La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Musée Ethnographique et de traditions populaires n° 2 Présenté par : Musical et au clic.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Musée Ethnographique et de traditions populaires n° 2 Présenté par : Musical et au clic."— Transcription de la présentation:

1

2 Musée Ethnographique et de traditions populaires n° 2 Présenté par : Musical et au clic

3

4 Une selle dAmazone, posée sur son support, soffre tout dabord à nos regards. Dautres selles, des mors et quelques bâts dânes ou de mulets sont disposés le long du mur. Aussi des pièges à sangliers, renards, rats, et même pour oiseaux.

5

6

7

8 La Liba Génoise fut imposée dès le XIV siècle au moins à Bonifacio, au milieu du XVI siècle. Les corses par lintermédiaire des Nobles-Douze, réclamaient lunification des poids et mesures. Les instruments de mesure étaient vérifiés et marqués deux fois lan par des inspecteurs des marchés « les ministralis »

9

10

11

12

13 . Létabli traditionnel au centre de la pièce, avec son volet et sa presse. Des scies à refendre, à chantourner, à tenons, à araser …….. Avec aussi les doloris, jabloires, tarières et rabots de nombreuses variances.

14

15

16 Les scieurs utilisent des scies spéciales telles que celles qui sont suspendues au plafond. la scie de long est, elle aussi, actionnée par deux personnes. Lune reste à terre tandis que lautre su juche sur la pièce de bois fixée sur la chèvre. La scie travaille donc verticalement.

17

18 Les rabots comportent d nombreuses variantes. Charpentiers, Charrons, Ebénistes, Tonneliers,Menuisiers utilisent chacun les outils qui conviennent à leur profession. Voici diverses sortes de scies (à refendre, à chantourner, à tenons, À araser ………..

19

20

21

22

23

24 Un Pullézzula À partir des feuilles de palmier sont fabriqués ces véritables objets dart et de tradition populaire que sont les rameaux de pâques

25 Offert par la commune de Le Dais – ouvrage de tissus richement orné. Était porté par des membres des confréries au moyen de six montants de bois, lors de certaines processions. Le prêtre ou lévêque se tenait sous cette pièce de tissu.

26

27

28 Voici une reconstitution dune pièce pour la toilette. La table de chevet possède un dessus et des tablettes en marbre blanc. La baignoire en cuivre. Quelques spécimens dun accessoire qui, bien quayant un rôle très humble, était indispensable.

29

30

31

32

33 Un grand Christ présente la particularité davoir les épaules et les jambes articulées. Si on le descend de la croix, les bras retombent le long du corps. Il est porté en gisant lors de la procession du Vendredi saint pour les fêtes de Pâques. La statue de la vierge qui se trouve auprès de lui est portée elle aussi, après avoir été voilée de noir.

34

35 Buste de mairie de napoléon III

36 Portraits des habitants de la commune aujourdhui disparus

37

38 Pascal Paoli a créé à Cervione la première imprimerie de Corse. Cétait limprimerie du 173 ème régiment dinfanterie. Reconstituée avec sa presse Marinori, Presse à plat fonctionnant grâce à une pédale que nous avons dû désaccoupler par mesure de sécurité.

39

40

41

42 Sorte de grandes boîtes plates divisées en compartiments. Affectées chacune à une lettre particulière. La quantité très importante de caractères explique les nombreuses casses.

43

44

45 Limprimerie proprement dite rassemble quelques machines à écrire. Deux presses à copier et deux duplicateurs. Le typographe assemble dans un appareil appelé « Consporteur « de façon à former des lignes de largeur égale.

46

47

48 Réalisé par : Mondoune ! Musique : Georges Breezin Fait le 18 novembre F I N


Télécharger ppt "Musée Ethnographique et de traditions populaires n° 2 Présenté par : Musical et au clic."

Présentations similaires


Annonces Google