La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C’est l’histoire fantastique de deux petits êtres venu d’ailleurs, D’ailleurs on ne sait pas d’où. Cette histoire inimaginable se passe, un mercredi matin,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C’est l’histoire fantastique de deux petits êtres venu d’ailleurs, D’ailleurs on ne sait pas d’où. Cette histoire inimaginable se passe, un mercredi matin,"— Transcription de la présentation:

1

2 C’est l’histoire fantastique de deux petits êtres venu d’ailleurs, D’ailleurs on ne sait pas d’où. Cette histoire inimaginable se passe, un mercredi matin, dans un jardin d’enfants. Une lueur apparaît dans le ciel. Tous les visages se tournent vers ce drôle d’engin qui atterrit sur le terrain de jeux. Au milieu des balançoires, des toboggans, et des bacs à sable, une soucoupe volante se pose en douceur.

3 Elle est magnifique. Toute jaune avec une drôle de petite antenne sur le toit. Elle est joliment décorée d’étoiles d’or. De son moteur, il sort des bruits étranges. Zip, zap, zip, zap, pouing, pouing, pouing, pouing, fffout, fffout, fffout, fffout, des drôles de bruits, quoi ! Les enfants font un cercle autour d’elle. Ils attendent de voir sortir les occupants. Le zip, zap, zip, zap, s’arrête, puis le pouing, pouing, pouing, pouing, et enfin le fffout, fffout, fffout, fffout. Le couvercle de l’engin spatial se lève et deux personnages étranges apparaissent. Ils ressemblent aux terriens mais sont drôlement habillés. Ils ne sont pas effrayés par tous ces enfants. Ils sautent par-dessus l’engin. Après un roulé-boulé, ils atterrissent aux pieds des petits curieux.

4 Le premier passager de l’engin intersidéral est vêtu d’une combinaison de cosmonaute. Son bleu est si brillant que les yeux des enfants clignotent. La combinaison du second est d’un rouge époustouflant. Ils s’approchent doucement d’eux et lancent en cœur « Bonjour les terriens ! » Aussitôt reprit par une vingtaine de voix. « Bonjour les extra terrestres ! » Contents de cet accueil, ils enchaînent : - « Je m’appelle Cosmik et voici mon ami Komette. Nous venons d’une planète sans pollution. Nous voulons vous transmettre nos connaissances pour garder la terre propre et en bon état. Vu d’en haut, la votre a de sérieux problèmes. Et Komette d’ajouter : « Oui, on est pas de la même galette et on a transpercé des gros taxis. On va vous aider à manger la pizza. »

5 « Heu, repris Cosmik, je crois que mon coéquipier est tombé sur la tête en descendant de la soucoupe, il mélange les mots. Je traduis : On n’est pas de la même planète et on a traversé des galaxies pour vous aider à nettoyer la votre. » Les enfants sont conquis. Ils voient bien que la terre est polluée. La nettoyer avec ces deux énergumènes, va être très amusant. Cosmik prend les commandes du bataillon anti pollution. «  Nous allons d’abord ramasser tous les sacs plastiques de vos goûters. S’ils arrivent à la mer, ils risquent de tuer les dernières grosses tortues. Elles les avalent et elles meurent. C’est pourquoi, dans les océans, beaucoup d’espèces ont disparus ». Les bambins s’activent dans tous les sens et en peu de temps le parc est propre. Komette et Cosmik sont ravis.

6 « Allez ce n’est pas fini, on va dans toutes les maisons, on éteint tout ce qui n’est pas utilisé. Et oui, il faut penser à débrancher la télévision, les ordinateurs et éteindre les lumières. Tout cela peu sauver la couche d’ozone. Elle nous est indispensable pour vivre. Les enfants se lancent à l’assaut de la dépense d’énergie inutile. Ils reviennent auprès de leurs amis, très fiers d’eux. Cosmik demande alors aux petits terriens, quel est le carburant qui sent si mauvais et dégage cette horrible fumée. Ensemble ils crient « de l’essence, du gasoil ! » « Cosmik secoue la tête. Mais ça pollue l’air, et vous respirez ça ? »  « Oui, enchérit Komette, vous respirez le chat, il faut changer la litière ? »

7 « Tais-toi, tu embrouilles les enfants. Ce ne sont pas les bons mots
« Tais-toi, tu embrouilles les enfants. Ce ne sont pas les bons mots. Mais Komette à raison. Chez nous les véhicules sont électriques. Il faut vous faire entendre pour que les adultes changent leurs habitudes. Allez ! Manifestez ! Des pancartes et des chansons pour un air plus propre ! ». Et voilà notre petit groupe qui part défiler dans les rues de la ville. Ils chantent à tue-tête des refrains, pour une terre qui sente bon. Seront-ils écoutés ???? En tout cas ils sont contents. Ils ont été soutenus par la population et même par la police. Il faut dire qu’ils la respirent, la pollution, au milieu des voitures. Notre petit groupe continue son chemin dans la ville. Ils croisent un vieux chêne qui sanglote. «  Ils vont me couper ! Je vais être remplacé par un supermarché ! Qui va donner de l’oxygène à l’air que vous respirez ? »

8 Comette, en colère cria : « Chez nous, on a ratiboisé les gorets
Comette, en colère cria : « Chez nous, on a ratiboisé les gorets. » « Non, dit Cosmik, on a reboisé les forêts. Nous allons faire pareil. Chacun de nous va planter un arbre, ce sera un commencement. Tous à vos pelles ! » Dans la joie et la bonne humeur, une petite forêt jaillit au milieu de la cité, entourant le vieux chêne pour le protéger. Cosmik et Comette ont presque fini leur mission, mais il reste une dernière chose très importante. Le tri des déchets. Chaque déchet appartient à une famille et chaque famille à sa poubelle. Tout peut être réutilisé. Donc, à partir d’aujourd’hui, le verre avec le verre, les cartons avec les cartons, le plastique avec le plastique et la ferraille avec la ferraille. »

9 C’est très important, si nous trions, tout a une seconde vie
C’est très important, si nous trions, tout a une seconde vie. L’aventure se termine. Les enfants suivent leurs nouveaux amis près de la soucoupe intersidérale. Ils sont tristes de voir démarrer la machine. La grosse surprise Cosmik et Comette la gardent pour le départ. Ils expliquent qu’ils ne viennent pas d’une autre planète, mais du futur. Ils sont très fiers de la réussite des enfants. Mais oui, vous avez tout compris. Vous avez si bien suivi nos conseils, qu’à présent notre terre, est une planète exemplaire. L’eau est claire et propre. Il existe une multitude d’animaux et l’air n’est plus pollué. Nous devons y retourner. Nous sommes sûrs que vous allez continuer à la protéger. Maintenant cette terre est la notre et elle est magnifique. Adieu les enfants, nous comptons sur vous.

10 Le zip, zap, zip, zap, puis le pouing, pouing, pouing, et enfin le fffout, fffout, fffout se font entendre. Le couvercle de l’engin spatial se baisse et il s’envole, sans une fumée, sans une odeur, vers ce futur tout propre !

11


Télécharger ppt "C’est l’histoire fantastique de deux petits êtres venu d’ailleurs, D’ailleurs on ne sait pas d’où. Cette histoire inimaginable se passe, un mercredi matin,"

Présentations similaires


Annonces Google