La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost Lexemple du Petit Dru (massif du Mont-Blanc) L. Ravanel, P. Deline, S. Jaillet & J. Noetzli.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost Lexemple du Petit Dru (massif du Mont-Blanc) L. Ravanel, P. Deline, S. Jaillet & J. Noetzli."— Transcription de la présentation:

1 Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost Lexemple du Petit Dru (massif du Mont-Blanc) L. Ravanel, P. Deline, S. Jaillet & J. Noetzli

2 Rôle du permafrost dans la stabilité des parois rocheuses ? (A. Gogna) Versant est du Mont Blanc (bassin glaciaire de la Brenva) Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Dégradation du permafrost en lien avec le Global Warming? Déclenchement des écroulements favorisés par la dégradation du permafrost? Fréquence croissante des écroulements? ( PERMAdataROC) « Elaboration dune base des données et expérimentation de méthodes de mesure des mouvements gravitaires et régimes thermiques des parois rocheuses à permafrost en haute montagne » Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

3 (F. Jourdan ) Aiguille Verte 4122 m Petit Dru 3733 m Flammes de Pierre Glacier du Nant Blanc Glacier des Drus 1000 m Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

4 Les écroulements de 2005 Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

5 Les écroulements depuis la fin du PAG Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

6 Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements depuis la fin du PAG Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

7 Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL DATEALT. (m)L × l × épais. (m)VOLUME (m 3 ) × 12 × à × 30 × à × 55 × à Années × 5 × 3300 à × 8 × à × 60 × à × 40 × à × 65 × 8255 à Total à m 10 m Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements depuis la fin du PAG

8 Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Versant ouest des Drus 11/10/ /10/2006 Portée (réflectivité de la cible 20 %) : 800 m Vitesse dacquisition : 2000 points.s -1 Précision (à 100 m) : 3-5 mm Diamètre du rayon laser (à 100 m) : 30 mm Optech ILRIS-3D

9 Obtention d un modèle polygonal Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

10 Volume de lécroulement: 426 m 3 Comparaison diachronique: 2005/2006 Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

11 426 m 3 4 m 3 1 m 3 2 m 3 3 m 3 19 m 3 6 m 3 84 m 3 Doctobre 2005 à octobre 2006 Volumes disparus: 546 m 3 (sur les parties laserscannées) Comparaison diachronique: 2005/2006 Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

12 Vers une fréquence accrue des grands écroulements? Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion (Haeberli & Beniston) Alpes : °C : °C > 1980: °C Ecroulement Concomitance des écroulements des Drus avec la hausse des températures sur la période récente? Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

13 Vers une fréquence accrue des grands écroulements? Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL

14 Vers une fréquence accrue des grands écroulements? Introduction Ecroulements post-PAG Laserscanning Comparaison 05/06 Conclusion Température moyenne annuelle de lair: +1°C Température moyenne annuelle de lair: actuelle La hausse des températures de lair dans les prochaines décennies affectera fortement le permafrost Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost © L. RAVANEL


Télécharger ppt "Les écroulements rocheux en haute montagne alpine à permafrost Lexemple du Petit Dru (massif du Mont-Blanc) L. Ravanel, P. Deline, S. Jaillet & J. Noetzli."

Présentations similaires


Annonces Google