La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MODIFICATIONS 2010 AU REGLES DE BASKET-BALL Prof. VALENTIN LAZAROV Traduction P. Flament.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MODIFICATIONS 2010 AU REGLES DE BASKET-BALL Prof. VALENTIN LAZAROV Traduction P. Flament."— Transcription de la présentation:

1 MODIFICATIONS 2010 AU REGLES DE BASKET-BALL Prof. VALENTIN LAZAROV Traduction P. Flament

2 Depuis son invention en 1891, le match de basket a été soumis à de divers et nombreux amendements. Il n'y a aucun autre jeu de balle qui n'a arrêté de se développer, qui se développe encore et qui continuera à se développer au point darriver à la perfection. Ce développement ininterrompu fait du basket-ball un jeu si intéressant et attrayant pour les spectateurs qui deviennent de plus en plus nombreux et plus enthousiastes. INTRODUCTION

3 Mon avis est que lon ne devrait prendre des mesures et proposer des amendements que seulement dans les cas suivants : Quand il est prouvé par des tournois et des statistiques expérimentales que le nouveau changement influencera franchement et stimulera le jeu dynamique et/ou quelques éléments attrayants et spectaculaires. Quand il est prouvé par des tournois et des statistiques expérimentales que le nouveau changement influencera franchement et stimulera le jeu dynamique et/ou quelques éléments attrayants et spectaculaires. Quand le nouveau changement simplifie les tâches des officiels, des entraîneurs et des joueurs sans aucune conséquence négative pour le jeu. Quand le nouveau changement simplifie les tâches des officiels, des entraîneurs et des joueurs sans aucune conséquence négative pour le jeu. Quand les nouveaux amendements améliorent la structure du règlement, clarifie les définitions, procédures ou simplifie quelques textes diffus. Quand les nouveaux amendements améliorent la structure du règlement, clarifie les définitions, procédures ou simplifie quelques textes diffus. Présente quelques nouveautés « révolutionnaires », dans le but chaque 6-7 années de régénérer, de réanimer ou créer un nouvel intérêt pour le jeu. Présente quelques nouveautés « révolutionnaires », dans le but chaque 6-7 années de régénérer, de réanimer ou créer un nouvel intérêt pour le jeu. Raccourcir ou supprimer quelques détails ou même articles, qui ne sont presque jamais appliqués par les arbitres et qui ne se produisent qune fois par siècle. Raccourcir ou supprimer quelques détails ou même articles, qui ne sont presque jamais appliqués par les arbitres et qui ne se produisent qune fois par siècle.

4 Quelques changements ont été proposés par la Commission technique de la FIBA et approuvés par le comité central de FIBA : en Mai 2008 et Avril 2010 Tous les changements approuvés sont prévus pour être appliqués après le 1er octobre 2010.

5 1. ART 2. – EQUIPEMENT LIGNES DE LANCERS FRANC ET ZONES RESTRICTIVES La forme et les dimensions des zones restrictives utilisées par la NBA pendant de longues années sont maintenant adoptées par la FIBA. Cela signifie quà partir de 2010, la forme de la zone restrictive sera désormais un rectangle de 4.90 m /5.80 m. et non plus un trapèze. Si nous suivons l'histoire du basket, nous constaterons quen 1932, quand FIBA a été créé par Dr. Jones, le premier règlement officiel était une copie du règlement de l'association américaine de basket-ball de ce temps là, c.-à-d. quaprès de nombreuses années nous revenons à la vieille forme de la zone restrictive.

6 Fig. 1. Zone restrictive

7 Zone de tir à 3 points Il a été décidé que la distance de la perpendiculaire du point du centre exact du panier au bord de la ligne à 3 points passe de 6.25m à 6.75m

8 Commentaire: Cet amendement a été discuté au cours de nombreuses réunions de la Commission technique de FIBA. En 2004 une lettre d'enquête a été adressée par FIBA à toutes les fédérations nationales, s'enquérant de leur avis sur un changement éventuel de la distance de la ligne à 3 points. La grande majorité des réponses a eu une opinion négative. La raison était les dépenses pour changer les lignes de 3 points de tous les terrains de basket dans les pays respectifs. En 2008 il a été décidé d'augmenter la distance de la ligne à 3 points de 6.25 m à 6.75 m. En NBA elle est de 7.20 m

9 Zone de tir à 3 points La justification technique et sportive pour cet amendement est basé sur plusieurs facteurs : Les statistiques montrent que ces dernières années, les différences dans les pourcentages des résultats des tirs à 3 points et des tirs à 2 points sont réduits à un minimum. Ceci signifie que la réussite d'un « 3-points » est déjà considérée comme phénomène normal et non plus comme une action passionnante du jeu. Les statistiques montrent que ces dernières années, les différences dans les pourcentages des résultats des tirs à 3 points et des tirs à 2 points sont réduits à un minimum. Ceci signifie que la réussite d'un « 3-points » est déjà considérée comme phénomène normal et non plus comme une action passionnante du jeu. Avec lapprobation daugmenter la distance du panier à ligne de 3 points de 50 cm, l'équilibre du jeu entre la zone loin du panier et celle sous le panier est reconstitué. Le jeu sera en partie déplacé vers le centre du terrain et ceci créera plus despaces libres sous les paniers pour des combinaisons d attaque attrayantes. Avec lapprobation daugmenter la distance du panier à ligne de 3 points de 50 cm, l'équilibre du jeu entre la zone loin du panier et celle sous le panier est reconstitué. Le jeu sera en partie déplacé vers le centre du terrain et ceci créera plus despaces libres sous les paniers pour des combinaisons d attaque attrayantes.

10 FIG. 2. Ligne à 3 points

11 FIG. 3. TERAIN DE JEU

12 3.Art 4. EQUIPES ème paragraphe – Nouveaux textes (pour Nat1) Ce qui suit est autorisé : - Manchettes de compression pour les bras de la même couleur dominante que les maillots. - Bas de compression de la même couleur dominante que les shorts. - Pour la jambe supérieure elle doit finir au- dessus du genou. Pour la jambe inférieure elle doit finir au-dessous du genou. - Protège dents transparent. - Tape de bras dépaule, de jambe, etc… de la même couleur que la peau. - Tape de bras dépaule, de jambe, etc… de la même couleur que la peau.

13 4.Art 8. Temps de jeu Art 9. Début et fin dune période de jeu Art 10. Statuts du ballon Nouveau texte: 8.6. Un intervalle de jeu se termine: Au début de la première période lorsque le ballon quitte la ou les mains de larbitre lors de lentre-deux. Au début de la première période lorsque le ballon quitte la ou les mains de larbitre lors de lentre-deux. Au début de chaque autre période lorsque le ballon est mis à la disposition du joueur pour la remise en jeu. Au début de chaque autre période lorsque le ballon est mis à la disposition du joueur pour la remise en jeu. 9.1 La première période commence lorsque le ballon quitte la ou les mains de larbitre lors de lentre-deux Toute les autres périodes commencent lorsque le ballon est mis à la disposition du joueur qui doit faire la remise en jeu Le ballon devient vivant lorsque: Lors de lentre-deux le ballon quitte la ou les mains de larbitre. Lors de lentre-deux le ballon quitte la ou les mains de larbitre.COMMENTAIRE: Avec ces nouvelles définitions nous légalisons beaucoup d'interprétations liées aux fautes et violations commises au début des périodes.

14 EXEMPLES: 1. Après que larbitre ait lancé le ballon pour lentre-deux de départ, le sauteur A4 fait une faute sur son adversaire B4 et une faute personelle est sifflée. Interprétation: La faute est pénalisée en fonction de son type (normale, antisportive, etc…) de la même façon que si elle avait été commise pendant le temps de jeu, qui a commencé lors du lancer du ballon par larbitre.

15 EXEMPLES: 2. Une période de jeu (pas la première) est commencée par la remise en jeu dA4. Avant quA4 passe le ballon à A5 dans le terrain ou au même moment une faute est sifflée à B4 qui se trouve sur le terrain. Interprétation: En fonction du type de faute commise par B4, elle est pénalisée de la même façon que si elle avait été commise pendant la rencontre, qui a commencé au moment où le ballon était à la disposition dA4 pour la remise en jeu.

16 5. Art 16. PANIER: REUSSI ET SA VALEUR Nouveau texte: Le chrono de jeu doit indiquer (3 dixième de seconde) ou plus afin de sécuriser la possesion du ballon lors dune remise en jeu ou lors dun rebond après le dernier lancer franc pour tirer au panier. Si le chrono de jeu indique ou la seule validation de panier possible sera si celui-ci, a été réalisé en tapant ou smashant directement le ballon.

17 COMMENTAIRE: Lors dune situation de rentrée en jeu ou de rebond lors du dernier ou unique lancer-franc un certain temps sécoulera toujours entre le moment ou le joueur touche le ballon et que celui-ci quitte ses mains pour un tir. Il est particulièrement important de prendre ceci en considération près de la fin dune période. Il doit y avoir un minimum de temps disponible pour un tel tir avant que le temps nexpire. Si seconde est indiqué au chrono de jeu, c'est le devoir des arbitres pour déterminer si le tireur libérait le ballon avant le signal de fin de la période. Si cependant, ou seconde est montré, le seul type de panier de plein jeu valide est celui fait en tapant ou smashant le ballon.

18 Exemple: L'équipe A doit faire une rentrée en jeu avec encore: a seconde affiché au chrono de jeu b or seconde affiché au chrono de jeu c seconde mais le signal du chrono de jeu na pas encore retentit. A4 reçoit le ballon dans sa (ses) mains et tente immédiatement un tir de plein jeu. Le panier est réussi.

19 Interprétation: a. si un tir pour un panier de plein jeu est tenté et le signal de fin de période retentit pendant la tentative, il est de la responsabilité des arbitres de déterminer si le ballon a été libéré avant que le signal de chrono de jeu ait retentit pour la fin de la période. a. si un tir pour un panier de plein jeu est tenté et le signal de fin de période retentit pendant la tentative, il est de la responsabilité des arbitres de déterminer si le ballon a été libéré avant que le signal de chrono de jeu ait retentit pour la fin de la période. b.le panier n'est pas accordé parce qu'il n'a pas été tapé au panier ou n'a pas été directement smashé. b.le panier n'est pas accordé parce qu'il n'a pas été tapé au panier ou n'a pas été directement smashé. c. le panier n'est pas accordé parce que le temps de jeu est considéré comme pratiquement terminé.

20 6.Art 2. TERRAIN Art 17. REMISE EN JEU Nouveaux textes: Lignes de remise en jeu 2 lignes de 0.15 m de longueur seront tracées à lextérieur du terrain de jeu à la ligne opposée à la table de marque, avec le bord externe des lignes à m du bord intérieur de la ligne de fond la plus proche Durant les 2 dernières minutes de la 4ème période et durant les 2 dernières minutes de chaque période supplémentaire, à la suite dun temps mort pris par léquipe qui a droit à la possesion du ballon dans sa zone arrière, la remise en jeu se fera à la ligne de remise en jeu face à la table de marque, dans la zone avant de léquipe.

21 COMMENTAIRE: Avec cette modification, il est donné lopportunité à l'équipe attaquante, dans les 2 minutes finales de la rencontre ou les 2 dernières minutes de n'importe quelle période supplémentaire (lorsque souvent le résultat final est décidé) de faire une remise en jeu à proximité proche du panier de l'adversaire, facilitant l'organisation de combinaisons dattaque.

22 Exemple 1: Dans la dernière minute du jeu, A4 dribble dans sa zone arrière lorsquun joueur de l'équipe B tape le ballon à lextérieur du terrain à hauteur de la ligne de lancer-franc. a. On accorde un temps-mort pour léquipe B b.On accorde un temps-mort pour léquipa A c.Un temps-mort est accordé dabord à léquipe B immédiatement suivi par un temps-mort pour léquipe B (ou vice et versa) Interprétation: En a. le jeu reprendra par une remise en jeu pour léquipe A dans le prolongement de la ligne des lancers francs En a. le jeu reprendra par une remise en jeu pour léquipe A dans le prolongement de la ligne des lancers francs En b. et c. le jeu reprendra par une remise en jeu pour léquipe A à la ligne de remise en jeu dans la zone avant de léquipe A, face à la table de marque. En b. et c. le jeu reprendra par une remise en jeu pour léquipe A à la ligne de remise en jeu dans la zone avant de léquipe A, face à la table de marque.

23 Exemple 2 Dans la dernière minute de jeu, A4 tente 2 lancers francs. Pendant le deuxième lancer franc A4 marche sur la ligne et une violation est sifflée. L'équipe B demande un temps-mort. Interprétation Le jeu sera repris par une remise en jeu de léquipe B à la ligne de remise en jeu en zone avant de léquioe B, face à la table de marque.

24 7. Art 18. TEMPS-MORT Nouveau texte dans les interprétations officielles de la FIBA Chaque temps-mort durera 1 minute. Les équipes doivent revenir promptement sur le terrain de jeu après que les arbitres sifflent et invitent les équipes à revenir sur le terrain. Parfois une équipe prolonge le temps-mort au delà de la minute autorisée, gagnant un avantage en prolongeant les temps morts et en entraînant également un retard du jeu. Un avertissement sera donné à cette équipe par un arbitre. Si cette équipe ne répond pas à l'avertissement, un temps- mort additionnel sera imputé à l'équipe concernée. Si l'équipe na plus de temps mort, une faute technique peut être infligée au coach, enregistrée en tant que « C ».

25 COMMENTAIRE: Ces dernières années il est dans les habitudes que les entraîneurs ignorent le coup de sifflet de larbitre demandant aux équipes de revenir sur le terrain. En raison de cette tactique un avantage injuste est gagné par l'équipe et un temps précieux est perdu. Si cette modification est strictement appliquée par les arbitres des actions similaires injustes seront arrêtées.

26 Exemple: La période de temps-mort expire et larbitre invite léquipe A a revenir au terrain de jeu. Le coach A continue à instruire son équipe qui reste toujours dans la zone de banc d'équipe. Larbitre réinvite l'équipe A sur le terrain de jeu et l'équipe A: a. vient finalement sur le terrain b. continue à rester dans la zone de banc d'équipe.

27 Interprétation: a. après que l'équipe commence à revenir au terrain de jeu, larbitre avertit l'entraîneur qui si le même comportement est répété un temps- mort additionnel sera imputé à l'équipe A. b. Un temps-mort sans avertissement, sera imputé à léquipe A. Si l'équipe A n'a plus de temps-mort, une faute technique pour ralentissement du sera chargé contre le coach A, enregistré en tant que « C »

28 8. Art 20. RENCONTRE PERDUE PAR FORFAIT Nouveau texte: Si lors dun tournoi une équipe déclare forfait pour une deuxième rencontre, l'équipe sera éliminée du tournoi et les résultats de toutes les rencontres déjà jouées par cette équipe seront annulés.

29 9.Art 28. HUIT SECONDES Art 29. VINGT-QUATRE SECONDES Nouveau texte (1) : Toutes les fois que : Lors dune remise en jeu le ballon est légalement touché par n'importe quel joueur dans la zone arrière et que l'équipe qui a fait la remise en jeu garde le contrôle du ballon, cette équipe doit faire passer le ballon dans les 8 secondes dans sa zone avant.

30 9. Art 28. HUIT SECONDES Art 29. VINGT-QUATRE SECONDES Toutes les fois que: Lors dune remise en jeu, le ballon touche ou est légalement touché par n'importe quel joueur sur le terrain de jeu et que l'équipe qui a fait la remise en jeu garde le contrôle du ballon, cette équipe doit tenter un tir de plein jeu dans les 24 secondes.

31 COMMENTAIRE: Lorsque lors dune remise en jeu, le ballon touche un joueur sur le terrain Le chrono de jeu et lappareil des 24 secondes sont démarrés. Le chrono de jeu et lappareil des 24 secondes sont démarrés. Larbitre responsable commence le compte visible des « 8 secondes », si la remise en jeu se fait dans la zone arrière de l'équipe. Larbitre responsable commence le compte visible des « 8 secondes », si la remise en jeu se fait dans la zone arrière de l'équipe.

32 COMMENTAIRE: Avec lancienne règle: Lorsque lors dune remise en jeu, le ballon touche un joueur sur le terrain le chrono de jeu est démarré immédiatement. Lorsque lors dune remise en jeu, le ballon touche un joueur sur le terrain le chrono de jeu est démarré immédiatement. Les 24 secondes ne sont démarrées que lorsquun joueur gagne le contrôle du ballon et seulement puis également larbitre commence le compte visible des « 8 secondes ». Les 24 secondes ne sont démarrées que lorsquun joueur gagne le contrôle du ballon et seulement puis également larbitre commence le compte visible des « 8 secondes ».

33 Exemple: Lors dune remise en jeu faite par A4 dans sa zone arrière, le ballon touche le corps dA5 ou B5, rebondit et roule 1 à 2 secondes au sol avant dêtre contrôlé par A6.

34 Interprétation: Avec la nouvelle règle, au moment où le ballon touche A5 ou B5, le chrono de jeu et le chrono des 24 secondes sont démarrés et larbitre commence le compte visible des « 8 secondes » Avec lancienne règle, au moment où le ballon touche A5 ou B5, le chrono de jeu est démarré. Seulement quand A6 contrôle le ballon, les 24 secondes sont démarrées et le fonctionnaire commence le compte visible des « 8 secondes ».

35 Nouveaux textes (2) L'équipe a fait aller le ballon dans sa zone avant lorsque: Le ballon non contrôlé par aucun joueur, touche la zone avant. Le ballon non contrôlé par aucun joueur, touche la zone avant. Le ballon touche ou est légalement touché par un attaquant qui a ses deux pieds en contact avec sa zone avant. Le ballon touche ou est légalement touché par un attaquant qui a ses deux pieds en contact avec sa zone avant. Le ballon touche ou est légalement touché par un défenseur qui a une partie de son corps dans la zone avant de l'équipe qui a le Le ballon touche ou est légalement touché par un défenseur qui a une partie de son corps dans la zone avant de l'équipe qui a le contrôle du ballon, Le ballon touche un arbitre qui a une partie de son corps dans la zone avant de l'équipe qui contrôle le ballon, Le ballon touche un arbitre qui a une partie de son corps dans la zone avant de l'équipe qui contrôle le ballon, Lorsque lors dun dribble de la zone arrière vers la zone avant, les deux pieds du dribbleur et le ballon sont en contact avec la zone avant. Lorsque lors dun dribble de la zone arrière vers la zone avant, les deux pieds du dribbleur et le ballon sont en contact avec la zone avant.

36 COMMENTAIRE: La modification importante (en comparaison avec lancienne règle) est que le ballon est considéré dans la zone avant d'une équipe quand il touche un joueur attaquant qui a les deux pieds en contact avec la zone avant. Ceci signifie qu'un joueur à cheval sur la ligne médiane est considéré dans sa zone arrière avec toutes les conséquences respectives. Rappelez-vous ! Quand une des 4 conditions mentionnées, ci-dessus, est remplie, larbitre doit arrêter le compte des « 8 secondes »

37 Exemple 1: A4 dribble dans sa zone arrière et arrête sa progression en avant toujours en dribblant alors que: Il est à cheval sur la ligne médiane Il est à cheval sur la ligne médiane Ses deux pieds sont dans la zone avant mais le ballon est toujours dribblé en zone arrière Ses deux pieds sont dans la zone avant mais le ballon est toujours dribblé en zone arrière Ses deux pieds sont dans la zone arrière mais le ballon est dribblé dans la zone avant Ses deux pieds sont dans la zone arrière mais le ballon est dribblé dans la zone avant Ses deux pieds sont dans la zone avant tandis que le ballon est dribblé en zone arrière, après quoi A4 revient avec ses deux pieds en zone arrière. Ses deux pieds sont dans la zone avant tandis que le ballon est dribblé en zone arrière, après quoi A4 revient avec ses deux pieds en zone arrière.

38 Interprétation: Dans tous les cas le dribbleur A4 continue dêtre dans sa zone arrière jusqu'à ce que ses deux pieds et le ballon touchent la zone avant. Le compte des 8 secondes continuera dans chaque situation.

39 Exemple 2 A4 est à cheval sur la ligne médiane. Il reçoit le ballon d'A2 qui est dans sa zone arrière. A4 repasse alors le ballon à A2 qui est toujours dans sa zone arrière Interprétation Jeu légal. A4 n'a pas les deux pieds dans sa zone avant et donc est autorisé à passer le ballon à A2 qui n'est pas dans la zone avant. Le compte des 8 secondes continuera

40 Exemple 3 A4 dribble le ballon de sa zone arrière et finit son dribble en tenant le ballon à cheval sur la ligne médiane. A4 passe alors le ballon à A2 qui est aussi à cheval sur la ligne médiane. Interprétation Jeu légal. A4 n'a pas les deux pieds dans sa zone avant et donc est autorisé à passer le ballon à A2 qui n'est également pas dans la zone avant. Le compte des 8 secondes continuera.

41 Exemple 4 A4 dribble le ballon de sa zone arrière et na quun pied en zone avant. Il passe alors le ballon à A2 qui est à cheval sur la ligne médiane. Interprétation Jeu légal. A4 n'a pas les deux pieds dans la zone avant et donc est autorisé à passer le ballon à A2 qui n'est pas dans la zone avant. Le compte des 8 secondes continuera.

42 9. Art secondes (à partir du 01/07/2012) Nouveau texte: Si le jeu est arrêté par un arbitre: Pour une faute ou une violation (pas pour un ballon sortant du jeu) commise par l'équipe qui na pas le contrôle du ballon Pour une faute ou une violation (pas pour un ballon sortant du jeu) commise par l'équipe qui na pas le contrôle du ballon Pour toute raison valide pour léquipe qui ne contrôle pas le ballon Pour toute raison valide pour léquipe qui ne contrôle pas le ballon Pour toute raison valide non liée à l'une ou l'autre équipe, Pour toute raison valide non liée à l'une ou l'autre équipe, La possession du ballon sera attribuée à la même équipe qui précédemment en avait le contrôle. Si la remise en jeu doit se faire en zone arrière, le chrono des 24 secondes sera remis à 24 secondes.

43 Si la remise en jeu est administrée en zone avant, le chrono des 24 secondes sera remis comme suit: Si 14 secondes ou plus sont montrées au chrono des 24 secondes, au moment où le jeu est arrêté, le chrono des 24 secondes ne sera pas remis à 24, mais continuera du temps où il a été arrêté. Si 14 secondes ou plus sont montrées au chrono des 24 secondes, au moment où le jeu est arrêté, le chrono des 24 secondes ne sera pas remis à 24, mais continuera du temps où il a été arrêté. Si 13 secondes ou moins sont montrées au chrono des 24 secondes, au moment où le jeu a été arrêté, le chrono des 24 secondes sera remis à 14 secondes. Si 13 secondes ou moins sont montrées au chrono des 24 secondes, au moment où le jeu a été arrêté, le chrono des 24 secondes sera remis à 14 secondes.

44 Remarque Le nouveau texte requière une adaptation de tous les dispositifs de 24 secondes existants. Un nouveau bouton est nécessaire, qui une fois pressé pourrait remettre, à tout moment, les 24 secondes à 14 secondes.

45 Exemple 1 B4 fait sortir le ballon dans la zone avant de l'équipe A. Le chrono des 24 secondes montre 8 secondes Interprétation : Léquipe A aura seulement 8 secondes au chrono des 24 secondes.

46 Exemple 2 A4 dribble le ballon dans sa zone avant et B4 fait une faute sur lui. C'est la 2ème faute de l'équipe B dans la période. Le chrono des 24 secondes montre 3 secondes. Interprétation : Le chrono des 24 secondes sera remis à 14 secondes pour léquipe A.

47 Exemple 3 Avec 4 secondes restant au chrono des 24 secondes, léquipe A a le contrôle du ballon en zone avant, lorsque: a. A4 b. B4 Est blessé et les arbitres arrêtent le jeu. Interprétation : Léquipe aura : a. 4 secondes b. 14 secondes restant allumé au chrono des 24 secondes

48 Exemple 4 Avec a. 16 secondes b. 12 secondes allumé au chrono des 24 secondes, B4 dans sa zone arrière donne délibérément un coup de pied dans le ballon ou frappe le ballon avec son poing. Interprétation : Ceci est une violation de léquipe B. Après la remise en jeu en zone avant, léquipe A aura a. 16 secondes b. 14 secondes au chrono des 24 secondes.

49 Exemple 5 A4 dribble le ballon dans sa zone avant quand B4 commet un faute antisportive sur A4 avec 6 secondes restant allumées au chrono des 24 secondes horloges. Interprétation : Sans se soucier si les lancers francs sont réussis ou manqués, léquipe A aura une remise en jeu à la ligne médiane prolongée, face à la table de marque. Léquipe A aura une nouvelle période de 24 secondes. La même interprétation est valable pour une faute technique ou disqualifiante.

50 Exemple 6 Avec 5 secondes restant au chrono des 24 secondes A4 dribble dans sa zone avant quand une faute technique contre B4 suivit d'une faute technique contre le coach A. Interprétation : Après l'annulation des pénalités égales, le jeu reprendra avec une remise en jeu pour l'équipe A avec 5 secondes restant allumées au chrono des 24 secondes.

51 10. Art 46. Arbitres: Devoirs et pouvoirs Nouveau texte Être autorisé à approuver et utiliser l'équipement technique, si disponible, pour décider, avant qu'il signe la feuille de marque, si un dernier tir à la fin de chaque période ou de n'importe quelle période supplémentaire était effectué pendant le temps de jeu et/ou si ce tir compte pour 2 ou 3 points.

52 11. Art 33. Fautes Zones de demi-cercle « sans charge » Le but de cette règle est de ne pas récompenser un défenseur qui a pris une position sous son propre panier afin dinfliger une faute contre un joueur attaquant qui a le contrôle du ballon et pénètre vers le panier. Pour que cette règle de demi-cercle soit appliquée: a. le défenseur aura les deux pieds à l'intérieur de la zone de demi-cercle (voir diagramme). La ligne de demi- cercle n'est pas une partie de la zone de demi-cercle. b. Lattaquant doit faire un drive vers le panier en passant la ligne de demi-cercle et tenter un tir pour un panier de plein jeu ou une passe lorsquil est en lair.

53 La règle de demi-cercle « sans charge » ne doit pas être appliquée et n'importe quel contact sera jugé selon le code de jeu par ex. concernant le principe du cylindre, le principe de bloc/charge: a. pour toutes les situations de jeu se produisant en dehors de la zone de demi- cercle, se développant également de la zone entre la zone de demi-cercle et la ligne de fond. b.pour toutes les situations de rebond quand, après un tir pour un panier de plein jeu, le ballon rebondit et une situation de contact se produit. b.pour toutes les situations de rebond quand, après un tir pour un panier de plein jeu, le ballon rebondit et une situation de contact se produit. c. pour tout usage illégal des mains, des bras, des jambes ou du corps par lattaquant ou le défenseur.

54 Commentaire: Ce nouvel amendement a été introduit dans le but de stimuler les attaquants. Ils « driveront » dynamiquement vers le panier sans crainte de charger des défenseurs, les attendant sous les anneaux pour des fautes bon marché. Elle réduira également le nombre de fautes intérieures et encouragera un jeu dynamique plus spectaculaire sous les paniers.

55 Fig. 4. Position dun joueur inside/outside (dans ou dehors) de la zone demi-cercle pas de charge

56 EXEMPLE 1 A4 tente un jump shot qui commence en dehors de la zone du demi-cercle Et charge B4 qui est dans la zone du demi-cercle. Interprétation Action légale dA4 étant donné que la règle du no-charge demi-cercle est appliquée.

57 Exemple 2 A4 dribble le long de la ligne de fond et, après avoir atteint la zone derrière le panneau, saute diagonalement ou vers l'arrière et charge B4 qui est en position légale de défense à l'intérieur de la zone de demi-cercle. Interprétation : Faute dattaquant dA4. La règle de « no- charge » demi-cercle n'est pas appliquée car A4 est entré dans la zone de demi-cercle du terrain directement derrière le panneau et sa ligne imaginaire prolongée.

58 Exemple 3 Le tir dA4 pour un panier de plein jeu touche l'anneau et une situation de rebond se produit. A5 saute en l'air, attrape le ballon et puis charge B4 qui est en position légale de défense à l'intérieur de la zone de demi-cercle. Interprétation : Faute dattaquant d'A5. La règle de demi- cercle « no-charge » n'est pas appliquée.

59 Exemple 4 A4 « drive » au panier et est dans l'acte de tir. Au lieu de terminer son tir pour panier de plein jeu A4 passe le ballon A5 qui le suit directement. A4 charge B4 qui est à l'intérieur de la zone « no-charge ». En même temps A5 avec le ballon dans ses mains drive directement au panier afin de marquer. Interprétation: Faute dattaquant d'A4. La règle de « no- charge » demi-cercle n'est pas appliquée comme A4 emploie illégalement son corps pour ouvrir la voie au panier pour A5.

60 Exemple 5 A4 « drive » au panier et est dans l'acte du tir. Au lieu d'accomplir le tir pour un panier de plein jeu A4 passe le ballon à A5 qui se tient dans le coin du terrain. A4 charge alors dans B4 qui est à l'intérieur de la zone « no-charge ». Interprétation : Action légale d'A4. La règle de la zone « no-charge » est appliquée.

61 QUELQUES NOUVELLES INTERPRETATIONS Donnée 1 Au moins 10 minutes avant la rencontre chaque entraîneur indiquera les 5 joueurs qui doivent commencer le jeu. Avant que le jeu commence le marqueur vérifiera s'il y a une erreur concernant ces 5 joueurs et informera larbitre le plus proche aussitôt que possible. Lerreur sera rectifiée. Si ceci est découvert après le début de la rencontre, elle sera ignorée.

62 QUELQUES NOUVELLES INTERPRETATIONS Donnée 2 Chaque fois qu'un ballon vivant se coince dans le support du panier cest une situation dentre-deux menant à une possession alternative de remise en jeu. Comme il ny a pas de situation de rebond, on considère quil ny a pas la même influence sur le jeu que quand le ballon touche simplement lanneau. Par conséquent, si l'équipe qui avait le contrôle du ballon avant quil ne se soit coincé a droit à la remise en jeu, elle n aura seulement que le temps restant au chrono des 24 secondes comme dans n'importe quelle autre situation dentre-deux.

63 QUELQUES NOUVELLES INTERPRETATIONS Donnée 3 Etant en lair, un joueur maintient le même statut relatif au sol quavant de sauter en lair. Cependant, quand un joueur saute de sa zone avant et gagne le contrôle du ballon alors quil est encore en lair, il est le premier joueur de son équipe à contrôler le ballon. Dans son élan il le retourne en zone arrière. Par conséquent, si un joueur en lair établit un nouveau contrôle, la position de ce joueur relatif aux zones avant/et arrière ne sera déterminée que lorsquil sera revenu avec les deux pieds au sol.

64 Exemple 1 A4 dans sa zone arrière essaye une passe de contre attaque à A5 en zone avant. B3 saute de la zone avant de l'équipe B, attrape le ballon tandis quil est encore en lair et retombe a. avec les deux pieds dans sa zone arrière b. à cheval sur la ligne médiane c. à cheval sur la ligne médiane et alors dribble ou passe le ballon dans sa zone arrière.

65 Interprétation Aucune violation ne s'est produite. B3 a établit le premier contrôle de ballon de l'équipe B tandis quen lair et sa position vis-à- vis de ses zones avant/ou arrière n'était pas déterminée jusqu'à ce que ses deux pieds soient revenus au sol. Dans tous les cas B3 est considéré comme étant légalement dans sa zone arrière. Remarque La même interprétation est valide pour la même situation de jeu mais si B3 recevait le ballon tandis quen lair après que le ballon ait été légalement tapé pendant lentre-deux.

66 THANK YOU FOR YOUR KIND ATTENTION! KIND ATTENTION!


Télécharger ppt "MODIFICATIONS 2010 AU REGLES DE BASKET-BALL Prof. VALENTIN LAZAROV Traduction P. Flament."

Présentations similaires


Annonces Google