La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Somatisation Sarah Lalonde et Céline Périer. For each ailment that doctors cure with medications (as I am told they occasionally succeed in doing), they.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Somatisation Sarah Lalonde et Céline Périer. For each ailment that doctors cure with medications (as I am told they occasionally succeed in doing), they."— Transcription de la présentation:

1 Somatisation Sarah Lalonde et Céline Périer

2 For each ailment that doctors cure with medications (as I am told they occasionally succeed in doing), they produce ten others in healthy individuals by inoculating them with that pathogenic agent a thousand times more virulent than all the microbes – the idea that they are ill. -Marcel Proust

3 Qui a déjà somatisé? Qui a vu des patients qui somatisent? C'est quoi la définition de somatisation selon vous?

4 Qu'est ce que la somatisation? Soma = corps Expression physique d'une souffrance psychique

5 Somatisation Très, très commun 80% dentre nous a des sensations somatisées dans une semaine!

6 Épidémiologie Plus de 50% des patients qui se présentent à une clinique ne souffrent pas d'une maladie. Dans une étude où somatisation était définie comme 4 symptômes non expliqués chez les hommes, et 6 chez les femmes, la prévalence de somatisation était 17% chez les patients qui se présentent à leur médecin de famille.

7 Épidémiologie Facteurs de risque pour somatisation: Être une femme Moins d'éducation Statut socio-économique bas Minorité ethnique

8 Utilisation du système de santé La somatisation augmente l'utilisation des services médicaux indépendamment des autres diagnostiques. Plus de visites à leur médecin de famille, visites à des spécialistes, visite à l'urgence, etc. Dans une étude, les patients qui somatisent ont utilisé deux fois plus de $.

9 Le patient se présente avec: Symptômes de Douleurs Système digestif Système cardiorespiratoire Neurologique reproduction 58% des patients qui somatisent avaient soit la dépression ou l'anxiété

10 Notre rôle C'est nous qui gérons ces problèmes 50% des patients refuseront une consultation en santé mentale. Il faut que nous disions qu'on croit leurs symptômes et qu'il y a un lien entre le corps et l'esprit.

11 Troubles Somatoformes Inconscient: Le trouble somatisation Le trouble somatoforme indifférencié Le trouble de conversion Le trouble douloureux Trouble: Peur d'une dysmorphie corporelle Hypocondrie Intention consciente: Troubles factices

12 Trouble de conversion Un ou plusieurs symptômes ou déficits touchant la motricité volontaire ou des fonctions sensitives or sensorielles suggérent une affection neurologique ou une affection médicale générale. On estime que des facteurs psychologiques sont associés au symptôme ou déficit parce que la survenue ou l'aggravation du symptôme est précédée par des conflits ou d'autres facteurs de stress. Avec: symptôme ou déficit moteur, symptôme ou déficit sensitif ou sensoriel, crises ou des convulsions, présentation mixte.

13 Trouble de conversion Plus commun: femmes, moins d'éducation, classe inférieure socio-économique Traitement: Pas de médicaments nécessaire, psychothérapie pour les facteurs psychologiques notés.

14 Trouble douloureux Une douleur dans une ou plusieurs localisations anatomiques est au centre du tableau clinique, et cette douleur est d'une intensité suffisante pour justifier un examen clinique. On estime que des facteurs psychologiques jouent un rôle important dans le déclenchement, l'intensité, l'aggravation ou la persistance de la douleur. C'est associé avec des facteurs psychologiques et une condition médicale. Aigu ( 6 mois).

15 Trouble douloureux F:M 2:1 Plus commun entre 40 et 60 ans.

16 Trouble douloureux Traitement: Biofeedback Relaxation des muscles Infiltration Psychothérapie: thérapie cognitivo-comportementale, activation comportementale, reconnaître que la douleur n'est pas dangereuse.

17 Trouble douloureux Médicaments: Nortryptaline, Amitryptaline 10mg – 50mg qHS Trazadone 25 – 50 mg qHS Réduire des narcotiques, pilules pour sommeil, tranquillisants. Implique le patient dans son traitement en lui donnant le choix avec ses médicaments.

18 Trouble: Peur d'une dysmorphie corporelle Une préoccupation concernant un défaut imaginaire ou bien amplifié de l'apparence physique Femmes: seins et jambes Hommes: organes génitaux, muscles.

19 Trouble: Peur d'une dysmorphie corporelle Comorbidité: Dépression 60 – 80% Tentative de suicide 30% Phobie sociale 38% Abus de substance 36% TOC 30% Doit penser à SICA (FIFE) quand nous discutons des procédures avec ces patients

20 Hypocondrie Une préoccupation centrée sur la crainte ou sur l'idée d'être atteint d'une maladie grave, fondée sur l'interprétation erronée par le sujet de symptômes physiques ou des manifestations du fonctionnement corporel. Pour au moins 6 mois.

21 Hypocondrie 1:1 M:F Débutant après 40 ans Important de r/o dépression, trouble psychotique, TOC Traitement: ISRS et thérapie cognitivo-comportementale.

22 Le trouble somatisation Définition: Débutant avant l'âge de 30 ans Quatre symptômes douloureux Deux symptômes gastro-intestinaux Un symptôme sexuel Un symptôme pseudo-neurologique % de la population...

23 Trouble somatoforme indifférencié Definition: Au moins 6 mois Une ou plusieurs plaintes somatiques La nombre ou la durée n'atteignent pas les seuils requis pour porter le diagnostique de trouble somatisation.

24 Trouble somatoforme indifférencié Fibromyalgie, colon irritable, syndrome de fatigue chronique Comorbidité avec d'autres diagnostiques psychiatriques. Faire attention de ne pas dichotimiser.

25 Troubles factices Production ou feinte intentionnelle de signes ou des symptômes physique ou psychologiques La motivation du comportement est de jouer le rôle de malade. Il n'y a pas de motifs extérieurs à ce comportement. Malingering Maunchehausen et Non-Maunchehausen.

26 Troubles somatoformes Traitement en bureau

27 Caractéristiques Symptômes physiques ne peuvent être expliqués de façon médicale ou par mal. psychiatrique ou abus de susbtances Ne sont pas la résultante dune dissimulation Affecte le niveau de fonctionnement social, occupationnel ou autre Peur et anxiété initient, exacerbent ou maintiennent le trouble

28 Rôle de la douleur ou souffrance Douleur peut être endurée si elle a un sens ex. pt. cancéreux qui veut guérir,alpiniste Incapacité à trouver un sens est souvent ce qui fait le plus souffrir Donner du sens est un moyen puissant pour amoindrir la souffrance: Reconnaître la souffrance Offrir une présence qui soutient Renforcer lidentité de lindividu versus identité de malade

29 Diagnostic Développer une alliance: croire le patient Manifester votre désir de laider à plusieurs reprises Prendre le patient au sérieux et non les symptômes Évaluer les symptômes et les croyances Ne pas trop investiguer car accroît la croyance dans le fait quil est malade Offrir et expliquer diagnostic avec DSM Apprendre à se rassurer eux-mêmes

30 Outils pour gérer troubles somatoformes Reconnaître le lien entre le corps et l'esprit Discuter les stresseurs avec le patient AVANT de faire des investigations.

31 Traitement But est de soulager plutôt que de guérir Apprendre à vivre avec les symptômes sans sinquiéter ou saffoler Aider à comprendre que les malaises proviennent dune fausse croyance, dune mauvaise interprétation des symptômes Traiter les pathologies sous-jacentes (dépression, anxiété)

32 Traitement (suite) Sintéresser + à la fonction des symptômes quaux symptômes eux-mêmes Viser des modifications au style de vie et à la gestion du stress Inclure les membres de la famille si nécessaire Identifier les croyances et les interprétations erronées qui entretiennent les symptômes Utiliser médication de façon prudente et ciblée

33 Modalités du traitement Privilégier des rencontres courtes et fréquentes Éviter les sans rendez-vous Utiliser des grilles dobservation et des journaux : douleur, activités, émotions etc.. Offrir occasion de ventiler les peurs fait partie du traitement Voir lagressivité comme indice de souffrance Éviter la bataille et les rationalisations renforcer les + petits succès Référer en psychothérapie cognitive

34 Avec les enfants Bien expliquer le but de lévaluation aux parents Expliquer que la plainte peut constituer une façon de communiquer peurs et émotions pour lenfant Linvestigation peut renforcer la régression de lenfant Faire des parents des alliés dans le traitement

35 Discussion d'un cas...

36 Quiz Melinda se plaint de douleur aux mains, dos, jambes.

37 Quiz Si tu as eu des convulsions, pour avoir des $ de ton assurance...

38 Quiz Si tu fais des convulsions parce que tu veux être soigné?

39 Questions?

40 Merci!!!

41 clinical-features-medical-evaluation-and- diagnosis?source=search_result&search=somatization&selectedTitle=1%7E8 7 clinical-features-medical-evaluation-and- diagnosis?source=search_result&search=somatization&selectedTitle=1%7E8 7 Cpa12somatize, presentation de Jon Davine.


Télécharger ppt "Somatisation Sarah Lalonde et Céline Périer. For each ailment that doctors cure with medications (as I am told they occasionally succeed in doing), they."

Présentations similaires


Annonces Google