La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelques infos..... Les énergies fossiles, de l'énergie facile, mais une ressource limitée. Pour combien de temps encore ? ? ? Estimations sous conditions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelques infos..... Les énergies fossiles, de l'énergie facile, mais une ressource limitée. Pour combien de temps encore ? ? ? Estimations sous conditions."— Transcription de la présentation:

1

2 Quelques infos..... Les énergies fossiles, de l'énergie facile, mais une ressource limitée. Pour combien de temps encore ? ? ? Estimations sous conditions actuelles de consommation, ainsi que des ressources connues, des techniques de recherche et d'extraction d'aujourd'hui.

3 Suite... La disparité des consommations d'énergie entre Nord et Sud. consommation d'énergie par habitant (en tonne équivalant pétrole) TEP: Tonne Equivalent Pétrole

4 Suite sous une autre forme... La disparité des consommations d'énergie entre Nord et Sud. consommation d'énergie par habitant (en kg équivalant pétrole) TEP: Tonne Equivalent Pétrole

5 Pétrole, gaz : le début de la fin ? Daprès le rapport de l'Association dEtude sur le Pic Pétrolier, dit « Pic de HUBBERT » les choses iraient plus vite que nous le pensions et le maximum de production pour le pétrole, serait pratiquement atteint tandis que la demande continuerait d'augmenter. Evolution de la consommation d'énergie en kilowattheures. Sources : Jean-Marc Jancovici : Jancovici

6 " Pic de Hubbert " Cest le début de la décroissance de la production mondiale dénergies fossiles, tandis que la demande deviendra supérieure à la production. Daprès certaines études géologiques récentes, cet évènement serait déjà en cours ou aura lieu avant la fin de cette décennie …

7 Source : Rapport du GIEC sur le bilan du changement climatique – 2 février 2007 Evolution de la population mondiale et des concentrations en dioxyde de carbone Le réchauffement climatique : Chronique dun dérèglement annoncé

8 AnnéePopulation J C J C ? ? Évolution et projection de la population mondiale Sources : - "L' évolution du nombre des hommes" de J.N Biraben - Population et sociétés et ONU

9 Problèmes liés à la combustion des énergies fossiles. L'effet de serre additionnel et le changement climatique.

10 Principaux gaz à effet de Serre - Vapeur d'eauH 2 O - Gaz CarboniqueCO 2 - MéthaneCH 4 - Oxyde d'AzoteN Chlorofluorocarbones - Ozone O 3 - …. Sans effet de serre - 18°C Avec effet de serre + 15°C Leffet de serre naturel est un phénomène physique bien connu et bénéfique. Gaz carbonique : CO2 - 6, 4 GtC/an (années 1990) ~ 8 en Pétrole - Charbon - Gaz naturel - Cimenteries (3%) - Déforestation ~ 2 GtC - Puits : Océans (1,7 GtC/an) - Végétation (1,7 GtC/an) Méthane : CH 4 - Emissions naturelles (marais) - Hydrocarbures - Agriculture - Décharges …. Oxyde Nitreux - Emissions naturelles - Agriculture, élevage, biomasse - Activités industrielles HFC, PFC, SF6 Ozone ….

11 Les émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d'énergie. Rapportée à l'ensemble des humains, la quantité de CO2 que chacun peut émettre sans changer le climat est d'environ 600 kg par an et par habitant. Un Français en émet actuellement environ 9 tonnes équivalent CO2, un Bangladais 60 kg... La consommation mondiale d'énergie peut doubler en 50 ans. Même si l'on développe d'autres sources d'énergie, celles-ci ne pourront suffire à satisfaire une consommation qui s'accroît : la maîtrise de l'énergie par les économies est indispensable pour stabiliser la demande mondiale. Contribution et évolution des secteursContribution et évolution des gaz SecteurContribution en 2005 Evolution entre 1990 et 2005 Transport 26,5 % + 22 % Bâtiment 18,5 % + 16 % Industrie 20,2 % - 19 % Agriculture 18,5 % - 11 % Energie 12,7 % - 10 % Déchets 2,5 % - 12 % GazContribution en 2001 Evolution entre 1750 et 2005 CO2 69 % + 35 % N2O 16 % + 18 % CH4 13 % % HFC 1,7 % % SF6 0,4 % - 35 % PFC 0,4 % - 50 % Chiffres: M.I.E.S (Mission Interministérielle sur l'Effet de Serre)

12 Energies renouvelables … la fin du début ?

13 Piégeage ou stockage du CO2. Parcelle agro forestière de blé Conservation des forêts et replantation Recréer les conditions de stockage grâce aux végétaux, par de lagroforesterie, par la replantation darbres et la reconstitution et lextension des forêts détruites sur lensemble de la planète.

14 Et si on parlait développement durable ! Traduction de l'expression anglaise "sustainable development" qui a été formulée la première fois à l'occasion du Sommet de la Terre Traduction de l'expression anglaise "sustainable development" qui a été formulée la première fois à l'occasion du Sommet de la Terre à Rio en à Rio en Le développement durable associe obligatoirement la performance économique, le progrès social, la préservation de l'environnement. Il repose sur quelques principes fondamentaux : - principe d'économie et de bonne gestion (qui veut voyager - principe d'économie et de bonne gestion (qui veut voyager loin ménage sa monture et réduit ses gaspillages) ; loin ménage sa monture et réduit ses gaspillages) ; - principe de participation (tous concernés, tous décideurs, tous acteurs) ; - principe de participation (tous concernés, tous décideurs, tous acteurs) ; - principe de précaution (n'attendons pas l'irréparable pour agir) ; - principe de précaution (n'attendons pas l'irréparable pour agir) ; - principe de prévention (il vaut mieux prévenir que guérir) ; - principe de prévention (il vaut mieux prévenir que guérir) ; - principe de responsabilité (qui dégrade doit réparer) ; - principe de responsabilité (qui dégrade doit réparer) ; - et principe de solidarité (laissons à nos enfants un monde vivable). - et principe de solidarité (laissons à nos enfants un monde vivable).

15 Des solutions existent par le changement de nos comportements, les économies, et l'utilisation des énergies renouvelables. - Économies d'énergie : isolation thermique des bâtiments, appareillage économe (classe A), éclairage basse consommation, transport en commun, covoiturage, etc… appareillage économe (classe A), éclairage basse consommation, transport en commun, covoiturage, etc… - Bioclimatisme : construction en fonction du climat - Énergie solaire : thermique et photovoltaïque - Géothermie : de surface, sur forage, etc… - Biomasse : biogaz, agro-carburants, bois énergie - Énergie du vent : éoliennes - Énergie hydraulique : micro-centrales - Énergie des vagues : centrales côtières, immergées - Hydrogène ??? - Et dautres à découvrir ???

16 Performances énergétiques des locaux

17 Économies d'énergie: choix des appareils Entre un appareil de classe A et un appareil de classe D, il peut y avoir un écart de consommation de 45 par an. Un lave-linge consomme sur sa durée de vie en eau et électricité l'équivalent de son prix d'achat. Réfrigérateur et congélateur consomment 30% de votre facture d'électricité (hors chauffage et eau chaude).

18 Économies d'énergie: habitudes et basse consommation. Éteignez les appareils ou branchez-les sur des prises à interrupteurs. Les veilles peuvent représenter 45 par an en pure perte. Ayons le réflexe éclairage basse consommation.Ultra-basseconsommation: lampes à diodes électro-luminescentes. Quelques modèles

19 Économies d'énergie: chasse aux déperditions et isolation thermique. Illustration des principales déperditions sur un bâtiment non isolé Source : ADEMEADEME Le pont thermique Le pont thermique structure béton d'un bâtiment Les fuites dair Les fuites dair Fuite dair sous une fenêtre liée à un défaut de pose Le manque disolant ou sa dégradation Le manque disolant ou sa dégradation Plafond dune pièce dont lisolant est dégradé

20 Construction bioclimatique en concertation avec les architectes: consiste à utiliser les composantes du climat pour chauffer ou rafraîchir les locaux. Les grands principes de base.

21 Construction bioclimatique (suite) Un exemple de réalisation : fonctionnement en hiver Source :

22 Construction bioclimatique (suite) Un exemple de réalisation : fonctionnement en été Source :

23 Une autre conception : la Domespace

24 Comparaison des consommations. Source: ADEME

25 Énergie solaire : Fournit annuellement 8 à fois nos besoins !

26 Énergie solaire Panneaux photovoltaïques ( production d'électricité ) Capteurs thermiques eau chaude et chauffage A surface égale, produisent 4 fois plus que des panneaux photovoltaïques

27 Géothermie: l'énergie dans le sol La récupération d'énergie dans le sol se fait par sonde verticale ou horizontale

28 Géothermie: chauffage individuel Chauffage et eau chaude sanitaire par récupération des calories dans le sol et transfert par pompe à chaleur vers un plancher chauffant à basse température ( maxi 25 °C )

29 Biomasse: Bio-gaz et Agro-carburants Cultures de plantes pour éthanol. Fermentation: déchets, boues, etc…

30 Biomasse: Gaz des décharges Huiles végétales Quelques infos et adresses

31 Bois énergie: bûches, granulés, plaquettes. Chaudière automatique à bois déchiqueté ou à granulés Bûches et foyer à récupérateur

32 Énergie éolienne Nacelle, pales et mat. Éoliennes en pleine campagne

33 Énergie hydraulique Micro centrale sur mini-chute (tous nos anciens moulins)

34 Énergie des vagues. Centrale à vagues avec caisson de compression Caisson de déferlement ( projet danois d'utilisation de la houle )

35 Énergie des courants marins Énergie des marées Immersion de turbines à pales orientables utilisant le flux des courants sous-marins.

36 Transportsurbains Transports Covoiturage …

37 L' hydrogène: vecteur énergétique du futur ? ? ? En 1979 déjà. J.L.Perrier équipait un véhicule en hydrogène Voiture et station de production d'hydrogène à partir d' énergie solaire

38 Hydrogène: vecteur énergétique du futur ? ? ? Pile à combustible Centrale de production d'hydrogène Bus à propulsion hydrogène = >

39 Laissons-la propre et vivable M.You 2013


Télécharger ppt "Quelques infos..... Les énergies fossiles, de l'énergie facile, mais une ressource limitée. Pour combien de temps encore ? ? ? Estimations sous conditions."

Présentations similaires


Annonces Google