La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mécanisme de leffet de serre GES anthropique -2 W/m 2 Aérosols anthropiques +1 W/m 2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mécanisme de leffet de serre GES anthropique -2 W/m 2 Aérosols anthropiques +1 W/m 2."— Transcription de la présentation:

1 Mécanisme de leffet de serre GES anthropique -2 W/m 2 Aérosols anthropiques +1 W/m 2

2 GES et composition de latmosphère L'eau, sous toutes ses formes (nuage et vapeur deau), et le CO2 représentent lessentiel des gaz à effet de serre

3 Réservoirs (GtC) et flux de carbone (GtC/an) Océan Superficiel : 1000 Végétation: Sols Capacité dabsorption nette par le système: 4GtC / an Océan Profond : Atmosphère: 750 (Préindustriel: 594) Emissions Anthropiques : 8 Cumul dans latmosphère: 4 GtC/an (8 émis- 4 absorbés)

4 Les émissions liées aux activités humaines sont faibles par rapport aux échanges naturels, mais importante en comparaison du solde de ces échanges naturels (Source GIEC en GtC par an) Les émissions anthropiques perturbent les échanges naturels

5 Principaux GES dorigine anthropique 77 % 14 % 8 % 1 % % total eq CO 2

6 Concentrations passées et actuelles CO 2 et CH Années avant présent CH 4 ppbvCO 2 ppmv Années avant présent

7 Lhomme est-il responsable ? Effets naturels: Excentricité de la T Précession de la T Inclinaison de la T Taches solaires Volcanisme Perte dalbédo Désertification

8 Répartition globale de émissions de GES en 2000

9 Répartition de laugmentation globale de GES entre

10 Les émissions de CO2 provenant de combustibles fossiles ont été multipliées par plus de 4 depuis 1950, comme le PIB mondial. CO2 et PIB sont très fortement corrélés à la baisse aussi (AIE 2004) Emissions de CO2 provenant de combustibles fossiles

11 Plus chaud en moyenne Conséquences directes Moins de couverture neigeuse Hausse du niveau des océans

12 Scénarios du GIEC Emissions de CO 2 [GtC/an] Concentrations de CO 2 [ppmv] A1F1 A2 A1B B2 B1

13 Autres conséquences laugmentation de lES Croissance accélérée des végétaux Perturbation des courants océaniques Fonte des glaces Baisse de précipitations en saison chaude Augmentations des événements climatiques extrêmes Désertification Disparition de territoires (inondations) Recrudescence de certaines maladies Réfugiés climatiques Impacts économiques structurels...

14 Changements des rendements agricoles -40%-30%-20%-10% 0%+10%+20%+30% Rendements par rapport à Rendements globaux 2020

15 Changements des rendements agricoles -40%-30%-20%-10% 0%+10%+20%+30% Rendements par rapport à Rendements globaux

16 Changements des rendements agricoles -40%-30%-20%-10% 0%+10%+20%+30% Rendements par rapport à Rendements globaux

17 La circulation thermohaline SurfaceIntermédiaireEaux profondes La circulation thermohaline influence lensemble des climats du globe. Les eaux froides et salées, plus denses, plongent en profondeur La plongée dans lAtlantique (eau froide et salée) est le moteur de cette circulation

18 2000 Recul des glaciers: Glacier de la Tschierva, Engadine Montage infographique: Max Maisch Université de Zürich, Suisse +3°C? 2050?

19 Le glacier d'Argentière, au-dessus de Chamonix, en 1864, 1896 et 1995 : il a reculé, depuis 1864, de 1,4 kilomètre

20 Pertes de zones humides Populations touchées Vulnérabilité côtière dici 2100

21 Agri- culture Océans Santé Eco- systèmes Impacts climatiques… Eau Plus deau dans les tropiques et les hautes latitudes Moins deau dans les moyennes latitudes et les zones arides Des millions de personnes affectées par le stress hydrique Extinctions despèces 30% Grand nombre dextinctions Blanchiment du corail Grande mortalité du corail Ecosystèmes deviennent des sources de carbone 15% 40% Nouvelles répartitions géographiques despèces Risques de feux Impacts négatifs sur les petites exploitations Réduction de la productivité de certaines céréales dans les basses latitudes Réduction de la productivité de toutes les céréales dans les basses latitudes Augmentation de la productivité de certaines céréales dans les hautes latitudes Réduction de la productivité de céréales dans certaines régions Dégâts dûs aux tempêtes et inondations en augmentation Pertes de 30% des écosystèmes côtiers millions de personnes affectées par la montée des océans Augmentation de la malnutrition, maladies cardio-vasculaires et infectieuses Morbidité et mortalité liées aux extrêmes climatiques (canicules, sécheresses, crues,…) Nouvelles aires de propogations de vecteurs de maladies Systémes de santé sous forte pression T par rapport à

22 Que dit le rapport GIEC 2007 ? Lessentiel du réchauffement général moyen constaté depuis 50 ans est très probablement (P>90%) attribuable à laugmentation de concentration des GES anthropiques Il est très probable (P>90%) que les changements climatiques risquent de ralentir les progrès accomplis sur la voie du DD (…). Ils pourraient dailleurs empêcher la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement au cours du prochain demi-siècle Un réchauffement denviron 0,2°C par décennie au cours des vingt prochaines années est anticipé dans plusieurs scénarios démissions SRES Le réchauffement tend à freiner le piégeage du CO2 atmosphérique par les écosystèmes terrestres et les océans Il est probable (P>66%) que, si lévolution du climat se poursuivait sans intervention, la capacité dadaptation des systèmes naturels, aménagés et humains, serait dépassée à longue échéance


Télécharger ppt "Mécanisme de leffet de serre GES anthropique -2 W/m 2 Aérosols anthropiques +1 W/m 2."

Présentations similaires


Annonces Google