La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Assemblée Générale informative des partenaires dURO Habitat 6 mars 2014 1 URO Habitat avec le grand « H » de H lm.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Assemblée Générale informative des partenaires dURO Habitat 6 mars 2014 1 URO Habitat avec le grand « H » de H lm."— Transcription de la présentation:

1 Assemblée Générale informative des partenaires dURO Habitat 6 mars URO Habitat avec le grand « H » de H lm

2 2 PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\PARTENAIRES FINANCIERS\PLAQUETTE INVESTISSEMENT HLM V finale.pdf PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\PARTENAIRES FINANCIERS\PLAQUETTE INVESTISSEMENT HLM V finale.pdf A cteurs socio- économiques incontournables…

3 De gauche à droite Claudine FRECHE (titulaire) Jean-Pierre PUGENS (suppléant) Joseph VIDAL (titulaire) Louis POUGET (suppléant) 3 « A vec Paris si possible, S ans Paris si nécessaire, J amais contre Paris … » GF

4 4 L es hlm au 1 er rang ou en 1 ère ligne ?

5 5 Joseph VIDAL, Représentant des Bailleurs Sociaux au Conseil Économique et Social de la Région Languedoc-Roussillon, désigné pour trois ans par le Préfet de Région Rapporteur de la commission Aménagement du territoire Membre de la Commission Plan - Finance – Europe Membre de la commission Ressources humaines Leurs interventions dans les CESR ont permis de porter les questions du logement au cœur des débats sur la territorialisation des politiques publiques et lamélioration de lefficacité de laction publique en faveur de lhabitat. Gérard MAURICE Président du CESER LR Joseph VIDAL Membre du CESER LR L e poids des acteurs économiques…

6 6 Des liens Internet pour suivre les indicateurs de tendance PrésentationPrésentation Conjoncture Conjoncture PrésentationConjoncture Emploi-Formation Immobilier d'entreprise Immobilier d'entreprise Dépenses collectivités terri. Dépenses collectivités terri. Développement durable Développement durable Travaux divers Travaux divers Actualité de la Cellule Actualité de la Cellule Actualité des partenairesActualité des partenaires Réseau des CERC Réseau des CERC Actualité des partenairesRéseau des CERC Administrateur Publications Mensuelles Trimestrielles Semestrielles Annuelles Ponctuelles Tableau de bord prospectif Tableau de bord prospectif Jacques BAGHI, Directeur de la CELR Denis REY Membre du bureau de la CELR L e rôle économique des acteurs du bâtiment et des travaux publics…

7 Freins à la production Classe D et réhabilitation thermique Politique doccupation et surcharge très sociale Abattement TFPB Aides à la pierre et 1 pour 1 daction logement FILLS FEDER Eco-prêt LLS 9,8% de taux déquipement (France 17,6%) LLS produits par an La spirale infernale des « H » La spirale infernale des « H » demandes insatisfaites 36 mois de délai dattente 80% des demandeurs ont des revenus< à 60% des plafonds HLM Paupérisation du parc Hlm Déséquilibre social et ghettoïsation 40% de taux de précarité 20% de la population sous le seuil de pauvreté Inflation des prix du foncier Crise sociale et économique Marchés publics et concurrence déloyale Zonage Hlm TVA CGLLS Mutualisation 14,8% de taux de chômage, le plus élevé de France Métro 10,2 % de RSA dans population active (6,6% national et + 4% de plus par an Contraintes législatives et règlementaires Impact législation amiante 7 3 Avec le grand « H » de Hlm Q ui pense encore que cest simple ?

8 8 L a volonté affirmée de répondre à des besoins immenses…

9 9 Pierre de BOUSQUET de Florian Préfet de la région Languedoc-Roussillon et du département de lHérault Président du CRH Pour la promotion des HLM en LR A nticiper - A rbitrer - A gir : Lancement de la Charte Méditerranéenne de lHabitat 2002 Le congrès HLM de Montpellier 2004 La création du réseau et du plan convergence 2007 Convention dobjectifs Etat / Région novembre 2010 Le Pacte dobjectifs et de moyens juillet 2013 Présentation au comité national de suivi du Pacte novembre 2013 Coordination régionale pour la mise en œuvre du Pacte HLM Décembre er Comité des financeurs, Co-animé par l'Etat, la Région et URO-Habitat : une feuille de route… Avril 2014 Corinne GIACOMETTI Vice Présidente de La Région Languedoc-Roussillon, Vice Présidente du CRH T riple « A » pour les HLM en LR

10 Partenariat, dispositifs locaux de concertation et réseaux avec URO Habitat Un partenariat renforcé, un réseau dacteurs puissant, un maillage territorial redoutable, en mouvement permanent, pour la promotion des Hlm, animé par URO Habitat « Une machine de guerre pour les « H » … 10 5 L a force du réseau…

11 11 PRODUCTION Les instructions de la Ministre pour 2014 Les objectifs de financement dans notre région en LLS = PLUS PLAI PLS Objectif global PLUS / PLAI 5411 PLS et divers 1600 Objectif global PLUS / PLAI 5500 PLS et divers 1700 O bjectif: + 11,5% Dotation: - 6% A vec la DREAL qui adapte… PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE L'HABITAT\CRH et BUREAU\rapport CRH_parc_public prog 2014vdef.pdf PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE L'HABITAT\CRH et BUREAU\rapport CRH_parc_public prog 2014vdef.pdf PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE L'HABITAT\CRH et BUREAU\annexe prog parc public vdef.pdf PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE L'HABITAT\CRH et BUREAU\annexe prog parc public vdef.pdf

12 12 Conditionner lévolution des dispositifs dinvestissement locatif à une évolution sensible du zonage HLM Insister sur le fait que le zonage de programmation ne doit pas conduire à supprimer toute aide de lEtat dans les territoires dont la croissance démographique est faible, mais ou les besoins en logements sociaux existent Le zonage locatif social construit à partir de la taille des agglomérations doit vivre et faire l'objet d'une nouvelle actualisation à l'occasion des derniers recensements partiels Choisir comme critères, outre les données économiques du marché du logement, limportance du logement social existant, son occupation, la solvabilité des ménages et leur difficulté à accéder à un parc autre que le logement social Caractéristique de la tension au regard du logement locatif social en LR Une étude de la DREAL PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE L'HABITAT\ZONAGE\ETUDE TENSION Rapport version definitive.pdf PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE L'HABITAT\ZONAGE\ETUDE TENSION Rapport version definitive.pdf Analyse multicritères par département, commune, communauté dAgglomération et de commune, tension du marché, nombre et taux de logements sociaux, de résidences principales, zonage HLM, zonage défiscalisation, PLH, anomalies… PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE L'HABITAT\ZONAGE\TENSION MARCHE-ZONAGE HLM et DUFLOT PAR COMMUNE v1.xlsx PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE L'HABITAT\ZONAGE\TENSION MARCHE-ZONAGE HLM et DUFLOT PAR COMMUNE v1.xlsx

13 13 Le calendrier o Promulgation de la loi : fin Février/ début mars 2014 o Décrets dapplication relatifs à la méthode didentification des quartiers prioritaires de la politique de la ville : avril 2014 o Décret sur la liste des quartiers et le zonage : fin 2014 o Arrêté relatif à la liste des quartiers prioritaires qui seront visés en priorité par le NPNRU : octobre/novembre 2014 Ce qui change… o Réforme de la géographie prioritaire. Décret sur la liste des quartiers et le zonage : fin 2014 o Renouvellement urbain : prolongation du PNRU et lancement dun nouveau programme resserré o PNRU 1 prolongé jusquen 2015 o PNRU 2 Un nouveau programme de renouvellement urbain pour la requalification des quartiers prioritaires (La liste devant être arrêtée par le ministre sur proposition de lANRU) o Contractualisation : instauration dun contrat unique, le contrat de ville sur 6 ans géré par les intercommunalités et/ou leurs communes membres o Renforcement du rôle des EPCI concernés par les quartiers prioritaires et de la cohérence des contrats de ville avec les politiques intercommunales de développement o Fin des avantages automatiques (habitants, HLM, entreprises) o Renforcement de la concertation et de la participation des habitants : co-construction de la politique de la ville avec les habitants et les acteurs locaux Tout savoir sur la nouvelle étape de la politique de la ville PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE LA VILLE\NOUVELLE POTITIQUE DE LA VILLE 2013.pdf PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE LA VILLE\NOUVELLE POTITIQUE DE LA VILLE 2013.pdf F in des avantages automatiques…

14 14 Contribution des Organismes dHlm à lélaboration du Contrat de Ville de Nîmes Métropole… o Une contractualisation organisée autour : Dun contrat-cadre fixant les grands axes stratégiques De conventions dapplication thématiques De conventions dapplication territorialisées par quartier de la géographie prioritaire (11 quartiers pour Nîmes Métropole) o Une contribution des organismes dès le niveau du contrat-cadre A travers le PNRU, le partenariat entre Nîmes Métropole, lÉtat et bailleurs sociaux sest amorcé. Cest pourquoi, animés par le souhait de renforcer sensiblement cette dynamique partenariale, les organismes HLM majoritairement implantés dans les quartiers de la géographie prioritaire de lagglomération1, ont souhaité, sous limpulsion de lUSH et de lURO, apporter une contribution à lélaboration du Contrat de Ville préfigurateur, en faisant entendre leur position en tant quacteurs territoriaux, partenaires et professionnels. PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE LA VILLE\RENOVATION URBAINE\Contribution Contrat de Ville - Nimes V3.pdf PIECES EN LIEN\POLITIQUE DE LA VILLE\RENOVATION URBAINE\Contribution Contrat de Ville - Nimes V3.pdf E nveloppe / 2 N ombre de quartiers / 2 TFPB / ?

15 15 PIECES EN LIEN\FINANCES\TVA\IMPA CT TVA v 5,5%.xlsx PIECES EN LIEN\FINANCES\TVA\IMPA CT TVA v 5,5%.xlsx Une économie de 19 M en LR Mais QUID du reste non éligible qui passent de 7 à 10 ou 20 % Synthèse des règles applicables PIECES EN LIEN\FIN ANCES\T VA\NOTE TVA 2014 janvier 14.pdf PIECES EN LIEN\FIN ANCES\T VA\NOTE TVA 2014 janvier 14.pdf L a bonne nouvelle: Incidence: 19 m Travaux visés à larticle ter du CGI Facture à 5% Travaux achevés + 2ans damélioration de la qualité énergétique Travaux visés à larticle bis du CGI Facture à 10% Travaux achevés + 2 ans damélioration, transformation, aménagement et entretien sauf ascenseurs, chaudières collectives,,, Travaux visés à larticle ter du CGI Facture à 5% Si travaux visés au IV de larticle 278 sexies du CGI LASM à 5% Si travaux visés à larticle 278 sexies A du CGI LASM à 10% (ou dispense de LASM) Facture à 20% Si travaux visés au IV de larticle 278 sexies du CGI LASM à 5% Si travaux visés à larticle 278 sexies A du CGI LASM à 10% (ou dispense de LASM) Autres travaux Pas de LASM

16 16 Tout savoir en résumé… Les 4 titres du projet de loi et les principales mesures… Favoriser laccès de tous à un logement digne et abordable Lutter contre lhabitat indigne et les copropriétés dégradées Améliorer la lisibilité et lefficacité des politiques publiques du logement Moderniser lurbanisme dans une perspective de transition écologique des territoires Les principales mesures du projet de loi ALUR 1.Encadrement des loyers 2.Garantie universelle 3.Relations locataires-propriétaires 4.Reforme des copropriétés et des professions de limmobilier 5.Habitat indigne et logement social 6.Règles durbanisme La loi DUFLOT ALUR à pour objectif de réguler les dysfonctionnements du marché, protéger les propriétaires et les locataires et de permettre laccroissement de loffre de logements dans des conditions respectueuses des équilibres des territoires logement.org /outils/ alur.org/ M ais la clé, cest le foncier abordable…

17 17 Premier volet de la réforme de la décentralisation, la loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles est publiée, après avoir été validée par le Constitutionnel. La loi MAPAM rétablit la clause de compétence générale des départements et des régions. Elle introduit la notion de « collectivité territoriale chef de file », avec des missions attribuées à chaque échelon Aux régions, laménagement et le développement durable du territoire, la protection de la biodiversité, le climat, la qualité de lair et lénergie, le développement économique, le soutien de linnovation pour les régions ; Aux départements, laction sociale, le développement social et la contribution à la résorption de la précarité énergétique, lautonomie des personnes, la solidarité des territoires pour le département ; Aux communes, la mobilité durable, lorganisation des services publics de proximité, laménagement de lespace et le développement local. Dans chaque région, la « conférence territoriale de laction publique » devra favoriser un exercice concerté des compétences des collectivités territoriales, de leurs groupements et de leurs établissements publics. do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT &dateTexte=&oldAction=dern ierJO&categorieLien=id Le texte de loi Clause générale de compétences pour les régions et les départements Secteur du logement peu concerné 1 chef de file en matière dhabitat Adéquation avec Loi ALUR et Loi pour la ville QUID des autres territoires Organisation, sous légide dURO Habitat, de manifestations inter-organismes ou inter-acteurs en région à visée dinformation et déchanges sur les conséquences dans le domaine de lhabitat et du logement social, et les initiatives à prendre… O u est passée la politique de lhabitat ?

18 18 Taux de mobilité : 5 à 6% Le taux de mobilité dans le parc locatif social du Languedoc-Roussillon est inférieur à 6 % en 2012 Il est inférieur à celui de l'année 2011, après sêtre stabilisé autour de 9% pendant 5 ans, après avoir connu une forte diminution depuis 2001 où il avoisinait les 13% Taux de vacance : 3% C'est dans les départements de l'Aude et de l'Hérault que la vacance est la plus faible Taux de HLM : il est passé de 10,2% en 2012 à 9,8% à fin 2013 « Nous ne pouvons pas loger toute la misère du monde dans le seul parc HLM, mais seulement y contribuer ! » La demande non satisfaite, au 1er janvier 2014 Moyenne annuelle depuis 5 ans : / an Q uelle politique de peuplement pour les HLM ?

19 19 N ous respectons la règle, …

20 20 PIECES EN LIEN\FINANCES\IMPAYES\2013 Tableau de Bord impayés v7 -extrait par région.xls PIECES EN LIEN\FINANCES\IMPAYES\2013 Tableau de Bord impayés v7 -extrait par région.xls PIECES EN LIEN\FINANCES\IMPAYES\mc Impayés 2012 résultats définitifs- avec correctif.pdf PIECES EN LIEN\FINANCES\IMPAYES\mc Impayés 2012 résultats définitifs- avec correctif.pdf 4,1% en Languedoc- Roussillon pour 4,3% France entière Q ui leut cru ?

21 21 Accords collectifs départementaux dans le département de lHérault pour la période 1999 / 2012 Plus de 14 années dexpérience, avec la mise en place et la gestion dun partenariat exemplaire et innovant depuis 1999, (cétait une première en France), avec les services de lEtat, du Conseil Général de lHérault, des travailleurs sociaux, de la CAF, de lensemble des bailleurs sociaux : PIECES EN LIEN\GESTION LOCATIVE\RP ACCORD CO 2013\BILAN MDES V2.pdf PIECES EN LIEN\GESTION LOCATIVE\RP ACCORD CO 2013\BILAN MDES V2.pdf Si lannée 2013, comme les précédentes sest révélée plus que convaincante en matière de résultats, nous pouvons nous inquiéter des suites, avec la fin de laccord départemental en décembre 2014 et laggravation du volume des demandeurs dans des situations de grande difficulté Q uid de 2015 ?

22 22 Ce qui va changer avec la Loi et larticle 47 PIECES EN LIEN\GESTION LOCATIVE\LOI ALUR ET ARTICLE 47\Gestion demande cadre juridique BOUTIN-ALUR v 2.pptx PIECES EN LIEN\GESTION LOCATIVE\LOI ALUR ET ARTICLE 47\Gestion demande cadre juridique BOUTIN-ALUR v 2.pptx Une proposition de préfiguration dURO Habitat au CRH PIECES EN LIEN\GESTION LOCATIVE\REFORME DE LA DEMANDE\NOTE DE CADRAGE PREFIGURATION v1.doc PIECES EN LIEN\GESTION LOCATIVE\REFORME DE LA DEMANDE\NOTE DE CADRAGE PREFIGURATION v1.doc PIECES EN LIEN\GESTION LOCATIVE\LOI ALUR ET ARTICLE 47\décryptage enjeux art 47 loi alur - V2.pptx PIECES EN LIEN\GESTION LOCATIVE\LOI ALUR ET ARTICLE 47\décryptage enjeux art 47 loi alur - V2.pptx Renforcer le droit dinformation du demandeur. Simplifier les démarches pour le demandeur (dépôt unique du dossier). Confirmer et améliorer le fonctionnement du SNE. Poser les bases dune montée en compétence des EPCI. Fiabiliser des systèmes dinformation (SNE, RPLS, etc.) Fiabiliser des outils relatifs à la gestion de la demande et des attributions S ouveraineté et R esponsabilité ?

23 23 CIL mutualisé - Lancement dune consultation URO Habitat a souhaité proposer à ses membres un service spécifique afin de garantir, sur la durée (3 ans), la conformité à la loi "Informatique et Libertés" conformément à larticle 44 du décret doctobre Il sagissait de lancer une consultation en vue de désigner un Correspondant Informatique et Libertés (CIL) mutualisé au groupement, Mutualisation dun ensemble de moyens, de procédures et également de coûts. Le CIL devant recevoir les demandes et réclamations (art 49 du décret doctobre 2005), la CNIL doit les lui transmettre et ainsi le responsable de traitement est protégé dans un premier temps dun contrôle de la Commission et dune action de sanction Prendre en charge les démarches légales et règlementaires liées aux traitements informatiques des données à caractère personnel, Garantir que l'organisme observe la réglementation sur le respect de la vie privée et l'utilisation des données à caractère personnel, Sensibiliser à la loi Informatique et Libertés, Faciliter la mise en œuvre de nouveaux services ou outils dans le cadre légal, Entretenir et développer les relations avec la CNIL, soumettre à cette dernière les traitements relevant du régime de l'autorisation, Centraliser et traiter les demandes et réclamations ayant trait à la loi Informatique et Libertés, Organiser les formations des RIL, Créer des référentiels communs. PIECES EN LIEN\FINANCES\CIL\Courrier CNIL.pdf PIECES EN LIEN\FINANCES\CIL\Courrier CNIL.pdf A nticiper …

24 24 La sécurité des biens et des personnes, mais aussi celle de nos agents, une priorité pour les Bailleurs Sociaux du Languedoc-Roussillon Club des référents sécurité L es résultats sont au rendez-vous … Un programme expérimental

25 Depuis 2002, 23 membres fondateurs, 5000 professionnels formant un réseau dacteurs qui se développe autour dun programme daction Bailleurs sociaux, collectivités territoriales, syndicats et groupements professionnels, fédérations, bureaux détudes, architectes, entreprises, professionnels du bâtiment et des travaux publics, acteurs de lhabitat, 60 membres, pour « Faire converger les idées, les moyens et les dispositifs vers lobjectif de construire plus, mieux et autrement, pour tous et partout en Languedoc-Roussillon» 25 Des partenaires et acteurs de lHabitat incontournables en LR, qui nous accompagnent et nous soutiennent, afin de promouvoir un Habitat social durable, abordable et de qualité, partout, pour tous et au meilleur prix. PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\PARTENAI RES FINANCIERS\PLAQUETTE PARTENAIRES final.pdf PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\PARTENAI RES FINANCIERS\PLAQUETTE PARTENAIRES final.pdf E nsemble pour réussir…

26 En chiffres, depuis rencontres participants 500 intervenants flashs dinfo 400 questionnaires professionnels connexions lr.fr/rencontres.html Rencontres Interprofessionnelles Régionales 2013 Avril 2013: « Construire aujourdhui pour habiter demain » Juin 2013 : « Innover dans les bâtiments» Octobre Rénovation énergétique des logements 26 Organisation & animation des RIR LR Direction - Maryse BOLLINI Mob Tél Fax Courriel : http : //www.fusion-ingenierie.com PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\RIR\Bil an et évaluation RIR 2013.pdf PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\RIR\Bil an et évaluation RIR 2013.pdf om/video/x174x4t_05- rir28-octobre2013-film-jl- dumont_tech&start=315 D es rencontres convoitées… MERCI

27 27 Caisse des dépôts – URO Habitat Dans le cadre de notre partenariat, 3 sessions du club des Directeurs financiers des organismes dhabitat social du Languedoc-Roussillon ont été organisées conjointement entre la Caisse des dépôts et lUnion régionale HLM (URO Habitat) L'objectif de ces rencontres est de proposer aux organismes et notamment aux directeurs financiers, un lieu d'échanges privilégiés sur la base dun apport riche en informations, permettant d'aborder l'actualité financière du logement social Nouveautés en matière dinstruction des prêts : vers des simplifications La réhabilitation thermique Lapproche globale opérateur et gestion de la dette : un accompagnement sur mesure Eco-prêt Bonification des 120 M du Fonds dEpargne Etude financière des organismes de logements sociaux … Gaëlle VELAY, directrice régionale Languedoc- Roussillon. 16 mai juin novembre 2013 I nitiatives et E fficience…

28 URO Habitat en partenariat avec la Caisse des Dépôts a développé un processus intégré daide à la décision en matière de RSE : méthodologie et outil pluriannuel dorientations, dévaluation et de suivi continu des actions engagées, ce référentiel régional est non seulement destiné à améliorer la performance et faciliter la gestion des bailleurs sociaux quels que soient le territoire et leur statut, mais tient compte également de ladéquation entre moyens et résultats, afin de mesurer la performance globale de chaque structure au regard des enjeux régionaux, des choix réalisés en matière de développement durable et de lefficience des moyens engagés 28 habitat.org/ecom/ecom201 3.nsf/Id/328 habitat.org/ecom/ecom201 3.nsf/Id/328 Les plateaux du direct… I nnovation et P ragmatisme

29 29 URO Habitat et l'ensemble des Bailleurs Sociaux du Languedoc-Roussillon ont créé : «Dust et Dusty», deux petits personnages, mascottes du Développement Durable dans l'habitat social. Elles vont donner tout au long de l'almanach, les « 10 clés de l'habitat malin » aux habitants : bons gestes, astuces et pièges à éviter pour vivre mieux, tout simplement ! Cet outil de sensibilisation nous guide avant tout « sur le chemin du développement durable ». Mais il favorise également le « mieux vivre ensemble » et permet dassurer la poursuite par les habitants des efforts faits par les organismes en matière de qualité de service. Les mascottes Dust et Dusty sont ainsi des « ambassadeurs » efficaces en matière de communication à la rencontre des habitants, sur la qualité de vie et de service. Pour réussir et obtenir des résultats concrets, sans doute faut-il construire autrement, mais il faut aussi utiliser, se servir et agir différemment ! » Campagne permanente de sensibilisation Dust et Dusty, les mascottes HLM parcourent le Languedoc-Roussillon en préconisant les bons gestes pour léducation au développement durable LAlmanach des bons gestes pour mieux vivre son habitat, un support pédagogique proposé aux habitants en exemplaires PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\DUST DUSTY\MASCOTTES et ALMANACH 2012 v2 HLM.ppsx PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\DUST DUSTY\MASCOTTES et ALMANACH 2012 v2 HLM.ppsx N os mascottes HLM

30 30 A travers ses actions et son plan convergence 2010/2014, URO Habitat contribue à une meilleure connaissance du secteur de lhabitat social, à la valorisation du travail de ses adhérents ainsi quà la promotion dun discours positif, concret et mobilisateur sur le monde HLM auprès de lensemble des acteurs de lhabitat et partenaires. Nous assurons une mission dinformation, de communication, de capitalisation et déchanges, en particulier au travers de notre site Internet et ses espaces dédiés. Bilan à fin 2013 Nombre de visites totales depuis 2007 : Nombre de pages visitées depuis 2007 : Nombre moyen de visites mensuelles : Nombre de Flash-actualités depuis le 1er janvier 2013 : ce-lr.fr/http://www.convergen org/http://www.urohabitat. org/ B ienvenue chez vous…

31 31 PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\PARTENAIRES FINANCIERS\PLAQUETTE INVESTISSEMENT HLM V finale.pdf PIECES EN LIEN\CONVERGENCE\PARTENAIRES FINANCIERS\PLAQUETTE INVESTISSEMENT HLM V finale.pdf 1,2 milliard deuros de commandes annuelles emplois mobilisés annuellement Le Président Joseph VIDAL Le Directeur Denis REY personnes logées Merci pour votre attention A vec le grand « H » de HLM


Télécharger ppt "Assemblée Générale informative des partenaires dURO Habitat 6 mars 2014 1 URO Habitat avec le grand « H » de H lm."

Présentations similaires


Annonces Google