La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accueil Sur quels principes repose létablissement de la chronologie des événements qui se sont succédés au cours de lhistoire de la Terre ? La lecture.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accueil Sur quels principes repose létablissement de la chronologie des événements qui se sont succédés au cours de lhistoire de la Terre ? La lecture."— Transcription de la présentation:

1 accueil Sur quels principes repose létablissement de la chronologie des événements qui se sont succédés au cours de lhistoire de la Terre ? La lecture de paysage, lobservation déchantillons de roches ou des coupes minces de roches permettent de concevoir des outils de la datation relative A partir des photos présentées ici, rassemblez ces documents par thème, dont vous définirez le nombre et les principes fondamentaux. Après avoir observé les documents, relevez leur lettre en les classant par thème, que vous définirez. Une correction sera proposée à la fin. Chronologie relative

2 A B C D E H F G I K LJ M N corrigé IntroductionDevoir BACLes principesExercices 1 ou 2 quitter Rassemblez ces documents par thème, dont vous définirez le nombre et les principes fondamentaux.

3 accueilsuivantprécédent A coulée de lave route Coulée à Hawaï Source : Parc National d'Hawaï

4 accueilsuivantprécédent B Un basalte quaternaire de la Chaîne des Puys (Maar de Beaunit) enclave de granite hercynien basalte quaternaire source Planet-terre photo Pierre Thomas

5 accueilsuivantprécédent C Région des Sables d'Olonne (Vendée) Roches métamorphiques plissées et foliées, recoupées par un filon granitique sans foliation ni plissement. filon granitique roches métamorphiques source Planet-terre photo Pierre Thomas foliation plis

6 accueilsuivantprécédent D lignites calcaires Oligocène de Manosque Superposition de strates sédimentaires (calcaires puis lignites puis calcaires). Les couches supérieures sont les plus jeunes. source Planet-terre photo Pierre Thomas

7 accueilsuivantprécédent E Plage de Saint Anne près de Ploumanach (Côtes d'Armor) On observe des enclaves sombres de gabbros à grains fins dans un granite clair enclaves sombres de gabbros granite clair source Planet-terre photo Pierre Thomas

8 accueilsuivantprécédent F Micaschiste à foliation replissée (M.O. x 60) Cette roche a donc subi deux tectoniques. Lune à l'origine de la foliation et lautre qui a replissé cette foliation. la foliation plis de la foliation pré-existante. Foliation : minéraux métamorphiques qui ont cristallisé selon une direction (de moindre contrainte) suivant ainsi un plan particulier. source Planet-terre photo collection ENS Lyon

9 accueilsuivantprécédent G Lame mince de métabasalte du Queyras (M.O. x 60) Un cristal de glaucophane (faciès de haute pression et basse température, HPBT) est entouré d'une auréole d'amphibole verte (faciès de moyenne pression et moyenne température, MPMT). source Planet-terre photo collection ENS Lyon

10 accueilsuivantprécédent H Route de Las Vegas à la Vallée de la Mort Terrains volcano-sédimentaires affectés par une faille. L'ensemble est recouvert par une coulée de laves non affectée par la faille. Terrains volcano-sédimentaires faille une coulée de laves. source Planet-terre photo Pierre Thomas

11 accueilsuivantprécédent I Granite de Flamanville (Manche) Filon d'aplite (granite à grains fins) recoupant un granite et son enclave (sédiments métamorphisés). filon d'aplite (granite à grains fins) graniteenclave source Planet-terre photo Pierre Thomas

12 accueilsuivantprécédent J Terrains pliocènes en Grèce. Les couches sont affectées de failles normales montrant horsts et grabbens. strates failles normales source Planet-terre photo Denis Sorel

13 accueilsuivantprécédent K Région du bassin de Lodève Terrains triasiques horizontaux recouvrant en discordance des terrains permiens inclinés de 15°. terrains triasiques horizontaux terrains permiens discordance source Planet-terre photo Pierre Thomas

14 accueilsuivantprécédent L Piton de la Fournaise, (La Réunion) Coulée de basaltes, sombre et peu fluide, recouvrant d'anciennes coulées de basaltes plus fluides et plus claires coulée de basaltes, sombre coulées de basaltes plus fluides et plus claires source Planet-terre photo Pierre Thomas

15 accueilsuivantprécédent M Falaise bordant le canal de Corinthe (Grèce) Dans cette série sédimentaire pliocène, on observe une grande faille (a) recoupant l'ensemble de la photo. A gauche, une plus petite faille (b) ne recoupe que la moitié inférieure des couches. Cette faille (b) est interrompue par une surface de discordance (c) qui biseaute les couches inférieures. La discordance (c) recoupe la faille (b) mais est recoupée par la faille (a). c a b source Planet-terre photo Pierre Thomas

16 accueilsuivantprécédent Massif du Fiz (haute Savoie) : Succession de couches calcaires et de marnes sur une épaisseur de 200 m, lensemble représente une période de dépôts de 70.1O 6 ans N falaise durgonien falaise de tithonien marnes source BRGM

17 accueil Diaporama réalisé par Alain Ramirez Laboratoire de SVT Lycée la Jetée – Le François Photographies et légendes tirées du site Terre/Infosciences/Histoire/Temps/Articles/chrono- relative.html Travaux de Pierre THOMAS Ecole Normale Supérieure de Lyon Animation : exo/plissement/plissement.htm Académie de Rennes Définition des principes : Académie de Martinique fin Chronologie relative

18 accueil Relation de superposition Relation d'inclusion Relation de recoupement A D L N B E G I K M J C H F Attention: Dautres principes nont pas été abordés ici : - > voir les pages suivantesvoir les pages suivantes

19 Retrouvez les étapes qui se sont succédées pour mettre en place ce paysage Exercice 1 : corrigé accueildevoir BAC source Planet-terre photo Pierre Thomas

20 Les étapes chronologiques Étape 1 : sédimentation horizontale de la série (ici simplifiée) des terrains permiens (a à e) Étape 2 : phase tectonique : basculement de ces strates denviron 15° Étape 3 : phase érosion et aplanissement des reliefs (f) Étape 4 : dépôts horizontaux de la série (ici simplifiée) des strates du trias (g à j) en discordance (f) sur lensemble antérieur. Étape 5 : phase dérosion, actuelle. accueildevoir BAC exercice 2 Exercice 1 : source Planet-terre photo Pierre Thomas

21 Retrouvez les étapes qui se sont succédées pour mettre en place ce paysage Exercice 2 : corrigéaccueildevoir BAC source manuel SVT TS Bordas 2002

22 Les étapes chronologiques Étape 1 : sédimentation horizontale de la série A Étape 2 : phase tectonique : plissement de ces strates Étape 3 : phase érosion et aplanissement des reliefs (f) Étape 4 : dépôts horizontaux de la série B en discordance (f) sur lensemble antérieur. Étape 5 : légère déformation par plissement de cette dernière série. accueildevoir BACexercice 1 Exercice 2 :

23 Question de type BAC 2-A (2003) Document : Coupe géologique simplifiée d'une région de Provence. QUESTION. : Grâce à un raisonnement rigoureux, réalisez une datation relative des quatre événements indiqués sur le document et visibles sur la coupe géologique présentée, puis établissez leur chronologie. Les quatre événements à prendre en compte : la faille, la phase de plissement, la surface d'érosion, le dépôt de calcaires et grès. Calcaires et molasses Calcaires et grès Dépôts fluvio-lacustres Calcaire à rudistes Faille Surface d'érosion corrigéaccueil

24 Animation des étapes chronologiques (animation en boucle) accueilénoncéralentir lanimation Source : Académie de Rennes

25 Les grands principes Les principes de la stratigraphie sont en nombre variable selon les auteurs. le principe dactualisme : les lois régissant les phénomènes géologiques actuels étaient également valables dans le passé le principe d'horizontalité : les couches se déposent horizontalement. Une séquence sédimentaire qui n'est pas en position horizontale aurait subit des déformations ultérieures à son dépôt. le principe de superposition : en absence de bouleversements structuraux, une couche est plus récente que celles qu'elle recouvre. le principe de continuité : une même couche a le même âge sur toute son étendue. le principe de recoupement : les couches sont plus anciennes que les failles ou les roches qui les recoupent. le principe d'inclusion : les morceaux de roche inclus dans une autre couche sont plus anciens que leur contenant le principe d'identité paléontologique : ce principe est le seul à ne pas être lié aux rapports géométriques entre les couches, mais à la paléontologie. Deux couches ayant les mêmes fossiles sont considérées comme ayant le même âge. Ce principe se base sur l'existence de fossile stratigraphique. Il permet de corréler des séries sédimentaires de régions éloignées. Un fossile stratigraphique est caractéristique d'une époque géologique délimitée, limitée dans le temps, il permet de dater la roche dans laquelle il se trouve. Les exceptionsaccueil

26 Exceptions aux principes Pour chacun de ces principes on peut trouver des exceptions. Ces exceptions dépendent du mode de sédimentation et de l'échelle à laquelle on les observe. * Les nappes alluviales les plus récentes peuvent être déposées après l'encaissement de la vallée et être plus basses que les alluvions antérieures (néanmoins, les alluvions récentes ne sont pas recouvertes par les plus anciennes). * Les dépôts fluviatiles et deltaïques ne se déposent pas horizontalement, mais en sédimentation oblique. * Les sédimentations bio-construites ne sont pas obligatoirement horizontales (un récif corallien n'est pas horizontal par exemple). Etc. Le cas des discordances : lorsqu'il y a interruption de la sédimentation, suivie d'une déformation (failles, basculement ou plissement) et d'une érosion, il y a discordance entre les couches (ou strates) les plus anciennes déformées et celles plus récentes, horizontales. Il existe aussi des discordances sédimentaires. Elles sont le résultats d'un changement du milieux de dépôt. Ce changement est provoqué par un variation du niveau marin. Le cas des lacunes : lorsqu'il n'y a pas de continuité chronologique entre deux couches, on parle de lacune. Il y a deux types de lacunes : * lacune d'érosion : l'érosion a enlevé des couches, puis la sédimentation a repris en laissant la lacune. * lacune de sédimentation : pendant la période correspondant à la durée de la lacune la sédimentation s'est interrompue. Cela peut être dû à une régression marine. accueil


Télécharger ppt "Accueil Sur quels principes repose létablissement de la chronologie des événements qui se sont succédés au cours de lhistoire de la Terre ? La lecture."

Présentations similaires


Annonces Google