La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un jour quil faisait froid, dans la terre, je creusai un trou pour y cacher une horrible blessure. Il me serait facile ainsi de loublier car je lavais.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un jour quil faisait froid, dans la terre, je creusai un trou pour y cacher une horrible blessure. Il me serait facile ainsi de loublier car je lavais."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Un jour quil faisait froid, dans la terre, je creusai un trou pour y cacher une horrible blessure. Il me serait facile ainsi de loublier car je lavais mise en lieu sûr.

4 Pourtant, cette blessure continua de grandir et je ne pouvais plus simplement lignorer. Je devais chaque jour aller la découvrir; cétait, me disais-je, le prix quil faut payer.

5 Du même coup, ma joie mavait abandonnée. Je ressassais ma douleur tout au long du jour. Jétais accaparée par mon âme blessée, incapable daimer. Tout devenait lourd.

6 Un jour, je me tenais debout devant mon trou et je criais à Dieu, quIl vienne à mon secours: « Si vraiment Tu existes, si vraiment Tu sais tout, ne dit-on pas de Toi que Tu es lAmour ? »

7 Aussitôt, sans attendre, je sus quIl était là et quIl menveloppait de Ses bras affectueux. Puis Dieu sécha les larmes de Son enfant si las. Non, je ne connais pas dabri plus merveilleux.

8 En tremblant, je montrai ma blessure au Seigneur; ne voulant rien cacher, je Lui montrai mon cœur. Il écouta soigneusement ce que javais à dire, jusquaux détails sordides, le meilleur et le pire.

9 Je rouvris donc le trou, recherchai ma blessure; Alors, en la prenant, jen brossai la poussière et vite, je la remis entre des mains plus sûres. Soudain, je fus guérie et reçu la lumière.

10 Il arracha dun coup la noirceur de mon âme. À lesclave que jétais, rendit la liberté. Et de ma blessure fit jaillir une flamme, une flamme dune incomparable beauté.

11 Jai appris une leçon, de mes peines, à la dure. Une leçon que je ne peux plus oublier; Il faut remettre à Dieu ses blessures Et ne jamais les enterrer.

12 Il faut la grâce surnaturelle de Dieu pour pardonner et pour laisser Dieu nous guider quand on a été blessé. Notre nature humaine, qui veut toujours contrôler les choses, nous pousse à vouloir punir la personne qui nous a causé du tort, ou, du moins, à lui faire sentir quelle nous a offensés.

13 Mais Jésus nous apprend à prier ainsi: «Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés». Le fait est que, sans Son aide, nous ne sommes même pas capables de prier cette prière.

14 Toutefois Dieu peut nous donner la grâce. Non seulement de pardonner, mais doublier. Avec son aide, nous pouvons laisser passer les choses, les laisser tomber, les reléguer dans le passé, sans plus jamais aller les rechercher.

15 Il sagit là dun amour Divin, surnaturel, un amour qui dépasse lentendement, un amour dont seul le Christ peut nous accorder. Et Il est prêt à vous le donner !

16 Création: Sérénité© Musique: Plus près de toi mon Dieu


Télécharger ppt "Un jour quil faisait froid, dans la terre, je creusai un trou pour y cacher une horrible blessure. Il me serait facile ainsi de loublier car je lavais."

Présentations similaires


Annonces Google