La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Table de concertation des aînés et retraités de lOutaouais (TCARO) Synthèse du Portrait de l'habitation de la région de l'Outaouais – Ville de Gatineau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Table de concertation des aînés et retraités de lOutaouais (TCARO) Synthèse du Portrait de l'habitation de la région de l'Outaouais – Ville de Gatineau."— Transcription de la présentation:

1 Table de concertation des aînés et retraités de lOutaouais (TCARO) Synthèse du Portrait de l'habitation de la région de l'Outaouais – Ville de Gatineau et points saillants des MRC 25 février 2013 Coop Interface / Portrait de l'habitation Outaouais / 25 février

2 Nous allons voir successivement 1 Quelques éléments méthodologique du portrait 2 Les principaux faits saillants régionaux Quelques caractéristiques de chaque territoire 2Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

3 Quelques éléments méthodologiques du portrait De nombreuses données quantitatives Et qualitatives 1 3Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

4 4 1.1 – Objectifs du portrait Retracer les caractéristiques des logements et de la population selon le mode doccupation (en propriété et en location) pour Gatineau et les MRC de lOutaouais Créer une base de connaissances objectives qui servira pour lélaboration de plans dactions et de politiques dhabitation afin doffrir aux citoyens des logements sécuritaires, de qualité et de taille acceptables, physiquement et financièrement accessibles, bien localisés et intégrés dans leur milieu. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

5 5 1.1 – Objectifs du portrait Répondre aux besoins de logement dune population variée et dont les caractéristiques évoluent dans le temps ; (on focalisera ici davantage sur les ménages dont le principal soutien à plus de 65 ans) Connaître, cerner et anticiper les besoins de la population afin dy répondre adéquatement o pour les 16 villages urbains et les 4 zones champêtres de Gatineau o pour les 12 zones dappartenance des 4 MRC de lOutaouais o En lien avec les indicateurs de développement des communautés = 32 portraits détaillés Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

6 6 1.2 – Données quantitatives Sources des données quantitatives = Recensements de Statistique Canada (2001 et 2006) + données ménages et familles de 2011 Le logement social et communautaire : données provenant de la ville de Gatineau, de la Société dhabitation du Québec et de la Direction des coopératives du MDEIE (2010 et 2011); La valeur et le nombre de constructions entre 2006 et 2010 provenant de la ville de Gatineau; Les données comparatives des régions provenant de lInstitut de la statistique du Québec. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

7 7 1.3 – Données qualitatives Sources des données qualitatives = Sondage téléphonique (avril 2011) auprès de répondants, principaux soutiens des ménages de la région de lOutaouais, selon un plan déchantillonnage visant à prendre en compte le poids démographique de chacune des 32 zones étudiées; Lecture et analyse de 46 documents en lien avec lhabitation pour en faire sortir les principaux enjeux identifiés dans lOutaouais; Une douzaine de rencontres avec des acteurs clés répartis sur le territoire pour apporter un éclairage de faits vécus pas toujours documentés de manière statistique. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

8 2 LES PRINCIPAUX FAITS SAILLANTS RÉGIONAUX 8 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

9 9 2.1 – Une région dynamique Beaucoup de caractéristiques socioéconomiques influencées par la proximité directe de la capitale fédérale (zone dinfluence) ; Meilleur indice de développement économique du Québec en 2009 pour lOutaouais avec linfluence prédominante de Gatineau (mais plus contrasté dans les MRC éloignées – Vallée de la Gatineau et Pontiac-); Premier rang du Québec pour la proportion des emplois relevant du secteur tertiaire (51% des postes des administrations fédérale, provinciale et locales en 2010, 83 % du produit intérieur brut régional); Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

10 – Une région dynamique taux dactivité de 72,3% de la population en âge de travailler au quatrième trimestre 2011, taux le plus élevé du Québec; meilleure rémunération hebdomadaire du travail au Québec (taux horaire moyen de 24,10$ en 2011 ); taux de chômage de 7,1% au quatrième trimestre 2011 (5 ème position au Québec). Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

11 – Une région dynamique Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

12 – Une région dynamique 1 ère région pour le solde migratoire interprovincial en 2009; 3 ème région qui attire le plus de jeunes de 15 à 29 ans; 4 ème région la plus dynamique démographiquement du Québec (croissance de 12,6% de population entre 2001 et 2010, prévision de +17,7% entre 2010 et 2031); Prévision de croissance du nombre de personnes de plus de 65 ans dici 10 ans = personnes (+59,3 %) Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

13 – Gatineau : une ville qui attire Une des ville qui attire le plus de population des autres régions du Québec et particulièrement les jeunes de 15 à 29 ans; Une des villes les plus dynamiques démographiquement du Québec (croissance de 6,8% de population entre 2001 et 2010, prévision de +25% entre 2010 et 2031 à habitants); Décret population MAMROT 2012 = habitants Résultat recensement 2011 = habitants La réalité est plus importante que les estimations Les prévisions pourraient se réaliser plus rapidement que prévu Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

14 – Occupation du territoire régional Gatineau = 1,1 % de la surface du territoire régional avec 71,8 % de la population de la région, une zone urbaine très importante (même si suite aux fusions il y a de vastes espaces champêtres). Des zones rurales plus étalées avec 28,2% de la population régionale sur 36,4% de la surface régionale pour les zones habitées des 4 MRCs (Les Collines-de-l'Outaouais, Papineau, Pontiac et la Vallée-de-la-Gatineau); Plus de 62,5% de la superficie régionale occupée par des territoires non organisés (sans population). Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

15 – Occupation du territoire régional Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

16 – Occupation du territoire régional Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

17 – Occupation du territoire régional Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

18 – Oui… mais Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

19 – Oui… mais Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

20 – Oui… mais Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

21 – Oui… mais Des groupes communautaires de première ligne débordés par la hausse des problématiques urgentes : o Manque de ressources financières (problème des statistiques favorables et de lallocation des ressources gouvernementales) o Manque de ressources humaines et fatigues des intervenants o Manque de ressources dhébergement durgence (en cas dexpulsion dun logement, de violence conjugale, feu, etc.) o Un certain manque de perspective politique face aux données statistiques (ex. que 8,3% des familles sous le seuil de faible revenus comparativement à 9,8% pour le Québec mais cest numériquement familles et plus de personnes) Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

22 – Une région de propriétaires PropriétairesLocataires 69,4% des ménages propriétaires en 2006 (en hausse de 17,4% par rapport à 2001, ménages); Des ménages surtout familiaux disposant de bons revenus; Vivant essentiellement dans des maisons individuelles non attenantes; Un parc de logements parfois âgé en bon état à Gatineau, plus dégradé dans les MRCs. 30,6% de ménages locataires en 2006 (en baisse de 3,0% par rapport à 2001, ménages); Des ménages surtout de personnes seules disposant de revenus plus faibles; Vivant essentiellement dans des immeubles de moins de 5 étages; Un parc de logements âgé en moins bon état. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

23 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

24 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

25 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

26 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

27 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

28 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

29 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

30 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

31 – Une ville de propriétaires Sources : SCHL (indicateurs et données sur le logement tirés du Recensement, Relevé des mises en chantier et des achèvements, Enquête sur les logements locatifs), Statistique Canada (Recensement du Canada). Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

32 – Une région de propriétaires Source : Statistique Canada, recensement 2006 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

33 – Confrontée à certains enjeux Avoir des logements abordables pour tous : ménages locataires qui ont consacré plus de 50% de leurs revenus pour les coûts de logement à Gatineau en 2006 (16% des ménages locataires) et dans les MRCs de lOutaouais en 2006 (15%); essentiellement des ménages dune seule personne, disposant de très faibles revenus (moins de $) avec 2,1% de taux dinoccupation pour un logement dune chambre à Gatineau en octobre 2011 poussant les loyers moyens à 616 $ une liste dattente de plus de 800 ménages à lOffice municipal dhabitation de Gatineau; Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

34 – Confrontée à certains enjeux Avoir des logements abordables pour tous : 17,5 logements sociaux et communautaires pour habitants, très inégalement répartis sur le territoire (22,4 Lgt/1000 à Gatineau, et 5,6% dans les MRCs); très peu de logements locatifs disponibles dans les MRCs; Un déficit de logements durgence partout. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

35 – Occupation du territoire régional Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

36 – Confrontée à certains enjeux Avoir des logements de qualité: logements nécessitant des réparations majeures à Gatineau en 2006 (5,8% des logements en propriété et 9% pour les logements en location) et dans les MRCs de lOutaouais (11,4% des logements en propriété et 12,9% des logements en location) Problématique des personnes âgées disposant de peu de revenus pour assumer des travaux de réparation et / ou dadaptation pour le maintien à domicile Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

37 – Confrontée à certains enjeux Sources : SCHL (indicateurs et données sur le logement tirés du Recensement, Relevé des mises en chantier et des achèvements, Enquête sur les logements locatifs), Statistique Canada (Recensement du Canada). Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

38 – Confrontée à certains enjeux Mixité sociale territoriale permettant davoir des communautés diversifiées et dynamiques : Des écarts souvent importants entre les territoires dappartenance o quant à la proportion de locataires et de propriétaires, o quant aux coûts du logement, o quant à létat des logements, o quant à la présence de logements sociaux et communautaires. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

39 – Au niveau de loffre de logements Étalement urbain de plus en plus important (rareté et coût du terrain à construire dans les zones centrales et modèle dominant de la maison individuelle non attenante) Des promoteurs immobiliers qui essaient danticiper la tendance avec parfois des produits qui ne sont pas entièrement adaptés à la demande (exemple des résidences pour personnes âgées où le taux de vacance dépasse les 20% en 2010) Qui cherchent à rentabiliser des produits immobiliers de plus en plus coûteux à produire (coût du terrain, coûts de construction, règles durbanisme) mais avec une limitation de la possibilité de répercuter tous les coûts à lacheteur – concurrence des MRCs avec Gatineau sur le prix de vente des logements- Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

40 – Au niveau de loffre de logements Nécessité économique de densifier dans les zones centrales pour amortir les coûts du terrain doù construction importante dimmeubles de moins de 5 étages (donc sans ascenseur) alors que la population vieillit rapidement et va nécessiter des logements physiquement (et aussi financièrement) accessibles Mise en marché de logements de plus en plus petits (un peu à limage dOttawa) pour maintenir le prix de vente et optimiser lutilisation dun espace devenu coûteux mais ne tient pas compte de certains besoins, notamment des ménages provenant de létranger dont la taille des ménages est plus importante, ou du vieillissement de la population qui pourrait conduire à des habitations intergénérationnelles et multifamiliales Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

41 – Au niveau de la demande de logements Une zone centrale et périphérique attractive qui entraîne larrivée continue de nouveaux résidents dautres régions du Québec (attirés par les perspectives favorables du marché du travail), dautres provinces canadiennes (dont Ottawa plus chère denviron 30% que Gatineau) et même de létranger (environ personnes par année, essentiellement à Gatineau) Des ménages de plus en plus petits et de plus en plus âgés, nécessitant des logements répondant à ces caractéristiques (taille des logements, prix, accessibilité physique, etc.) Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

42 – Au niveau de la demande de logements Laugmentation très rapide du nombre de ménages dune seule personne entraînant une diminution des ressources financières du ménage, une paupérisation marquée par le taux deffort pour le logement supérieur à 30% (pratiquement dans un cas sur deux chez les locataires) Une faible proportion de ménages vivant sous le seuil de pauvreté mais un nombre important dindividus concernés Développement de multiproblématiques sévères (santé mentale, etc.) avec un accès difficile à un logement abordable. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

43 – Quelques recommandations Développer loffre de logements locatifs dans les territoires qui sont déficitaires par rapport aux niveaux globaux, un potentiel théorique de logements (6 993 pour la ville de Gatineau pour les MRCs), notamment loffre de logements sociaux et communautaires. Offrir des alternatives abordables aux ménages (5 690 pour Gatineau pour les MRCs) qui consacrent plus de 50% de leurs revenus aux coûts de logement, notamment pour les ménages dune seule personne dont le principal soutien est âgé de plus de 65 ans. Offrir des logements locatifs pour laccueil de ménages provenant de létranger pour soutenir et développer larrivée de ces ménages. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

44 – Quelques recommandations Inciter à la réhabilitation des logements nécessitant des réparations majeures (6 985 logements dans la ville de Gatineau et logements dans les MRCs) ce qui valorise la valeur de ces logements, bonifie loffre de logements, sans nécessiter lajout de nouvelles infrastructures. Diversifier le bâti dans les zones où il y a prédominance dun seul type de construction (maison individuelle non attenante). Densifier le bâti pour assurer une meilleure rentabilité des services publics (adduction et traitement de leau, collecte des déchets, transport collectif, loisirs et culture) et limiter le recours à laugmentation de la fiscalité locale comme source de financement. Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

45 3 Quelques caractéristiques des MRCs 45 Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

46 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/ MRCs dans lOutaouais en excluant la zone urbaine de Gatineau : o Les Collines, MRC quasi-urbaine par ses caractéristiques o Papineau, la Vallée et Pontiac, « rurales » En 2006 : habitants, et logements.

47 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

48 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/ Un vaste secteur relativement dynamique (gain de personnes entre 2001 et 2006, +10,0% depuis 1996, influencé par les Collines), une population relativement âgée (46,7 ans en moyenne), et familiale (60% des ménages dont 30,7% en couple sans enfants et 29,3% en couple avec enfants) très peu mobile (beaucoup de migration intraprovinciale 16,8% et locale 11%). Un parc de logement vieillissant (âge moyen des logements de 34,7 ans), constitué presquexclusivement de maisons (89,9% des logements), dont une sur dix nécessite des réparations majeures. 84,2% propriétaires en hausse de +16,5% (4 695 ménages entre 2001 et 2006), dans la fin de la quarantaine, vivant en couples (65,9% du total des ménages propriétaires dont 33,3% sans enfants et 32,6% avec enfants), disposant de revenus moyens ( $) vivant presquexclusivement dans des maisons (96%) vieillissantes (11,4% des logements nécessitant des réparations majeures).

49 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/ Près dun ménage sur six locataire (17,6%) en légère hausse de 1,4% par rapport à 2001, essentiellement des ménages dune seule personne (45,2%), dans la quarantaine (âge moyen de 43,4 ans), disposant dun revenu moyen de $ en 2005 et un loyer brut moyen de 493 $ en Des ménages relativement mobiles, avec une mobilité intrarégionale (27% des ménages) 5 ans avant le recensement. Un parc immobilier locatif, surtout constitué de maisons individuelles non attenantes (50,1%) et dimmeubles de moins de 5 étages (24,8%), vieillissants (moyenne dâge des logements de 40 ans dont 525 nécessitant des réparations majeures -14,8%-). Plus dun locataire sur trois consacre plus de 30% de son revenu pour le logement, dont un sur six plus de 50% ménages-.

50 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

51 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

52 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

53 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

54 – La répartition propriétaires / locataires Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

55 – Le taux deffort de 50% et plus Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/

56 – Les réparations majeures Coop Interface / Portrait de l'habitation dans lOutaouais/


Télécharger ppt "Table de concertation des aînés et retraités de lOutaouais (TCARO) Synthèse du Portrait de l'habitation de la région de l'Outaouais – Ville de Gatineau."

Présentations similaires


Annonces Google