La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment parler du Bâtiment aux jeunes. LE BÂTIMENT : CHIFFRES CLÉS Nombre détablissements 337 000 en France 74 970 en Ile-de-France Nombre dactifs 1 482.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment parler du Bâtiment aux jeunes. LE BÂTIMENT : CHIFFRES CLÉS Nombre détablissements 337 000 en France 74 970 en Ile-de-France Nombre dactifs 1 482."— Transcription de la présentation:

1 Comment parler du Bâtiment aux jeunes

2 LE BÂTIMENT : CHIFFRES CLÉS Nombre détablissements en France en Ile-de-France Nombre dactifs en France en Ile-de-France Chiffre daffaires 130 milliards deuros en France 31,49 milliards deuros en Ile-de-France = ou

3 LA CONJONCTURE La crise touche également le secteur du Bâtiment Prévisions 2014 : baisse de lactivité globale de 0,4% Un secteur qui perdurera

4 LEMPLOI DANS LE BÂTIMENT : LES CONSTATS BATIMENT = INDUSTRIE DE MAIN-DŒUVRE INVERSION DE LA PYRAMIDE DEMOGRAPHIQUE salariés partant chaque année en retraite en Ile-de-France Moyenne dâge = 39 ans Besoins importants de renouvellement et de compétences tant au plan quantitatif que qualitatif (travaux OREF-BTP) Fin des effets du « Baby Boom » Compétition exacerbée entre les branches pour attirer les jeunes

5 UNE POLITIQUE SOCIALE ATTRACTIVE QUATRE DOMAINES ESSENTIELS SALAIRES PROTECTION SOCIALE PREVENTION SECURITE Grilles salaires minimaux Reconnaissance compétences Classifications Conventions collectives (Ouvriers - ETAM - IAC) Epargne salariale Retraite prévoyance (PRO-BTP) Œuvres sociales (APAS BTP) Démarche prévention et évaluation des risques (OPP-BTP) Perfectionnement Développement des compétences tout au long de la vie (OPCA Construction CONSTRUCTYS Région Parisienne) FORMATION CONTINUE

6 Les métiers du Bâtiment

7 40 MÉTIERS RÉPARTIS EN 4 FAMILLES Structure et gros-œuvre : le squelette du bâtiment La structure correspond aux métiers qui interviennent pour construire ou rénover le squelette du bâtiment. Démolisseur Terrassier Maçon Coffreur Monteur levageur Conducteur dengins/Grutier Constructeur en sol industriel Tailleur de pierre Charpentier métallique Charpentier bois Constructeur bois Enveloppe extérieure : la peau du bâtiment Les métiers de lenveloppe apportent une peau protectrice au bâtiment, permettant de le mettre hors d'eau et hors dair. Menuisier Serrurier métallier Miroitier Bardeur Storiste Etancheur Couvreur Peintre enduiseur façadier Maçon Tailleur de pierre Fenêtrier Equipements techniques : lénergie Les métiers techniques apportent quant à eux lénergie nécessaire au bon fonctionnement de lhabitat. Installateur sanitaire Chauffagiste Tuyauteur soudeur Climaticien Technicien frigoriste Electricien Domoticien Ascensoriste Technicien en sécurité et sureté Aménagement et finitions : la touche finale A la fin du chantier, les métiers de laménagement et de la finition se relaient pour apporter la touche finale. Plâtrier plaquiste Peintre Staffeur ornemaniste Menuisier agenceur Métallier Ferronnier Parqueteur Escaliéteur Carreleur Solier moquettiste Applicateur de béton ciré

8 LES FONCTIONS SUR LES CHANTIERS L ES FONCTIONS N ATURE DU POSTE N IVEAU DE FORMATION INITIALE P ERSPECTIVE D ÉVOLUTION A PPRENTI Sous la responsabilité de son tuteur, lapprenti apprend son métier entre période en entreprise et CFA. à partir de 15 ans, le DIMA O UVRIER NON QUALIFIÉ Effectue des travaux simples dexécution.sans qualification OUVRIER PROFESSIONNEL Effectue des travaux courants dans sa spécialité à partir de directives générales. CAP COMPAGNON PROFESSIONNEL Effectue les travaux délicats. Il dispose d'une autonomie et de compétences professionnelles qui lui permettent de prendre des initiatives. BP Bac Pro MAÎTRE OUVRIER Effectue les travaux complexes de son métier. Il maîtrise parfaitement les techniques de son métier. CAP - BP Bac Pro CHEF D ' ÉQUIPE Très qualifié et proche du terrain, il est le chef de file d'un petit groupe de compagnons. CAP - BP Bac Pro CHEF DE CHANTIER Encadre l'ensemble du personnel de production du chantier, détermine avec les chefs d'équipe les tâches qui leur sont attribuées pour mener à bien le projet. Il se doit dêtre attentif à la qualité et aux délais. CAP - BP Bac Pro C ONDUCTEUR DE TRAVAUX Encadre un ou plusieurs chefs de chantier. En plus de ses responsabilités hiérarchiques, il assure la gestion financière du chantier, organise les approvisionnements. Créatif sur le plan technique, il dialogue avec l'architecte ainsi qu'avec les autres partenaires. Il sait décider et déléguer. Bac Pro BTS Licence Pro Bac + 5

9 LES FONCTIONS ÉTUDES L ES FONCTIONS N ATURE DU POSTE N IVEAU DE FORMATION INITIALE P ERSPECTIVE D ÉVOLUTION ÉTUDES DE PRIX MÉTREUR Evaluer les quantités de matériaux et de main-d'œuvre nécessaires. Procéder à une estimation sommaire du projet. Etablir des devis descriptifs, quantitatifs ou estimatifs. Faire une fois laffaire conclue, les états de situation, actualiser ou réviser les prix, contrôler le déroulement des travaux. Bac Pro BTS Licence Pro à Ingénieur MÉTHODES Mettre au point les méthodes chantiers. En fonction d'une enveloppe financière donnée, organiser et définir les moyens de levage et dinstallation du chantier, établir les principes d'exécution, les modes opératoires et les phasages, élaborer également le planning dexécution, déterminer les moyens humains et matériels nécessaires, concevoir et superviser la bonne réalisation du matériel spécifique auprès des fournisseurs. BTS Licence Pro Ingénieur E TUDES TECHNIQUES Etudier le projet, en fonction de lenveloppe budgétaire et des choix architecturaux, sous un angle technique et le retranscrire sous forme de plans dexécution qui devront être conformes aux exigences réglementaires. BTS Licence Pro Ingénieur C OMMERCIALES Repérer ou susciter la demande d'un client, élaborer une réponse, convaincre le client que la solution proposée est la meilleure sur le plan technique et financier. Bac Pro BTS Licence Pro

10 LE SCHÉMA DES FORMATIONS

11 LES METIERS EN TENSION Source : Tableau de Bord Emploi-Formation BTP Ile de France.

12 Vieillissement de la pyramides des âges (moyenne 39 ans) Départs en retraite prévus : environ / an LES COMPETENCES RECHERCHÉES : Maçon, Coffreur-bancheur Charpentier métallique, Serrurier, Métallier Façadier Isolation Thermique, Etancheur Installateur mainteneur en chauffage Electricien Domotique, Technicien déquipement Couvreur Economiste de la construction Chef de chantier, Conducteur de travaux Chargé daffaires BESOINS EN RECRUTEMENT

13 LES SALAIRES Fourchette de valeurs moyennes annuelles établies au niveau national à partir d'un large panel de salaires réels, pour les postes suivants : Ouvriers professionnels - Coefficient 185 (niveau d'entrée du titulaire du CAP) Compagnons professionnels expérimentés (niveau 2) - Coefficient 230 (titulaire d'un BP, BAC pro + expérience) Maître-ouvriers ou Chefs d'équipe pleinement qualifiés (niveau 2) - Coefficient Ces valeurs sont exprimées, pour un temps complet, en salaires réels incluant la prime de vacances, les congés payés, les congés de fractionnement et d'ancienneté. Elles n'incluent pas les indemnités de petits et grands déplacements, les frais professionnels en général et les primes ou gratifications aléatoires. Conformément à la Convention collective du Bâtiment, les ouvriers se voient attribuer, en plus de leur salaire, le remboursement intégral de leur abonnement mensuel de transport ainsi que des primes et indemnités (repas, trajet...) dont le montant moyen peut être chiffré à 250 par mois.

14 LA RENOVATION ENERGETIQUE : LES GRANDES ÉTAPES 2008 : mise en place des formations FEEBat (Formations aux Economies dEnergie du Bâtiment) 2009 : mise en place, par la FFB, de son label : Les Pros de la Performance Energétique ® Mars 2013 : mise en place du PREH (Plan de Rénovation Energétique de lHabitat) Juillet 2014 : mise en place de la mention RGE : (Reconnu Garant de lEnvironnement) - Eco conditionnalité des aides publiques : Eco-PTZ et CIDD (Crédit dImpôt Développement Durable) - Objectif : entreprises au plus vite

15 LEVOLUTION DES METIERS Evolutions des matériaux Evolution des compétences et des techniques de travail Exigences accrues : plus de précision, plus de coordination, plus de respect des normes

16 LE BÂTIMENT UNE SOLUTION DAVENIR des salaires attractifs des compléments de rémunération des horaires réguliers la possibilité dévoluer la participation à la création du cadre de vie un travail déquipe lautonomie et la responsabilité dans son travail de la nouveauté tous les jours lutilisation de nouvelles technologies

17 De lorientation subie à lorientation choisie

18 LE CONSTAT Une difficulté pour faire connaître et reconnaître nos métiers auprès des jeunes auprès des familles auprès des professeurs et des conseillers dorientation psychologues

19 Promouvoir

20 LES COULISSES DU BÂTIMENT L ES OBJECTIFS : Faire découvrir le secteur du Bâtiment « grandeur nature » avec la visite de chantiers et dateliers représentant les différents métiers Montrer la véritable image du secteur Susciter des vocations Q UAND : en octobre P RÉINSCRIPTIONS : à partir du mois de juin

21 LE SALON DE LAPPRENTISSAGE ET DE LALTERNANCE L ES OBJECTIFS PROPOSÉS AUX VISITEURS : Rencontrer les CFA de la profession Assister à des démonstrations métiers Dialoguer avec des jeunes en apprentissage Se renseigner sur les différentes filières de formation Q UAND : en janvier

22 Informer et orienter

23 LES ACTIONS SUR MESURE F ORUMS COLLÈGES M ODALITÉS : entre septembre et mars Nous communiquer la date deux mois à lavance. Le Point Rencontre ou les parrains PRO BTP peuvent être amenés à intervenir par demi-journée ou journée sur des forums innovants.

24 LES ACTIONS SUR MESURE I NFORMATIONS COLLECTIVES M ODALITÉS : entre septembre et mars Prendre rendez-vous dès la rentrée ou deux mois à lavance. Echanger sur le secteur et valoriser les activités du Bâtiment. Présenter les quatre grands domaines du Bâtiment. Expliquer comment lapparition de nouveaux matériaux en fait un secteur résolument tourné vers lavenir. Sensibiliser les publics à la diversité des chantiers, des entreprises et des métiers. Informer sur les différentes filières de formation et sur les débouchés professionnels. Durée : 1h30 - Groupe de 20 élèves maximum.

25 LES ACTIONS SUR MESURE E NTRETIENS INDIVIDUELS M ODALITÉS : toute lannée sur rendez-vous Quel que soit le projet et au regard des capacités de chacun, le Point Rencontre apporte un éclairage sur les trajectoires professionnelles. Les entretiens individuels sont donc loccasion de faire le point sur les métiers et les différentes filières de formation en prenant en considération le projet et les capacités du jeune.

26 LES DÉCOUVERTES EN CFA Les STAGES DE DÉCOUVERTE DES MÉTIERS permettent de découvrir l'apprentissage, les savoir-faire et les pratiques professionnelles en se plongeant dans la réalité quotidienne d'un métier. Les stages sont organisés par les CFA. Leur durée est de 3 à 7 jours. Les J OURNÉES P ORTES O UVERTES organisées entre janvier et avril, permettent également de développer sa connaissance du métier en rencontrant de jeunes apprentis et en assistant à des démonstrations métiers.

27 Vers plus de pédagogie

28 LAPPROCHE PAR LA GÉOGRAPHIE, PAR LHISTOIRE ET PAR LARCHITECTURE A chaque région, ses matériaux. A la découverte de Paris et de ses monuments. Ma ville, son patrimoine, son devenir. Léco-construction et le développement durable. Parler du Bâtiment, cest parler du cadre de vie, du quotidien de chacun et de ce que lon peut faire tous ensemble pour améliorer nos conditions de vie !

29 LA VIDÉO R EPORTAGES VIDÉOS POUR : Cerner les représentations sur les métiers (collégiens, parents, professeurs). Interviewer des professionnels et des jeunes en formation. Reportages sur des visites dentreprise, des centres de formation. Simulations de recrutement pour la recherche de stages et de contrats en apprentissage. Et, pourquoi pas, solliciter le concours de jeunes en BTS Audiovisuel

30 LEXPOSITION PHOTOS L ES THÈMES : Lintelligence de la main. Des hommes et des matériaux. Femmes et Hommes du Bâtiment. Les métiers dantan et daujourdhui. Ma ville et son patrimoine. P OUR QUELLES UTILISATIONS ? Lors dun forum. Exposition au sein du collège. Possibilité de faire tourner lexposition dans dautres établissements et déchanger des supports portant sur dautres thèmes.

31 LES DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES Mis à votre disposition gratuitement sur simple demande : Le carnet des métiers Zoom sur les métiers de lONISEP Les clips de lONISEP Ressources multimédia

32 LES DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES En téléchargement sur notre site internet : Construire son avenir avec le Bâtiment Oser le Bâtiment Les répertoires des Lycées professionnels et des CFA du BTP en Ile-de-France Les atouts de lalternance Les Journées Portes Ouvertes des CFA Les fiches filières de formations

33 LE BÂTIMENT ET LAPPRENTISSAGE Lapprentissage et plus largement la formation en alternance (contrat de professionnalisation) associant un enseignement théorique à une formation pratique ont été de tout temps plébiscités par les entreprises du Bâtiment. Malgré une conjoncture difficile depuis plusieurs années, près de 60 % de celles-ci en Ile-de-France ont déjà participé à la formation dun ou de plusieurs apprentis. Taux dinsertion à 6 mois : 80 %.

34 Contrats en alternance Comparatif des deux dispositifs

35 Contrat dapprentissage Contrat de professionnalisation P UBLIC : Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 15 ans au cours de lannée civile peuvent sinscrire dans un lycée professionnel ou dans un CFA avant cet âge Sans limite dâge concernant les travailleurs handicapés O BJECTIF : Acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre inscrit au RNCP P UBLIC : Jeunes de 16 à moins de 26 ans Demandeurs demploi de 26 ans et plus O BJECTIF : Compléter la formation initiale des jeunes de moins de 26 ans Acquérir les compétences nécessaires à leur insertion

36 Contrat dapprentissage Contrat de professionnalisation CDD spécifique dune durée comprise entre 1 et 3 ans alignée sur le cycle de formation. Possibilité de dérogation selon le niveau du jeune (6 mois pour tenir compte du niveau initial de lapprenti et 4 ans pour les apprentis handicapés). CDI : le contrat débutera par une première période dite dapprentissage, qui sera suivie par une relation contractuelle type CDI de droit commun. CDD de 6 à 12 mois ou CDI comprenant une action de professionnalisation comprise entre 6 et 12 mois. La durée du CDD ou de laction de professionnalisation peut être portée jusquà 24 mois pour : les bénéficiaires dans le BTP, qui préparent un diplôme, un titre inscrit au RNCP, les jeunes de 16 à moins de 26 ans ni bacheliers, ni titulaires dun diplôme de lenseignement technologique ou professionnel. DURÉE DU CONTRAT

37 Contrat dapprentissage Contrat de professionnalisation Minimum de 400 heures par année scolaire. La durée doit être comprise entre 15 et 25% de la durée totale du contrat ou de laction de professionnalisation sans pouvoir être inférieure à 150 heures. Dans le BTP, cette durée peut être portée à 40% pour les bénéficiaires qui préparent un diplôme, un titre inscrit au RNCP, une certification professionnelle ou une qualification reconnue dans la classification des conventions collectives. FORMATION

38 Contrat dapprentissage Contrat de professionnalisation Supérieures aux minima légaux, les rémunérations des apprentis dans le BTP sont les suivantes : Dans le BTP, les rémunérations des salariés en contrat de professionnalisation sont les suivantes : (*) ou du salaire minimum conventionnel correspondant à lemploi occupé sil est plus favorable. (*) salaire minimum conventionnel correspondant à lemploi occupé RÉMUNÉRATION En Ile-de-France, un accord conclu en 1995 prévoit également des rémunérations spécifiques supérieures pour les jeunes préparant un second diplôme par la voie de lapprentissage.

39 ACCUEIL EN CFA DES JEUNES SANS EMPLOYEUR La loi CHERPION du 28 juillet 2011 autorise les jeunes souhaitant suivre une formation en apprentissage et qui nont pas trouvé demployeur, à être accueilli dans un CFA. Dans ce cas, pendant une durée dun an maximum, le jeune a le statut de stagiaire de la formation professionnelle. A ce titre, il ne perçoit aucune rémunération mais bénéficie dune protection sociale, notamment en matière daccident. Le jeune peut effectuer des stages professionnalisant en entreprise. Pour chaque stage professionnalisant, une convention tripartite doit être signée entre le jeune, ou sil est mineur son représentant légal, le CFA et lentreprise daccueil.

40 Contrat dapprentissage Contrat de professionnalisation Accord exprès et bilatéral Rupture unilatérale à linitiative de lapprenti Résiliation judiciaire en référé (en cas de faute grave ou dinaptitude de lapprenti) Rupture de droit commun du CDD (à lamiable, faute grave, …) RUPTURE DU CONTRAT


Télécharger ppt "Comment parler du Bâtiment aux jeunes. LE BÂTIMENT : CHIFFRES CLÉS Nombre détablissements 337 000 en France 74 970 en Ile-de-France Nombre dactifs 1 482."

Présentations similaires


Annonces Google