La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Amélioration du métabolisme myocardique par lesmolol dans la cardioplégie chaude sanguine rétrograde chez lhomme N Al Attar N Al Attar, A Mebazaa, M Scorsin,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Amélioration du métabolisme myocardique par lesmolol dans la cardioplégie chaude sanguine rétrograde chez lhomme N Al Attar N Al Attar, A Mebazaa, M Scorsin,"— Transcription de la présentation:

1 Amélioration du métabolisme myocardique par lesmolol dans la cardioplégie chaude sanguine rétrograde chez lhomme N Al Attar N Al Attar, A Mebazaa, M Scorsin, J Callebert, S Salvi, R Raffoul, R Ramadan, JM Maillet, P Le Benserais, A Ruffenach, P Nataf, D Payen, A Lessana Centre Cardiologique du Nord Hôpital Lariboisière

2 Protection Myocardique cardioplégie froide cristalloïde cardioplégie froide sanguine cardioplégie sanguine « normothermique en aérobiose »cardioplégie sanguine « normothermique en aérobiose »

3 Protection Myocardique Cardioplégie hyperkaliémique Inconvénients de lhyperkaliémie (Insuffisance rénale, CEC prolongée) Œdème myocardique Mehlhorn. Am J Physio 1995 Mehlhorn Circulation 1995 Allen. Curr Opin Anesthesiol 1994

4 But de létude Alternative au potassium Fiable Efficace Simple ß-bloquants

5 Antagonisent laction des catécholamines sur les récepteurs ß-adrénergiques Diminuent linflux calcique fréquence cardiaque contractilité myocardique

6 Esmolol ß-bloquant cardio-sélectif (ß1) Action ultra-rapide (t½ = 9 minutes) Métabolisé par hydrolyse (estérases tissulaires et du sang) Ampoules 2500 mg/10 ml Esmolol HCl

7 Etude expérimentale Ann Thorac Surg 1997 Mar;63(3):721-7 Esmolol est aussi efficace en normothermie que le potassium 1. Induire et Maintenir un arrêt cardiaque 2. Larrêt est réversible et prédictible

8 Etude Clinique Accord du CCPPRB Consentement éclairé du malade Critères principaux : Consommation doxygène du myocarde (MvO2) Production NO coronaire (signe dactivation endothéliale)

9 Rétrécissement aortique Surcharge tensionnelle Hypertrophie ventriculaire gauche « concentrique » Hypertrophie septale flux endocardique- épicardique de 1.2 à 0.9 extraction doxygène, maximale dans lendocarde Eberli FR et al. Eur Heart J 1991;12: Marcus ML et al. Am J Med 1983;75:62-66.

10 Patients et Méthodes 41 rétrécissements aortiques isolés Cardioplégie sanguine rétrograde aérobiose et normothermie En aérobiose et normothermie Esmolol « E » 500 mg/30 min n=23 Potassium « K » 40 mmol/30 min n=18

11 Bilan CliniqueBilan Clinique EchocardiographieEchocardiographie : DTDVG, DTSVG, Masse VG Swan-Ganz :Swan-Ganz : DC, IC, SvO 2, PAP CEC :CEC : ostium coronaire, CEC artérielle, CEC veineuse Débit & Pression de perfusion, Sat. O 2, PaO 2, DAV, VO 2, ERO 2, P H, lactates NO 2 /NO 3 (méthode de Griess) : Réanimation :Réanimation : troponine (H4 et H24) Echocardiographieà J5Echocardiographie à J5 10 & 30 min.

12

13 Calculs Contenu en oxygène (C-O 2 ) = (Hb x SO 2 x 1,34) + PO 2 x Consommation doxygène (VO 2 ) = C(a-v) O 2 x Débit (Méthode de Fick) Statistiques T teste de Student ANOVA P <0,05

14 Résultats AGENYHAFE PRE GRAD Ao-VG MASSE VG IC PRE Esmolol70,431,916556,48174, Potassium68,331,8958,6757,88199, P= 0,5490,8970,110,7220,160,31 Données préopératoires

15 Perfusion myocardique adéquate : Lactates (<0.22 mmol/min ) Données CEC DEBIT CARDI OPLEG 10' PRESS PERF CARD 10' SAT O2 10' CONT O2 OST 10' SAT O2 30' CONT O2 OST 30' FE POST Tropo (4H) Esmolol2541,9665,0478,4360,2670,9158,695 Potassium 2640,1746,9861,1741,1353,22625 p=0,4580,5320,00010,0080,00010,0190,550,7

16 Consommation doxygène du myocarde (MvO 2 ) & Production de NO coronaire EsmololPotassiump MvO 2 (ml O 2 /min ) à 10 min 9.6 +/ /-2 p< Mv O 2 (ml O 2 /min ) à 30 min / /-6 p< Production de NO coronaire µM/min 1.4 +/ /-2.4 p=0.04

17 Conclusion Cardioplégie sanguine normothermique retrograde continue Lesmolol (MvO 2 )Améliore le métabolisme myocardique en diminuant la consommation doxygène (MvO 2 ) (NO)Il réduit lactivation endothéliale coronaire (NO) Il pourrait représenter une alternative à la cardioplégie hyperkaliémique

18

19 Cardioplégie aux ß-bloquants degré de lésions myocardiques pendant lischémie et la reperfusion Magee et al. Circulation 1980;62(Suppl):I Khandoudi et al. Cardiovasc Pharmacol. 1998;32: préconditionnement le tonus sympathique métabolisme des substrats par le myocarde Stabilisation des membranes cellulaires Nies & Shand. Circulation 1975;52:6-15 Kloner et al. Am J Cardiol. 1985;56;40F-8F Protection myocardique

20 Cardioplégie à lEsmolol Sweeny & Frazier. Ann Thorac Surg Études expérimentales et cliniques : –efficacité à induire une contraction myocardique minime sur un cœur flasque –limitent la créatine kinase-MB = un signe de réduction de lésions myocardiques Sharma SK et al. Circulation 2000;102: – œdème myocardique –offre une protection myocardique équivalente ou supérieure à la cardioplégie froide cristalloïde intermittente (Warters et al. Ann Thorac Surg 1992, Mehlhorn et al. Thorac Cardiovasc Surg. 1998, Hekmat et al Thorac Cardiovasc Surg ) à la cardioplégie froide sanguine intermittente ( Kuhn-Regnier et al, Eur J Cardiothorac Surg. 1999) à la cardioplégie chaude sanguine continue ( Mehlhorn et al, Ann Thorac Surg. 1996, Geissler et al, Eur J Cardiothorac Surg. 2000)


Télécharger ppt "Amélioration du métabolisme myocardique par lesmolol dans la cardioplégie chaude sanguine rétrograde chez lhomme N Al Attar N Al Attar, A Mebazaa, M Scorsin,"

Présentations similaires


Annonces Google