La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANIMATION PEDAGOGIQUE DE NOUVEAUX TEXTES sur les modalités dorganisation de lévaluation aux baccalauréats général et technologique Octobre 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANIMATION PEDAGOGIQUE DE NOUVEAUX TEXTES sur les modalités dorganisation de lévaluation aux baccalauréats général et technologique Octobre 2012."— Transcription de la présentation:

1 ANIMATION PEDAGOGIQUE DE NOUVEAUX TEXTES sur les modalités dorganisation de lévaluation aux baccalauréats général et technologique Octobre 2012

2 POURQUOI ?

3 Un processus conceptuel de lEPS qui se met définitivement en place. Lorganisation hiérarchisée, homogénéisée, harmonisée des enseignements en niveaux de compétences. Renforcer la valeur ajoutée de lEPS au système éducatif dans son ensemble. Fixer définitivement son objet de travail : les conduites motrices des élèves. Provoquer la réflexion des élèves : les aider à construire des méthodes pour apprendre. Travailler à lengagement, à linvestissement, à la relation, à la communication, au partage, au travail collaboratif….. Mobiliser les compétences sociales

4 QUEST-CE QUI FONDE CES NOUVEAUX TEXTES ? Lévaluation de ce quont appris les élèves. Pour un enseignant, sengager dans lEVALUATION cest obligatoirement établir la connexion nécessaire avec les PROGRAMMES, et de fait, avec LES APPRENTISSAGES VISES pour les élèves de terminale.

5 PROGRAMMES EVALUATION APPRENTISSAGES VISES

6 QUE DOIVENT APPRENDRE LES ELEVES EN LYCEE AUJOURDHUI ? QUELS SONT LES PRINCIPES QUI GUIDENT LA CONSTRUCTION DE CES APPRENTISSAGES ?

7 Les aspects pédagogiques Un regard ʺ évolutif ʺ sur la relation APPRENDRE ENSEIGNER

8 Un principe générateur : A quoi sert un professeur ? La formation dun "élève intellectuellement, physiquement et socialement, émotionnellement…. éduqué" Aptitude dun élève à agir dans le temps présent, à souvrir au temps présent. Ses capacités dadaptation à un contexte Sa valeur citoyenne, la qualité de ses relations aux autres.

9 Le développement de ̎ lIntelligence ̎ LIntelligence vue comme ̎ un système de formes dintelligence ̎ Ref Howard Gardner Lintelligence logico-mathématiques Lintelligence spatiale Lintelligence interpersonnelle Lintelligence corporelle-kinesthésique Lintelligence verbo-linguistique Lintelligence intra-personnelle Lintelligence musicale-rythmique Lintelligence naturaliste Lintelligence existentielle (le sens et lorigine des choses)

10 Un principe organisateur LES ACTIVITES dAPPRENTISSAGE DUN ELEVE TROIS COMPOSANTES FONDAMENTALES Un principe organisateur LES ACTIVITES dAPPRENTISSAGE DUN ELEVE TROIS COMPOSANTES FONDAMENTALES

11 Un modèle « ouvert » de lAPPRENTISSAGE

12 Un élève qui apprend Réalisation Pensée Investissement Trois composantes fondamentales dans lapprentissage

13 Les contraintes dun modèle denseignement

14 ENSEIGNER DANS LESPACE SCOLAIRE Réaliser PenserSinvestir Sadapter I La logique de la matière La logique de lélève Les concepts organisateurs CONTEXTE Identifié / Spécifié

15 LES CONCEPTS FEDERATEURS qui cherchent une organisation Compétence " attendue " connaissances attitudes capacités

16 ACTIONS - FAIRE ACTIVITES SM- APPRENDRE ORG MOT x ENER EMO DEC INT INF x x x x x xx xx x x C-E CONNAISSANCE xxxx Décliner la compétence – Laxe culturel COMPETENCE CAPACITE

17 ACTIONS - FAIRE ACTIVITES REFLEXIVES - APPRENDRE rechercher reconnaître analyser x x x x x x xx xx x x C-E CONNAISSANCES X X Prenons lactivité dOBSERVATION Comme un lieu daide à lapprentissage Intégrer synthétiser Laxe ̎ réflexif ̎ Anticiper CAPACITES COMPETENCE Repérer le but de la situation Sélectionner les repères utiles Reconnaître des indices significatifs…..

18 Un élève qui apprend Réalisation Pensée Investissement Trois composantes fondamentales dans lapprentissage

19 MODES DE REALISATION Composante de la réalisation MODES DINVESTISSEMENT Composante de linvestissement Composante de la pensée MODES DE PENSEE COMMUNIQUER SEQUILIBRER SE DEPLACER EXPRIMER LOCALISER MANIPULER SOUVRIR COOPERER SE CONTROLER RESPECTER SIMPLIQUER INVENTER SE PROJETER RAISONNER SE REPRESENTER REPRODUIRE /REINVESTIR SEVALUER /OBSERVER

20 Les modes de réalisation DES OBSERVABLES : Postures – Attitudes Trajets Trajectoires Espace Temps Enchaînement des actions SE DEPLACER LOCALISER EXPRIMER MANIPULER COMMUNIQUER SE POSITIONNER CHAMP CAPACITAIRE lié à : lAJUSTEMENT POSTURAL Situer, percevoir des plans de lespace par rapport à laxe du corps Repérer un placement corporel par rapport à un référent extérieur. Maintenir un équilibre statique. Ajuster son équilibre en permanence dans laction. Apprécier/réguler son tonus musculaire Adopter des postures induites par le contexte. Prendre conscience des différents segments de son corps à mobiliser. Identifier les sensations de leffort (limites, seuils…) CHAMP CAPACITAIRE lié à la: STRUCTURATION SPATIALE Apprécier des: directions distances amplitudes hauteurs zones volumes angles espaces… CHAMP CAPACITAIRE lié à la : STRUCTURATION TEMPORELLE Apprécier / Percevoir des : vitesses (fréquence, réaction…) intensités accélérations / décélérations rythmes – durées… CHAMP CAPACITAIRE lié à la : COORDINATION Dissocier 2 actions corporelles de nature différente dans un même temps. Mettre en ordre des actions pour atteindre un objectif Réaliser des habiletés fines Synchroniser des actions corporelles dans un même temps.

21 LES ACTIVITES DE PENSEE OBSERVABLES OBSERVER SEVALUER Focalisation de lattention Productions écrites Verbalisations Consultation de données Productions motrices en réponse à la tâche Choix de paramètres de la tâche RAISONNER SE REPRESENTER SE PROJETER INVENTER REINVESTIR REPRODUIRE CHAMP CAPACITAIRE lié : à la REPETITION à la TRANSPOSITION - Mémoriser une action ou - récupérer une une succession dactions connaissance réutilisable - organiser les répétitions en mémoire méthodiquement - Identifier des similitudes de contexte CHAMP CAPACITAIRE lié à : LIDENTIFICATION - Focaliser son attention sur des indices précis - Utiliser les outils de capture des données - Mettre en relation des indicateurs de réussite et des indicateurs de réalisation - Interpréter les effets de laction CHAMP CAPACITAIRE lié à : LA DEMARCHE EXPERIMENTALE - Vérifier la validité dune hypothèse par lexpérience - Mettre en œuvre des procédures et contrôler leurs résultats - Mettre en relation des procédures et des résultats - Mettre en relation des données de types différents (faits, principes, lois, règles) - Utiliser différentes procédures de raisonnement (induction, déduction, généralisation …) CHAMP CAPACITAIRE lié à : LA SYMBOLISATION Coder ou décoder laction en utilisant différents supports : mots, images … CHAMP CAPACITAIRE lié à : LA PLANIFICATION - Se fixer des buts, sous-buts. - Planifier les différentes étapes dun processus. - Élaborer des hypothèses. CHAMP CAPACITAIRE lié à : LA CREATION - Imaginer plusieurs solutions en réponse à un même but - Combiner et associer des images, des informations de façon inédite

22 Les modes dinvestissement SE CONTROLER COOPERER SOUVRIRSIMPLIQUER RESPECTER DES OBSERVABLES : - Réactions aux situations de stress - Relations aux autres - Postures - Entrée dans lactivité - Persévérance - Prise dinitiatives CHAMP CAPACITAIRE lié à : LADAPTATION AUX PERTURBATIONS - Relativiser lenjeu de lévènement - Apprécier la nature de ses émotions - Pondérer ses réactions face à un évènement déstabilisant CHAMP CAPACITAIRE lié à : LEMPATHIE - Exploiter les différences au sein du groupe - Reconnaître des qualités à chaque membre du groupe - Mettre ses potentialités au service du collectif CHAMP CAPACITAIRE lié à : La CURIOSITE - Oser expérimenter des situations inconnues - Accepter de dépasser son niveau dacquisition actuel CHAMP CAPACITAIRE lié à : LEFFORT - accepter les efforts liés à la quantité de répétitions nécessaires aux progrès - Supporter les sensations dinconfort comme condition de progrès - Accepter les moments de stagnation ou de régression - Oser avancer ses idées CHAMP CAPACITAIRE lié à : La CONFORMITE - Comprendre la nécessité de la règle - Objectiver les risques

23 ILLUSTRATION DE LA DEMARCHE DENSEIGNEMENT

24 UN EXEMPLE DE DECLINAISON, sur un CYCLE TERMINAL LYCEE / avec le SUPPORT du HAND-BALL

25 Trois composantes Compétence Attendue

26 Compétence attendue Rechercher le gain dune rencontre de hand-ball par la mise en place dune attaque fondée sur loccupation permanente de lespace de jeu. Les élèves sont capables de recueillir des informations pour élaborer un projet collectif

27 Compétence Attendue Se déplacer Localiser Raisonner Se projeter Respecter Des modes fondamentaux Coopérer Observer

28 Compétence Attendue Se déplacer Coordonner des actions de contrôle de la balle avec des courses Localiser Orienter ses déplacements en fonction de la cible Repérer des zones dans un espace de jeu Se projeter Respecter Capacités motrices sollicitées Coopérer Observer Raisonner

29 C ompétence Se déplacer Coordonner des actions de contrôle de la balle avec des courses Le temps dengagement La vitesse optimale dengagement Localiser Sorienter en fonction de la cible La permanence perceptive sur le couloir daccès à la cible Repérer des zones dans un espace de jeu La sectorisation de lespace de jeu Raisonner Se projeter Respecter Connaissances opératoires mobilisées Coopérer Observer

30 Compétence Attendue Raisonner Etablir des relations de cause à effet entre des résultats et des organisations collectives Se projeter Elaborer des hypothèses concernant lamélioration de lorganisation collective Respecter Sexprimer de façon recevable pour les partenaires et les adversaires Coopérer Dialoguer pour formuler un projet collectif daction Capacités méthodologiques et sociales sollicitées Observer Se focaliser sur des signes particulier

31 Compétence Attendue Raisonner Etablir des relations de cause à effet entre des résultats et des organisations collectives La relation entre les zones de déclenchement des tirs efficaces et la structure défensive Se projeter Elaborer des hypothèses concernant lamélioration de lorganisation collective Linfluence de lespace dattaque sur la création de couloirs daccès à la cible Respecter Sexprimer de façon recevable pour les partenaires et les adversaires Légalité de statut pour tous les membres du groupe Coopérer Dialoguer pour formuler un projet collectif daction La nécessaire complémentarité des actions individuelles dans lefficacité de léquipe Connaissances opératoires mobilisées Observer Se focaliser sur des signes particuliers Les éléments signifiants de la sollicitation de la passe

32 Compétence Attendue Raisonner Etablir des relations de cause à effet entre des résultats et des organisations collectives La relation entre les zones de déclenchement des tirs efficaces et la structure défensive Se projeter Elaborer des hypothèses concernant lamélioration de lorganisation collective Linfluence de lespace dattaque sur la création de couloirs daccès à la cible Respecter Sexprimer de façon recevable pour les partenaires et les adversaires Légalité de statut pour tous les membres du groupe Coopérer Dialoguer pour formuler un projet collectif daction La nécessaire complémentarité des actions individuelles dans lefficacité de léquipe Observer Se focaliser sur des signes particuliers Les éléments signifiants de la sollicitation de la passe Localiser Sorienter en fonction de la cible La permanence perceptive sur le couloir daccès à la cible Repérer des zones dans un espace de jeu La sectorisation de lespace de jeu Se déplacer Coordonner des actions de contrôle de la balle avec des courses Le temps dengagement La vitesse optimale dengagement

33 Il y a nécessité à créer et à utiliser un cadre opératoire Qui prend en compte la combinaison des composantes culturelle, méthodologique et sociale dans la compétence attendue, ou dit autrement, la combinaison des composantes de réalisation, de pensée et dinvestissement Qui organise linterrelation entre les capacités, les connaissances et les attitudes

34 Trois temps forts pour structurer un enseignement qui vise lacquisition des compétences attendues des programmes Programmer son enseignement en fonction des potentialités daction sollicitées (pôle capacitaire) Faire construire les connaissances opératoires nécessaires à la production dactions efficaces Aider au repérage permanent des progrès

35 Programmer son enseignement : Repérer les potentialités dactions à développer pour être compétent

36 Niveau 1. Rechercher le gain d'une rencontre de hand-ball par la mise en place d'une attaque fondée sur l'occupation permanente de lespace de jeu (écartement et étagement) face à une défense qui sorganise prioritairement pour récupérer la balle et défendre la cible. Les élèves sont capables de recueillir des informations pour élaborer un projet collectif. Se référer à lespace pour attaquer Déterminer son action défensive dans lalternative récupérer la balle / protéger son but Participer à lanalyse de données sur le jeu pour établir un projet collectif 3 potentialités daction

37 Niveau 2. Rechercher le gain d'une rencontre de hand-ball par la mise en œuvre de choix tactiques collectifs fondés sur la vitesse d'exécution et impliquant un(e) ou deux partenaires. La défense réduit son espace de jeu entre 6m et 12m. Les élèves utilisent de façon optimale leurs ressources au regard des modalités daction élaborées Rechercher à prendre de vitesse lactivité défensive Lier son efficacité à la combinaison de son action avec celle dun partenaire 5 potentialités daction Exploiter ses ressources dans des combinaisons particulières Adapter ses interventions défensives à celles de ses partenaires, dans un rôle spécifique Se situer en permanence dans un projet collectif

38 Programmer son enseignement : Définir les contenus de lenseignement

39 Définir les contenus de lenseignement : un outil est nécessaire pour formuler les connaissances à mobiliser pour agir

40 CAPACITES Coordonner des actions de contrôle de la balle avec des courses Sorienter en fonction de la cible Repérer des zones dans un espace de jeu Se focaliser sur des signes particuliers Etablir des relations de cause à effet entre des résultats et des organisations collectives Elaborer des hypothèses concernant lamélioration de lorganisation collective Dialoguer pour formuler un projet collectif daction Sexprimer de façon recevable pour les partenaires et les adversaires Reconnaître des qualités à chaque membre du groupe ACTIONS Prendre des balles en course Sorienter en permanence en fonction du porteur et de son couloir daccès à la cible Se replacer et se déplacer en fonction de la position des équipiers Repérer les opportunités de passes, les replacements, les prises de balle en course, les zones daction Prendre en compte les résultats chiffrés concernant le déclenchement des tirs et le repérage du positionnement de la défense Avoir des idées sur les modifications concernant le positionnement des joueurs Prendre la parole lors des temps morts et prendre en compte la parole des partenaires Rester dans un langage technique lors des temps morts Solliciter le partenaire au niveau de ses possibilités CONNAISSANCES Le temps dengagement Le point virtuel de réception La vitesse optimale dengagement La permanence perceptive sur le couloir daccès à la cible La sectorisation de lespace de jeu Les éléments signifiants de la sollicitation de la passe Les éléments signifiants du replacement Limage de la coordination course / prise de balle Le quadrillage de lespace de jeu La relation entre les zones de déclenchement des tirs efficaces et la structure défensive Linfluence de lespace dattaque sur la création de couloirs daccès à la cible La nécessaire complémentarité des actions individuelles dans lefficacité de léquipe Légalité de statut pour tous les membres du groupe La perception de lautre en tant que ressource REALISERPENSERSINVESTIR Compétence attendue Potentialités daction à développer Modes fondamentaux sollicités

41 Le baccalauréat 2013 UN ARRETE 21décembre 2011 Une CIRCULAIRE 8 juin 2012 Les enseignements concernés Les différents types de contrôles Le contrôle en cours de formation Lexamen ponctuel terminal Le contrôle adapté

42 Les items organisateurs de ces textes LA STRUCTURE DE LENSEIGNEMENT EPS, LA CERTIFICATION, LE CADRE GENERAL. (REF IG) LE PUBLIC CONCERNE PAR LE CONTRÔLE LES EPREUVES (Prestations définies et élaborées) LES LISTES (Répertoires de supports arrêtés) LE DISPOSITIF de LEVALUATION Modalités Protocole LA NOTATION LE RATTRAPAGE LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU LA COMMISSION ACADEMIQUE

43 La structure des voies Générale et Technologique Trois années de formation Une certification en classe de terminale Un volume horaire total de 216 h en 3 ans Une certification en CCF (élèves scolarisés) EPS = coeff 2 Groupe IGEN, 2012, Paris septembre 2012

44 La certification au baccalauréat Sappuie sur un curriculum de formation sur 5 compétences propres à lEPS incluant les CMS. Sappuie sur une formation de base selon 5 compétences propres (Niveau 3 de Comp attendue). Atteste dune formation de lélève sur au moins 3 compétences propres de niveau 4 de comp attendue. Evalue lélève sur 3 épreuves relevant de 3 compétences propres de niveau 4 de comp attendue Lenseignant du groupe classe de lannée évalue et propose la note à la CAHPN Groupe IGEN, 2012, Paris septembre 2012

45 Le cadre généralEvaluer à travers un ensemble certificatif relevant de 3 compétences propresEvaluer sur 3 épreuvesEvaluation avec protocole validé en Terminale par la CAHPNSeul lenseignant du groupe classe de lannée assure la formation des élèvesIl fait appel à un collègue pour la co-évaluation des élèves Groupe IGEN, 2012, Paris septembre 2012

46 LE PUBLIC

47 Enseignement Commun ObligatoireEnseignement facultatif CCFExamen Ponctuel TermCCFExamen Ponctuel Term Elèves des Lycées publics et privés sous contrat Candidats individuels, détablissements privés hors contrat, du CNED. Elèves suivant cet enseignement Tout candidat ayant passé les épreuves de lenseignement commun CCF comme en ponctuel. Contrôle Adapté Pour les Inaptes partiels ou les handicapés attestés par le médecin scolaire Enseignement Elèves suivant de Complément CCF cet enseignement sur lannée de terminale

48 LES EPREUVES

49 ENSEIGNEMENT COMMUN OBLIGATOIRE CONTROLE EN COURS DE FORMATION EXAMEN PONCTUEL TERMINAL Ensemble certificatif de 3 épreuves 2 dentre elles au moins dans la liste nationale ; 1 épreuve pouvant être issue de la liste académique. Les 3 épreuves relèvent de 3 compétences propres distinctes Ensemble de 2 épreuves qui représentent un couple indissociable.

50 LE CONTRÔLE ADAPTE3 CP avec 1 épreuve ordinaire et 2 épreuves adaptées2 CP avec 2 épreuves adaptées1 CP avec une seule épreuve adaptée

51 ENSEIGNEMENT FACULTATIF EPS CONTROLE EN COURS DE FORMATION EXAMEN PONCTUEL TERMINAL Réalisé sur lannée de terminale à partir de 2 APSA supports de 2 épreuves physiques et dun entretien. Les 2 APSA doivent relever de 2 CP différentes. Lune delles peut appartenir à lensemble certificatif de lenseignement commun. Dans tous les cas, le candidat devra passer les deux épreuves physiques dans le cadre de lenseignement facultatif. La notation de lentretien atteste des connaissances et de la réflexion du candidat. Cette partie représente 20% de la note finale (soit 4 points sur 20). Lentretien sappuie obligatoirement sur le carnet de suivi. Choix dune épreuve parmi : -les 3 trois épreuves proposées dans la liste nationale spécifique à lenseignement facultatif ponctuel, publiée en annexe de la présente circulaire et susceptible dévolutions au fil des sessions, -les 2 épreuves éventuellement proposées dans la liste académique spécifique

52 ENSEIGNEMENT DE COMPLEMENT CONTROLE EN COURS DE FORMATION En cohérence avec les thèmes détude retenus, il sorganise en deux parties : - la première partie sappuie sur la pratique de 3 APSA relevant de 3 CP distinctes dont 2 au moins sont issues de la liste nationale. - La seconde partie prend en compte lengagement du candidat dans la réalisation dune production individuelle et dune production collective.

53 LES LISTES DES SUPPORTS DEPREUVES

54 ENSEIGNEMENT COMMUN OBLIGATOIRE CONTROLE EN COURS DE FORMATION EXAMEN PONCTUEL TERMINAL Liste nationale publiée par circulaire. une fiche précise : niveau de la C.Att des programmes – le cadre de la situation – critères dévaluation et repères de notation. Ensemble des fiches=référentiel national Liste académique de 4 épreuves Arrêtée par le Vice-recteur pour 2013 Le choix du couple d'épreuves est opéré par le candidat lors de l'inscription à l'examen ; Les exigences sont identiques quen CCF Liste nationale des couples d'épreuves : 1. Gymnastique au sol – Tennis de table 2. 3 x 500 mètres - Badminton 3. 3 x 500 mètres – Tennis de table 4. Gymnastique au sol – Badminton 5. Badminton – Sauvetage

55 ENSEIGNEMENT FACULTATIF EPS CONTROLE EN COURS DE FORMATION EXAMEN PONCTUEL TERMINAL Ne peuvent s'inscrire à l'épreuve facultative : -les candidats dispensés de l'épreuve obligatoire d'éducation physique et sportive, - les candidats à l'épreuve de complément d'éducation physique et sportive. Liste nationale 1- Natation de distance 2- Judo 3- Tennis Liste académique 2 APSA pour 2013

56 EVALUATION Modalités Protocole

57 ENSEIGNEMENT COMMUN OBLIGATOIRE CONTROLE EN COURS DE FORMATION EXAMEN PONCTUEL TERMINAL Evaluation par 2 examinateurs dont le prof. de la classe. Calendrier arrêté par létablissement Exigences fixées par les référentiels nationaux et académiques *Chaque établissement propose au Vice- recteur un projet annuel du protocole dévaluation. Document transmis à la Commission académique dharmonisation et de proposition de notes et porté à la connaissance du CA détablissement, des candidats et de leurs familles * 1 journée dexamen * Date fixée au cours de lannée par les recteurs * Plusieurs centres dexamens peuvent être organisés

58 LA NOTATION

59 Les notes sont attribuées en référence au niveau 4 des C.A des programmes N au point entier le plus proche ENSEIGNEMENT COMMUN OBLIGATOIRE CONTROLE EN COURS DE FORMATION EXAMEN PONCTUEL TERMINAL *1 journée dexamen *Date fixée au cours de lannée par les recteurs *Plusieurs centres dexamens peuvent être organisés

60 ENSEIGNEMENT FACULTATIF EPS CONTROLE EN COURS DE FORMATION EXAMEN PONCTUEL TERMINAL La notation de lentretien atteste des connaissances et de la réflexion du candidat. Cette partie représente 20% de la note finale (soit 4 points sur 20). Lentretien sappuie obligatoirement sur le carnet de suivi. *Lépreuve physique est notée sur 16 points, en référence au niveau 5 de compétence attendue fixé nationalement. *Les exigences sont identiques à celles du contrôle en cours de formation. *Pour les épreuves retenues à léchelon académique, la compétence et le référentiel de niveau 5 sont validés par la commission académique. *Lentretien noté sur 4 points

61 Les inaptitudes Evaluer sur 3 ou 2 épreuves pour tous les examens. Handicap sévère : une épreuve avec aval CAHPN Laisser à lenseignant lappréciation de linaptitude en cours dannée Faire valider par la CAHPN

62 LE RATTRAPAGE

63 ENSEIGNEMENT COMMUN OBLIGATOIRE CONTROLE EN COURS DEFORMATION Si le certificat médical nest pas incompatible avec une pratique différée, bénéfice dun rattrapage. Les cas de force majeure qui sont assidus et certifiés par le chef détablissement peuvent être rattrapés.

64 SPORTIFS DE HAUT NIVEAU 2 épreuves dans 2 CP distinctes. Si incompatibilité avec la scolarité, le SHN passe lépreuve ponctuelle.

65 COMMISSION ACADEMIQUE Elle est composée dun ou des IA/IPR et dau moins 8 enseignants (public et privé) et est présidée par le Recteur : Elle analyse, harmonise, communique les notes au jury du Bac. Elle arrête les listes dactivités académiques, établit et valide les référentiels, dresse le compte-rendu annuel quelle transmet à la Commission Nationale.

66 SUGGESTIONS POUR CONCLURE

67 ELABORER le PROTOCOLE……. Parmi 31 épreuves nat + 4 acad 1 épreuve??? 20 heures ??? Les ENSEMBLES = 3 EPREUVES 3 Compétences Propres distinctes Nature CP 1 prof = 1 ensemble 5 CP scolarité Une séance pour évaluer Choix de lélève

68 Annexe 1 Liste nationale d'épreuves pour les enseignements commun, de complément et facultatifs évalués en CCF CP 1 Course de ½ fond, course de haies, course de relais-vitesse, lancer du disque, lancer de javelot, saut en hauteur, pentabond, natation de vitesse, natation de distance CP2 Escalade, course d'orientation, natation sauvetage CP3 Acrosport, aérobic, arts du cirque, danse, gymnastique (sol, parallèles, asymétriques, fixe, poutre), gymnastique rythmique CP4 Basket-ball, football, handball, rugby, volley-ball, badminton, tennis de table, boxe française, judo CP5 Course en durée, musculation, natation en durée, step

69 Liste académique: 4 épreuves maximum Une seule peut être choisie dans un ensemble de 3 épreuves!!!

70 EVALUER QUELLES COMPETENCES??? Performance mesurée Adapter ses déplacements Visée artistique ou esthétique Les COMPETENCES ATTENDUES Elles précisent les réponses motrices à réaliser en intégrant les dimensions culturelles et méthodologiques Affrontement indivi-collect Effets de son activité Développement, entretien de soi S engager lucidement Utilisation de démarches Règles de vie collective Rôles

71 L EVALUATION Un protocole Valider par le Vice-recteur Des ensembles Les Epreuves 2 Examinateurs dont le responsable du Groupe 3 notes sur 20 Le temps d une séance….. Un calendrier 20 heures La moyenne des

72 La NOTATION Des propositions de notes Commission académique 8 enseignants Les examinateurs L attribution de la note définitive Le président de jury du Baccalauréat Régulation E.P.L.E.

73 Une commission nationale Valide les référentiels académiques Dresse le bilan national annuel Préconise des régulations Présidée par le doyen de l inspection générale E.P.S.

74 MERCI de votre ATTENTION


Télécharger ppt "ANIMATION PEDAGOGIQUE DE NOUVEAUX TEXTES sur les modalités dorganisation de lévaluation aux baccalauréats général et technologique Octobre 2012."

Présentations similaires


Annonces Google