La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les routes romaines en Friuli Venezia - Giulia La construction Carte des routes romaines Les voies de communcation romaines Les caracteristiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les routes romaines en Friuli Venezia - Giulia La construction Carte des routes romaines Les voies de communcation romaines Les caracteristiques."— Transcription de la présentation:

1 Les routes romaines en Friuli Venezia - Giulia La construction Carte des routes romaines Les voies de communcation romaines Les caracteristiques

2

3 Datation En 153 avant JC la roue Annia fut inaugurée le long de la lagune venitienne qui va à Aquileia. La voie Postumia ( 148 av.J.-C.) suit elle un itinéraire plus large et plus sur les montagnes qui part dAquileia vers Noricum donnant la possibilitée de rejoindre la Pannonia, entre la Flavia rejoindra Trieste avec Pola (Pula – HR ) et donc avec lIstria et la Dalmazia.

4 Roues de commucation romaines Pendent lantiquité les roues de communication et les premieres routes se dressaient a travers : Les fleuves Les fleuves Les plaines Les plaines Les vallées Les vallées Routes militaires pour le positionnement des troupes de defense. Routes militaires pour le positionnement des troupes de defense. Routes pour le commerce et les ports adratiques Routes pour le commerce et les ports adratiques Routes devenues moyen de transmission vers les villes de Norico, Pannonia e les territoires Transalpini Routes devenues moyen de transmission vers les villes de Norico, Pannonia e les territoires Transalpini

5 Caratteristiques principales de les roues romaines … Quils voyagent a pieds, quelque soit leur moyen de transports, lelement qui accompagnait toujours les personnes en mouvement était les roues romaines. Parce quen fait, il était destiné à indiquer ce chemin dans lequel deux chariots eu assez d'espace pour traverser sans toucher ni se surpasser (égal à 2,40 m. sur la ligne droite et 5 sur les courbes), une caractéristique qui indique un temps pour la largeur et la finesse chaussées et les dimensions des moyens. Dans la Rome de l'époque républicaine, si la compétence finale pour la construction de routes a augmenté au Sénat pour être en mesure de procéder rapidement à leur conception et leur mise en œuvre, sans entrave bureaucratique, étaient les consuls et les magistrats, les magistrats avec l'imperium, la forme du pouvoir absolu que vous ne pouvait pas échapper, et le jus publicandi, le droit d'exproprier la propriété privée. De là vient le fait que les voies romaines de grande communication, viae publicae tel qu'il est construit par le gouvernement central sur un terrain rendu public et soumis à l'administration de l'Etat, sont appelés «consulaire» et apporter d'une manière officielle et documentée, un nom dérivé de combiné magistrat.

6 … Les premières routes sont nés par les voies militaires, crées pour contrôler les zones nouvellement conquises assurant principalement la vitesse de défilement des troupes et des bagages, et toute la charge de trafic. Souvent, dans les rues de pénétration sont modélisés et chemins articulés avec des œuvres matérialiser avant consolidatisi au cours des siècles, les soi-disant "pistes" de la préhistoire. L'armée, par le travail des soldats est l'architecte en chef réel et le fabricant de matériaux de trajets par la route. Le exercitus terme ne signifiant pas spécifiquement «force armée», mais provient de «l'année» en embrassant la forme, à laquelle le soldat n'est pas seulement celui qui défend et gagne, mais également ceux qui, dans un sens matériel, développe et fabrique des trucs pour la communauté.

7 … L'ouverture d'une route est le résultat final d'un processus puissant de l'abstraction: elle est conçue comme un devoir de civilité qui soustrait des points à l'environnement naturel eux et de les trier selon les modèles de physique et mental. En scannant des mesures linéaires conduit à définir l'espace, puis le temps, ce qui donne un point de référence pour le voyage qui attirent les contours des intermédiaires sûrs pour la connaissance des mêmes lieux. Ce sont ces caractéristiques qui rendent le réseau routier de l'époque romaine l'une des principales manifestations de la puissance de l'État, à la fois en termes d'ingénierie et de matériel, et de l'administratif, politique, socio- économique. Si les communications étaient lentes force car ils sont liés à la capacité des piétons et des véhicules tractés par des animaux, est destiné à aider ce en faisant le chemin le plus possible à l'aise et lisse.

8 … Les routes principales ne sont pas, en fait, conçu pour se concentrer sur les centres urbains ou à entrer, à la place qui a été réalisée par des routes secondaires de branchement, souvent raccordanti deux publicae viae, mais très similaires et comparables aux autoroutes modernes, qui vise à atteindre l'objectif ultime avec un chemin conduit tout droit dans la mesure du possible: quoi, presque un jeu de mots était destinée à accélérer le voyage encore allonger le chemin. Et si c'est la ville de Rome, le point de départ idéal pour tous les chemins, se mêlant les uns aux autres, ils ont navigué dans le monde conquis par ce qu'on appelle l'ombilic, et le placer dans le trou contenant la longueur de tous les chemins, dont le total s'élevait à environ 200,000 km, il est tout aussi vrai que toutes les rues du territoire contrôlé par Rome est née s'écarter matériellement le lieu de son itinéraire le plus proche Urbe et s'est terminée terminant à la fin la plus éloignée de celui-ci.

9 La construction de la route en différentes étapes Pour décider du tracer, on utilise la Groma, antique mais efficace.

10 Deuxième étape … On indiquait le tracer avec deux petits sillons parallèle distants de 5 m. Puis on creusait un fossé de cm. de profondeur en conséquence de la consistance du terrain. On indiquait le tracer avec deux petits sillons parallèle distants de 5 m. Puis on creusait un fossé de cm. de profondeur en conséquence de la consistance du terrain.

11 Troisième étape … Le fossé était alors rempli de Statumen, de grosses pierre pour consolider le fond. Le fossé était alors rempli de Statumen, de grosses pierre pour consolider le fond.

12 Quatrième étape … Le 'Statumen' était ensuite recouverte de couches de gravier mélangé avec de la chaux de sorte que il se passe une réaction. Le 'Statumen' était ensuite recouverte de couches de gravier mélangé avec de la chaux de sorte que il se passe une réaction.

13 Cinquième étape … En suivant venait le nucleus, une couche de gravier assez grandes comprimée avec des cailloux. En suivant venait le nucleus, une couche de gravier assez grandes comprimée avec des cailloux.

14 Sixième étape … On posait ensuite les pavés (summum dorsum ou pavimentum), formé de grosse masses de basaltes. On posait ensuite les pavés (summum dorsum ou pavimentum), formé de grosse masses de basaltes.

15 Dernière étape … Finalement Infine on posait des deux cotés de la route des pierres taillées indiquant la distance entre le point de départ et darrivée de la route. Finalement Infine on posait des deux cotés de la route des pierres taillées indiquant la distance entre le point de départ et darrivée de la route.

16

17 Via Postumia La via Postumia est : Une route romaine construite en lan 148 av JC par le consul romain Postumio Albino de territoire de la Gaule Alpine et dans les plaines de padana pour les deplacements militaires. Une route romaine construite en lan 148 av JC par le consul romain Postumio Albino de territoire de la Gaule Alpine et dans les plaines de padana pour les deplacements militaires. La route rejoignait les deux principaux ports romain du nord de lItalie, Genova et Aquileia, grands centres nerveux de lempire romain. La route rejoignait les deux principaux ports romain du nord de lItalie, Genova et Aquileia, grands centres nerveux de lempire romain.

18 La Via Annia La Via Annia, initiée par le consul Publius Lenate Popillio et complété par le préteur Titus Annius Rufus en 131 avant JC, a commencé à partir Adria à se déplacer vers Aquilée. Le tronçon de la Via Annia par Adria en Italie n'est pas mentionné par les anciennes routes La route, cependant, de Padoue et d'Aquilée se souvient par trois voies antiques: Itinerarium Antonini III sec. ap. La Via Annia, initiée par le consul Publius Lenate Popillio et complété par le préteur Titus Annius Rufus en 131 avant JC, a commencé à partir Adria à se déplacer vers Aquilée. Le tronçon de la Via Annia par Adria en Italie n'est pas mentionné par les anciennes routes La route, cependant, de Padoue et d'Aquilée se souvient par trois voies antiques: Itinerarium Antonini III sec. ap.

19 Via Flaminia La Via Flaminia est une ancienne voie romaine qui reliait Rome à Rimini, est aujourd'hui considéré comme un état de la route SS 3 de la section entre Rome et Fano. Vers l'an 220 avant JC le consul Caius Flaminius a commencé la construction d'une route consulaire qui reliait Rome à l'Italie du Nord, l'unification des différentes sections et la réorganisation existant sur le territoire de Véies, et Capena Falerii (Civita Castellana). La route a été restauré et agrandi sous le règne d'Auguste empereurs, Vespasien, Hadrien. Au Moyen Age, il a également été appelée Via Ravegnana et a été utilisé pour re-connecter à Rome avec les domaines de l'Église qui étaient dans le Latium, Ombrie, Marches et de la Romagne.

20 La via Aemilia … Italie du Nord était connue par les Romains à l'époque républicaine que la Gaule cisalpine. La Gaule compris la vallée du Pô, et de loin, la plus grande plaine fertile de la péninsule italienne et donc la plus grande des terres arables en Italie. Conquérir ce domaine les Romains auraient eu l'occasion d'augmenter considérablement sa population et ses ressources économiques. Les Romains subjugué les Gaulois de la vallée du Pô à travers une série de campagnes militaires à la fin du IIIe siècle avant J.-C. La construction d'une route militaire qui reliait Rome à Rimini et Fano pour permettre un accès rapide à l'armée royale Aemilia VIII a été achevé dès 220 avant JC (Via Flaminia), tandis que la Via Emilia a été construit seulement au siècle suivant: l'expansion romaine a été, en fait, retardé par une vingtaine d'années en raison de la deuxième guerre punique. Avec l'invasion de l'Italie par les Carthaginois dirigé par Hannibal ( avant J.-C.) Rome a perdu le contrôle de la vallée du Pô, et de nombreuses tribus de soumission récente (comme Boi et Insubres) se sont rebellés et ont rejoint les forces d'Hannibal dans l'espoir de reconquérir leur indépendance. Seulement en 189 avant JC la dernière cage des Gaulois a été remporté par la conquête de Bona, Bologne aujourd'hui: Rome la même année a commencé la construction de la Via Emilia stratégique. L'artère a été achevée en 187 avant JC

21 La via Aemilia … Italie du Nord était connue par les Romains à l'époque républicaine que la Gaule cisalpine. La Gaule compris la vallée du Pô, et de loin, la plus grande plaine fertile de la péninsule italienne et donc la plus grande des terres arables en Italie. Les Romains subjugué les Gaulois de la vallée du Pô à travers une série de campagnes militaires à la fin du IIIe siècle avant J.-C. La Via Emilia serait construite seulement au siècle suivant: l'expansion romaine était en fait retardé par une vingtaine d'années en raison de la deuxième guerre punique.

22 Realisée par: Alessia e Martina avec la collaboration de: Chiara e Vittoria FIN


Télécharger ppt "Les routes romaines en Friuli Venezia - Giulia La construction Carte des routes romaines Les voies de communcation romaines Les caracteristiques."

Présentations similaires


Annonces Google