La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Étude des valeurs de Genre dans les coopératives cubaines Elena Díaz Programme FLACSO Cuba Programme FLACSO Cuba Université de La Havane Janvier 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Étude des valeurs de Genre dans les coopératives cubaines Elena Díaz Programme FLACSO Cuba Programme FLACSO Cuba Université de La Havane Janvier 2005."— Transcription de la présentation:

1 Étude des valeurs de Genre dans les coopératives cubaines Elena Díaz Programme FLACSO Cuba Programme FLACSO Cuba Université de La Havane Janvier 2005

2 Étude de deux types de coopératives On a fait une étude cualitatif de deux types de coopératives: LUBPC et la CPA. 15 dirigeants et 20 travailleurs y ont participé. 10 femmes et 25 hommes y ont participé.

3 Référence théorique sur le genre. Genre: Des traits stéréotypés qui sont attribués aux sexes et les représentent dichotomes et opposés. Interprétation plus holistique dun des courants féministes qui accepte la diversité féminine (couche sociale, ethnie, culture), étudie laffectation sur le genre masculin et rend plus fléxible son point de vue. La domination masculine constitue le paradigme de toute domination. Empowerment féminin : Un but de lhumanité.

4 Situation actuelle de la femme à Cuba. Intégration sociale: Elles font le 65, 5 % des thecniciens, le 60 % des étudiants et le 30 % des dirigeants. Les postes pour les femmes, ainsi que leur profil professionnel ne suivent pas les anciens rôles asignés. On garantit des salaires pareils pour un même emploi. Autoperception de ne pas être exclue du point de vue social à cause de sa condition et un sens très marqué de lautoestime. Exercice à plénitude progressive de sa sexualité (décision sur son corps et sur sa capacité de reproduction).

5 Problèmes fondammentaux pour la femme à Cuba. Charge familiale et du ménage. Perception de discrimination au niveau personnel. De différents conflits établis entre la participation sociale et le rôle traditionnel. Accès pas suffissant aux postes, les plus hauts.

6 Paramètres qui indiquent l'approximation auempowerment féminin. Accès à la condition de bien-être. Participation. Prise de conscience. Identité. Contribution à la présence de valeurs.

7 Techniques utilisées. Analyse de l information statistique. Entretiens à fond aux directifs et techniciens. Dynamique de groupe: Projection d identification avec un animal préféré, Horloge de 24 heures, La pluie des aspirations y Autoperception du travail. Questionnaire sur les fonctions du placement au travail. Questionnaire sur les rôles traditionnels de genre: Les fonctions productives y reproductives. Adaptées de Elaborando diagnósticos participativos con enfoque de género. Aguilar Lorena, Unión Mundial de la Naturaleza. Unidad para Centro América (ORMA) Costa Rica, 1999.

8 Diagnostic sur lAccès à la condition de bien-être. Dans les coopératives, en accord avec lattention prioritaire de la société aux besoins tels que la santé et léducation, il y a un niveau relativement élevé de satisfaction dans ces domaines. On continue à lutter contre : La charge familiale et du ménage sur la femme, qui l empêche de se dévélopper au travail. Le défit individuel et collectif, dû à la crise économique (plus forte à lUBPC, qui nest pas rentable).

9 Diagnostic sur la Participation. La présence dune force de travail féminine est minoritaire par rapport à celle des hommes dans chaque coopérative. La participation féminine dans la direction nest pas nombreuse et elle est nulle dans la prise de décisions et la distribution de ressources (plus basse que les chiffres moyennes du pays). On peut constater des éléments différentiels favorables à lUBPC, quant à lintégration sociale et pour faire élever le niveau profesionnel chez les travailleurs.

10 Diagnostic sur la Prise de conscience. Dans les coopératives, la plupart des hommes ont une perception qui conserve les valeurs traditionnelles sur les rôles donnés à chaque sexe. Il y a eu des changements significatifs dans la conscience des femmes et dune partie des hommes qui ont suivi cette étude, mais cette conception nest pas capable de modifier de façon considérable la conduite masculine générale À lUBPC, les femmes sont critiquées avec plus de force.

11 Diagnostic sur l Identité. La division traditionnelle du travail, horizontale et verticale est acceptée dans la perception de la plupart des hommes et des femmes. La autoperception masculine tend à rester conservatrice, selon les modèles établis. Pourtant il y a quelques signes dun changement progressif. La autopercepción féminine offre des signes dun changement plus significatif dans une nouvelle conception valorative dirigée vers un niveau plus haut de conscience et déquité.

12 Diagnostic sur la Préservation des valeurs. En général, le climat de travail dans les coopératives permet de qualifier comme favorable la conservation des valeurs telles que la solidarité et la sociabilité dans le collectif, vers la femme, entre les femmes (elles mêmes) et vers les autres membres de la coopérative. Jusquau moment où cette étude sest faite, il n y a pas eu de valeurs prédominantes qui soient affectées dans les coopératives.

13 Diagnostic Intégral Chaque coopérative montre les valeures éthiques nécéssaires pour le dévéloppement économique, social et écologique. Le contexte social favorise lattention prioritaire de la santé et léducation. Il y a une tendance à améliorer les conditions de vie des membres, en particulier des femmes. Le dévéloppement éconómique est plus favorable à la CPA, ceci a une influence remarquable pour améliorer la situation de la famille et de la femme. Linstrumentation pour faire élever le niveau scolaire et professionnel est plus favorable à lUBPC, cela a une répércution favorable dans le collectif. Dans les coopératives on perçoit une évolution partiale vers une intégration supérieure des valeurs de genre, plus dévéloppées à lUBPC, particulièrement chez les femmes.

14 Perspectives pour continuer avec cette étude. 1.Continuer avec les ateliers de formation/action. Compréhension, assimilation et incorporation progressive des valeurs de direction et genre. 2.Favoriser la multiplication des résultats. Retour des résultats de lexpérience à tous les membres des coopératives. Publication et promotion de ceux-ci. 3. Incorporation multidireccionnelle à lenseignement. Introduction des résultats aux cours. Débat postérieur sur les ateliers dans les coopératives. 4. Analyse comparative avec les résultats obtenus au Canada. 5. Analyse du Código de Etica Nacional (Code dÉtique National) et évaluer son actualité et son influence dans les résultats obtenus. Au revoir


Télécharger ppt "Étude des valeurs de Genre dans les coopératives cubaines Elena Díaz Programme FLACSO Cuba Programme FLACSO Cuba Université de La Havane Janvier 2005."

Présentations similaires


Annonces Google