La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Incinérateur de Québec 23 octobre 2012 Présentation à lassemblée publique du 24 octobre 2012 Présenté par : Service des travaux publics.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Incinérateur de Québec 23 octobre 2012 Présentation à lassemblée publique du 24 octobre 2012 Présenté par : Service des travaux publics."— Transcription de la présentation:

1 Incinérateur de Québec 23 octobre 2012 Présentation à lassemblée publique du 24 octobre 2012 Présenté par : Service des travaux publics

2 2 VILLE DE QUÉBEC Plan de la présentation 1. Localisation 2. Lincinérateur 3. Le traitement des boues 4. La performance environnementale 5. Lénergie 6. Conclusion

3 3 VILLE DE QUÉBEC 1. Localisation INCINÉRATEUR STADACONA STATION DE TRAITEMENT DES EAUX PORT Boues: Vapeur: Boues: Vapeur:

4 4 VILLE DE QUÉBEC 2. Lincinérateur INCINÉRATEUR

5 5 VILLE DE QUÉBEC SCHÉMA DE LINSTALLATION 2. Lincinérateur (suite)

6 6 VILLE DE QUÉBEC QUAI DE DÉCHARGEMENT ET FOSSE 2. Lincinérateur (suite)

7 7 VILLE DE QUÉBEC SALLE DES FOURS 2. Lincinérateur (suite)

8 8 VILLE DE QUÉBEC 4 unités de 250 tonnes/jour. Parois refroidies à leau. Chambre de combustion primaire et secondaire. Température au foyer : 850 à 1000 o C. Temps dincinération de 45 à 60 minutes. Aucun combustible dappoint. CARACTÉRISTIQUES DES FOURS 2. Lincinérateur (suite)

9 9 VILLE DE QUÉBEC SALLE DES FOURS FOSSE DES DÉCHETS FOSSE ET FOURS 2. Lincinérateur (suite)

10 10 VILLE DE QUÉBEC TRAITEMENT DES FUMÉES 2. Lincinérateur (suite)

11 11 VILLE DE QUÉBEC Filtration avec électrofiltres à 2 champs. Refroidissement des gaz à 140 o C. Réacteur de type sec : – Injection de chaux hydratée et de charbon actif. Dépoussiéreur à manches (1620 manches par unité). Ventilateur de tirage à débit variable. CARACTÉRISTIQUES DU TRAITEMENT DES FUMÉES 2. Lincinérateur (suite)

12 12 VILLE DE QUÉBEC Électrofiltre Dépoussiéreur à manches TRAITEMENT DES FUMÉES 2. Lincinérateur (suite)

13 13 VILLE DE QUÉBEC STATION DE TRAITEMENT DES BOUES 3. Traitement des boues

14 14 VILLE DE QUÉBEC Capacité nominale de traitement de 55 tms/jour ( tms/an). Déshydratation à laide de 5 unités de type filtres à bandes (siccité de 30 %). Séchage à laide de 3 unités de type tambour rotatif avec contact direct des gaz chauds des fours à ordures (siccité de 95 %). Granules de boues séchées de 1 à 5 mm incinérées avec les ordures. Option de mise en valeur des boues déshydratées ou séchées. TRAITEMENT DES BOUES MUNICIPALES 3. Traitement des boues (suite)

15 15 VILLE DE QUÉBEC Réduction des boues dépuration éliminées par le mode actuel de traitement DéshydratationSéchageIncinération Enfouissement t t t Boues des stations dépuration t 3. Traitement des boues (suite)

16 16 VILLE DE QUÉBEC SÉCHOIR DE BOUES 3. Traitement des boues (suite)

17 17 VILLE DE QUÉBEC SOUS-PRODUITS Rejets liquides Cendres volantes Cendres de grilles Rejets à latmosphère 4. Performance environnementale Évent vapeur

18 18 VILLE DE QUÉBEC Quantité produite : t/an Réduction de masse : 3,5 fois Réduction de volume : 10 fois Valorisation : Récupération annuelle (depuis 2008) estimée à tonnes de métaux. Éliminées au lieu denfouissement de la Ville situé à une distance de 50 km. REJETS SOLIDES : CENDRES 4. Performance environnementale (suite)

19 19 VILLE DE QUÉBEC Quantité produite : t/an. Contrat de 6 ans avec la firme Stablex (fin décembre 2017). Les installations de lentreprise Stablex sont situées à Blainville. Stablex utilise un procédé de stabilisation et de solidification des résidus avant enfouissement technique. REJETS SOLIDES : CENDRES VOLANTES INCLUANT RÉSIDUS DE TRAITEMENT DES FUMÉES 4. Performance environnementale (suite)

20 20 VILLE DE QUÉBEC Énergie disponible : GJ/an Équivalence en mazout n o 6 : barils/an Revenu potentiel : $/an VENTE DÉNERGIE 5. LÉnergie

21 21 VILLE DE QUÉBEC Lincinération : Est, sur le plan environnemental, un mode délimination plus performant que lenfouissement. Assure une pérennité du lieu denfouissement. Est une technologie en constante évolution. 6. Conclusion


Télécharger ppt "Incinérateur de Québec 23 octobre 2012 Présentation à lassemblée publique du 24 octobre 2012 Présenté par : Service des travaux publics."

Présentations similaires


Annonces Google