Interpelle le chercheur dans une dimension politique ou morale « drame de lavortement », injustice sociale, etc Double dimension technique (praticien du travail intellectuel) (expliquer) et politique/ morale (plaidoyer) Parfois dépasse la vocation cognitive pour « que les études ne sarrêtent pas là »

8 Entre soi et lautre : une position délicate Responsabilité de la mise en mots, ce nest plus comprendre des logiques ou décrire des faits, cest intervenir sur le plan des valeurs en tant que membre dune collectivité Donc induit une attitude à légard des interlocuteurs qui construit lengagement ou les dérives (objectivité et impartialité) But: faire comprendre aux autres et de les convaincre pour laction LIMPACT DE LA MISE EN MOTS dans lespace public

9 De multiples formes pour passer à laction: Parmi les pistes (politique?): Plus modeste et à la portée de tous. faire circuler des idées et de les rendre appropriables: Ce qui est posé là ce nest pas seulement la vocation cognitive mais le rôle didactique du savoir anthropologique et lorganisation de sa circulation et de sa transmission

10 Le rôle didactique du savoir anthropologique ? Une des réponses dans un processus complexe.. Qui instruire? Le politique? Chaînon manquant Professionnels de santé médicaux et paramédicaux, étudiants en médecine et donc peut se réintroduire dans la formation (ex: Saint Louis) Le décideur de demain

11 Perspectives: : transformer le savoir savant en un savoir enseignable Ne résoud pas le problème de laction à court terme ou imparfaitement mais rend possible des inflexions et travaille sur le long terme en renforçant limpact des formations 1) rendre disponibles informations et connaissances simples et complexes (accouchement) Les incorporer et les dispenser dans les formations médicales (thématiques prioritaires) Réactualise les programmes et les contenus sans omettre la perspective historique, évolutions et mutations 2) Articuler recherche et formation: Raccourcit les délais entre résultats des recherches et disponibilité des résultats dans la formation (thèmes prioritaires) Comble le déficit de connaissances qui laisse le champ libre aux interprétations et décisions erronnées. 3) Objectifs de formation: clarification des valeurs, construire la distance et la réflexivité des pratiques professionnelles etc, approche de la complexité 4)Utiliser les pratiques pédagogiques appropriées 5) tirer les conséquences des faits aussi bien à travers les supports pédagogiques que sur les modes dévaluation (relation médecin-patient) en vue de lapplication. (en cours FSP mère/enfant)

12 Organisation de la transmission et difficultés Processus de connaissance mais aussi savoir-faire et tours de mains qui ne peuvent être réduits à un modèle standard, à des procédures quils suffiraient dappliquer Pédagogie du silence et capacités dappropriation

13 Un outil: Luniversité numérique favorise larticulation entre la recherche et la formation Champ de développement des connaissances et de partage Internet: plus grande augmentation de la capacité expressive de lhistoire Mise à disposition pour faire progresser la pensée sites internets, téléchargements Diffusion de publications et de connaissance de savoirs scientifiques mais aussi de ceux qui les produisent et des réseaux Mise à disposition de données qui permet de se concentrer sur le contenu, susceptible dêtre réinvesti et les rendre mobilisables ( à condition de donner du sens aux flots dinformations) Surmonter lobstacle technique de laccès aux résultats de recherche à travers le développement des systèmes informatiques qui facilitent laccès aux documents intégraux Produire une nouvelle méthodologie pour la diffusion des résultats (études de cas, récits incarnés) Implique comme corollaire la construction ou le renforcement de réseaux entre ceux qui produisent et ceux qui ont recours Toutefois tenir compte des difficultés - impossibilité à réduire en procédures formalisables quil suffirait de respecter et dappliquer -Écart entre ceux qui savent et les autres Réfléchir sur les outils numériques -Adapter les modes diffusion (téléphone, internet?) Comprendre nengendre pas automatiquement le changement

14 Propositions et perspectives UNIVERSITE NUMERIQUE ET FSP mère/enfant.

15 Le FSP Mère-Enfant site : Dakar 16 décembre 2010

16 Les deux objectifs majeurs du programme FSP mère enfant La constitution dun réseau de professionnels de santé compétents, adaptés au terrain et aux besoins de la population en matière de santé publique et de soins à la mère et lenfant banque dobjets numériques de connaissance utilisable pour la réalisation de parcours validés

17

18 Principes Formation de formateurs Mise en place de diplômes ou renforcement Evaluer Pérenniser Harmoniser et Fédérer les actions Partager Allier technicité et humanité sciences humaines (anthropologie) Favoriser la réflexivité Tous les professionnels de santé 10/98 Dakar 16 décembre 2010

19 Place des savoirs anthropologiques Regards croisés Portail des données anthropologiques et des formations mises en place Pour une meilleure connaissance, partager les expériences, etc Mise à disposition de documents numériques facilement accessibles, partageables, moissonnables Réfléchir à une école doctorale en réseau

20 CANAL U MEDECINE / LA CHAINE LEADER UNF3S.org visites mensuelles !!

21 Le programme FSP Mère - Enfant Faire exister médicalement et socialement les pathologies Objectifs Les sciences humaines sur site

22 Articuler recherche et formation: une piste à notre portée

23 Je vous remercie

24 Organisation de la transmission :La pédagogie du silence Dont la particularité est de sapprendre à force dexpériences et dajustements progressifs Renvoyant à une réalité jamais transposable à une autre et dont toute la difficulté réside à en faire état ( pédagogie du silence) Ce qui est en jeu cest une capacité dappropriation progressive personnelle de cheminements intellectuels dune pensée en train de se faire et de réajustements et donc de parler de lorganisation de la transmission

25 Relations dapprentissage et nature des savoirs (rappel) Anthropologie médecine Théories, auteurs, histoire de la discipline Travaille en profondeur soulève des contenus sous- jacents avec le temps de révelation nécessaire ( différent du quantitatif) Fait passer dans lespace public ce qui est de lordre du privé, de lintime, (honte) Contextualisation historique difficile à retraduire sous forme logique ou de restituer en les formalisant les contenus et les raisonnements Compréhension des hommes singuliers obtenue chèrement au prix dun caractère hypothétique, relatif et provisoire Soins, enseignement, recherche Théorie pratique, savoir objectivé et formalisé organisé à des fins pratiques Sappuie sur un corps commun de connaissances (lois générales, tableaux cliniques reconnus et partagés) Cas cliniques construits codifiés et mis en système, construire par inclusion et exclusion un ensemble dhypothèses combinatoires fondées sur des tableaux cliniques un ensemble dindices pertinents pour établir un diagnostic Carrefour de sciences et de techniques diversifiées, techniques exploratoires et connaissances biologiques et médicales qui infirme et qui confirme Approche de la complexité Dimensions abstraites, fonctions et règles de développement (cellule)

26 Trajectoires indépendantes : agenda electoral, exigence de communication, réponse à court terme Processus de données chiffrées au cœur du processus de légitimation des actions publiques Connaître, mémoriser, Vrai, faux Réitérer un mécanisme plutôt que faire un raisonnement densemble Construire un ensemble dhypothèses combinatoires fondées sur des tableaux cliniques, indices pertinents pour établir un diagnostic

27 Bricolage, initiation, inspiration auprès de modèles Petits conseils et décalage vis-à-vis du travail entre les principes méthodologiques et les difficultés de la pratique Méthodes de travail qui relève du privé, de lintime, ce qui vaut pour lun ne le vaut pas pour les autres Forme dexercice génératif: Difficile de faire une place aux modes dacquisition pratique et à la pédagogie du silence. Difficile dexpliquer les actes non-conscients ou implicites du travail intellectuel et donc de dissiper le mystère.

28


Télécharger ppt "MARIE CAULI, PR. ANTHROPOLOGIE, UNIVERSITÉ DARTOIS, UNF 3S, UMVF Les savoirs anthropologiques: diffusion, circulation, appropriation, action…"

Présentations similaires


Annonces Google