La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

G. Ibro, A. A.Idriss, M.C Sorgho, J. Lowenberg DeBoer, D. Baributsa G. Ibro, A. A.Idriss, M.C Sorgho, J. Lowenberg DeBoer, D. Baributsa.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "G. Ibro, A. A.Idriss, M.C Sorgho, J. Lowenberg DeBoer, D. Baributsa G. Ibro, A. A.Idriss, M.C Sorgho, J. Lowenberg DeBoer, D. Baributsa."— Transcription de la présentation:

1 G. Ibro, A. A.Idriss, M.C Sorgho, J. Lowenberg DeBoer, D. Baributsa G. Ibro, A. A.Idriss, M.C Sorgho, J. Lowenberg DeBoer, D. Baributsa

2 Les femmes représentent plus de 50% de la population de ces 3 pays. Elles jouent un rôle clé dans la production, la conservation et la transformation du niébé. Le projet PICS qui aspire à voir 50% du niébé conservé par les méthodes hermétiques ne peut occulter cette frange importante de la population. Les femmes représentent plus de 50% de la population de ces 3 pays. Elles jouent un rôle clé dans la production, la conservation et la transformation du niébé. Le projet PICS qui aspire à voir 50% du niébé conservé par les méthodes hermétiques ne peut occulter cette frange importante de la population.

3 Comprendre le rôle des femmes dans le stockage du niébé; Apprécier leur implication aux activités du projet; Définir les stratégies pour un meilleur accès des femmes aux Sacs PICS; Comprendre le rôle des femmes dans le stockage du niébé; Apprécier leur implication aux activités du projet; Définir les stratégies pour un meilleur accès des femmes aux Sacs PICS;

4 NIGER 600 femmes BURKINA FASO femmes NIGERIA femmes Total = femmes NIGER 600 femmes BURKINA FASO femmes NIGERIA femmes Total = femmes

5 BURKINANIGERNIGERIA Age (ans)38 40 Chef de ménage30149 Cultivent le niébé95 80 Connaissent PICS Utilisent PICS Informée démonstration Participation aux démonstrations

6

7

8

9

10

11 Encourager la participation des femmes(éviter les réunions mixtes, tenir compte de lemploi du temps des femmes) Utiliser les associations féminines comme canaux de transmission de l information Utiliser les infrastructures existantes pour amener les sacs plus prêts des productrices

12 MERCI


Télécharger ppt "G. Ibro, A. A.Idriss, M.C Sorgho, J. Lowenberg DeBoer, D. Baributsa G. Ibro, A. A.Idriss, M.C Sorgho, J. Lowenberg DeBoer, D. Baributsa."

Présentations similaires


Annonces Google