La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Parisiens, prenez garde, détranges créatures vous observent !… » LES CHIMÈRES LES CHIMÈRES DE DE NOTRE-DAME NOTRE-DAME PARIS 23 septembre 2004 Photographies.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Parisiens, prenez garde, détranges créatures vous observent !… » LES CHIMÈRES LES CHIMÈRES DE DE NOTRE-DAME NOTRE-DAME PARIS 23 septembre 2004 Photographies."— Transcription de la présentation:

1 « Parisiens, prenez garde, détranges créatures vous observent !… » LES CHIMÈRES LES CHIMÈRES DE DE NOTRE-DAME NOTRE-DAME PARIS 23 septembre 2004 Photographies et texte Photographies et texte de de Jean-Paul BARRUYER Jean-Paul BARRUYER 3e édition daoût 2011 sensiblement augmentée

2 Le 23 septembre 2004, jarrivais à Paris pour une énième visite de quelques jours, faite de flâneries et de reportages photographiques. Pour mon premier site, je portai mon choix, pas très original, sur la cathédrale Notre-Dame. La patience nétant pas ma vertu cardinale, devant le flot incessant des touristes sengouffrant à lintérieur de la nef et compte tenu de la file dattente qui ne cessait de sallonger, jai préféré me mortifier en prenant de la hauteur sur la ville et en optant pour le dur chemin qui me rapprochera du paradis, celui des tours qui sélèvent jusquau ciel… Après mêtre acquitté du droit demprunter assez rapidement le très raide escalier de pierre en colimaçon et avoir soufflé un peu en cours de route, jatteignis à pied la base de la tour nord avant de parcourir la galerie des chimères qui relie en extérieur la seconde tour par un parcours étroit en corniche au-dessus du vide. Du premier regard je compris vite que mon choix avait été judicieux : Le temps était couvert, avec des nuages lourds et sombres sur le lointain et la pluie menaçait. Mais cétait un temps océanique, avec un vent relativement doux qui assurait une parfaite limpidité au panorama qui se déroulait devant moi. Par bonheur, une douce lumière filtrant à travers la couverture nuageuse semblait baigner la seule île de la Cité, mettant sous les projecteurs la cathédrale de pierres blanches et son quartier dans un contraste inouï. Moins vertigineuse que depuis la Tour Eiffel, la vue était cependant bien plus spectaculaire car elle donnait sur le vieux Paris. Toutes les églises étaient là, comme à portée de main, les grands monuments également, mais aussi lintimité des toits, et à mes pieds les rues grouillaient dune vie intense dont la rumeur montait sans peine jusquà moi. Les gargouilles et les chimères, au regard étrange et menaçant, ponctuaient de manière insolite ce merveilleux belvédère, offrant au photographe des premiers plans hors du commun sur une ville dont il réalisait quelle avait grandi à partir de la cathédrale. Après un dernier effort de plusieurs dizaines de marches pour atteindre le sommet de la tour sud, à près de soixante-dix mètres au-dessus du parvis, pris par un vertige, il comprit vite ce quavait pu être la détresse dun Quasimodo se jetant dans le vide pour sa belle Esmeralda...

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39 LE BOSSEUR DE NOTRE-DAME Victime de deux siècles de préjugés anti-gothiques, puis du vandalisme révolutionnaire, Notre-Dame de Paris nétait plus, au début du XIXe siècle, que lombre delle-même. Dès 1845, avec une énergie incroyable, Eugène VIOLLET-LE-DUC ( ) sacharna à lui rendre son ancienne splendeur. Parfois avec des partis pris architecturaux qui ne firent pas toujours lunanimité. Il refait la statuaire de la façade occidentale et la toiture, pose de nouveaux beffrois, reconstruit la flèche, sauve et renouvelle chimères et gargouilles. Lintérieur est également restitué quand il nest pas carrément inventé. Il fait appel à de nombreux artisans et recrée des ateliers de tailleurs de pierre, de sculpteurs et de verriers. Pendant près de vingt ans, jusquen 1864, Notre-Dame connaît leffervescence qui fut celle du premier chantier lancé en 1163 par lévêque Maurice de Sully et achevé moins dun siècle plus tard vers Notre-Dame de Paris veille sur la capitale depuis huit siècles. Bâtie sur lîle de la Cité, entre les deux bras protecteurs de la Seine, comme un vaisseau majestueux posé sur leau, la cathédrale est au cœur de la ville et fait converger vers elle des foules émerveillées et émues, de toutes origines géographiques, de toutes confessions, croyantes et athées. Immortalisée par le roman de Victor Hugo en 1831, elle fait partie de notre imaginaire collectif et témoigne de lhistoire des Français en continuant de les rassembler symboliquement lors des grandes cérémonies nationales. Chef-dœuvre de lart gothique né en Île-de-France, elle semble désormais appartenir à lhumanité toute entière.

40 COMPLEMENT POUR LA 2ème EDITION DE 2009 COMPLEMENT POUR LA 2ème EDITION DE 2009 A loccasion dune nouvelle visite de Paris, le 16 août 2007, rentrant dun reportage photographique à lîle Saint-Louis, jai eu le plaisir de contourner la cathédrale par son chevet et de longer la nef par le quai des bouquinistes sur la rive gauche de la Seine. Voici donc 24 nouvelles cartes postales, pas toujours dune grande originalité car maintes fois publiées sous cette forme dans les beaux ouvrages consacrés à Notre-Dame de Paris, mais incontournables de ce monument emblématique de la capitale. Le ciel laissait entrevoir par moments des parcelles dun bleu profond et le soleil jouait avec les nuages, alternant ainsi éclairages violents et ombres soudaines sur le vaisseau de pierre qui semblait fendre la Seine…...

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62 Une fois de plus, quelques nouvelles images pour cette 3e édition, prises à loccasion de ma dernière visite rendue à cette merveilleuse cathédrale, en juillet 2011…

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72 IL NY AURA PAS DE 4e EDITION… Très prochainement, en ce début 2012, je devrais monter à Paris pour un long week-end de rêverie et denrichissements culturels. Une ville dont on ne se lasse jamais à découvrir, mais aussi à redécouvrir, ses trésors inestimables. Limitant volontairement la taille de mes diaporamas à 3,5 Mo, il ny aura donc pas de 4e édition de la cathédrale Notre-Dame. Tout au plus un nouveau diaporama consacré à lintérieur de la nef si, toutefois, je parviens à y pénétrer ou plutôt si jai encore la sagesse de savoir patienter dans les longues files dattente… Car je me souviens de moments merveilleux de la fin des années 60, alors que je venais dentamer ma carrière professionnelle à Versailles, tout près de la capitale, certains dimanches après-midi, vers 17 heures, quand je venais écouter le grand récital gratuit dorgues donné, si mes souvenirs son exacts, par le talentueux Pierre Cochereau au pupitre. Celui qui na jamais entendu pareille musique céleste de sa vie, quelles que soient ses croyances dailleurs, na rien entendu… Une musique qui vous remue les entrailles ! Mais cétait encore du temps où le tourisme de masse, avec ses hordes envahissantes pas toujours respectueuses de la sérénité des lieux, nexistait pas encore…

73 Comme une constante chez lespèce humaine, je crois que pour être bien dans sa tête et donner un sens à sa vie, chacun de nous a besoin de croyances, de religiosité, dun jardin secret au plus profond de lui-même où il prend plaisir à se raconter des histoires, à cultiver à sa manière le fantasme, lillusion, le rêve, lutopie et parfois même le mensonge. Moi-même, pas plus que les autres, je ne saurais faire exception et je dois vous avouer que jai dû, plus dune fois dans ma vie, caresser bien des chimères… Jean-Paul BARRUYER janvier 2012

74


Télécharger ppt "« Parisiens, prenez garde, détranges créatures vous observent !… » LES CHIMÈRES LES CHIMÈRES DE DE NOTRE-DAME NOTRE-DAME PARIS 23 septembre 2004 Photographies."

Présentations similaires


Annonces Google