La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La validation des compétences. Bases légales : politique transversale 3 Décrets portant assentiment à l Accord de coopération du 24 juillet 2003 relatif.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La validation des compétences. Bases légales : politique transversale 3 Décrets portant assentiment à l Accord de coopération du 24 juillet 2003 relatif."— Transcription de la présentation:

1 La validation des compétences

2 Bases légales : politique transversale 3 Décrets portant assentiment à l Accord de coopération du 24 juillet 2003 relatif à la validation des compétences dans le champ de la formation professionnelle continue

3 Le Consortium de validation des compétences rassemble : les Partenaires sociaux et les Services publics de lemploi pour orienter et évaluer le dispositif, des opérateurs denseignement et de formation pour piloter le dispositif : o Bruxelles Formation o l Enseignement de promotion sociale o l IFAPME o Le Forem o le SFPME

4 Les préoccupations de lentreprise : Dans ses perspectives daugmenter sa production et sa responsabilité sociale - Gestion des besoins en compétence - Pérennisation des savoirs - Rationalisation et optimisation des parcours de formation Les préoccupations pour le CE/ travailleurs : Dans ses perspectives de parcours professionnels et/ou de formation : - Renforcement de son estime de soi - Obtenir une officialisation de ses compétences - Un défi dans sa gestion de son stress, de ses émotions, des consignes, du temps imparti en situation dépreuve Titre de compétence Croisement de nouvelles impulsions entre lentreprise et le CE et/ou le travailleur

5 TC = Croisement de nouvelles impulsions entre lentreprise et le DE et/ou le travailleur LentrepriseLe CE et/ou le travailleur Dans sa gestion des recrutements -Preuve officielle des compétences dans un métier donné, approuvée par le secteur -Réduction de la zone dincertitude Dans sa gestion RH -Réponse aux besoins sectoriels en qualification -Garantie dun dispositif fiable et neutre -Outil pour accompagner les évolutions internes des collaborateurs dans une gestion des compétences Pour le CE -Motivation à avancer dans son parcours professionnel et/ou optimaliser son projet de formation -Preuve officielle de ses compétences dans un métier donné Pour le travailleur - Renforcement de sa motivation -Reconnaissance professionnelle -Sécurisation de son parcours

6 Les points forts du Titre de compétence pour les candidats et les entreprises

7 Titre de compétence 1- Référentiel de validation 2- Agrément des centres 3- Epreuve de validation 4- Délivrance Titre Vérification des processus Qualité et méthodologiques par session Demande damélioration Observateur externe Grille dévaluation critèriée Épreuve à blanc Audit interne Revue des Centres Audit externe Renouvellement agrément Profil SFMQ Partenaires sociaux sectoriels Le Titre de Compétence : la garantie Qualité dun dispositif fiable et neutre

8 Le Consortium de Validation des compétences Quelques éléments statistiques Plus 10,000 Titres de compétences délivrés Sessions organisées 452 en en en Centres agrées en Wallonie et Bruxelles 37 métiers disponibles Taux de réussite moyen ( ) : 67% Taux de présence ( ) : 79% Le profil socioprofessionnel des candidats : 64% de CE 26% des travailleurs Niveau de qualification des candidats : CESI et CESS Egalité des genres aux épreuves 55 % hommes 45 % femmes

9

10 La validation des compétences Létude dimpact

11 Evaluation du dispositif par les candidats (409 Evaluation du dispositif par les candidats (409) Les points forts du dispositif sont lorganisation, lencadrement, son objet (utilité), sa qualité et linsertion professionnelle qui en découle. Les points faibles du dispositif sont un manque de reconnaissance des titres, les niveaux des tests et les horaires ou les temps dattente.

12 Attentes et craintes des employeurs (306) La quasi-totalité des employeurs (95%) pense que le titre de compétence est une alternative intéressante pour les personnes sans certification (ou diplôme) ; plus dun tiers dentre eux le pensent peu importe la fonction. Grand potentiel : 44% des employeurs seraient prêts à faire usage du Dispositif de Validation des Compétences pour le personnel actuel et 69% à lengagement de nouveau personnel. Plus de trois quarts des employeurs recommanderaient le dispositif. Un peu plus de la moitié des employeurs interrogés (54%) expriment des craintes par rapport à un tel dispositif; une des grandes craintes est que les compétences validées ne correspondent pas à leur demande dans le métier concerné.

13 La validation des compétences Portabilité du Titre de compétence

14 Titres de compétence Art 3. Le titre de compétence est reconnu par les parties contractantes. Art 20. Le titre de compétence est délivré au nom de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Région wallonne et de la Cocof. Le titre de compétence donne droit à laccès aux formations organisées au sein des établissements de lEnseignement de Promotion sociale ainsi que des centres de formation de lIFAPME, du SFPME-, du Forem et de Bruxelles Formation Effets négociés par les partenaires sociaux : Peintres Industriels, Pouvoirs locaux wallons, Brevet cariste, ….

15 R EPRISE EN FORMATION : ART 20 §4 DROIT daccès à la formation avec l OCTROI DE DISPENSE Allègement du parcours de formation de quelques heures ou une année complète (nombre de Titres obtenus, règles daccessibilité, dispenses selon institution de formation) Concrètement : Consulter le tableau de reprise en formation : (documents utiles)www.cvdc.be Contacter les centres de formation du FOREM, de Bruxelles Formation, de l'Enseignement de Promotion Sociale, de l'IFAPME et lEspace Formation PME. Le conseiller pédagogique ou le responsable des centres de formation disposent dinformations précises sur les dispenses dont un candidat pourrait bénéficier grâce à ses Titres de compétences.

16 BREVET CARISTE et T ITRE DE COMPÉTENCE POUR LE MÉTIER DE CONDUCTEUR DE CHARIOT ÉLÉVATEUR 3 Titres de compétence : –Maîtriser un chariot frontal –Maîtriser un chariot latéral –Maîtriser un gerbeur électrique Depuis décembre 2012, Passer une des épreuves dans un Centre de validation agrée, réussir lépreuve et obtenir un des Titres de compétence associé au métier de conducteur de chariot élévateur, cest obtenir l ÉQUIVALENCE au Brevet cariste. Linverse nest pas acquis : être en possession dun Brevet cariste ne donne pas droit à un des Titres de compétence. Lobtention dun Titre demande toujours de passer une épreuve sanctionnée par un des opérateurs de formation agréé par le Consortium

17 PEINTRE INDUSTRIEL ET CERTIFICATION BCCA 4 Titres de compétence : –Réaliser le traitement manuel de la surface d'une pièce métallique –Réaliser le traitement par pistolage d'une surface métallique –Préparer mécaniquement la surface d'une pièce métallique –Réaliser un traitement de surface par projection de métal en fusion Chaque Titre correspond à une possibilité de certification par lorganisme certificateur BCCA (Belgian Constrution Certification Association). Ils sont en principe indépendants lun de lautre. Passer 1 des épreuves dans un Centre de validation agréé, réussir lépreuve et obtenir le Titre de compétence associé au métier de Peintre industriel, ce nest pas obtenir l ÉQUIVALENCE avec la Certification BCCA pour les peintres industriels et les métalliseurs Pour lobtenir, le demandeur demploi doit être engagé dans une entreprise conventionnée auprès du BCCA et lentreprise doit prouver quil a acquis une expérience dans une des fonctions liées au peintre industriel. ou

18 V ALORISATION DU T ITRE DE COMPÉTENCE AU SEIN DES POUVOIRS LOCAUX ET PROVINCIAUX La valorisation des compétences est la manière dont on va reconnaître officiellement des compétences validées pour permettre à la personne détentrice de ces compétences -de débuter (recrutement) -ou de progresser (évolution de carrière) dans sa carrière professionnelle Le recrutement ne concerne que les niveaux D1 et D4 pour le personnel administratif, ouvrier et technique. Lévolution de carrière ne concerne que le passage de D1 vers D2, D2 vers D3 et D3 vers D4 pour le personnel administratif, ouvrier et technique Plus dinformation sur ou

19 L E SUPPLÉMENT AU CERTIFICAT EUROPASS Lobjectif est de promouvoir la mobilité de tous les citoyens européens (étudiants, travailleurs, demandeurs demploi…) en valorisant leurs qualifications et compétences de manière standardisée dans 33 pays européens. Les SC Europass sont disponibles pour tous les Titre de compétence et peuvent être téléchargées sur le site du Consortium : Ces documents, qui complètent mais ne remplacent pas les Titres eux-mêmes, peuvent aider à postuler pour décrocher un emploi ou une formation professionnelle, que ce soit en Belgique ou à létranger.

20 L ACCÈS À LA PROFESSION Prouver ses connaissances en gestion de base et disposer de lensemble des Titres de compétence associés à un métier repris dans un des AR et disponibles à la validation Trois Arrêtés Royaux sur les véhicules à moteurs, les soins corporels, la construction et lélectrotechnique La reconnaissance de laccès à la profession nest pas automatique : ce sont les guichets dentreprise qui décident de ladmissibilité des Titres de compétence.

21 Site internet :


Télécharger ppt "La validation des compétences. Bases légales : politique transversale 3 Décrets portant assentiment à l Accord de coopération du 24 juillet 2003 relatif."

Présentations similaires


Annonces Google