La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Évaluations des besoins éducatifs dans les situations d'urgence et cartographie des capacités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Évaluations des besoins éducatifs dans les situations d'urgence et cartographie des capacités."— Transcription de la présentation:

1 Évaluations des besoins éducatifs dans les situations d'urgence et cartographie des capacités

2 Objectifs Utiliser un outil de cartographie des capacités pour le secteur/Cluster éducation au niveau national afin didentifier les capacités des partenaires à préparer une intervention à partir des éléments techniques de l'Éducation dans les situations d'urgence. Décrire à quoi servent l'évaluation multisectorielle, l'évaluation rapide conjointe des besoins éducatifs et les autres évaluations continues et à quel moment les réaliser. Identifier les informations requises pour créer ou adapter un outil d'évaluation rapide conjointe des besoins éducatifs. Identifier des mécanismes de gestion bidirectionnelle de l'information afin d'analyser, de communiquer et de transmettre efficacement les données d'évaluation du terrain au niveau national, et du Cluster/ secteur de léducation (y compris du gouvernement) à d'autres clusters et au Bureau de la coordination des affaires humanitaires. INEE et Cluster éducation mondial

3 Urgence !!! Le Momaland touché par de graves inondations Le gouvernement demande l'aide de la communauté internationale. Les autorités locales et le personnel des ONG sont mobilisés. INEE et Cluster éducation mondial

4 Inondations au Momaland Les dernières 72 heures Le Momaland est un pays enclavé bordé au sud et à l'est par le Romaland. La rivière Bobama longe la frontière entre les deux pays. La rivière Bobama est sortie de son lit et des inondations catastrophiques se sont produites dans la province de Jabuma au Momaland. Les districts les plus gravement touchés sont le District 1, le District 2 et le District 3. INEE et Cluster éducation mondial

5 Inondations au Momaland Les dernières 72 heures L'inondation a également affecté la province de Mutatu, située en aval, dans le sud-est du Romaland. On annonce encore de fortes pluies au cours des deux prochaines semaines personnes ont été touchées par l'inondation au Momaland et au Romaland. Environ d'entre elles ont perdu leur maison et ont été déplacées. INEE et Cluster éducation mondial

6 Inondations au Momaland Les dernières 72 heures District 1 : personnes sont allées s'installer sur des terrains plus élevés dans la Zone 1 du District 1. La plupart ont trouvé refuge dans des écoles. La Croix-Rouge a déjà distribué tentes et l'on construit rapidement des centres d'hébergement. District 2 : personnes du District 2 ont été touchées. On estime que d'entre elles sont allées s'installer sur des terrains plus élevés dans le District 3 et la plupart occupent des écoles. Les autres sont restées dans le District 2 mais se sont installées sur des terrains plus élevés. District 3 : personnes se sont installées sur des terrains plus élevés. District 3 : personnes du Romaland ont également traversé la frontière jusqu'à D3 et se sont installées dans des camps de fortune sur des terrains plus élevés. INEE et Cluster éducation mondial

7 Carte du Romaland INEE et Cluster éducation mondial

8 Cartographie des capacités par secteur d'éducation d'urgence Agent de coordination d'urgence du ministère de l'Éducation Responsable de l'éducation de la province de Jabuma Agent de coordination pour l'éducation d'urgence de l'UNICEF Agent de coordination pour l'éducation d'urgence de Save the Children ONG dans la province Croix-Rouge dans la province INEE et Cluster éducation mondial

9 Évaluations d'urgence Où sont les personnes/ camps ? Dans quel état sont les écoles ? La situation s'améliore-t- elle ou empire-telle ? Combien d'enfants y a- t-il ? Ont-ils des livres ? Quelles sont les personnes les plus touchées et qui courent le plus de risques ? INEE et Cluster éducation mondial

10 Outils d'évaluation 1.Évaluation rapide multisectorielle – 2 premières semaines après la catastrophe 2.Évaluation conjointe rapide des besoins éducatifs – 4 premières semaines et au-delà 3. Évaluation continue des besoins éducatifs – selon les données supplémentaires requises INEE et Cluster éducation mondial

11 Pourquoi des évaluations conjointes ? Optimiser lutilité et réduire l« empreinte » des secteurs/organisations, c'est-à-dire le temps, l'énergie et les ressources nécessaires. Le Cluster éducation est le principal mécanisme de coordination pour organiser les évaluations conjointes – le ministère de l'Éducation doit faire partie intégrante du Cluster (voire dans certains cas, le diriger). Il y a des obstacles courants à surmonter. INEE et Cluster éducation mondial

12 Défauts courantsStratégies de coordination Les données d'évaluation ne répondent pas aux besoins d'information. Diversifier les données des évaluations afin de répondre aux besoins. Les informations de plusieurs évaluations ne sont pas comparables. Normaliser les méthodes d'évaluation, les indicateurs, les outils et les formats. Prennent trop de temps et recueillent plus d'informations que nécessaire. Ne définir et recueillir quun minimum dinformations ; privilégier les informations essentielles et pertinentes. Inefficaces, la qualité et la crédibilité des données sont incertaines. Collaborer avec dautres agences ; utiliser au mieux les ressources d'expertise limitées ; recouper et vérifier les données. Duplication et surévaluation de certaines populations ou questions par de multiples organisations. Mettre en place des dispositifs d'évaluation coordonnés et complémentaires au sein du cluster et avec d'autres secteurs/clusters. Tableau extrait du Manuel du coordinateur du Cluster Éducation, 2010

13 Évaluation multisectorielle rapide Une évaluation initiale multisectorielle rapide est menée pendant les premières heures par des intervenants humanitaires, l'UNDAC et OCHA. Une évaluation multisectorielle rapide est menée au cours des 2 premières semaines après la catastrophe par des clusters. Si possible le gouvernement et d'autres acteurs humanitaires tels que la Croix-Rouge y participent. Recueille des informations générales comme le nombre approximatif d'enfants et d'adultes tués, blessés et déplacés. Pour le secteur de l'éducation elle doit inclure la disponibilité et l'état des écoles et des équipements de l'établissement ; le nombre d'enfants et les enseignants disponibles. L'évaluation initiale multisectorielle rapide forme la base de l'évaluation ultérieure des besoins d'éducation. INEE et Cluster éducation mondial

14 Le rôle de l'éducation dans une évaluation multisectorielle Identifier les membres de l'équipe d'évaluation multisectorielle. Identifier les données relatives à l'éducation qui doivent être recueillies dans l'évaluation et vérifier qu'elles sont incluses dans le formulaire d'évaluation. Participer à la formation de l'équipe d'évaluation sur le recueil des données relatives à l'éducation. Identifier les membres du secteur de l'éducation présents sur les lieux de la catastrophe (ex. agents de l'éducation, membres de conseils d'école) qui peuvent fournir des informations. Recueillir des données secondaires et des données d'évaluation pour : analyser les capacités du secteur de l'éducation ; déterminer les besoins initiaux ; commencer à planifier l'intervention du Cluster/secteur Transmettre ces informations à d'autres secteurs et organisations. INEE et Cluster éducation mondial

15 Calculs et suppositions Ce chiffre peut être utilisé comme un indicateur approximatif pour : Les besoins en matière de matériel pédagogique Les besoins en matière despaces d'apprentissage provisoires Tenez compte des conséquences de l'occupation des écoles par les personnes déplacées – y compris celles concernant les enfants de la communauté d'accueil dont l'accès à l'éducation est affecté. Le nombre d'enfants (garçons/filles) peut être donné en pourcentage du nombre total de personnes déplacées INEE et Cluster éducation mondial

16 Évaluation rapide des besoins éducatifs De quelles informations avez-vous besoin ? Nombre et emplacement des personnes déplacées Nombre d'écoles occupées par les personnes déplacées Nombre d'écoles détruites et endommagées Nombre d'enseignants dans la communauté d'accueil, les zones touchées et les zones où se trouvent les personnes déplacées Quoi d'autre ? INEE et Cluster éducation mondial

17 Matrice des informations requises Domaines fondamentaux Domaines transversauxDomaines communs à plusieurs clusters Accès et environnement dapprentissage Enseignement et apprentissage Enseignants et autres personnels de léducation Politique éducative Genre Protection de lenfance/soutien psychosocial Développement de la petite enfance Jeunes Éducation inclusive Droits de l'homme et de l'enfant VIH/sida Atténuation des conflits Réduction des risques de catastrophe Protection Eau, Assainissement et Hygiène (WASH) Santé Abris durgence Coordination et gestion des camps Relèvement précoce INEE et Cluster éducation mondial

18 Partialité On parle de partialité lorsque les données contiennent une erreur d'échantillonnage involontaire et systématique. Cela peut conduire à des données trompeuses ou erronées. Causes : –Politique –Genre –Culturel –Moment de la journée/du programme –Groupes de parties prenantes spécifiques non inclus (p. ex. enfants, parents) INEE et Cluster éducation mondial

19 Éthique Les évaluations ne sont pas neutres. Elles constituent des « interventions » à part entière qui font naître l'espoir qu'une intervention aura lieu. Pour réaliser les évaluations de manière éthique, il faut : Prendre des mesures de suivi, si nécessaire ; Éviter de prendre le contrôle des opérations si les communautés ou les autorités sont capables de s'en charger ; Prévoir l'impact potentiellement négatif de l'exercice : Stigmatisation « Étiquetage » des enfants Attirer l'attention des groupes qui exploitent les enfants sans défense. INEE et Cluster éducation mondial

20 Équipes d'évaluation Rassembler les compétences appropriées. Tenir compte des considérations éthiques et des dangers de la partialité. Triangulation des données sur le terrain et pendant l'analyse. Formation à l'utilisation des outils. Solides compétences de leadership. INEE et Cluster éducation mondial

21 Planification de l'évaluation Données requises Rôles et responsabilités Équipe d'évaluation Logistique Participation de la communauté Méthodes de recueil des données Compilation, analyse des données, diffusion et communication des informations INEE et Cluster éducation mondial

22 Gestion de l'information Quelles informations seront transmises ? Le bureau éducation local dispose-t-il de capacités ? Quelles organisations sont responsables ? Quelle est/quelles sont la/les méthode(s) de transmission utilisées ? À quelles personnes, organisations ? Quelle sera la fréquence de transmission ? Rapports de terrain Données secondaires Données des évaluations multisectorielles Évaluation conjointe des besoins ? INEE et Cluster éducation mondial

23 Gestion de l'information INEE et Cluster éducation mondial

24 Évaluation continue des besoins éducatifs Des évaluations continues sont nécessaires pour les raisons suivantes : La situation peut changer ce qui nécessiterait de recueillir de nouvelles données (par exemple, les personnes déplacées qui se sont réfugiées dans les écoles pourraient rentrer chez elles ou être transférées dans des camps). De nouvelles informations sont nécessaires pour répondre aux besoins de la situation durgence (pour établir par exemple des écoles provisoires pendant la reconstruction des écoles détruites). En cas de nouvelles interventions, il pourra être nécessaire de recueillir de nouvelles données (par exemple, les campagnes « Retour à l'école » peuvent exiger de nouvelles évaluations sur les enfants non scolarisés). INEE et Cluster éducation mondial

25 Réflexion Quel est le rôle de la cartographie des capacités dans le cadre du mécanisme de coordination du secteur de l'éducation pendant la phase de préparation ? Quelles sont les activités qui peuvent être effectuées avant une urgence pour garantir une meilleure coordination ? Quel est le rôle de la planification des évaluations des besoins éducatifs au cours de la phase de préparation ? Quelles mesures pourraient être prises à lavance pour garantir une meilleure efficacité des évaluations ? INEE et Cluster éducation mondial


Télécharger ppt "Évaluations des besoins éducatifs dans les situations d'urgence et cartographie des capacités."

Présentations similaires


Annonces Google